Saison 2015 de la NFL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2015 de la NFL
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo
Généralités
Sport Football américain
Organisateur(s) National Football League
Édition 96e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Date du
au
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 32 franchises
Épreuves 267 matchs
Site(s) Finale au Levi's Stadium de Santa Clara, Californie
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Vainqueur Broncos de Denver

Navigation

La saison 2015 de la NFL est la 96e saison de la National Football League (NFL), la ligue principale d'équipes professionnelles de football américain aux États-Unis regroupant 32 franchises.

La NFL est organisée en deux conférences distinctes depuis sa fusion avec sa rivale, l'American Football League en 1970 : la National Football Conference (NFC) et l'American Football Conference (AFC). Ces deux conférences sont subdivisées en quatre divisions de 4 équipes chacune : Est, Ouest, Nord et Sud.

Chaque franchise dispute 16 matchs en 17 semaines lors de la saison régulière qui débute le et se termine le . Suit alors une phase de playoffs opposant les 6 meilleures équipes de la saison régulière dans chaque conférence et qui débute le pour mener à la finale entre les deux champions de chaque conférence, le Super Bowl 50, qui se dispute le au Levi's Stadium de Santa Clara, Californie.

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Draft[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Draft 2015 de la NFL.

La Draft 2015 de la NFL a eu lieu entre le 30 avril et le à l'Auditorium Building de Chicago. 256 joueurs y ont été recrutés. Jameis Winston (QB des Seminoles de Florida State) a été recruté à la première place au total par les Buccaneers de Tampa Bay. Marcus Mariota, vainqueur du Trophée Heisman en 2015, a été recruté à la deuxième place au total par les Titans du Tennessee.

Nouveaux stades[modifier | modifier le code]

Les Vikings du Minnesota jouent leur seconde saison au TCF Bank Stadium (le stade de l'Université du Minnesota) pendant la construction de leur nouvelle enceinte (l'U.S. Bank Stadium) sur le site de l'ancien stade[1].

Changement de règles majeurs[modifier | modifier le code]

  • Introduction d'un temps mort médical, quand un joueur semble désorienté ou présentant des symptômes de commotion.
  • Un receveur éligible qui se déclare comme inéligible doit se positionner dans la « tackle box », c’est-à-dire entre les offensive linemen et non dans le slot. Cette modification fait suite au match de playoff de la saison précédente entre les Patriots et Ravens.
  • La NFL recule la ligne de snap de l'extra point à 15 yards. Le snap des conversions à deux points reste inchangé (2 yards), néanmoins désormais la défense pourra marquer 2 points en cas de retour de fumble, interception ou transformation au pied bloquée dans l'end zone adverse.

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Avant la saison[modifier | modifier le code]

Chez les Falcons d'Atlanta, Mike Smith est remplacé par Dan Quinn[2].

Chez les Bills de Buffalo, Doug Marrone est remplacé par Rex Ryan, qui est remplacé par Todd Bowles chez les New York Jets[3].

Chez les Bears de Chicago, Marc Trestman est remplacé par John Fox[4], qui est remplacé par Gary Kubiak chez les Broncos de Denver[5].

Chez les Raiders d'Oakland, Tony Sparano, en intérim après le départ de Dennis Allen, est remplacé par Jack Del Rio[6].

Chez les 49ers de San Francisco, Jim Harbaugh est remplacé par Jim Tomsula, qui tient un an[7].

Chez les Broncos de Denver, John Fox est remplacé, avec son accord[8], par Gary Kubiak qui accepte le poste le 19 janvier 2015. Kubiak avait été entraîneur principal des Texans de Houston de 2006 à 2013 et coordinateur offensif des Ravens de Baltimore lors de la saison 2014[9].

Chez les Jets de New York, Rex Ryan est remercié le 29 décembre 2014[10]. Il est remplacé le 14 janvier 2015 par Todd Bowles lequel était coordinateur défensif des Cardinals de l'Arizona depuis 2013. Il avait au préalable été entraîneur principal par intérim des Dolphins de Miami en 2011[11].

Pendant la saison[modifier | modifier le code]

Chez les Dolphins de Miami, Joe Philbin est remplacé après 4 matchs et pour le reste de la saison régulière par Dan Campbell qui y était entraîneur des Tight end[12].

