Todd Gurley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Todd Gurley II
Description de cette image, également commentée ci-après
Todd Gurley avec les Rams en 2015
Nom complet Todd Jerome Gurley II
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (25 ans)
à Baltimore, Maryland
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 102 kg (224 lb)
Numéro 30
Position Running back
Carrière universitaire ou amateur
2012-2014 Bulldogs de la Géorgie
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Rams de Saint-Louis
(2015, 10e choix au total)
2016- Rams de Los Angeles
2015 Rams de Saint-Louis
Pro Bowl 2015, 2017, 2018
All-Pro 2017, 2018
Carrière pro. Depuis 2015

(en) Statistiques sur NFL.com

Todd Jerome Gurley II, né le à Baltimore, est un Américain, joueur professionnel de football américain évoluant au poste de running back avec les Rams de Los Angeles au sein de la National Football League.

Il a joué au niveau universitaire avec les Bulldogs de la Géorgie au sein de la NCAA Division I FBS. Il est ensuite sélectionné en 10e choix global lors du premier tour de la Draft 2015 de la NFL par les Rams de Saint-Louis. Cette franchise déménage à Los Angeles et est renommée les Rams de Los Angeles.

Sa jeunesse[modifier | modifier le code]

Gurley entre au Lycée Tarboro de Tarboro en Caroline du Nord, où il sera considéré comme un sportif trois étoiles en football américain, en basket-ball et en athlétisme[1].

Il y joue comme running back et comme defensive back pendant son année junior, totalisant 1 472 yards, inscrivant 26 TDs, effectuant 79 tacles, 1 interception et 1 fumble forcé. Il sera désigné joueur offensif régional de l'année 2010 par le Rocky Mount Telegram (en).

Comme senior, en 2011, il sera désigné joueur de l'année de Caroline du Nord par l'Associated Press, totalisant 2 600 yards et inscrivant 38 TDs[2]. Gurley aidera les Vikings de Tarboro à gagner le championnat de division 2A de Caroline du Nord, gagnant à la course 242 yards et inscrivant 4 TDs lors de la finale de championnat contre le Lycée Lincolntown (en)[3].

Durant son année junior, il avait déjà gagné avec les Vikings le championnat de l'état alors que lors de son année sophomore, ils avaient perdu la finale.

Gurley était également un coureur de haies et un sprinteur hors du commun au sein de l'équipe d'athlétisme de son lycée. Il a couru avec l'équipe américaine lors des jeux mondiaux d'athlétisme 2011 de jeunes lors des épreuves de 110 mètres haies obtenant une 3e place en séries (avec son meilleur temps en carrière - 16,66 secondes)[4] et étant classé 15e en demi finale[5].

C'est également un des meilleurs concurrents en 100 mètres plat, ayant obtenu une seconde place avec un temps de 10,70 secondes lors des séries 2011 du championnat d'athlétisme des lycées de Caroline du Nord[6].

Gurley sera considéré comme une recrue quatre étoiles par Rivals.com et sera classé 5e meilleur running back de sa classe[7]. Il s'engage avec l'Université de Géorgie pour jouer sous les ordres de l'entraîneur Mark Richt[8].

Nom Ville naissance École sup./Lycée Taille Poids 40Y.D. Date contrat
Todd Gurley
RB
Tarboro, NC Lycée Tarboro 1,85 m (6,1 ft) 93 kg (205 lb) 4.4 13 janvier 2012
Scout:Article de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéBon article Rivals:Article de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéBon article 247Sports:Article de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéBon article ESPN:Article de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéArticle de qualitéBon article
signifie course à pied de 40 yards

Références :
"Rivals.com 2012 Georgia Football Commitments". Rivals.com. Consulté le 16 juillet 2016.
"Scout.com 2012 Georgia Football Commits". Scout.com. Consulté le 16 juillet 2016.
"ESPN 2012 Georgia Football Commits". ESPN.com. Consulté le 16 juillet 2016.
"Scout.com Team Recruiting Rankings". Scout.com. Consulté le 16 juillet 2016.
"2012 Team Ranking". Rivals.com. Consulté le 16 juillet 2016.
"247sports.com 2012 Georgia Football Commits". 247sports.com. Consulté le 16 juillet 2016.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

En 2013, comme Bulldog de la Géorgie

Gurley débute son année freshman comme remplaçant du redshirt sophomore Ken Malcome[9].

Lors de son premier match (victoire à domicile contre les Bulls de Buffalo), il gagne 100 yards en 8 courses et inscrit 2 TDs. Il effectue également un retour de kickoff de 100 yards qu'il transforme en touchdown[10].

