Julio Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julio Jones
Description de l'image Julio Jones at Schoffield Barracks (cropped).jpg.
Nom complet Quintorris Lopez Jones
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (28 ans)
à Foley (Alabama)
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 100 kg (220 lb)
Numéro 11
Position Wide receiver
Carrière universitaire ou amateur
2008-2011 Crimson Tide de l'Alabama
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 6e au total en 2011 par les
Falcons d'Atlanta
Depuis 2011 Falcons d'Atlanta
Pro Bowl 2012, 2014, 2015, 2016
All-Pro 2015, 2016
Carrière pro. Depuis 2011

(en) Statistiques sur NFL.com

Quintorris Lopez « Julio » Jones, né le à Foley (Alabama), est un joueur américain de football américain évoluant au poste de wide receiver.

Joueur universitaire des Crimson Tide de l'Alabama de 2008 à 2011, Jones participe à la saison parfaite d'Alabama les menant au titre national en 2009. Jeune joueur particulièrement scruté, il est sélectionné en sixième position par les Falcons d'Atlanta lors de la draft 2011 de la NFL. À Atlanta, il se transforme en l'un des meilleurs receveurs de la ligue, allant jusqu'aux portes du titre suprême lors du Super Bowl LI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Quintorris Jones naît le à Foley dans l'Alabama. Sa mère, Queen Jones, souhaite avoir une fille avec son prénom mais lorsqu'elle apprend le sexe de son enfant, elle doit se rabattre sur Quintorris, un prénom qu'elle a trouvé dans un livre d'enfant[1]. Son père quitte la famille alors qu'il est enfant[1]. Sa mère se marie un deuxième fois et travaille à KFC[1]. Alors qu'il a 12 ans et est un jeune athlète doué d'attributs hors du commun, sa mère décide de changer son prénom pour Julio[1].

Au lycée de Foley en Alabama, Julio Jones joue d'abord au basket-ball et se montre doué[1]. Cependant, le lycée a pour sport préférentiel le football américain, ce qui pousse Jones à utiliser ses aptitudes physiques en tant que receveur. De 2004 à 2007, il réceptionne 75 passes pour 1 306 yards et 16 touchdowns.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En 2008 quand il quitte le lycée, il est convoité par de grandes équipes universitaires : l'Université d'Alabama, l'Université de Floride, l'Université d'État de Floride, l'Université d'Oklahoma, et Texas Tech. Le 6 février 2008, Jones s'engage aux Alabama Crimson Tide en annonçant sa décision en direct sur ESPNU.

Le , Julio Jones décide de s'inscrire à la draft 2011 de la NFL avant sa dernière saison universitaire et quitte l'Alabama comme ses coéquipiers Mark Ingram, Greg McElroy et Marcell Dareus[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Lors du NFL Scouting Combine 2011, Julio Jones prouve qu'il a des capacités physiques exceptionnelles en réalisant les meilleures performances des receveurs de sa classe de sélection[3]. Il est considéré avec A. J. Green comme les deux meilleurs wide receivers de la draft[4].

Mesures pré-draft de Julio Jones (NFL Scouting Combine)
Poids Sprint de 40 yards 20-yard shuttle Three-cone drill Détente verticale Détente horizontale Développé couché Test Wonderlic
100 kg 4,39 s 4,25 s 6,66 s 97,8 cm 343 cm 17 répétitions 15
Julio Jones, joueur de football américain en maillot rouge avec un numéro 11, attrapant un ballon de football américain sur la pointe des pieds.
Julio Jones attrapant une passe de Matt Ryan contre les Seahawks de Seattle le .

Les Falcons d'Atlanta montent un échange avec les Browns de Cleveland afin d'obtenir leur choix de draft numéro 6 et pouvoir sélectionner Julio Jones. En contrepartie, ils offrent aux Browns cinq choix de draft : les 27e, 59e, 124e choix de la draft 2011, et les choix de premier tour et de quatrième tour de la draft 2012[5]. Jones devient immédiatement l'une des vedettes de la franchise[6].

Lors de la saison 2013, Julio Jones se blesse lors de la cinquième rencontre de leur saison contre les Jets de New York. Après examens approfondis, la fracture du pied qu'il a contracté l'oblige à rester hors des terrains pour le reste de la saison[7].

Le , les Falcons d'Atlanta opte pour la cinquième saison du contrat débutant de Julio Jones, le prolongeant automatiquement d'une saison avec la franchise[8]. Le , il réceptionne pour 259 yards de gains lors d'une rencontre de Monday Night Football contre les Packers de Green Bay, battant le record de la franchise[9].

Le , Julio Jones paraphe un contrat de 5 ans pour un montant total de 71,5 millions de dollars dont 47 millions garantis et poursuit sa carrière avec les Falcons d'Atlanta[10]. Il confirme lors de la saison 2015 en battant le record de la franchise avec 1 871 yards[Note 1].