Chez les Titans du Tennessee, Ken Whisenhunt est remplacé par Mike Mularkey après 7 matchs de saison régulière (1 victoire pour 6 défaites consécutives). Mularkey était l'entraîneur des Tight end de l'équipe. Auparavant, il avait entraîneur principal pendant deux ans chez les Bills de Buffalo (en 2004 et 2005), et une année chez les Jaguars de Jacksonville (en 2012)[13].

Chez les Eagles de Philadelphie, Chip Kelly est viré dès que l'équipe est mathématiquement éliminée de la course aux playoffs. Pat Shurmur, qui était le coordinateur offensif des Eagles, le remplace en intérim jusque la fin de saison. Il avait au préalable été entraîneur chez les Browns de Cleveland en 2011 et 2012[14].

Calendrier[modifier | modifier le code]

La saison se compose de 256 matchs de saison régulière avant les playoffs, répartis sur 17 semaines. Chaque équipe joue 16 matchs de saison régulière sur 17 semaines avec une semaine de repos. Les équipes jouent à deux reprises leurs trois adversaires de conférence sur des matchs aller-retour et affrontent une seule fois les quatre adversaires d'une autre division de la même conférence et quatre autres d'une division de l'autre conférence selon un calendrier préétabli (voir plus bas). Elles affrontent aussi une équipe de chacune des deux autres divisions (ayant fini la saison dernière à la même place dans leur division).

Matchs intra-conférence[modifier | modifier le code]

  • AFC Est - AFC Sud
  • AFC Nord - AFC Ouest
  • NFC Est - NFC Sud
  • NFC Nord - NFC Ouest

Matchs inter-conférence[modifier | modifier le code]

  • AFC Est - NFC Est
  • AFC Ouest - NFC Nord
  • AFC Nord - NFC Ouest
  • AFC Sud - NFC Sud

Séries internationales[modifier | modifier le code]

3 matchs ont lieu à Londres au stade de Wembley en 2015 dans le cadre des séries internationales.

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende
z Champion de division dispensé de wild-card
y Champion de division
w Non champion de division, wild-card
* Avantage du terrain pendant les playoffs
x Qualifié pour les playoffs
(-) Numéro de tête de série pour les playoffs
AFC Est
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(2) Patriots de la Nouvelle-Angleterre z 12 4 0 75 4-2 9-3 465 315
Jets de New York 10 6 0 62,5 3-3 7-5 387 292
Bills de Buffalo 8 8 0 50 3-3 7-5 379 359
Dolphins de Miami 6 10 0 37,5 1-5 4-8 310 389
NFC Est
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(4) Redskins de Washington y 9 7 0 56,3 4-2 8-4 388 379
Eagles de Philadelphie 7 9 0 43,8 3-2 4-8 377 3430
Giants de New York 6 10 0 37,5 2-4 4-8 420 442
Cowboys de Dallas 4 12 0 25 3-3 3-9 275 374
AFC Nord
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(3) Bengals de Cincinnati y 12 4 0 75 5-1 9-3 419 279
(6) Steelers de Pittsburgh w 10 6 0 62,5 3-3 7-5 423 319
Ravens de Baltimore 5 11 0 31,3 3-3 4-8 328 401
Browns de Cleveland 3 13 0 18,8 1-5 2-10 278 432
NFC Nord
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(3) Vikings du Minnesota y 11 5 0 68,8 5-1 8-4 365 302
(5) Packers de Green Bay w 10 6 0 62,5 3-3 7-5 368 323
Lions de Detroit 7 9 0 43,8 3-3 6-6 358 400
Bears de Chicago 6 10 0 37,5 1-5 3-9 335 397
AFC Sud
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(4) Texans de Houston y 9 7 0 56,3 5-1 7-5 339 323
Colts d'Indianapolis 8 8 0 50 4-2 6-6 333 408
Jaguars de Jacksonville 5 11 0 31,3 2-4 5-7 376 448
Titans du Tennessee 3 13 0 18,8 1-5 1-11 299 423
NFC Sud
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(1) Panthers de la Caroline z* 15 1 0 93,8 5-1 11-1 500 308
Falcons d'Atlanta 8 8 0 50 1-5 5-7 339 345
Saints de La Nouvelle-Orléans 7 9 0 43,8 3-3 5-7 408 476
Buccaneers de Tampa Bay 6 10 0 37,5 3-3 5-7 342 417
AFC Ouest
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(1) Broncos de Denver z* 12 4 0 75 4-2 8-4 355 296
(5) Chiefs de Kansas City w 11 5 0 68,8 5-1 10-2 405 287
Raiders d'Oakland 7 9 0 43,8 3-3 7-5 359 399
Chargers de San Diego 4 12 0 25 0-6 3-9 320 398
NFC Ouest
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
(2) Cardinals de l'Arizona z 13 3 0 81,3 4-2 10-2 489 313
(6) Seahawks de Seattle w 10 6 0 62,5 3-3 7-5 423 277
Rams de Saint-Louis 7 9 0 43,8 4-2 6-6 280 330
49ers de San Francisco 5 11 0 31,3 1-5 4-8 238 387