Gurley devient titulaire lors du second match de la saison contre les Tigers du Missouri membre de la SEC East et gagne 65 yards en 10 courses[11].

En fin de saison 2012, Gurley aura débuté 12 des 14 matchs de son équipe comme titulaire, aura gagné 1 385 yards en 222 courses et aura inscrit 17 TDs[12],[13].

Contre les Eagles de Georgia Southern, Gurley devient le second true freshman de l'histoire de Georgia à gagner à la course plus de 1 000 yards, le premier étant Herschel Walker en 1980[14].

Après la saison, Gurley est sélectionné dans l'équipe type de la SEC par l'Associated Press[15].

Il est l'un des deux running back true freshman à atteindre ce chiffre en 2012, l'autre étant T. J. Yeldon (en) du Crimson Tide de l'Alabama[16]

2013[modifier | modifier le code]

Le 31 août, lors du premier match en déplacement contre les Tigers de Clemson, Gurley réussit la meilleure performance de sa carrière avec un gain de 154 yards en 12 courses tout en inscrivant 2 TDs. Même si les Bulldogs perdent le match 35 à 38, Gurley y réalise une performance impressionnante, notamment grâce au TD de 75 yards à la course qu'il inscrit très tôt en début de premier quart-temps[17].

En 10 matchs, il gagne 989 yards en 165 courses et inscrit 10 touchdowns[18].

Après la saison, Gurley est sélectionné dans la seconde équipe type de la SEC par l'Associated Press[19].

2014[modifier | modifier le code]

Le 9 octobre 2014, Gurley est suspendu indéfinitivement par l'Université de la Georgie à la suite de suspiction de violation des règlements de la NCAA[20]. Après une brève enquête de deux jours, il est prouvé que Gurley avait reçu 3 000 $ pendant deux ans pour signer des souvenirs et des autographes[21].

Gurley va manquer les matchs contre Missouri et Arkansas avant qu'une suspension définitive de 4 matchs ne soit décidée par la NCAA. Gurley rate donc également les matchs contre Florida et Kentucky mais est éligible pour jouer contre Auburn (match de rivalité)[22]. Lors de ce match, il se déchire le ligament croisé antérieur ce qui met un terme à sa saison qu'il termine avec un bilan de 911 yards et 9 TDs[23].

Gurley décide de renoncer à sa saison senior et de se présenter à la Draft 2015 de la NFL[24].

Statistiques NCAA[modifier | modifier le code]

Statistiques universitaires[25]
Année Équipe  MJ  Courses Passes réceptionnées Fumbles
 Nb. Yards Moy.  TD   Nb. Yards Moy.  TD  Nb. Perdus
2012 Géorgie 14 222 1 385 6,2 17 16 117 7,3 0 2 1
2013 Géorgie 10 165 989 6,0 10 37 441 11,9 6 1 1
2014 Géorgie 6 123 911 7,4 9 12 57 4,8 0 0 0
Totaux en NCAA 510 3 285 6,4 36 65 615 9,5 6 3 2

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Données mesurées lors du NFL Scouting Combine 2015[26]
Taille Poids Long. bras Taille main 40 yds dash 10 yds split 20 yds split 20 yds shuttle 3 cone drill Dét. Vert. Dét. Long. D. C.
1,85 m
6,1 ft)
101 kg
(222 lb)
80 cm
(31,5 in)
25 cm
(10 in)
- - - - - - - à 17 rep.

2015[modifier | modifier le code]

Gurley est sélectionné en 10e choix global lors du premier tour de la draft 2015 de la NFL par les Rams de Saint-Louis[27]. Il est le premier running back à être choisi lors de cette draft[28].

La revalidation de Gurley se déroule pendant la pré-saison même s'il s'entraîne sans équipement. Peu de temps après le début de saison, il est déclaré médicalement apte aux contacts par l'équipe médicale des Rams. Le 27 septembre 2015, en 3e semaine, il fait ses débuts en NFL contre les Steelers de Pittsburgh (défaite 6 à 12), il réalise 6 courses pour un gain de 9 yards[29].

La semaine suivante en déplacement chez les Cardinals de l'Arizona de la NFC Ouest (match de division), il débute lentement avec seulement 2 yards gagnés en première mi-temps. En seconde mi-temps il gagne 144 yards à la course et les Rams gagnent me match 24 à 22[30],[31].

