Saison 2017 de la NFL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2017 de la NFL
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo
Généralités
Sport Football américain
Organisateur(s) National Football League
Édition 98e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Date du
au
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 32 franchises
Épreuves 267 matchs
Site(s) Finale au U.S. Bank Stadium de Minneapolis, Minnesota
Site web officiel www.nfl.com

Palmarès
Tenant du titre Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Vainqueur Eagles de Philadelphie

Navigation

La saison 2017 de la NFL est la 98e de l'histoire de la National Football League.

Elle débute le jeudi 7 septembre 2017 lors de l'annuel Kickoff Game au Gillette Stadium où les champions sortants, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, accueillent les Chiefs de Kansas City.

La saison se termine le 4 février 2018 au U.S. Bank Stadium de Minneapolis dans le Minnesota avec le Super Bowl LII.

Pour la seconde année consécutive, une franchise se relocalise dans la ville de Los Angeles puisque les San Diego Chargers ont effectué leur déménagement le 12 janvier 2017. Ils porteront dorénavant l'appellation Chargers de Los Angeles[1],[2],[3].

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Les camps d'entraînement (Training Camps) de la saison 2017 débutent fin juillet jusqu'en août. Les équipes ne peuvent débuter ces camps que maximum 15 jours avant leur premier match de pré-saison.

Chaque équipe joue au moins 4 matchs de pré-saison qui débutent le jeudi 10 août 2017.

Le premier match est cependant le traditionnel Pro Football Hall of Fame Game qui se déroule le jeudi 3 août au soir[4]. Il opposait cette année les Cardinals de l'Arizona aux Cowboys de Dallas (victoire 20 à 8 des Cowboys).

La fin des matchs de pré-saison est fixée au 31 août.

Draft[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Draft 2017 de la NFL.

La draft s'est déroulée cette saison du 27 au .

Nouveaux stades[modifier | modifier le code]

Falcons d'Atlanta[modifier | modifier le code]

Les Falcons d'Atlanta joueront au Mercedes-Benz Stadium dans la ville d'Atlanta. Le futur stade se situera à proximité du Georgia Dome.

Relocalisations[modifier | modifier le code]

Chargers de San Diego relocalisés à Los Angeles[modifier | modifier le code]

Le 12 janvier 2017, les Chargers de San Diego ont exercé leur option de relocalisation à Los Angeles et deviennent les Chargers de Los Angeles. En 2020, ils évolueront avec les Rams de Los Angeles au sein du tout nouveau stade, le Los Angeles Stadium at Hollywood Park situé à Inglewood en Californie. Pour l'instant, les Chargers joueront au StubHub Center de Carson en Californie, qui avec une capacité de 30 000 places est le plus petit site utilisé au sein de la ligue depuis la saison 1956[3].

Raiders d'Oakland relocalisés à Las Vegas[modifier | modifier le code]

Le 19 janvier 2017, les Raiders d'Oakland introduisent leur demande de relocalisation à Las Vegas dans le Nevada. Le 27 mars, la NFL approuve officiellement la relocalisation. Contrairement aux Chargers, les Raiders resteront au Oakland–Alameda County Coliseum jusqu'au moins la fin de la saison 2018 (et éventuellement la saison 2019) en attente de la fin de construction du Las Vegas Stadium, la franchise déménageant au Nevada en 2019 ou 2020[5].

Changements d'entraîneurs[modifier | modifier le code]

Avant la saison[modifier | modifier le code]

Équipes HC en 2016 Int. en 2016 HC en 2017 Motif du départ Histoire/réalisations
Bills Rex Ryan Anthony Lynn Sean McDermott Licenciement. Ryan a été licencié alors qu'il restait une semaine à jouer lors de la saison régulière de 2016. il avait un bilan de 15 victoires pour 16 défaites sans avoir pu atteindre les playoffs lors de ses deux saisons. Son frère jumeau qui était son assistant Rob Ryan a également été remercié[6]. Ryan a été engagé comme commentateur par ESPN[7], remplaçant Trent Dilfer[8], alors que Rob Ryan ne fut pas engagé ailleurs en 2017. Lynn début la saison 2016 comme entraineur des running backs puis devient coordinateur offensif lorsque Greg Roman est remercié en 3e semaine et finalement entraîneur principal intérimaire après le départ de Ryans. Lynn a perdu son seul match comme intérimaire[9].

Sean McDermott, ancien coordinateur défensif des Panthers de la Caroline est nommé entraîneur principal des Bills le 11 janvier 2017[10].

Entretemps, Lynn a été licencié de son poste d'entraîneur principal des Chargers de Los Angeles.

Broncos Gary Kubiak Vance Joseph Retraite. Kubiak démissionne de son poste à cause de problèmes de santé. Il avait gagné le Super Bowl 50 et affichait un bilan de 24 victoires pour 10 défaites, matchs de playoffs inclus[11]. Kubiak retourne cependant chez les Broncos quelques mois plus tard pour y occuper un poste au sein de la direction en tant que conseiller.

Vance Joseph, qui était chez les Dolphins de Miami comme oordinateur defensif la saisaon précédente est engagé le 11 janvier 2017[12].

