Kirk Cousins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cousins (homonymie).
Kirk Cousins
Description de cette image, également commentée ci-après
Cousins avec les Redskins de Washington en 2015.
Nom complet Kirk Daniel Cousins
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (30 ans)
à Barrington (Illinois)
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 92 kg (202 lb)
Surnom Captain Kirk
Numéro 8
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
2007-2011 Spartans de Michigan State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Redskins de Washington
(2012, 102e choix au total)
2012-2017
Depuis 2018
Redskins de Washington
Vikings du Minnesota
Pro Bowl 2016
Carrière pro. Depuis 2012

(en) Statistiques sur NFL.com

Kirk Daniel Cousins, né le à Barrington dans l'État du Illinois, est un joueur américain de football américain évoluant au poste de quarterback avec les Vikings du Minnesota dans la National Football League (NFL).

Ayant joué au niveau universitaire avec les Spartans de Michigan State, il est sélectionné par les Redskins de Washington lors de la draft 2012 de la NFL et commence sa carrière en tant que réserviste à Robert Griffin III. Il devient en 2015 le quarterback titulaire des Redskins pour toute la saison à cause d'une blessure de Griffin III. Après trois saisons complètes avec les Redskins, il signe en 2018 un contrat lucratif avec les Vikings du Minnesota.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né à Barrington dans l'Illinois, il est le deuxième enfant d'une famille de trois enfants par Maryann et Don Cousins. Son père Don est pasteur dans une égliste baptiste[1],[2].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Pour sa carrière universitaire, Cousins envisage soit d'aller à l'Université de Toledo ou l'Université de Western Michigan. Mark Dantonio, devenu entraîneur principal des Spartans de l'Université d'État du Michigan, lui propose de jouer pour son équipe en lui offrant une bourse d'étude, ce que Cousins accepte[3].

Il rejoint les Spartans en 2007, mais ne dispute pas la saison après avoir reçu le statut de redshirt. En 2008, il obtient un poste de réserviste à Brian Hoyer. En 2009, après le départ de Hoyer, il devient le quarterback titulaire des Spartans après avoir compétitionné avec Keith Nicol.

Jouant un total de quatre saisons avec les Spartans, il est nommé dans la seconde équipe d'étoiles de la division Big-10 en 2011.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Débuts comme remplaçant avec les Redskins[modifier | modifier le code]

Mesures pré-draft de Kirk Cousins (NFL Scouting Combine)
Poids Sprint de 40 yards 20-yard shuttle Three-cone drill Détente verticale Détente horizontale Développé couché Test Wonderlic
97 kg 4,93 s 4,50 s 7,05 s 89 cm 320 cm - 33

Il est sélectionné par les Redskins de Washington au quatrième tour, 102e rang, lors de la draft 2012 de la NFL. Il est le deuxième quarterback choisi par l'équipe durant cette draft après Robert Griffin III, deuxième choix au total de la draft et dernier vainqueur du Trophée Heisman. La sélection de Cousins par les Redskins surprend plusieurs analystes à cause du fait qu'ils avaient déjà choisi un quarterback plus tôt durant la même draft[4]. Cousins est donc perçu comme une « police d'assurance » au cas où si Griffin III se blesse[5]. Le 31 mai, il signe un contrat de quatre ans avec les Redskins[6].

Il entame la saison 2012 comme réserviste à Griffin III. Il joue son premier match le 7 octobre contre les Falcons d'Atlanta en venant en renfort après une commotion cérébrale de Griffin III. Il complète 5 passes sur 9 tentatives et réalise une passe de touchdown, mais est cependant victime de deux interceptions lors des deux dernières minutes de jeu et son équipe perd le match 24-17[7]. Après un autre match, le 9 décembre, où il joue à cause d'une blessure de Griffin III, ce dernier ne peut jouer le match suivant, le 16 décembre face aux Browns de Cleveland, et Cousins est nommé titulaire pour ce match, son premier en carrière. Les Redskins gagnent le match 38-21, et Cousins réussit 26 de ses 37 passes pour 329 yards et réalise deux passes de touchdowns pour une interception[8].

