Saison 2011 de la NFL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NFL saison 2011
Description de l'image National Football League 2008.svg.
Généralités
Sport Football américain
Organisateur(s) National Football League
Édition 92e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Date du 6 septembre 2011
au 5 février 2012
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 32 franchises
Épreuves 267 matchs
Site(s) Finale au Lucas Oil Stadium de Indianapolis
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Packers de Green Bay
Vainqueur Giants de New York

Navigation

La saison 2011 de la NFL est la 92e saison de la National Football League (NFL), la ligue principale d'équipes professionnelles de football américain aux États-Unis. La NFL est organisée en deux conférences distinctes depuis 1970 : la National Football Conference (NFC) et l'American Football Conference (AFC). Ces deux conférences sont subdivisées en quatre divisions chacune: Est, Ouest, Nord et Sud. Chaque franchise dispute 16 matches en 17 semaines lors de la saison régulière qui débute le et se termine le . Une phase de playoffs suit la saison régulière pour mener à la finale, le Super Bowl XLVI, programmée le au Lucas Oil Stadium de Indianapolis.

Événements[modifier | modifier le code]

Menace de Lockout[modifier | modifier le code]

Un désaccord entre joueurs et propriétaires à propos d'une nouvelle convention collective (collective bargaining agreement) aurait pu conduire une réduction de la durée de la saison 2011 de NFL ou même à son annulation[1]. Mais le 25 juillet 2011, l'Association des Joueurs de la NFL annonce la fin du lockout après 4 mois et demi d'interruption. C'est la plus longue interruption qu'ait connue la ligue de son histoire. Au terme du Conseil d'Administration, les 32 équipes se sont mises d'accord pour approuver à l'unanimité les termes d'un accord commun[2].

Match hors des États-Unis[modifier | modifier le code]

Le , les Bears de Chicago sont opposés aux Buccaneers de Tampa Bay au Wembley Stadium de Londres dans le cadre des séries internationales.

Mouvements notables[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Avant la saison :

Au cours de la saison :

Après la saison :

Joueurs[modifier | modifier le code]

Avant la saison :

Au cours de la saison :

Draft[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Draft 2011 de la NFL.

Matchs de la saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière comprend 256 rencontres disputées pendant 17 semaines. Selon le système mis en place en 2002, chaque équipe rencontre toute autre équipe au moins une fois pendant une durée de quatre ans, et joue au moins une fois sur le terrain de toutes les équipes pendant huit ans. Pour 2010, les rencontres entre équipes de la même conférence et entre équipes de conférences différentes sont organisées comme suit:

Intraconference

  • AFC Est vs. AFC Ouest
  • AFC Nord vs. AFC Sud
  • NFC Est vs. NFC Ouest
  • NFC Nord vs. NFC Sud

Interconference

  • AFC Est vs. NFC Est
  • AFC Ouest vs. NFC Nord
  • AFC Nord vs. NFC Ouest
  • AFC Sud vs. NFC Sud

Chaque équipe dispute six matchs contre les autres équipes de la même division (matchs aller-retour contre les 3 autres équipes), quatre matchs contre les équipes d'une autre division de la même conférence (les divisions se rencontrant changent chaque année), quatre matchs contre les équipes d'une autre division de l'autre conférence (les divisions se rencontrant changent chaque année) et un match contre chacune des équipes des deux autres divisions de la même conférence, ayant terminé à la même place la saison passée.

Le premier match de la saison est disputé le 8 septembre, il oppose les deux derniers champions de NFL: les Packers de Green Bay contre les Saints de La Nouvelle-Orléans; les Packers remportent le match par 42 à 34.

Le 11 septembre, les Giants de New York sont opposés aux Redskins de Washington à l'occasion de la commémoration du dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 qui ont affecté les villes de New York et de Washington. Ce même jour, les Steelers de Pittsburgh affrontent les Ravens de Baltimore, il est inhabituel que ces deux franchises rivales se rencontrent dès la première semaine de la saison régulière, les Ravens l'emportent par 35 à 7.

Lors de la troisième semaine, les Packers de Green Bay sont opposés aux Bears de Chicago, les deux équipes ayant disputé la finale de conférence NFC lors des playoffs de la saison 2010. Le score final est de 27 à 17 pour Green-Bay.