Jaguars Gus Bradley Doug Marrone Licenciement. Bradley est remercié alors qu'il reste deux semaines à jouer lors de la saison régulière 2016. Il affichait un bilan de 14 victoires pour 48 défaites sans qualification pour les playoffs en quatre saisons[13]. Il avait rejoint les Chargers comme coordinateur defenf[14].

Marrone, l'entraîneur offensif de la ligne des Jaguars qui avait été précédemment entraîneur principal des Bills de Buffalo en 2013 et 2014 obtiendra comme intérimaire 1 victoire et 1 défaite avec les Jaguars[15]. Le 9 janvier 2017, les Jaguars annoncent que Marrone est nommé entraîneur principal[16].

Chargers Mike McCoy Anthony Lynn McCoy est remercié après quatre saisons sans participation aux playoffs avec un bilan de 27 victoires pour 37 défaites[17]. Il rejoint ensuite les Broncos de Denver comme coordinateur offensif sous les ordres de Vance Joseph.

Anthony Lynn est engagé par les Chargers comme entraîneur principal le 12 janvier 2017[18].

Rams Jeff Fisher John Fassel Sean McVay Après avoir reçu une extension de contrat de 2 ans avant le début de saison, Fisher est remercié lorsque son bilan de saison est de 4 victoires pour 9 défaites en saison régulière 2016 et avec un bilan global de 31 victoires, 45 défaites et 1 nul en cinq années aux commande des Rams à St-Louis et à Los Angeles. Sous ses ordres, les Rams ne feront jamais mieux qu'un bilan de 7 victoires, 8 défaites et 1 nul en saison régulière (obtenu en 2012) et n'atteindront jamais les playoffs[19].

Fassel, le fils de l'ancien entraîneur principal NFL Jim Fassel, avait été entraineur des équipes spéciales pour les Rams depuis 2012. Il perd trois matchs lors de son intérim. Il revient à son ancien poste au sein de la franchise pour la saison 2017.

Le 12 janvier 2017, Sean McVay, coordinateur offensif des Redskins de Washington est nommé entraîneur principal des Rams. Il est le petit-fils de l'ancien général manager des 49ers de San Francisco, John McVay. Lorsqu'il est engagé, McVay est âgé de 30 ans seulement. Il devient le plus jeune entraîneur principal de l'histoire de la NFL (à l'exception des joueurs-entraîneurs des années 1920).

49ers Chip Kelly Kyle Shanahan Kelly est remercié après une saison avec un bilan d'une seule victoire pour 14 défaites[20],[21]. Kelly n'est pas réengagé en 2017 mais reprend le rôle d'entraîneur principal début 2018 des Bruins d'UCLA évoluant en NCAA.

Kyle Shanahan, qui était coordinateur offensif des Falcons d'Atlanta, est nommé nouvel entraîneur principal des 49ers le 6 février 2017. À la suite des règles anti-tampering (en), les 49ers devront attendre la fin du parcours des Falcons en playoffs avant d'officiellement engager Shanahan[22].

Pendant la saison[modifier | modifier le code]

Équipe HC 2017 Int. Motif du départ Histoire/réalisations
Giants Ben McAdoo Steve Spagnuolo (en) Licenciement McAdoo devient entraîneur principal des Giants en 2016. À leur tête pendant les saisons 2016 et 2017, il affiche un bilan de 13 victoires pour 15 défaites. La franchise affiche un bilan partiel de 2 victoires pour 10 défaites et McAdoo décide de ne plus titulariser QB Eli Manning (lequel détenait alors la plus longue série en cours de matchs débutés comme titulaire au poste de QB de la NFL). Il est remercié le 4 décembre 2017.

C'est le coordinateur défensif Steve Spagnuolo qui assure l'intérime. Il avait été entraîneur principal des Rams de St. Louis de 2009 à 2011[23].

Calendrier[modifier | modifier le code]

POS AFC East AFC North AFC South AFC West
1er Patriots Steelers Texans Chiefs
2e Dolphins Ravens Titans Raiders
3e Bills Bengals Colts Broncos
4e Jets Browns Jaguars Chargers
POS NFC East NFC North NFC South NFC West
1er Cowboys Packers Falcons Seahawks
2e Giants Lions Buccaneers Cardinals
3e Redskins Vikings Saints Rams
4e Eagles Bears Panthers 49ers
Ce tableau représente le classement final de la saison 2016 de la NFL. Pour 2017, les Patriots (surlignés en vert) ont terminé au 1er rang de la division Est de l'AFC. Ainsi, pour la saison 2017, ils disputeront deux matchs contre chacun de ses rivaux de division (surlignés en bleu), un match contre chacune des équipes de la division Ouest de l'AFC et de la division Sud de la NFC (surlignés en jaune), et un match contre les équipes qui ont terminé au premier rang des divisions Nord et Sud de l'AFC (surlignés en orange).