Au cours des matchs suivants contre les Packers de Green Bay, les Browns de Cleveland et les 49ers de San Francisco, Gurley va gagner au minimum 128 yards par match[32],[33].

Il inscrit son premier touchdown en NFL le 25 octobre 2015 contre les Browns. Avec un total de 566 yards lors de ses quatre premiers matchs comme titulaire, Gurley devient le coureur le plus prolifique sur les quatre premiers matchs depuis la fusion entre l'AFL et la NFL[34].

Après la victoire 27 à 6 contre les 49ers, le maillot et les crampons de Gurley ont été intronisés au Pro Football Hall of Fame[35].

En 9e semaine lors de la défaite 18 à 21 en prolongation chez les Vikings du Minnesota, Gurley est limité à 89 yards[36]. En 10e semaine, lors d'une nouvelle défaite 13 à 37 contre les Bears de Chicago, il ne gagne que 45 yards[37]. En 11e semaine, Gurley gagne 66 yards contre les Ravens de Baltimore et inscrit un touchdown mais les rams perdent à nouveau 13 à 16[38].

Les deux semaines suivantes, il ne gagne que 19 yards (défaite 7 à 31 chez les Bengals de Cincinnati[39] et 41 yards en 9 courses (défaite 3 à 27 chez les cardinals de l'Arizona)[40]. En 14e semaine, Gurley gagne 140 yards lors de la victoire 24 à 14 contre les Lions de Détroit[41].

En 15e semaine (victoire 31 à 23 sur les Buccaneers de Tampa Bay), il ne gagne que 48 yards mais inscrit un touchdown et devient le troisième rookie de l'histoire des Rams à gagner 1 000 yards sur la saison (avec Jerome Bettis et Eric Dickerson). Il s'agissait du dernier match à Saint-Louis des Rams avant que la franchise ne déménage vers Los Angeles. La dernière semaine, Gurley gagne 85 yards lors de la victoire 23 à 17 contre les Seahawks de Seattle, devenant le second rookie des Rams (derrière Dickerson en 1983) à courir plus de 1 000 yards et à inscrire 10 touchdowns[42].

Gurley termine la saison avec un bilan de 1 106 yards et 10 TDs en 229 courses[43] lors de sa première saison professionnelle.

Le 22 décembre 2015, il est sélectionné pour prendre part au Pro Bowl 2016 avec ses coéquipiers, l'homme de ligne défensif Aaron Donald et le punter Johnny Hekker (en). Il était un des cinq rookies à être désigner pour le Pro Bowl, avec le cornerback des Chiefs de Kansas City Marcus Peters, le wide receiver/kick returner des Seahawks de Seattle Tyler Lockett, le wide receiver des Raiders d'Oakland Amari Cooper et le quarterback Buccaneers de Tampa Bay Jameis Winston.

Il est classé 22e des 100 meilleurs joueurs de la NFL au terme de la saison 2016 par les joueurs de NFL[44] et est désigné « meilleur rookie offensif de la NFL » par Associated Press.

2016[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la première saison des Rams depuis qu'ils sont revenus à Los Angeles. Gurley devra lutter pendant toute sa seconde année au niveau professionnel.

Lors des deux premiers matchs, contre San Francisco et Seattle, Gurley est limité à un total de 98 yards gagnés à la course[45],[46]. Néanmoins, en 3e semaine contre Tampa Bay, Gurley effectue 28 courses et gagne 85 yards tout en inscrivant 2 touchdowns. Sa performance contre les Buccaneers sera sa meilleure performance de la saison[47]. En 4e semaine lors de la victoire contre les Cardinals de l'Arizona 17 à 13, Gurley réceptionne une passe de 33 yards lancée par son QB Case Keenum[48]. Pendant le reste de la saison, sa meilleure performance sera de 76 yards contre Miami en 11e semaine[49].

Les Rams terminent la saison avec un bilan négatif (4 victoires pour 12 défaites)[50]. Gurley comptablisie 885 yards (17e de la NFL) soit une moyenne de 55,3 yards par match (une diminution conséquente par rapport à sa première année) et 6 touchdowns[51],[52].