Le 23 octobre, à l'occasion de la septième semaine, les Saints de La Nouvelle-Orléans sont opposés aux Colts d'Indianapolis redite du Super Bowl XLIV de février 2010. Les Saints l'emportent de nouveau, mais sur le score sans appel de 62 à 7.

Les deux franchises de New York, Giants et Jets, s'affrontent le 24 décembre[3] et se quittent sur le score de 29-14 pour les Giants.

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]


Légende :

V = Victoires, D = Défaites, N = Matchs nuls, PCT = Pourcentage victoires, DIV =Victoires-Défaites Division, CONF =Victoires-Défaites Conférence, PM = Points marqués, PE = Points encaissés

x : Non champions de division, wild-card; y = Champion de division, wild card; z = Champion de division dispensé de wild-card; * = avantage du terrain pendant les playoffs

Qualifiés pour les playoffs
AFC Est
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z* (1) Patriots de la Nouvelle-Angleterre 13 3 0 0.813 5-1-0 10-2-0 513 342
Jets de New York 8 8 0 0.500 3-3-0 6-6-0 377 363
Dolphins de Miami 6 10 0 0.375 3-3-0 5-7-0 329 313
Bills de Buffalo 6 10 0 0.375 1-5-0 5-7-0 372 434
AFC Nord
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z (2) Ravens de Baltimore 12 4 0 0.750 6-0-0 9-3-0 378 266
x (5) Steelers de Pittsburgh 12 4 0 0.750 4-2-0 9-3-0 325 227
x (6) Bengals de Cincinnati 9 7 0 0.563 2-4-0 6-6-0 344 323
Browns de Cleveland 4 12 0 0.267 0-6-0 3-9-0 218 307
AFC Sud
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (3) Texans de Houston 10 6 0 0.625 4-2-0 8-4-0 381 278
Titans du Tennessee 8 8 0 0.563 3-3-0 7-5-0 325 317
Jaguars de Jacksonville 5 11 0 0.313 3-3-0 4-8-0 243 329
Colts d'Indianapolis 2 14 0 0.125 2-4-0 2-10-0 243 430
AFC Ouest
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (4) Broncos de Denver 8 8 0 0.500 3-3-0 6-6-0 309 390
Chargers de San Diego 8 8 0 0.500 3-3-0 7-5-0 406 377
Raiders d'Oakland 8 8 0 0.500 3-3-0 6-6-0 359 433
Chiefs de Kansas City 7 9 0 0.400 3-3-0 4-8-0 212 338
NFC Est
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (4) Giants de New York 9 7 0 0.563 3-3-0 5-7-0 394 400
Eagles de Philadelphie 8 8 0 0.500 5-1-0 6-6-0 396 328
Cowboys de Dallas 8 8 0 0.500 2-4-0 6-6-0 369 347
Redskins de Washington 5 11 0 0.313 2-4-0 5-7-0 288 367
NFC Nord
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z* (1) Packers de Green Bay 15 1 0 0.938 6-0-0 12-0-0 560 359
x (6) Lions de Détroit 10 6 0 0.625 3-3-0 6-6-0 474 387
Bears de Chicago 8 8 0 0.500 3-3-0 6-6-0 353 449
Vikings du Minnesota 3 13 0 0.188 0-6-0 3-9-0 340 449
NFC Sud
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (3) Saints de La Nouvelle-Orléans 13 3 0 0.813 5-1-0 9-3-0 547 339
x (5) Falcons d'Atlanta 10 6 0 0.625 3-3-0 7-5-0 402 350
Panthers de la Caroline 6 10 0 0.375 2-6-0 3-9-0 406 429
Buccaneers de Tampa Bay 4 12 0 0.250 2-4-0 3-9-0 287 494
NFC Ouest
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z (2) 49ers de San Francisco 13 3 0 0.813 5-1-0 10-2-0 380 229
Cardinals de l'Arizona 8 8 0 0.500 4-2-0 7-5-0 312 348
Seahawks de Seattle 7 9 0 0.438 3-3-0 6-6-0 321 315
Rams de Saint-Louis 2 14 0 0.125 0-6-0 1-11-0 193 407