La saison régulière se compose de 256 matchs. Chaque équipe joue 16 matchs répartis sur 17 semaines consécutives. Elles disposent toutes d'une semaine de repos appelée bye week. Étant donné le faible nombre de matchs, toutes les franchises ne peuvent s'affronter. Pour chaque équipe, la répartition est la suivante :

  • 6 matchs contre les autres équipes de la même division (matchs aller-retour)
  • 4 matchs contre les équipes d'une autre division de la même conférence (les divisions se rencontrant changent chaque année selon une rotation préétablie)
  • 2 matchs contre les équipes des deux autres divisions de la même conférence ayant terminé à la même position au classement la saison précédente (1er contre 1er, 2e contre 2e, etc.)
  • 4 matchs contre les équipes d'une division de l'autre conférence (les divisions se rencontrant changent chaque année selon une rotation préétablie)

La saison régulière 2017 commence le 7 septembre et se terminera le 31 décembre 2017.

Notes :

  • À l'occasion de la 1re semaine de la saison régulière, le match opposant les Dolphins de Miami aux Buccaneers de Tampa Bay a été reporté lors de la 11e semaine (19 novembre) en raison de l'Ouragan Irma qui a frappé la Floride du 9 au 11 septembre[24]. Les deux équipes ayant eu la même semaine de congé (bye week) de prévue, cette dernière a été intervertie avec leur match prévu lors de la première semaine.

Matchs intra-conférence[modifier | modifier le code]

  • AFC East - AFC West
  • AFC North- AFC South
  • NFC East- NFC West
  • NFC North- NFC South

Matchs inter-conférence[modifier | modifier le code]

  • AFC East - NFC South
  • AFC North - NFC North
  • AFC South - NFC West
  • AFC West - NFC East

Séries internationales[modifier | modifier le code]

5 matchs seront joués hors des États-Unis cette saison, dans le cadre des séries internationales, dont 4 à Londres :

Le 1er février 2017, la NFL a annoncé qu'un match se déroulerait à nouveau au Mexique[25],[26] :

Les éliminatoires[modifier | modifier le code]

Les dates des divers matchs des éliminatoires ont été dévoilées à la fin de la saison, le . Celles-ci ont débuté le pour se conclure avec le Super Bowl LII, le .

Classements de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende
z Champion de division dispensé de wild-card
y Champion de division
w Non champion de division, wild-card
* Avantage du terrain pendant les playoffs
x Qualifié pour les playoffs
(-) Numéro de tête de série pour les playoffs
AFC Est
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(1) Patriots de la Nouvelle-Angleterre z* 13 3 0 81,3 % 5-1 10-2 458 296
(6) Bills de Buffalo w 9 7 0 56,3 % 3-3 7-5 302 359
Dolphins de Miami 6 10 0 37,5 % 2-4 5-7 281 393
Jets de New York 5 11 0 31,3 % 2-4 5-7 298 382
NFC Est
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(1) Eagles de Philadelphie z* 13 3 0 81,3 % 5-1 10-2 457 295
Cowboys de Dallas 9 7 0 56,3 % 5-1 7-5 354 332
Redskins de Washington 7 9 0 43,8 % 1-5 5-7 342 388
Giants de New York 3 13 0 18,8 % 1-5 1-11 246 388
AFC Nord
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(2) Steelers de Pittsburgh z 13 3 0 81,3 % 6-0 10-2 406 308
Ravens de Baltimore 9 7 0 56,3 % 3-3 7-5 395 303
Bengals de Cincinnati 7 9 0 43,8 % 3-3 6-6 290 349
Browns de Cleveland 0 16 0 00 % 0-6 0-12 234 410
NFC Nord
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(2) Vikings du Minnesota z 13 3 0 81,3 % 5-1 10-2 382 252
Lions de Détroit 9 7 0 53,3 % 5-1 8-4 410 376
Packers de Green Bay 7 9 0 43,8 % 2-4 5-7 320 384
Bears de Chicago 5 11 0 31,3 % 0-6 1-11 264 320
AFC Sud
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(3) Jaguars de Jacksonville y 10 6 0 62,5 % 4-2 9-3 417 268
(5) Titans du Tennessee w 9 7 0 56,3 % 5-1 8-4 334 356
Colts d'Indianapolis 4 12 0 25 % 2-4 3-9 263 404
Texans de Houston 4 12 0 25 % 1-5 3-9 338 436
NFC Sud
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(4) Saints de La Nouvelle-Orléans y 11 5 0 68,8 % 4-2 8-4 448 326
(5) Panthers de la Caroline w 11 5 0 68,8 % 3-3 7-5 363 327
(6) Falcons d'Atlanta w 10 6 0 62,5 % 4-2 9-3 353 315
Buccaneers de Tampa Bay 5 11 0 31,3 % 1-5 3-9 335 382
AFC Ouest
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(4) Chiefs de Kansas City y 10 6 0 62,5 % 5-1 8-4 415 339
Chargers de Los Angeles 9 7 0 56,3 % 3-3 6-6 355 272
Raiders d'Oakland 6 10 0 37,5 % 2-4 5-7 301 373
Broncos de Denver 5 11 0 31,3 % 2-4 4-8 289 382
NFC Ouest
Franchise V D N Pct Div Conf PM PE
(3) Rams de Los Angeles y 11 5 0 68,8 % 4-2 7-5 478 329
Seahawks de Seattle 9 7 0 56,3 % 4-2 7-5 366 332
Cardinals de l'Arizona 8 8 0 50 % 3-3 5-7 295 361
49ers de San Francisco 6 10 0 37,5 % 1-5 3-9 331 383

Playoffs[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison régulière, dans chaque conférence, six équipes sont qualifiées pour les playoffs (matchs d'après-saison) : les quatre champions de division et les deux meilleures équipes non-championnes. L'avantage du terrain est donné aux champions de division pour le tour de wild card ; aux deux meilleurs champions de division pour la demi-finale.