2017[modifier | modifier le code]

Après le licenciement de Jeff Fisher et son remplacement par Sean McVay au poste d'entraîneur principal, Gurley semble rebondir après une seconde année assez frustrante pour lui et ses équipiers, l'incitant à solliciter un retour à l'ancien playbook de l'équipe similaire à celui utilisé dans les universités moyennes. Gurley débute la saison 2017 avec une solide performance contre Indianapolis (victoire 46 à 9). Il effectue 19 courses pour un gain de 40 yards et 1 touchdown mais réussi également 5 réceptions pour un gain supplémentaire de 56 yards[53]. En 2e semaine contre Washington (défaite 20 à 27), il effectue 16 courses pour un gain de 88 yards et 1 touchdown ainsi que 3 réceptions pour un gain supplémentaire de 48 yards et 1 autre TD [54]. Gurley réalise son meilleur match de la saison contre San Francisco lors du Thursday Night Football puisqu'il gagne d'une part à la course 113 yards inscrivant 1 touchdown et d'autre part à la réception 36 yards en inscrivant un second TD[55]. Il est désigné à la suite de ce match meilleur joueur offensif NFC du mois de septembre, totalisant 241 yards à la course, 140 yards à la réception et inscrivant 6 TDs[56]. Il continue sur sa lancée la semaine suivante lors de la victoire 35 à 30 contre Dallas avec 215 yards (121 à la course et 94 à la réception) et 1 TD[57],[58]. N'ayant pas inscrit un seul TD à la réception lors de ses 30 premiers matchs, il en inscrit un lors de ses trois derniers matchs joués. Il mène les statistiques de la NFL au nombre de TDs inscrits ainsi qu'au nombre de yards gagnés à partir de la ligne d'engagement. Gurley est désigné meilleur joueur offensif NFC de la semaine grâce à ses 215 yards inscrits contre les Cowboys[59]. Après n'avoir gagné que 43 yards en 14 courses en 5e semaine contre Seattle, Gurley enregistre pour la troisième fois de la saison plus de 100 yards à la course (121 exactement en 23 courses) contre Jacksonville en 6e semaine[60].

En 7e semaine lors de la victoire 33 à 0 contre Arizona, il gagne à nouveau plus de 100 yards (106) en 22 courses, effectue 4 réceptions et inscrit 1 TD[61].

Après une semaine de repos (bye week), les performances de Gurley au cours des cinq matchs suivants se ressemblent. Il effectue un total de 62 courses, gagne 54 yards à la réception en moyenne par match, gagne plus de 100 yards à partir de la ligne de scrimmage lors de 4 matchs et inscrit 3 TDs à la course au total des 5 matchs. En 14e semaine, il gagne 96 yards en 13 courses, inscrivant 1 TD mais également 39 yards à la réception malgré la défaite contre Philadelphie[62]. Contre Seattle en 15e semaine (victoire 42 à 7), Gurley réalise 4 touchdowns (meilleure performance de sa carrière), 3 à la course dont un de 57 yards réalisé sur une 3e tentative pour 20 yards à 30 secondes de la fin de la 1re mi-temps[63]. Il inscrit 24 points lors de ce match, record de points inscrits en un match par un même joueur au cours de la saison 2017 de la NFL[64]. Il est de nouveau désigné meilleur joueur offensif NFC de la 15e semaine[65].

Le 19 décembre 2017, Gurley est sélectionné comme titulaire pour son second Pro Bowl[66].

En 16e semaine, Gurley réceptionne 10 passes pour un gain de 158 yards et 2 TDs. À cela il faut ajouter 122 yards gagnés à la course, le classant 1er et 3e de la semaine dans les classements respectifs de la NFL. Cela lui vaut d'être désigné pour la deuxième semaine consécutive meilleur joueur offensif NFC de la semaine[67],[68].

Gurley est également désigné (por la seconde fois de la saison) meilleur joueur offensif NFC du mois de décembre[69].

Les Rams étant qualifiés pour les playoffs de la NFL, Gurley est laissé au repos pour le dernier match permettant à Kareem Hunt de remporter le classement NFL du plus grand nombre de yards gagnés à la course. Gurley reste cependant le coureur ayant inscrit le plus grand nombre de TD de la NFL (13), du plus grand nombre de TDs inscrits (19), du plus grand nombre de yards gagnés à partir de la ligne d'engagement (2093) et du plus grand nombre de yards gagnés au total (2093)[70].

Il termine également la saison comme le joueur (non kicker) ayant inscrit le plus grand nombre de points (114)[71].

Il est le 16e joueur de l'histoire de la NFL à 750 yards gagnés tant à la course qu'à la réception et le 8e à atteindre 1 300 yards à la course et 750 à la réception[72]

Gurley joue son premier match d'après saison régulière en Wild Card contre Atlanta le 6 janvier 2018 (défaite 13 à 26). Il n'effectue que 14 courses pour un gain de 101 yards[73],[74]

Après une saison 2017 extraordinaire, Gurley est désigné meilleur joueur offensif NFL de la saison[75].