La saison suivante, alors que les Redskins ont une fiche de 3-10, Cousins est nommé titulaire pour les trois derniers de match de la saison, l'équipe ne faisant pas jouer Griffin III afin de le protéger de toute blessure pour la prochaine saison[9]. Il termine la saison avec 52,3 % de passes réussies (81 sur 155) pour 854 yards, 4 passes de touchdowns et 7 interceptions, le tout en 5 parties.

En 2014, il commence une fois de plus la saison comme réserviste à Griffin III. Ce dernier se blesse à la cheville lors du deuxième match de la saison contre les Jaguars de Jacksonville et Cousins prend le relai[10]. Alors que Griffin III doit manquer plusieurs semaines à cause de sa blessure, Cousins est titulaire pour les cinq matchs suivants. Le 19 octobre, il est remplacé par Colt McCoy après une mauvaise prestation en première demie contre les Titans du Tennessee[11]. En 6 matchs cette saison, il réussit 61,8 % de ses passes (126 passes sur 204 tentatives) pour 1 710 yards et réalise 10 passes de touchdowns pour 9 interceptions.

Titulaire à plein temps avec les Redskins[modifier | modifier le code]

Après une commotion de Griffin III en pré-saison, Cousins est nommé titulaire lors du début de la saison 2015. Le 25 octobre, il aide les Redskins à surmonter un déficit de 24-0 face aux Buccaneers de Tampa Bay. Il réussit 33 de ses 40 passes et réalise un total de quatre touchdowns, trois par la passe et un par la course. Dans les dernières secondes du match, il lance une passe de touchdown de 6 yards à Jordan Reed, permettant à son équipe de gagner le match 31-30 et de compléter la plus grande remontée de son histoire[12]. Alors qu'il se dirige au vestiaire après le match, il crie « You like that?! » aux journalistes, qui sera plus tard une phrase fétiche utilisée par Cousins, ses coéquipiers et les fans des Redskins tout au long de la saison[13]. À la suite des ces performances face aux Buccaneers, il est nommé joueur offensif de la semaine dans la conférence NFC.

Le 15 novembre contre les Saints de la Nouvelle-Orléans, il réalise 4 passes de touchdowns en plus de compléter 20 de ses 25 passes pour 324 yards pour aini avoir une évaluation parfaite de 158,3, menant ainsi les Redskins à une victoire écrasante de 47-14[14]. Pour la deuxième fois cette saison, il obtient le titre de joueur offensif de la semaine dans sa conférence.

Alors que les Redskins ont une fiche de 5 victoires et 7 défaites après la 13e semaine d'activités, il mène son équipe à une séquence de quatre victoires consécutives, atteignant ainsi une fiche de 10-6, la première position de la division NFC East et une place en séries éliminatoires. Durant la séquence de victoires, il lance quatre passes de touchdowns chacune durant deux matchs consécutifs, le 20 décembre face aux Bills de Buffalo et le 26 décembre contre les Eagles de Philadelphie, et trois touchdowns par la passe lors du dernier match, le 3 janvier contre les Cowboys de Dallas. Durant ce match, il bat le record des Redskins du plus grand nombre de yards gagnés à la passe sur une saison en lançant pour 4 166 yards, dépassant le record de Jay Schroeder en 1986 qui en comptait 4 109 yards. Il est ainsi nommé joueur offensif du mois de décembre dans la NFC[15].

En jouant tous les matchs de la sasion (16), il a réussi 69,8 % de ses passes en plus de réaliser 29 passes de touchdowns pour 11 interceptions, donnant une évaluation de 101,6. Au premier tour des séries (wild card) contre les Packers de Green Bay, il complète 29 passes sur 49 tentatives pour 329 yards gagnés et réalise deux touchdowns, un par la passe et un autre par la course, mais il est victime de six sacks par la défense adverse, échappe trois fumbles et son équipe perd le match 35-18. À la suite de cette saison où il s'est révélé, il figure dans la liste des 100 meilleurs joueurs de la NFL de 2016 en étant classé 85e[16].