Tableau du tour final[modifier | modifier le code]

  Tour des wild-cards Playoffs de division Finales de conférence Super Bowl LII
                                     
5  Caroline 26  
4  La Nouvelle-Orléans 31  
  4  La Nouvelle-Orléans 24  
    2  Minnesota 29  
      
        
  2  Minnesota 7  
NFC
  1  Philadelphie 38  
6  Atlanta 26  
3  LA Rams 13  
  6  Atlanta 10
    1  Philadelphie 15  
      
        
  N1  Philadelphie 41
  A1  Nouvelle-Angleterre 33
6  Buffalo 3  
3  Jacksonville 10  
  3  Jacksonville 45
    2  Pittsburgh 42  
      
        
  3  Jacksonville 20
AFC
  1  Nouvelle-Angleterre 24  
5  Tennessee 22  
4  Kansas City 21  
  5  Tennessee 14
    1  Nouvelle-Angleterre 35  
      

(*) Indique les victoires en prolongation.

Événements majeurs[modifier | modifier le code]

Protestations lors de l'hymne national[modifier | modifier le code]

Lors de son discours du 22 septembre 2017, le Président des États-Unis, Donald Trump, formula des remarques assez controversées à propos des joueurs de football américain mettant un genou au sol lors de l'exécution de l'hymne national, pratique médiatisée par le quarterback Colin Kaepernick en 2016 pour protester contre les brutalités et les traitements racistes des forces de police aux États-Unis.

Trump suggérait que ceux qui agissaient de la sorte étaienrt irrespecteux par rapport au patrimoine du pays. Il demanda alors à l'assistance :

« "Wouldn't you love to see one of these NFL owners, when somebody disrespects our flag, to say : Get that son of a bitch off the field right now. Out! He's fired. He's fired !" (N'aimeriez-vous pas voir qu'un des propriétaires de ces équipes NFL dise lorsque quelqu'un ne respecte pas notre drapeau : Sortez ce fils de pute du terrain tout de suite. Dehors ! Il est viré. Il est viré !) »

Lors des matchs et semaines qui vont suivre, plus de 200 joueurs, durant l'hymne national, en signe de protestation à ce discours mettront un genou à terre ou se croiseront les bras. Les Pittsburgh Steelers, Tennessee Titans et Seattle Seahawks choisiront de ne pas se présenter sur le terrain pendant l'exécution de l'hymne national[27],[28],[29].

Revente des Panthers de la Caroline[modifier | modifier le code]

Le 17 décembre 2017, Jerry Richardson (en), propriétaire des Panthers de la Caroline, déclare que la franchise est à vendre[30],[31]. Auparavant, il avait déjà déclaré que sa franchise serait à vendre le jour de son décès (lorsque son seul fils avait quitté la franchise en 2009)[32]. Néanmoins, un article du Sports Illustrated prétendait que Richardson avait avancé cette décision pour que certaines conduites douteuses (y compris des insultes raciales et des faits de harcèlement sexuel vis-à-vis des employés) soient passées sous silence[33]. La location du Bank of America Stadium par les Panthers se terminera après la saison 2018[34] ce qui permettra au nouvel acquéreur de relocaliser la franchise sans frais ni pénalité si tel était son souhait.

Décès notables en 2017[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes associées à la NFL (ou à l'AFL) sont décédées en 2017[35].

  • Dan Rooney (en) : Décédé le 13 avril à l'âge de 84 ans, Ronney a été président et un des propriétaires des Steelers de Pittsburgh. Il était un des fils du fondateur de la franchise, Art Rooney Sr. Impliqué dans la gestion de la franchise depuis 1960, Rooney a connu les six victoires en Super Bowl de son équipe. En plus, il était considéré comme un propriétaire actif et progressif dans les décisions de la Ligue, la plus célèbre ayant été d'introduire la Règle Rooney (en) qui oblige toutes les franchises NFL à proposer des entretiens aux candidats de couleur pour les postes vacants d'entraîneur principal. Parallèlement à son poste chez les Steelers, Rooney a été ambassadeur des États-Unis en Irlande de 2009 à 2014. Il a été intronisé au Pro Football Hall of Fame en 2000 rejoignant son père, formant le second duo père-fils de l'histoire de HOF avec Tim (en) et Wellington Mara (en) (avec qui ils ont des liens familiaux à la suite d'un mariage).
  • Cortez Kennedy : Décédé le 23 mai à l'âge de 48 ans à la suite de problèmes cardiaques, Kennedy était un tacle défensif qui a joué pendant 11 saisons (de 1990 à 2000) avec les Seahawks de Seattle. Son no 96 avait été retiré par la franchise. Il avait été intronisé au Hall of Fame en 2012.
  • Yale Lary (en) : Décédé le 11 mai à l'âge de 86 ans, il avait évolué en équipe spéciale et au poste de tacle défensif chez les Lions de Détroit pendant 11 saisons entre 1952 et 1964. Il a remporté 3 titres de champion national et fut intronisé au Pro Football Hall of Fame en 1979.
  • Y. A. Tittle : Décédé le 8 octobre (à la suite de complications dues à la démence), Tittle a évolué au poste de quarterback pendant 16 saisons au niveau professionnel, deux au sein de l'AAFC (en) et quatorze en NFL. Pendant sa carrière, il a joué pour les Green Colts de Baltimore, les 49ers de San Francisco (reconnu comme un membre de la Million Dollar Backfield (en)) et pour les Giants de New York. Il a établi divers records en NFL et fut créateur de la passe dite alley-oop (en). Il ne remportera jamais de titre de champion national malgré trois finales disputées avec les Giants. Son no 14 a été retiré par cette franchise. Il a été intronisé au Pro Football Hall of Fame en 1971.

