Cowboys de Dallas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cowboy.
Cowboys de Dallas
Casque de l'équipe Logo de l'équipe
Fondé en 1960
Surnoms America's Team, Doomsday Defense, The Boys et Big D
Couleurs               
Stade AT&T Stadium
Capacité 80 000 places spectateurs
Propriétaire Jerry Jones
Président Jerry Jones
Entraîneur Jason Garrett
Ville Flag of Dallas.svg Dallas
Drapeau du Texas Texas
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ligue National Football League
Conférence National Football Conference
Division Est
Site web http://www.dallascowboys.com/

Super Bowl VI - XII - XXVII - XXVIII - XXX

Description de l'image Cowboys Stadium exterior, 2010 NBA All-Star Game.jpg.
Pom-pom girls des Cowboys de Dallas

Les Cowboys de Dallas (Dallas Cowboys en anglais) sont une franchise de la National Football League (NFL) basée à Dallas.

La franchise fut fondée en 1960. Elle est surnommée l'« America's Team » (l'équipe de l'Amérique).

Les Cowboys ont remporté cinq Super Bowl en janvier 1972, janvier 1978, janvier 1993, janvier 1994 et janvier 1996.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Rivalité[modifier | modifier le code]

NFL - Conférence NFC, Division Est

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, la volonté de créer une formation NFL au Texas a suscité l'opposition farouche des Redskins de Washington de George Preston Marshall. Ce qui n'étonna pas les propriétaires des Cowboys, Clint Murchison Jr. et Bedford Wynne car les Redskins avaient le privilège d'être l'équipe "représentant" l'Est des États-Unis dans la ligue depuis plusieurs décennies. Afin d'assurer la naissance de leur nouvelle équipe, Murchison et Wynne ont donc acheté les droits de l'hymne des Redskins, "Hail to the Redskins", et ont menacé Preston George Marshall de l'interdiction de jouer cette chanson lors des matchs de son équipe. Ayant besoin de cette chanson qui faisait la fierté des Redskins, Marshall capitula, et la ville de Dallas (Texas) obtint donc sa propre franchise de football américain le 28 janvier 1960. Cette confrontation indirecte entre les deux franchises était un présage de ce qui allait devenir l'une des plus importantes rivalités dans la NFL. Cette rivalité se poursuit d'ailleurs encore à ce jour, bien que le niveau en baisse des deux équipes ces dernières années en diminue l'intérêt.

La franchise a connu deux âges d'or, chacun symbolisés par un quarterback charismatique. Le premier a eu lieu durant toute la décennie 70 et le début des années 1980, au cours desquelles les Cowboys, menés par Roger Staubach, participent à pas moins de 5 Super Bowl, en remportent 2 (le VI et le XII) et ne manquent les play-offs qu'à une seule reprise, en 1974. L'équipe est alors l'une des meilleures de la NFL, d'où son surnom d'America Team, et ne signera son premier bilan négatif de l'ère moderne de la Ligue qu'à la saison 1986. S'ensuite alors une fin de décennie 1980 délicate, où la franchise ne parvient plus à être aussi efficace par le passé, et sombre saison après saison. Le fond est touché au cours de la saison 1989, où les Cowboys évitent de justesse de devenir la première équipe à signer un bilan nul, en finissant avec 1 victoires et 15 défaites. (le premier bilan nul sera par la suite réalisé en 2008 par les Lions de Détroit.)

Paradoxalement, c'est cette saison catastrophique qui amène le deuxième âge d'or de la franchise. La dernière place de la Ligue permet en effet aux Cowboys de signer dès le premier tour de Draft le quarterback Troy Aikman. Aikman se révèle très vite comme un quarterback de qualité, et sa progression constante lui permet de ramener son équipe en play-offs dès sa deuxième saison professionnelle. Il ne s'arrête pas là, et mène ensuite les Cowboys à deux Super Bowl consécutifs, le XXVII et le XXVIII, tous les deux gagnés contre les malheureux Bills de Buffalo. Au cours de la saison 1994, ils échouent aux portes d'un historique troisième Super Bowl consécutif en se trouvant défaits par les 49ers de Steve Young en Finale de Conférence. La saison 1995 les voit retourner au Super Bowl, le XXX, qu'ils remportent face aux Steelers de Pittsburgh, offrant le troisième Super Bowl de "l'ère Aikman" et le cinquième de la franchise.