Afin d'éviter de perdre Cousins sur le marché des agents libres, les Redskins lui posent un franchise tag (en), qui accorde un contrat de 19,953 millions de dollars pour la saison 2016[17]. Faisant désormais confiance à Cousins pour être leur quarterback titulaire, les Redskins libèrent Robert Griffin III, qui a manqué l'entièreté de la saison et qui était pourtant perçu comme leur quarterback d'avenir quatre ans auparavant[18].

Bien que son équipe ait manqué les séries, il joue une fois de plus tous les matchs des Redskins et réalise des statistiques semblables, mais légèrement inférieures, à la saison dernière : 67 % de passes réussies pour 4 917 yards, 25 passes de touchdowns, 12 interceptions et une évaluation à 97,2. Il est nommé au Pro Bowl, en prenant la place de Matt Ryan des Falcons d'Atlanta qui ne peut participer à cause de la présence de son équipe au Super Bowl[19].

Étant encore une fois sur le point de devenir agent libre, Cousins et les Redskins négocient pour une entente à long terme, mais ne reçoit finalement qu'un franchise tag pour une deuxième saison de suite[20]. Pour la troisième année de suite, il est titulaire pour les 16 matchs de la saison. Il termine avec 64,3 % de passes réussies et 27 passes de touchdowns, mais son équipe manque de nouveau les séries éliminatoires.

Vikings du Minnesota[modifier | modifier le code]

Après la conclusion de la saison 2017, alors que les Redskins n'arrivent pas à s'entendre sur un contrat à long terme avec Cousins, ils font l'acquisition du vétéran quarterback Alex Smith, ce qui laisse présager que Cousins ne reviendra avec l'équipe[21].

Devenu agent libre, il est convoité par de nombreuses équipes dans la NFL. Les Broncos de Denver, les Cardinals de l'Arizona, les Jets de New York et les Vikings du Minnesota font partie des équipes favorites pour signer Cousins[22]. Finalement, il opte pour les Vikings en signant le 15 mars 2018 un contrat de 3 ans pour 84 millions de dollars, montant entièrement garanti. Il s'agit du premier contrat totalement garanti dans l'histoire de la NFL[23].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Université[modifier | modifier le code]

Statistiques universitaires[24]
Année Équipe MJ Passes Courses
Réussies Tentées Pct Yards Y/T TD INT Évaluation Tentées Yards Moyenne TD
2008 Michigan State 5 32 43 74,4 310 7,2 2 1 145,7 3 -12 -4,0 0
2009 Michigan State 13 198 328 60,4 2 680 8,2 19 9 142,6 31 60 1,9 0
2010 Michigan State 13 226 338 66,9 2 825 8,4 20 10 150,7 40 -136 -3,4 1
2011 Michigan State 14 267 419 63,7 3 316 7,9 25 10 145,1 37 -39 -1,1 0
Total 45 723 1 128 64,1 9 131 8,1 66 30 146,1 111 -127 -1,1 1

NFL[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière dans la NFL[25]
Année Équipe MJ MT Passes Courses
Réussies Tentées Pct Yards Y/T TD INT Évaluation Tentées Yards Moyenne TD
2012 Redskins de Washington 3 1 33 48 68,8 466 9,7 4 3 101,6 3 22 7,3 0
2013 Redskins de Washington 5 3 81 155 52,3 854 5,5 4 7 58,4 4 14 3,5 0
2014 Redskins de Washington 6 5 126 204 61,8 1 710 8,4 10 9 86,4 7 20 2,9 0
2015 Redskins de Washington 16 16 379 543 69,8 4 166 7,7 29 11 101,6 26 48 1.8 5
2016 Redskins de Washington 16 16 406 606 67,0 4 917 8,1 25 12 97,2 34 96 2,8 4
2017 Redskins de Washington 16 16 347 540 64,3 4 093 7,6 27 13 93,9 49 179 3,7 4
Total 62 57 1 372 2 096 65,5 16 206 7,7 99 55 93,7 123 379 3,1 13