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Meilleurs quarterbacks[modifier | modifier le code]

  • Évaluation
  1. Aaron Rodgers (Packers) : 122.5 (record NFL)
  2. Drew Brees (Saints) : 110.6
  3. Tom Brady (Patriots) : 102.5
  4. Tony Romo (Cowboys) : 100.2
  5. Matthew Stafford (Lions) : 97.2
  • Total de yards
  1. Drew Brees (Saints) : 5476 (record NFL)
  2. Tom Brady (Patriots) : 5235
  3. Matthew Stafford (Lions) : 5038
  4. Eli Manning (Giants) : 4933
  5. Aaron Rodgers (Packers) : 4643
  • Nombre de touchdowns
  1. Drew Brees (Saints) : 46
  2. Aaron Rodgers (Packers) : 45
  3. Matthew Stafford (Lions) : 41
  4. Tom Brady (Patriots) : 39
  5. Tony Romo (Cowboys) : 31

Meilleurs wide receivers[modifier | modifier le code]

  • Total de yards
1. Calvin Johnson (Lions) : 1681
2. Wes Welker (Patriots) : 1569
3. Victor Cruz (Giants) : 1536
4. Larry Fitzgerald (Cardinals) : 1411
5. Steve Smith (Panthers) : 1394
  • Nombre de touchdowns
1. Rob Gronkowski (Patriots) : 17 (record NFL d'un TE)
2. Calvin Johnson (Lions) : 16
3. Jordy Nelson (Packers) : 15
4. Laurent Robinson (Cowboys) : 11
4. Jimmy Graham (Saints) : 11
  • Nombre de réceptions
1. Wes Welker (Patriots) : 122
2. Roddy White (Falcons) : 100
3. Jimmy Graham (Saints) : 99
4. Calvin Johnson (Lions) : 96
5. Rob Gronkowski (Patriots) : 90

Meilleurs running backs[modifier | modifier le code]

  • Total de yards à la course
1. Maurice Jones-Drew (Jaguars) : 1606
2. Ray Rice (Ravens) : 1364
3. Michael Turner (Falcons) : 1340
4. LeSean McCoy (Eagles) : 1309
5. Arian Foster (Texans) : 1224
  • Nombre de touchdowns
1. LeSean McCoy (Eagles) : 17
2. Cam Newton (Panthers) : 14 (record NFL d'un QB)
3. Ray Rice (Ravens) : 12
4. Adrian Peterson (Vikings) : 12
5. Marshawn Lynch (Seahawks) : 12

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Sélection All Pro[modifier | modifier le code]

C'est l'équipe type de la saison désignée par Associated Press.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Tableau du tour final[modifier | modifier le code]

  Tour Wild Cards Playoffs de Division Finales de Conférence Super Bowl XLVI
                                     
5  Atlanta 2  
4  New York 24  
  4  New York 37  
    1  Green Bay 20  
      
        
  4  New York 20*  
NFC
  2  San Francisco 17  
6  Détroit 28  
3  La Nouvelle-Orléans 45  
  3  La Nouvelle-Orléans 32
    2  San Francisco 36  
      
        
  4  New York 21
  1  Nouvelle-Angleterre 17
6  Cincinnati 10  
3  Houston 31  
  3  Houston 13
    2  Baltimore 20  
      
        
  2  Baltimore 20
AFC
  1  Nouvelle-Angleterre 23  
5  Pittsburgh 23  
4  Denver 29*  
  4  Denver 10
    1  Nouvelle-Angleterre 45  
      

(*) Indique les victoires en prolongations.

Pour chaque conférence, le résultat du match de wild card entre les équipes classées 3e et 6e détermine les rencontres du second tour. Si l'équipe classée 3e l'emporte, elle rencontre ensuite l'équipe classée 2e de la conférence et l'autre équipe qui remporte le tour wild card rencontre l'équipe classée 1re. Si l'équipe classée 6e remporte le tour de wild card, elle rencontre ensuite l'équipe classée 1re et l'autre équipe qui a remporté la wild card rencontre l'équipe classée 2e.