Récompenses[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison, plusieurs récompenses sont remises[36] :

Joueurs All-Pro[modifier | modifier le code]

Les joueurs suivants ont été sélectionnés dans l'équipe type n° 1 All-Pro de l'Associated Press :

Attaque
Quarterback Tom Brady (Patriots de la Nouvelle-Angleterre)
Running back Todd Gurley (Rams de Los Angeles)
Backfield Offensif Le'Veon Bell (Steelers de Pittsburgh)
Wide receiver Antonio Brown (Steelers de Pittsburgh)
DeAndre Hopkins, (Texans de Houston)
Tight end Rob Gronkowski (Patriots de la Nouvelle-Angleterre)
Left tackle Andrew Whitworth, (Rams de Los Angeles)
Left guard Andrew Norwell (Panthers de la Caroline)
Center Jason Kelce (Eagles de Philadelphie)
Right guard David DeCastro (Steelers de Pittsburgh)
Right tackle Lane Johnson (Eagles de Philadelphia)
Défense
Defensive end Calais Campbell (Jaguars de Jacksonville)
Cameron Jordan (Saints de La Nouvelle-Orléans)
Defensive tackle Aaron Donald (Rams de Los Angeles)
Cam Heyward (en) (Steelers de Pittsburgh)
Linebacker Chandler Jones (Cardinals de l'Arizona)
Bobby Wagner (Seahawks de Seattle)
Luke Kuechly, (Panthers de la Caroline)
Cornerback Jalen Ramsey (Jaguars de Jacksonville)

Xavier Rhodes, Minnesota

Safety Kevin Byard (Titans du Tennessee)
Harrison Smith (Vikings du Minnesota)
Équipes spéciales
Kicker Greg Zuerlein, (Rams de Los Angeles)
Punter Johnny Hekker (en) (Rams de Los Angeles)
Kick returner Pharoh Cooper (en) (Rams de Los Angeles)
Équipe spéciale Budda Baker (Cardinals de l'Arizona)

Meilleurs joueurs de la semaine/du mois[modifier | modifier le code]

Les joueurs performants au cours de la saison régulière 2017 :