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Don Cousins » (version du 14 janvier 2014 sur l'Internet Archive)
  2. (en) « Who is Kirk Cousins? A journey to the hometown of an $84 million underdog », sur www.espn.com, (consulté le 15 septembre 2018).
  3. (en) « Kirk Cousins used to playing long odds », sur www.espn.com (consulté le 14 septembre 2018).
  4. (en) « NFL Draft 2012: Washington Redskins make surprise move drafting Michigan State QB Kirk Cousins » (version du 10 octobre 2014 sur l'Internet Archive)
  5. (en) « Redskins buy insurance picking Kirk Cousins to back up Robert Griffin III », sur www.washingtonpost.com, (consulté le 16 septembre 2018).
  6. (en) « Kirk Cousins signs contract with Redskins; reportedly four years, $2.5M », sur www.cbssports.com, (consulté le 16 septembre 2018).
  7. (en) « Falcons down Redskins, improve to 5-0 », sur www.nfl.com (consulté le 18 juin 2018).
  8. (en) « Cousins has big day in Redskins' win over Browns » (consulté le 18 juin 2018).
  9. « RGIII sera spectateur », sur www.rds.ca (consulté le 18 juin 2018).
  10. « Un peu de positif pour RG3 », sur www.rds.ca (consulté le 18 juin 2018).
  11. (en) « Colt McCoy comes off bench to lead Redskins over Titans », sur www.nfl.com (consulté le 18 juin 2018).
  12. (en) « Cousins' 3rd TD pass of 2nd half lifts Skins past Bucs 31-30 », sur www.nfl.com (consulté le 18 juin 2018).
  13. (en) « How Kirk Cousins' 'You like that?!' became a Washington rallying cry », sur www.espn.com, (consulté le 15 septembre 2018).
  14. (en) « Kirk Cousins leads Redskins to 47-14 blowout of Saints », sur www.nfl.com (consulté le 18 juin 2018).
  15. (en) « Kirk Cousins named NFC Offensive Player of the Month », sur www.washingtonpost.com, (consulté le 19 septembre 2018).
  16. (en) « Top 100 NFL Players of 2016: No. 85 Kirk Cousins » [vidéo], sur www.nfl.com (consulté le 19 septembre 2018).
  17. « Kirk Cousins étiqueté joueur de concession », sur www.rds.ca, (consulté le 18 juin 2018).
  18. (en) « Redskins release Robert Griffin III, ending dramatic rise-and-fall tenure », sur www.washingtonpost.com, (consulté le 19 septembre 2018).
  19. (en) « Kirk Cousins replaces Matt Ryan in Pro Bowl », sur www.washingtontimes.com (consulté le 18 juin 2018).
  20. (en) « Kirk Cousins disputera une autre saison sous l'étiquette de joueur de concession », sur www.rds.ca (consulté le 18 juin 2018).
  21. (en) « Redskins reach deal to acquire quarterback Alex Smith from Chiefs », sur www.washingtonpost.com, (consulté le 14 septembre 2018).
  22. (en) « Report: Vikings, Broncos, Jets and Cardinals Emerge as Likely Landing Spots for Kirk Cousins », sur www.si.com, (consulté le 14 septembre 2018).
  23. « Un contrat historique pour Kirk Cousins avec les Vikings », sur ici.radio-canada.ca (consulté le 18 juin 2018).
  24. (en) « Kirk Cousins College Stats », sur www.sports-reference.com (consulté le 14 septembre 2018).
  25. (en) « Kirk Cousins Stats », sur www.pro-football-reference.com (consulté le 18 juin 2018).