Les années suivants ce dernier Super Bowl sont plus compliquées pour les Cowboys, avec le déclin du niveau de Troy Aikman puis sa retraite en 2001. L'équipe signe ensuite des bilans contrastés, en ne remportant que trois fois le titre de sa division depuis 1996. Elle ne revient d'ailleurs que périodiquement en play-offs, où elle se trouve à chaque fois défaite dès son premier match, qu'il soit de wild-card ou de division. Cette "malédiction" de près de 15 ans s'arrête le 9 janvier 2010, quand les Cowboys remportent leur premier match en play-offs depuis 1996 contre les Philadelphia Eagles.

L'équipe, aujourd'hui menée par le quarterback Tony Romo, ne fait plus partie pour le moment de l'élite des équipes de la NFL, mais jouit encore d'un grand prestige aux États-Unis du fait de son histoire, de son palmarès et de la place majeure qu'elle a occupé des décennies durant.

Effectif[modifier | modifier le code]

Pom-pom girls des Dallas Cowboys
 Effectif 2018 des Cowboys de Dallas v · d · m 
Quarterbacks

Running Backs

Wide Receivers

Tight Ends

Offensive Linemen

Defensive Linemen

Linebackers

Defensive Backs

Special Teams

Injured / Reserved List


Légende :

  • Joueurs rookie en italique
  • Dernière mise à jour :

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Saisons Entraîneurs Saison régulière Playoffs Récompenses et trophées Référence
MC G P N % MC G P %
1960-1988 Tom Landry 418 250 162 6 61 36 20 16 55,6 Entraîneur de l'année 1966 par l'Associated Press[1]
Entraîneur de l'année 1966 par Sporting News[1]
Trophée de l'entraîneur de l'année 1966 décerné par la NFL[1]
Trophée de l'entraîneur de l'année 1975 décerbé par l'UPI[1]
Vainqueur de 2 Super Bowl (1971 et 1977)
5 titres de champion de la NFC (1970, 1971, 1975, 1977 et 1978)
Intronisé au Pro Football Hall of Fame (classe 1990)
[2]
1989-1993 Jimmy Johnson (en) 80 44 36 0 55 8 7 1 87,5 Entraîneur de l'année 1990 par Associated Press[1]
Trophée de l'entraîneur de l'année 1990 décerné par la NFL[1]
Vainqueur de 2 Super Bowl (1992 et 1993)
[3]
1994-1997 Barry Switzer 64 40 24 0 62,5 7 5 2 71,4 Super Bowl championship (1995) [4]
1998-1999 Chan Gailey (en) 32 18 14 0 56,3 2 0 2 0 [5]
2000-2002 Dave Campo (en) 48 15 33 0 31,3 [6]
2003-2007 Bill Parcells 64 34 30 0 53,1 2 0 2 0 [7]
2007-2010 Wade Phillips 56 34 22 0 60,7 3 1 2 33,3 [8]
Depuis 2010 Jason Garrett 136 76 60 0 55,9 3 1 2 33,3 Entraîneur de l'année 2016 par l'Associated Press [9]

Classements par saison[modifier | modifier le code]