Sem./
Mois
Attaque
Joueur de la semaine/du mois
Défense
Joueur de la semaine/du mois
Équipes spéciales
Joueur de la semaine/du mois
AFC NFC AFC NFC AFC NFC
1[37] Alex Smith
(Chiefs)
Sam Bradford
(Vikings)
Calais Campbell
(Jaguars)
Trumaine Johnson
(Rams)
Giorgio Tavecchio
(Raiders)
Matt Prater
(Lions)
2[38] Tom Brady
(Patriots)
J. J. Nelson
(Cardinals)
Chris Jones
(Chiefs)
Desmond Trufant
(Falcons)
Cody Parkey
(Dolphins)
Jamal Agnew
(Lions)
3[39] Tom Brady
(Patriots)
Kirk Cousins
(Redskins)
Terrence Brooks
(Jets)
DeMarcus Lawrence
(Cowboys)
Steven Hauschka
(Bills)
Jake Elliott
(Eagles)
Sept.[40] Kareem Hunt
(Chiefs)
Todd Gurley
(Rams)
Melvin Ingram
(Chargers)
DeMarcus Lawrence
(Cowboys)
Ryan Succop
(Titans)
Matt Prater
(Lions)
4[41] Deshaun Watson
(Texans)
Todd Gurley
(Rams)
Cameron Heyward
(Steelers)
Julius Peppers
(Panthers)
Steven Hauschka
(Bills)
Greg Zuerlein
(Rams)
5[42] Melvin Gordon
(Chargers)
Aaron Rodgers
(Packers)
Telvin Smith
(Jaguars)
Earl Thomas
(Seahawks)
Adam Vinatieri
(Colts)
Kenjon Barner
(Eagles)
6[43] Le'Veon Bell
(Steelers)
Adrian Peterson
(Cardinals)
Johnathan Joseph
(Texans)
Cameron Jordan
(Saints)
Ryan Succop
(Titans)
Pharoh Cooper
(Rams)
7[44] Amari Cooper
(Raiders)
Carson Wentz
(Eagles)
Kevin Byard
(Titans)
Eddie Jackson
(Bears)
Travis Benjamin
(Chargers)
Kai Forbath
(Vikings)
8[45] JuJu Smith-Schuster
(Steelers)
Russell Wilson
(Seahawks)
Carlos Dunlap
(Bengals)
Jalen Mills
(Eagles)
Harrison Butker
(Chiefs)
Tyrone Crawford
(Cowboys)
Oct.[46] Deshaun Watson
(Texans)
Carson Wentz
(Eagles)
Micah Hyde
(Bills)
Everson Griffen
(Vikings)
Harrison Butker
(Chiefs)
Greg Zuerlein
(Rams)
9[47] T. Y. Hilton
(Colts)
Jared Goff
(Rams)
Jordan Jenkins
(Jets)
Karlos Dansby
(Cardinals)
Jaydon Mickens
(Jaguars)
Justin Hardee
(Saints)
10[48] Tom Brady
(Patriots)
Cam Newton
(Panthers)
A. J. Bouye
(Jaguars)
Adrian Clayborn
(Falcons)
Dion Lewis
(Patriots)
Greg Zuerlein
(Rams)
11[49] Antonio Brown
(Steelers)
Mark Ingram
(Saints)
Matt Judon
(Ravens)
Landon Collins
(Giants)
Stephen Gostkowski
(Patriots)
Tyler Lockett
(Seahawks)
12[50] Philip Rivers
(Chargers)
Julio Jones
(Falcons)
Cameron Heyward
(Steelers)
Luke Kuechly
(Panthers)
Sam Koch
(Ravens)
Phil Dawson
(Cardinals)
Nov.[51] Tom Brady
(Patriots)
Case Keenum
(Vikings)
Casey Hayward
(Chargers)
Cameron Jordan
(Saints)
Justin Tucker
(Ravens)
Greg Zuerlein
(Rams)
13[52] Josh McCown
(Jets)
Russell Wilson
(Seahawks)
Eric Weddle
(Ravens)
Dean Lowry
(Packers)
Chris Boswell
(Steelers)
Robbie Gould
(49ers)
14[53] Ben Roethlisberger
(Steelers)
Jonathan Stewart
(Panthers)
Xavien Howard
(Dolphins)
Deion Jones
(Falcons)
Jaydon Mickens
(Jaguars)
Trevor Davis
(Packers)
15[54] Rob Gronkowski
(Patriots)
Todd Gurley
(Rams)
Marcus Peters
(Chiefs)
Darius Slay
(Lions)
Sam Koch
(Ravens)
Robbie Gould
(49ers)
16[55] Dion Lewis
(Patriots)
Todd Gurley
(Rams)
Mike Hilton
(Steelers)
Harrison Smith
(Vikings)
Harrison Butker
(Chiefs)
Damiere Byrd
(Panthers)
17[56] Philip Rivers
(Chargers)
Chris Godwin
(Buccaneers)
Kevin Byard
(Titans)
Ezekiel Ansah
(Lions)
JuJu Smith-Schuster
(Steelers)
Matt Bryant
(Falcons)
Dec.[57] Le'Veon Bell
(Steelers)
Todd Gurley
(Rams)
Jordan Poyer
(Bills)
Chandler Jones
(Cardinals)
Harrison Butker
(Chiefs)
Robbie Gould
(49ers)
Sem. Joueur de la semaine
FedEx Air
(Quarterbacks)[58]
Joueur de la semaine
FedEx Ground
(Running backs)[58]
Pepsi
Rookie de la semaine[59]
Joueur de la semaine
Castrol Edge Clutch[60]
1 Alex Smith
(Chiefs)
Kareem Hunt
(Chiefs)
Kareem Hunt
(Chiefs)
Alex Smith
(Chiefs)
2 Trevor Siemian
(Broncos)
C. J. Anderson
(Broncos)
Tyus Bowser
(Ravens)
Trevor Siemian
(Broncos)
3 Tom Brady
(Patriots)
Kareem Hunt
(Chiefs)
Jake Elliott
(Eagles)
Jake Elliott
(Eagles)
4 Deshaun Watson
(Texans)
Le'Veon Bell
(Steelers)
Alvin Kamara
(Saints)
Deshaun Watson
(Texans)
5 Carson Wentz
(Eagles)
Leonard Fournette
(Jaguars)
Aaron Jones
(Packers)
Aaron Rodgers
(Packers)
6 Carson Wentz
(Eagles)
Adrian Peterson
(Cardinals)
Marshon Lattimore
(Saints)
Mark Ingram
(Saints)
7 Derek Carr
(Raiders)
Aaron Jones
(Packers)
Aaron Jones
(Packers)
Carson Wentz
(Eagles)
8 Russell Wilson
(Seahawks)
LeSean McCoy
(Bills)
Marshon Lattimore
(Saints)
Russell Wilson
(Seahawks)
9 Jay Cutler
(Dolphins)
Alvin Kamara
(Saints)
Alvin Kamara
(Saints)
Carson Wentz
(Eagles)
10 Case Keenum
(Vikings)
Mark Ingram
(Saints)
Alvin Kamara
(Saints)
Mark Ingram
(Saints)
11 Drew Brees
(Saints)
Mark Ingram
(Saints)
Alvin Kamara
(Saints)
Drew Brees
(Saints)
12 Philip Rivers
(Chargers)
Alvin Kamara
(Saints)
Alvin Kamara
(Saints)
Antonio Brown
(Steelers)
13 Alex Smith
(Chiefs)
Jamaal Williams
(Packers)
Alvin Kamara
(Saints)
Aaron Jones
(Packers)
14 Ben Roethlisberger
(Steelers)
LeSean McCoy
(Bills)
Jamaal Williams
(Packers)
Davante Adams
(Packers)
15 Jimmy Garoppolo
(49ers)
Todd Gurley
(Rams)
Marshon Lattimore
(Saints)
Jimmy Garoppolo
(49ers)
16 Jared Goff
(Rams)
Todd Gurley
(Rams)
Marshon Lattimore
(Saints)
Jimmy Garoppolo
(49ers)
17 Philip Rivers
(Chargers)
Orleans Darkwa
(Giants)
Alvin Kamara
(Saints)
Tyler Boyd
(Bengals)