Wild card (tour de repêchage)[modifier | modifier le code]

Le tour de repêchage qualifie quatre équipes qui rejoindront les quatre équipes qualifiées directement grâce à un meilleur classement à l'issue de la saison régulière (classées en 1re ou 2e place des conférences AFC et NFC). Huit équipes participent au tour de repêchages: les quatre champions de division non directement qualifiés pour le second tour et les deux meilleures équipes restantes de chaque conférence. Les quatre équipes qui remportent le tour de wild card rejoignent ensuite les quatre équipes qualifiées directement.

Samedi 7 janvier 2012[modifier | modifier le code]

AFC : Bengals de Cincinnati - Texans de Houston
Match disputé au Reliant Stadium de Houston
Statistiques de la rencontre : Bengals - Texans : 10 - 31[4]
Résumé sur nfl.com[5]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Bengals 7 3 0 0 10
Texans 7 10 7 7 31


NFC : Lions de Détroit - Saints de La Nouvelle-Orléans
Match disputé au Mercedes-Benz Superdome, à La Nouvelle-Orléans
Statistiques de la rencontre : Lions - Saints : 28 - 45[6]
Résumé sur nfl.com[7]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Lions 7 7 7 7 28
Saints 0 10 14 21 45

Dimanche 8 janvier 2012[modifier | modifier le code]

NFC : Falcons d'Atlanta - Giants de New York
Match disputé au MetLife Stadium de New York
Statistiques de la rencontre : Falcons - Giants: 2 - 24[8]
Résumé sur nfl.com[9]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Falcons 0 2 0 0 2
Giants 0 7 10 7 24


AFC : Steelers de Pittsburgh - Broncos de Denver
Match disputé au Mile High Stadium de Denver
Statistiques de la rencontre : Steelers - Broncos : 23 - 29 (après prolongation)[10]
Résumé sur nfl.com[11]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 pr Total
Seahawks 6 0 7 10 0 23
Redskins 0 20 0 3 6 29


Tour de division (demi-finales de conférence)[modifier | modifier le code]

Samedi 14 janvier 2012[modifier | modifier le code]

NFC : Saints de La Nouvelle-Orléans - 49ers de San Francisco
Match disputé au Candlestick Park de San Francisco
Statistiques de la rencontre : Saints - 49ers : 32 - 36[12]
Résumé sur nfl.com[13]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Saints 0 14 0 18 32
49ers 14 3 3 16 36


AFC : Broncos de Denver - Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Match disputé au Gillette Stadium, à Foxborough
Statistiques de la rencontre : Broncos - Patriots : 10 - 45[14]
Résumé sur nfl.com[15]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Broncos 0 7 3 0 10
Patriots 14 21 7 3 45

Dimanche 15 janvier 2012[modifier | modifier le code]

AFC : Texans de Houston - Ravens de Baltimore
Match disputé au M&T Bank Stadium de Baltimore
Statistiques de la rencontre : Texans - Ravens: 13 - 20[16]
Résumé sur nfl.com[17]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Texans 3 10 0 0 13
Ravens 17 0 0 3 20


NFC : Giants de New York - Packers de Green Bay
Match disputé au Lambeau Field de Green Bay
Statistiques de la rencontre : Giants - Packers : 37 - 20[18]
Résumé sur nfl.com[19]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Giants 10 10 0 17 37
Packers 3 7 3 7 20


Finales de conférence[modifier | modifier le code]

Dimanche 22 janvier 2012[modifier | modifier le code]

AFC : Ravens de Baltimore - Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Match disputé au Gillette Stadium de Foxborough
Statistiques de la rencontre : Ravens - Patriots : 20 - 23[20]
Résumé sur nfl.com[21]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Ravens 0 10 10 0 20
Patriots 3 10 3 7 23


NFC : Giants de New York - 49ers de San Francisco
Match disputé au Candlestick Park de San Francisco
Statistiques de la rencontre : Giants - 49ers : 20 - 17 (après prolongation)[22]
Résumé sur nfl.com[23]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 pr Total
Giants 0 10 0 7 3 20
49ers 7 0 7 3 0 17


Super Bowl XLVI[modifier | modifier le code]

Dimanche 5 février 2012[modifier | modifier le code]

NFC-AFC : Giants de New York - Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Match disputé au Lucas Oil Stadium d'Indianapolis
Statistiques de la rencontre : Giants - Patriots : 21 - 17[24]
Résumé sur nfl.com[25]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Giants 9 0 6 6 21
Patriots 0 10 7 0 17