2018[modifier | modifier le code]

Le 14 avril 2018, les Rams activent l'option de cinquième année du contrat de Gurley[76].

Statistiques en NFL[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière dans la NFL[77]
Année Équipe  MJ  Courses Passes réceptionnées Fumbles
 Nb. Yards Moy.  TD   Nb. Yards Moy.  TD  Nb. Perdus
2015 Rams de Saint-Louis 13 229 1 106 4,8 10 21 188 9,0 0 3 1
2016 Rams de Los Angeles 16 278 885 3,2 6 43 327 7,6 0 2 1
2017 Rams de Los Angeles 15 279 1 305 4,7 13 64 788 12,3 6 5 2
2018 Rams de Los Angeles 14 256 1 251 4,9 17 59 580 9,8 4 1 1
Totaux en carrère 1 042 4 547 4,4 46 187 1 883 10,1 10 11 5

Trophées et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2012
    • 1re équipe-type de la SEC
  • 2013
    • 2e équipe-type de la SEC

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tarboro native Todd Gurley selected 10th in NFL draft by the Rams », WITN (consulté le 3 février 2018)
  2. (en) Welch, Ryan, « Tarboro High School Senior named NC player of year », Time Warner Cable Enterprises, (consulté le 13 octobre 2014)
  3. (en) « Varsitync.com », sur www.varsitync.com
  4. (en) « Todd Gurley - Stats », sur MileSplit North Carolina
  5. (en) Stevens, Tim, « Gurley competing in junior world track championships », sur newsoberver.com, (consulté le 13 octobre 2014)
  6. (en) « NCHSAA 2A State Track Championship », sur NC Runners, MileSplit (consulté le 13 octobre 2014)
  7. (en) « Rivals.com », sur sports.yahoo.com
  8. (en) « Todd Gurley commits to Georgia »
  9. (en) « 2012 Georgia Bulldogs Stats », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  10. (en) « Georgia 45, Buffalo 23 », Chicago Tribune, (consulté le 16 juillet 2013)
  11. (en) « Georgia vs. Missouri - Game Recap - 8 septembre 2012 - ESPN », sur ESPN.com
  12. (en) « Todd Gurley stats », sur ESPN College Football, ESPN (consulté le 13 octobre 2014)
  13. (en) « On pace for 1000 yards' season, Todd Gurley doesn't seem like a freshman »
  14. (en) « Todd Gurley gets 1000 yards »
  15. (en) « Jarvis Jones named SEC's defensive player of the year Todd Gurley, 1st Team All-SEC »
  16. (en) « 2012 Associated Press All-SEC football team », sur NCAA College Football (consulté le 3 février 2018)
  17. (en) « Georgia at Clemson Box Score, August 31, 2013 », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  18. (en) « Todd Gurley 2013 Game Log », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  19. (en) « The 2013 Associated Press All-SEC football team », sur ap.org
  20. (en) ESPN News Services, « Georgia suspends RB Todd Gurley », sur ESPN.com, (consulté le 9 octobre 2014)
  21. (en) Mike Huguenin, « Todd Gurley investigation took just two days, Georgia AD says », sur NFL.com, (consulté le 28 juin 2016)
  22. (en) Chip, Towers, « Suspension of UGA’s Todd Gurley extended 2 more games by NCAA », The Atlanta Journal-Constitution, (consulté le 29 octobre 2014)
  23. (en) « Todd Gurley 2014 Game Log », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  24. (en) Goodbread, Chase, « Georgia's Mark Richt says Todd Gurley will enter 2015 NFL Draft », sur NFL.com (consulté le 3 février 2018)
  25. (en) « Todd Gurley College Stats », sur Sports-Reference.com
  26. (en) « NFL Events: Combine Player Profiles – Todd Gurley », sur NFL.com
  27. (en) Chris, Burke, « St. Louis Rams select Todd Gurley No. 10 in 2015 NFL draft », Sports Illustrated, (consulté le 1er mai 2015)
  28. (en) « 2015 NFL Draft Listing », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  29. (en) « Pittsburgh Steelers at St. Louis Rams - 27 septembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  30. (en) « St. Louis Rams at Arizona Cardinals - 4 octobre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  31. (en) « San Francisco 49ers at St. Louis Rams - 1er novembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  32. (en) « St. Louis Rams at Green Bay Packers - 11 octobre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  33. (en) « Cleveland Browns at St. Louis Rams - 25 octobre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  34. (en) Nick, Wagoner, « Todd Gurley sets mark for most yards in first four starts », ESPN, (consulté le 4 novembre 2015)
  35. (en) Nick, Wagoner, « Todd Gurley's jersey, cleats now on display at Hall of Fame », ESPN, (consulté le 19 janvier 2016)