Rookie du mois[modifier | modifier le code]

Mois Rookie du Mois
Attaque Défense
Sept.[61] Kareem Hunt
(Chiefs)
Tre'Davious White
(Bills)
Oct.[62] Deshaun Watson
(Texans)
Marshon Lattimore
(Saints)
Nov.[63] Alvin Kamara
(Saints)
Reuben Foster
(49ers)
Déc.[64] Kareem Hunt
(Chiefs)
Marshon Lattimore
(Saints)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dean Spanos, « Letter From Dean Spanos », San Diego Chargers, (consulté le 12 janvier 2017)
  2. (en) « Chargers to Relocate to Los Angeles », San Diego Chargers, (consulté le 12 janvier 2017)
  3. a et b (en) « Chargers announce decision to relocate to Los Angeles », National Football League,
  4. (en)http://profootballtalk.nbcsports.com/2016/12/28/next-years-hall-of-fame-game-moved-to-thursday-night/
  5. (en) « Oakland Raiders file Las Vegas relocation paperwork », sur NFL.com (consulté le 19 janvier 2017)
  6. (en) « Bills fire Rex Ryan », sur NBCSports.com, (consulté le 12 janvier 2017)
  7. (en)Terranova, Justin. Rex Ryan starts second career with ESPN. The New York Post. Consulté le 30 janvier 2017.
  8. (en)Raissman Bob (26 avril 2017). ESPN now ruled by the Bean Counters as struggling World Wide Leader deals with massive subscriber loss. New York Daily News. Consulté le 26 avril 2017.
  9. (en) « Buffalo Bills fire offensive coordinator Greg Roman », sur NFL.com (consulté le 12 janvier 2017)
  10. (en) Orr Conor, « Sean expected to become Bills' head coach », sur nfl.com, NFL (consulté le 11 janvier 2017)
  11. (en) « Broncos coach Gary Kubiak retires from coaching », sur NFL.com (consulté le 12 janvier 2017)
  12. (en) Sessler Marc, « Vance Joseph expected to be hired as Broncos coach », sur nfl.com, NFL (consulté le 11 janvier 2017)
  13. (en) Rosenthal Gregg, « Gus Bradley fired by Jacksonville Jaguars », sur NFL.com (consulté le 18 décembre 2016)
  14. (en) « Buffalo Bills' Anthony Lynn expected to hire Gus Bradley if he becomes coach (report) », sur NewYorkUpstate.com (consulté le 22 mai 2017)
  15. (en) « Jaguars name Marrone interim head coach », sur Profootballtalk.nbcsports.com, (consulté le 22 mai 2017)
  16. (en) Schefter Ada, « Jaguars intend to hire Doug Marrone as head coach », sur espn.com, ESPN (consulté le 9 janvier 2017)
  17. (en) « AFC West-worst Chargers fire McCoy as coach », sur ESPN.com (consulté le 12 janvier 2017)
  18. (en) « Chargers hire Anthony Lynn as their new head coach », NFL.com (consulté le 13 janvier 2017)
  19. (en) Mortensen Chris, « Jeff Fisher fired as coach of Los Angeles Rams », sur ESPN.com, ESPN (consulté le 12 décembre 2016)
  20. (en) « Niners fire coach Chip Kelly after one season », sur NFL.com (consulté le 1er janvier 2017)
  21. (en) « 49ers Relieve General Manager Trent Baalke, Head Coach Chip Kelly of Duties », sur 49ers.com (consulté le 1er janvier 2017)
  22. (en) Shook Nick, « Kyle Shanahan named head coach of 49ers », sur NFL.com (consulté le 6 février 2017)
  23. (en) Raanan Jordan, « Giants fire coach Ben McAdoo, GM Jerry Reese in midst of lost season », sur espn.com, ESPN (consulté le 4 décembre 2017)
  24. http://www.rds.ca/football/nfl/nfl-le-match-entre-les-buccaneers-et-les-dolphins-n-aura-pas-lieu-a-miami-a-cette-semaine-1.5697446
  25. (en) « NFL in Mexico City, 2017 edition: Patriots and the Raiders? », (consulté le 9 décembre 2016)
  26. (en)http://www.nfl.com/news/story/0ap3000000781630/article/raiders-to-host-patriots-in-mexico-city-next-season
  27. (en) Bryan Armen Graham, « Donald Trump blasts NFL anthem protesters: 'Get that son of a bitch off the field' », sur theguardian.com, The Guardian, (consulté le 11 décembre 2017)
  28. (en) Ken Belson, Sam Manchester et Victor Mather, « Tom Brady Joins Anthem Demonstration as N.F.L. Protests Trump Comments », sur The New York Times, (consulté le 24 septembre 2017)
  29. (en) « NFL player protests sweep league after President Donald Trump's hostile remarks », sur usatoday.com, USA Today (consulté le 11 décembre 2017)