Saison Vic. Déf. Nuls classement en play-offs
1960 0 11 1 7e Ouest --
1961 4 9 1 6e Est --
1962 5 8 1 5e Est --
1963 4 10 0 5e Est --
1964 5 8 1 5e Est --
1965 7 7 0 2e Est --
1966 10 3 1 1er Est Défaite en finale de la NFL (Packers de Green Bay) 34-27
1967 9 5 0 1er Capitol Défaite en finale de la NFL (Packers de Green Bay) 21-17
1968 12 2 0 1er Capitol Défaite en play-offs (conférence) (Browns de Cleveland) 31-20
1969 11 2 1 1er Capitol Défaite en play-offs (conférence) (Browns de Cleveland) 38-14
1970 10 4 0 1er NFC Est Défaite au Super Bowl V (Colts de Baltimore) 16-13
1971 11 3 0 1er NFC Est Vainqueur au Super Bowl VI (Dolphins de Miami) 24-3
1972 10 4 0 2e NFC Est Défaite en finale de conférence NFC (Redskins de Washington) 26-3
1973 10 4 0 1er NFC Est Défaite en finale de conférence NFC (Vikings du Minnesota) 27-10
1974 8 6 0 3e NFC Est --
1975 10 4 0 2e NFC Est Défaite au Super Bowl X (Steelers de Pittsburgh) 21-17
1976 11 3 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Rams de Los Angeles) 14-12
1977 12 2 0 1er NFC Est Victoire au Super Bowl XII (Broncos de Denver) 27-10
1978 12 4 0 1er NFC Est Défaite au Super Bowl XIII (Steelers de Pittsburgh) 35-31
1979 11 5 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Rams de Los Angeles) 21-19
1980 12 4 0 2e NFC Est Défaite en finale de conférence NFC (Eagles de Philadelphie) 20-7
1981 12 4 0 1er NFC Est Défaite en finale de conférence NFC (49ers de San Francisco) 28-27
1982 6 3 0 2e NFC Conf. Défaite en finale de conférence NFC (Redskins de Washington) 31-17
1983 12 4 0 2e NFC Est Défaite en play-offs (wild-card) (Rams de Los Angeles) 24-17
1984 9 7 0 4e NFC Est --
1985 10 6 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Rams de Los Angeles) 20-0
1986 7 9 0 3e NFC Est --
1987 7 8 0 4e NFC Est --
1988 3 13 0 5e NFC Est --
1989 1 15 0 5e NFC Est --
1990 7 9 0 4e NFC Est --
1991 11 5 0 2e NFC Est Défaite en play-offs (wild-card) (Bears de Chicago) 17-13
1992 13 3 0 1er NFC Est Victoire au Super Bowl XXVII (Bills de Buffalo) 52-17
1993 12 4 0 1er NFC Est Victoire au Super Bowl XXVIII (Bills de Buffalo) 30-13
1994 12 4 0 1er NFC Est Défaite en finale de conférence NFC (49ers de San Francisco) 38-28
1995 12 4 0 1er NFC Est Victoire au Super Bowl XXX (Steelers de Pittsburgh) 27-17
1996 10 6 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Panthers de la Caroline) 26-17
1997 6 10 0 4e NFC Est --
1998 10 6 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (wild-card) (Cardinals de l'Arizona) 20-7
1999 8 8 0 2e NFC Est Défaite en play-offs (wild-card) (Vikings du Minnesota) 27-10
2000 5 11 0 4e NFC Est --
2001 5 11 0 5e NFC Est --
2002 5 11 0 4e NFC Est --
2003 10 6 0 2e NFC Est Défaite en play-offs (wild-card) (Panthers de la Caroline) 29-10
2004 6 10 0 3e NFC Est --
2005 9 7 0 3e NFC Est --
2006 9 7 0 3e NFC Est Défaite en play-offs (wild-card) (Seahawks de Seattle) 21-20
2007 13 3 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Giants de New York) 21-17
2008 9 7 0 3e NFC Est --
2009 11 5 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Vikings du Minnesota) 34-3
2010 6 10 0 3e NFC Est --
2011 8 8 0 3e NFC Est --
2012 8 8 0 3e NFC Est --
2013 8 8 0 2e NFC Est --
2014 12 4 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Packers de Green Bay) 26-21
2015 4 12 0 4e NFC Est --
2016 13 3 0 1er NFC Est Défaite en play-offs (division) (Packers de Green Bay) 34-31
2017 9 7 3 2e NFC Est --
2018 ? ? ? ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Hickok Sports, « NFL Coach of the Year Award » (consulté le 22 mars 2008)
  2. (en) Pro Football Reference, « Tom Landry + », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  3. (en) Pro Football Reference, « Jimmy Johnson », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  4. (en) Pro Football Reference, « Barry Switzer », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  5. (en) Pro Football Reference, « Chan Gailey », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  6. (en) Pro Football Reference, « Dave Campo », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  7. (en) Pro Football Reference, « Bill Parcells », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  8. (en) Pro Football Reference, « Wade Phillips », Sports Reference (consulté le 8 décembre 2008)
  9. (en) Pro Football Reference, « Jason Garrett Record, Statistics, and Category Ranks », Sports Reference LLC (consulté le 3 janvier 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]