  36. (en) « St. Louis Rams at Minnesota Vikings - 8 novembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  37. (en) « Chicago Bears at St. Louis Rams - 15 novembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  38. (en) « St. Louis Rams at Baltimore Ravens - 22 novembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  39. (en) « St. Louis Rams at Cincinnati Bengals - 29 novembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  40. (en) « Arizona Cardinals at St. Louis Rams - 6 décembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  41. (en) « Detroit Lions at St. Louis Rams - 13 décembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  42. (en) « St. Louis Rams at Seattle Seahawks - 27 décembre 2015 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  43. (en) « Todd Gurley 2015 Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  44. (en) « 'Top 100 Players of 2016': No. 22 Todd Gurley », sur NFL.com (consulté le 29 août 2017)
  45. (en) « Los Angeles Rams at San Francisco 49ers - September 12th, 2016 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  46. « Seattle Seahawks at Los Angeles Rams - September 18th, 2016 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  47. (en) « Los Angeles Rams at Tampa Bay Buccaneers - 25 septembre 2016 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  48. (en) « Los Angeles Rams at Arizona Cardinals - 2 octobre 2016 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  49. (en) « Miami Dolphins at Los Angeles Rams - 20 novembre 2016 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  50. (en) « 2016 Los Angeles Rams Statistics & Players », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  51. (en) « 2016 NFL Rushing & Receiving », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  52. (en) « Todd Gurley Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 17 novembre 2017)
  53. (en) « Indianapolis Colts at Los Angeles Rams - 10 septembre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 7 octobre 2017)
  54. (en) « Washington Redskins at Los Angeles Rams - 17 septembre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 28 octobre 2017)
  55. (en) « Los Angeles Rams at San Francisco 49ers - 21 septembre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  56. (en) Lewis, Edward, « Kareem Hunt, Todd Gurley among Players of the Month », sur NFL.com,
  57. (en) « Los Angeles Rams at Dallas Cowboys - 1er octobre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  58. (en) « Rams-Cowboys: fans should exercise their football god-given rights », sur Ramblin' Fan,
  59. (en) « Deshaun Watson, Todd Gurley among Players of Week », sur NFL.com,
  60. (en) « Los Angeles Rams at Jacksonville Jaguars - 15 octobre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  61. (en) « Arizona Cardinals at Los Angeles Rams - 22 octobre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 17 novembre 2017)
  62. (en) « Philadelphia Eagles at Los Angeles Rams - 10 décembre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  63. (en) « Los Angeles Rams vs. Seattle Seahawks [12/17/2017] », sur www.nfl.com (consulté le 3 février 2018)
  64. (en) « Player Game Finder Query Results », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 25 février 2018)
  65. (en) Lam, Quang M., « Rob Gronkowski, Gurley among Players of the Week », sur NFL.com,
  66. (en) « NFL announces 2018 Pro Bowl rosters », sur NFL.com, (consulté le 26 décembre 2017)
  67. (en) « Los Angeles Rams at Tennessee Titans - 24 décembre 2017 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  68. (en) Maya, Adam, « Todd Gurley, Dion Lewis among NFL Players of Week », sur NFL.com, (consulté le 3 février 2018)
  69. (en) « Todd Gurley, Le'Veon Bell among Players of the Month », sur NFL, (consulté le 9 janvier 2018)
  70. (en) « 2017 NFL Leaders and Leaderboards », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  71. (en) « 2017 NFL Scoring Summary », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 25 février 2018)
  72. (en)List of 750/750 players on PFR
  73. (en)Falcons v Rams, 01/06/2018 Box score on NFL.com
  74. (en) « Wild Card - Atlanta Falcons at Los Angeles Rams - 6 janvier 2018 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 3 février 2018)
  75. (en) Knoblauch, Austin, « Todd Gurley named NFL Offensive Player of the Year », sur NFL.com,
  76. (en) Sessler, Marc, « Rams exercise options on Todd Gurley, Marcus Peters », sur NFL.com, 24 vril 2018
  77. (en) « Todd Gurley NFL Stats », sur Pro-Football-Reference.com