Lors de la quatrième semaine de la saison 2016, Julio Jones devient le sixième receveur de l'histoire à réussir une rencontre avec plus de 300 yards de gains[11] avec une performance de 300 yards contre les finalistes du dernier Super Bowl, les Panthers de la Caroline[12].

Lors du championnat NFC, Julio Jones inscrit deux touchdowns et compile 180 yards de gain en 9 réceptions. Il marque notamment sur un long jeu de 73 yards dont 60 yards de course après la réception, malgré le holding sifflé contre son défenseur adverse[13]. Lors du Super Bowl LI, Jones réalise l'une des plus belles réceptions de l'histoire du Super Bowl en attrapant le ballon en l'air juste à temps pour mettre les deux pieds dans le terrain le long de la touche[14],[15].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Julio Jones en saison régulière
Année Équipe  MJ  MT Passes réceptionnées Courses Fumbles
 REC  %REC Yards  Y/REC  TD Tentées Yards Moyenne  TD
2011 ATL 13 13 54 56,8 959 17,8 8 6 56 9,3 0 1
2012 ATL 16 15 79 61,7 1 198 15,2 10 6 30 5,0 0 0
2013 ATL 5 5 41 69,5 580 14,1 2 1 7 7,0 0 2
2014 ATL 15 15 41 63,8 1 593 15,3 6 1 1 1,0 0 2
2015 ATL 16 16 136 67,0 1 871 13,8 8 - - - - 3
2016 ATL 14 14 83 64,3 1 409 17,0 6 - - - - 0
Total 79 78 497 - 7 610 15,3 40 14 94 6,7 0 8


Statistiques de Julio Jones en matchs éliminatoires
Année Équipe  MJ  MT Passes réceptionnées Courses Fumbles
 REC  %REC Yards  Y/P  TD Tentées Yards Moyenne  TD
2011 ATL 1 1 7 - 64 9,1 0 1 13 13,0 0 0
2012 ATL 2 2 17 - 241 14,2 2 1 -1 -1,0 0 0
2013 ATL
2014 ATL
2015 ATL
2016 ATL 3 3 19 - 334 17,6 3 - - - - 0
Total 6 6 43 - 639 - 5 2 12 6,0 0 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette performance est la deuxième meilleure saison en yards de l'histoire de la NFL alors, derrière la saison 2012 de Calvin Johnson avec 1 964 yards.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Eric Nusbaum, « The Making of Julio Jones », Vice, (consulté le 18 mars 2017)
  2. (en) Erick Smith, « Ingram, Jones, Dareus all leaving Alabama for NFL », USA Today, (consulté le 18 mars 2017)
  3. (en) « NFL Scouting Combine - Julio Jones », sur nfl.com, (consulté le 17 mars 2017)
  4. (en) « One more time: Green vs. Jones », sur ESPN.com, (consulté le 18 mars 2017)
  5. (en) The Associated Press, « Falcons make blockbuster deal with Browns, move up for Jones », sur nfl.com, (consulté le 17 mars 2017)
  6. (en) Mike Tierney, « Falcons Get Their Man, Julio Jones », The New York Times, (consulté le 17 mars 2017)
  7. (en) Doug Farrar, « Falcons' Julio Jones out for season (foot) », Sports Illustrated, (consulté le 17 mars 2017)
  8. (en) Jay Adams, « Falcons Exercise Fifth Year on Jones », sur atlantafalcons.com, (consulté le 17 mars 2017)
  9. (en) Matt Haley, « Game Notebook: Falcons at Packers », sur atlantafalcons.com, (consulté le 17 mars 2017)
  10. (en) Vaughn McClure, « Lifetime guarantee? Julio Jones, Falcons reach 5-year, $71.25M deal », sur ESPN.com, (consulté le 17 mars 2017)
  11. (en) Tommy Chalk, « Julio Jones records NFL’s sixth-ever 300 yard receiving game », The Washington Times, (consulté le 18 mars 2017)
  12. (en) Vaughn McClure, « Julio Jones has 300-yard game one week after 1-catch outing », sur ESPN.com, (consulté le 18 mars 2017)
  13. (en) Benjamin Hoffman, « Julio Jones, Star Falcons Receiver, Shakes Off Cornerbacks and Celebrity », New York Times, (consulté le 18 mars 2017)
  14. (en) Harry Lyles Jr., « Julio Jones’ 4th-quarter catch from Super Bowl 51 will be forgotten, but shouldn’t », SB Nation, (consulté le 18 mars 2017)
  15. (en) Cody Williams, « Julio Jones Somehow Stays Inbounds For Unreal Catch in Super Bowl (Video) », Fox Sports, (consulté le 18 mars 2017)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]