Faits notables de la saison 2011[modifier | modifier le code]

  • Peyton Manning, leader des Colts d'Indianapolis depuis plus de 10 ans et quadruple MVP, est contraint pour la première fois de sa carrière de manquer l'ensemble de la saison régulière du fait d'une convalescence compliquée consécutive à une opération du cou durant l'été. Cette absence s'en ressent fortement sur les résultats de son équipe.
  • Cette saison est l'occasion pour de nombreux records historiques d'être brisés. Les plus importants concernent l'évaluation du quarterback sur toute la saison (122,5 par Aaron Rodgers, contre 121,1 par Peyton Manning en 2004), le nombre de yards lancés (5 476 par Drew Brees, contre 5 084 par Dan Marino en 1984) ou le nombre de touchdowns inscrits à la course par un quarterback (14 par Cam Newton, contre 12 par Steve Grogan en 1976).
  • Les Packers de Green Bay sont restés invaincus durant leurs 13 premiers matchs de saison régulière, avant d'être battus pour la première fois par les Chiefs de Kansas City sur le score de 19 à 14 lors de la 15e journée.
  • Grâce à leur bilan de 10 victoires pour 6 défaites, la jeune équipe des Texans de Houston remporte son premier titre de division AFC Sud et figure pour la première fois en play-offs.
  • Les 49ers de San Francisco figurent pour la première fois depuis 8 ans en play-offs, et participent à leur première Finale de Conférence depuis 1997.
  • Les Lions de Détroit mettent fin à plus d'une décennie de disette en participant à leurs premiers play-offs depuis 1999.
  • Pour la première fois, un match de play-offs se termine dès la première action des prolongations, lors du match de wild-card entre les Steelers de Pittsburgh et les Broncos de Denver.
  • Le Super Bowl est une redite de celui ayant eu lieu quatre années plus tôt, le Super Bowl XLII, et voit de nouveau les mêmes duo de quarterback (Tom Brady et Eli Manning) et d'entraîneur-chefs (Bill Belichick et Tom Coughlin) se faire face.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rumors fly of a complete NFL shutdown », sur nbcsports.com, (consulté le 29 juin 2011)
  2. (en) « Players approve deal unanimously, pass vote to Brady plaintiffs », sur nfl.com, (consulté le 25 juillet 2011)
  3. (en) New York Giants Schedule, sur espn.go.com
  4. (en) Tour Wild Cards : résumé Bengals-Texans, sur scores.espn.go.com
  5. (en) Bengals-Texans, sur nfl.com
  6. (en) Tour Wild Cards: résumé Lions-Saints, sur scores.espn.go.com
  7. (en) Lions-Saints, sur nfl.com
  8. (en) Tour Wild Cards : résumé Falcons - Giants, sur scores.espn.go.com
  9. (en) Falcons-Giants, sur nfl.com
  10. (en) Tour Wild Cards : résumé Steelers-Broncos, sur scores.espn.go.com
  11. (en) Steelers-Broncos, sur nfl.com
  12. (en) Tour de Division : résumé Saints-49ers, sur scores.espn.go.com
  13. (en) Saints-49ers, sur nfl.com
  14. (en) Tour de Division : Broncos-Patriots, sur scores.espn.go.com
  15. (en) Broncos-Patriots, sur nfl.com
  16. (en) Tour de Division : résumé Texans - Ravens, sur scores.espn.go.com
  17. (en) Texans-Ravens, sur nfl.com
  18. (en) Tour de Division : résumé Giants-Packers, sur scores.espn.go.com
  19. (en) Giants-Packers, sur nfl.com
  20. (en) Finale de conférence AFC : résumé Ravens - Patriots, sur scores.espn.go.com
  21. (en) Ravens-Patriots, sur nfl.com
  22. (en) Finale de conférence NFC : résumé Giants - 49ers, sur scores.espn.go.com
  23. (en) Giants-49ers, sur nfl.com
  24. (en) Super Bowl XLVI : résumé Giants - Patriots, sur scores.espn.go.com
  25. (en) Giants-Patriots, sur nfl.com