Playoffs[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison régulière, dans chaque conférence, six équipes sont qualifiées pour les playoffs (matchs d'après-saison) : les quatre champions de division et les deux meilleures équipes non-championnes. L'avantage du terrain est donné aux champions de division pour le tour de wild card ; aux deux meilleurs champions de division pour la demi-finale.

Tableau du tour final[modifier | modifier le code]

  Tour des wild-cards Playoffs de Division Finales de Conférence Super Bowl 50
                                     
5  Green Bay 35  
4  Washington 18  
  5  Green Bay 20  
    2  Arizona 26*  
      
        
  2  Arizona 15  
NFC
  1  Caroline 49  
6  Seattle 10  
3  Minnesota 9  
  6  Seattle 24
    1  Caroline 31  
      
        
  N1  Caroline 10
  A1  Denver 24
5  Kansas City 30  
4  Houston 0  
  5  Kansas City 20
    2  Nouvelle-Angleterre 27  
      
        
  2  Nouvelle-Angleterre 18
AFC
  1  Denver 20  
6  Pittsburgh 18  
3  Cincinnati 16  
  6  Pittsburgh 16
    1  Denver 23  
      

(*) Indique les victoires en prolongations.

Récompenses[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison, plusieurs récompenses sont remises[15] :

La classe 2016 du Pro Football Hall of Fame est composée de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le futur stade des Vikings a été dévoilé », sur footballamericain.com, (consulté le 7 janvier 2016)
  2. « Présentation de la saison 2015 – NFC South », sur nfl-france.com, (consulté le 7 janvier 2016)
  3. « Rex Ryan nommé entraîneur-chef des Bills », sur lapresse.ca, (consulté le 7 janvier 2015)
  4. « Les Bears embauchent John Fox », sur grandstitres.com, (consulté le 7 janvier 2015)
  5. (en) « Denver Broncos hire Gary Kubiak as head coach: Everything we know », sur milehighreport.com, (consulté le 7 janvier 2015)
  6. (en) « Jack Del Rio hired as new Oakland Raiders head coach », sur nydailynews.com, (consulté le 7 janvier 2015)
  7. « One year after pushing out Jim Harbaugh, 49ers fire Jim Tomsula », sur sports.yahoo.com, (consulté le 7 janvier 2015)
  8. (en) Chris Wesseling, « John Fox, Denver Broncos part ways after four years », sur NFL.com (consulté le 12 janvier 2015)
  9. (en) Kevin Patra, « Gary Kubiak hired as Denver Broncos head coach », sur NFL.com (consulté le 20 janvier 2015)
  10. (en) Conor Orr, « New York Jets fire Rex Ryan, John Idzik », sur NFL.com (consulté le 9 janvier 2015)
  11. (en) Chris Wesseling, « New York Jets hiring Todd Bowles as head coach », sur NFL.com (consulté le 14 janvier 2015)
  12. (en) James Walker, « Dolphins fire coach Joe Philbin after team stumbles to 1-3 start », sur ESPN.com, ESPN Internet Ventures, (consulté le 5 octobre 2015)
  13. (en) Conor Orr, « Tennessee Titans fire head coach Ken Whisenhunt », sur nfl.com, (consulté le 3 novembre 2015)
  14. (en) Gregg Rosenthal, « Chip Kelly released by Philadelphia Eagles », sur NFL.com (consulté le 30 décembre 2015)
  15. http://latesthuddle.com/2016/02/nfl-les-recompenses-de-lannee-2015/