  30. (en) « Jerry Richardson will put Carolina Panthers up for sale », sur panthers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  31. (en) « Jerry Richardson selling Panthers franchise amid misconduct allegations », SB Nation (consulté le 17 décembre 2017)
  32. (en)Source: Richardson mandates Panthers be sold after death. WBTV, 16 janvier 2013
  33. (en) Wertheim L. Jon et Bernstein Viv, « Sources: Jerry Richardson, Panthers Have Made Multiple Confidential Payouts for Workplace Misconduct, Including Sexual Harassment and Use of a Racial Slur », sur Sports Illustrated, Sports Illustrated (consulté le 18 décembre 2017)
  34. (en) Ely Portillo, « Carolina Panthers rule out more public cash for stadium », Charlotte Observer, (consulté le 25 février 2015)
  35. (en) « 2017 Pro Football Deaths », sur Pro-Football-Reference.com
  36. (fr)http://latesthuddle.com/2018/02/nfl-les-recompenses-de-lannee-2017/
  37. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 1 », sur Nflcommunications.com (consulté le 25 septembre 2017)
  38. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 2 », sur NFL Communications (consulté le 25 septembre 2017)
  39. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 3 », sur NFL Communications (consulté le 1er octobre 2017)
  40. (en) « AFC and NFC Players of the Month - September », sur NFL Communications (consulté le 1er octobre 2017)
  41. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 4 », sur NFL Communications (consulté le 5 octobre 2017)
  42. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 5 », sur NFL Communications (consulté le 11 octobre 2017)
  43. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 6 », sur NFL Communications (consulté le 18 octobre 2017)
  44. (en) « AFC and NFC Players of the Week – Week 7 », sur NFL Communications (consulté le 25 octobre 2017)
  45. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 8 », sur NFL Communications (consulté le 3 novembre 2017)
  46. (en) « AFC & NFC Players of the Month - October », sur NFL Communications (consulté le 3 novembre 2017)
  47. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 9 », sur NFL Communications (consulté le 10 novembre 2017)
  48. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 10 », sur NFL Communications (consulté le 10 novembre 2017)
  49. (en) « AFC & NFC Players of the Week - Week 11 », sur nflcommunications.com (consulté le 22 novembre 2017)
  50. (en) « AFC & NFC Players of the Week - Week 12 », sur nflcommunications.com (consulté le 1er décembre 2017)
  51. (en)http://www.nfl.com/news/story/0ap3000000885449/article/case-keenum-wins-nfc-player-of-month-honors
  52. (en) « AFC & NFC Players of the Week - Week 13 », sur nflcommunications.com (consulté le 6 décembre 2017)
  53. (en) « AFC & NFC Players of the Week - Week 14 », sur nflcommunications.com (consulté le 13 décembre 2017)
  54. (en) « AFC & NFC Players of the Week - Week 15 », sur nflcommunications.com (consulté le 20 décembre 2017)
  55. (en) « AFC & NFC Players of the Week - Week 16 », sur nflcommunications.com (consulté le 27 décembre 2017)
  56. (en) « AFC & NFC Players of the Week – Week 17 », sur NFL Communications (consulté le 4 janvier 2018)
  57. (en)https://nflcommunications.com/Pages/AFC-and-NFC-Players-of-the-Month---December-.aspx
  58. a et b (en) « FedEx Players Air and Ground », sur NFL.com (consulté le 27 septembre 2017)
  59. (en) « Pepsi Rookie of the WEEK », sur NFL.com (consulté le 27 septembre 2017)
  60. (en) « Castrol Edge Clutch Performer of the Week », sur NFL.com (consulté le 27 septembre 2017)
  61. (en) « NFL Rookies of the Month – September », sur NFL Communications (consulté le 29 septembre 2017)
  62. (en) « NFL Rookies of the Month – October », sur NFL Communications (consulté le 3 novembre 2017)
  63. (en) « Reuben Foster named NFL Defensive Rookie of the Month for November », sur SB Nation (consulté le 5 décembre 2017)
  64. (en) « NFL Rookies of the Month – December », sur NFL Communications (consulté le 4 janvier 2018)