Saison 1965-1966 du Stade rennais UC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade rennais université-club
1965-1966

Généralités
Président Louis Girard
Entraîneur Jean Prouff
Résultats
Championnat 6e
18V-6N-14D, 42 points
80 buts pour, 70 contre
Challenge des champions Finale
FC Nantes 2 - 4
Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe Premier tour
Dukla Prague 0 - 2, 0 - 0
Coupe de France Huitièmes de finale
Stade de Reims 1 – 1 a.p., 1 - 1 a.p., 2 - 3
Meilleur buteur Championnat :
Daniel Rodighiero (20)
Toute la saison :
Daniel Rodighiero (25)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1965-1966 du Stade rennais université-club débute le 17 août 1965 par un match l'opposant au FC Nantes, champion de France en titre, dans le cadre du Challenge des champions. Elle se termine le 15 juin 1966 avec la dernière journée du Championnat de France de Division 1

Le Stade rennais UC est également engagé en Coupe de France, dont il est tenant du titre. Sa victoire de la saison précédente lui donne également le droit de participer à la première coupe européenne de son histoire : la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Après sa victoire en Coupe de France et sa quatrième place en championnat, le Stade rennais a la lourde tâche de confirmer. À l'intersaison, le club ne perd aucun de ses joueurs majeurs, et ne voit pas non plus arriver de grandes stars. Une nouvelle fois, le recrutement s'appuiera sur des jeunes espoirs régionaux, tel que l'ailier de Saint-Pol-de-Léon Louis Floch, pas encore 18 ans, le Concarnois Robert Rico et le Fougerais Pierre Garcia. Seul l'attaquant Michel Watteau possède déjà une expérience professionnelle, ayant évolué précédemment au CO Roubaix-Tourcoing et au RC Paris.

Conséquence de la victoire en Coupe de France, le Stade rennais s'ouvre la porte de compétitions auxquelles il n'avait encore jamais goûté auparavant. En prélude à la saison, il est ainsi opposé au FC Nantes, champion de France en titre, pour le Challenge des champions, disputé au Stade du Moustoir de Lorient, et finalement perdu (2 - 4), l'attaquant nantais Philippe Gondet faisant la différence dans les dix dernières minutes du match.

Plus tard, fin septembre, le SRUC dispute le premier tour de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe face aux Tchécoslovaques du Dukla Prague. Pour sa première apparition européenne, le SRUC évolue sous les yeux de plusieurs de ses anciens joueurs tchécoslovaques venus pour l'occasion, dont Bouček, Mrázek et Prosek[1]. Une nouvelle fois, le SRUC s'incline (0 - 2), et ne parviendra pas à corriger le tir au match retour en Bretagne (0 - 0), ce qui l'élimine dès son entrée dans la compétition.

Les débuts de l'équipe en championnat sont loin d'être satisfaisants également. À l'extérieur, les résultats sont catastrophiques, avec deux points glanés loin de la route de Lorient lors de la phase aller. Les Stadistes devront atteindre la fin mars et un déplacement à Lyon pour remporter leur première victoire à l'extérieur de la saison. Il faudra un SRUC impérial sur son terrain pour le voir s'extirper du milieu du classement. Peu à son aise dans cette Division 1 qui héberge de nouveau vingt clubs, le Stade rennais subit les longues absences sur blessure de Lavaud et Floch, mais aussi les états d'âme de Jubert et Prigent[1] qui seront finalement prêtés en cours de saison.

C'est passé le mois de février que les Rennais sortiront enfin de la masse, s'emparant rapidement d'une sixième place qu'ils s'adjugeront à l'issue de la 38e et dernière journée. Toujours aussi offensifs (avec la quatrième meilleure attaque du championnat[2]), ils pourront regretter d'avoir figuré parmi les plus mauvaises défenses de D1[3].

Tenants du titre en Coupe de France, les Rennais n'y auront pas réédité leur exploit de la saison précédente. Après avoir tranquillement et logiquement disposé des amateurs de Calais et Niort, Jean Prouff et ses hommes tombent en huitième de finale sur le Stade de Reims, tombé en D2 une saison auparavant. Contre toute attente, les Rennais ne parviennent pas à se défaire des Rémois, qui les tiennent en échec par deux fois sur le même score au Parc des Princes. Le troisième match oppose les deux formations à Bordeaux et Reims élimine le Stade rennais (2 - 3), qui sort de la compétition par la petite porte.

Transferts en 1965-1966[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Provenance/Destination
Symbol support vote.png Arrivées
Louis Floch Drapeau de la France France Drapeau : France Stade léonard
Pierre Garcia Drapeau de la France France Drapeau : France Drapeau de Fougères
Georges Jazdzyk Drapeau de la France France Drapeau : France TA Rennes
Alain Le Roulley Drapeau de la France France Drapeau : France Stade Malherbe de Caen
Robert Rico Drapeau de la France France Drapeau : France US Concarneau
Michel Watteau Drapeau de la France France Drapeau : France RC Paris
Symbol oppose vote.png Départs
Guy Biet Drapeau de la France France Drapeau : France Perros-Guirec
Émile Grosshans Drapeau de la France France Drapeau : France AS Strasbourg
Alain Jubert Drapeau de la France France Drapeau : France FC Metz (prêt)[4]
Jean-François Prigent Drapeau de la France France Drapeau : France FC Rouen (prêt)[5]

L'effectif de la saison[modifier | modifier le code]

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Challenge C2 Total Saison Notes
M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit
A Drapeau : France FRA André Ascencio 4 juin 1938 - 27 6 5 1 1 0 2 0 35 7
D Drapeau : France FRA Yves Boutet 3 décembre 1936 - 37 1 5 0 1 0 2 0 45 1
A Drapeau : France FRA Jean-Pierre Brucato 7 avril 1944 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D Drapeau : France FRA Louis Cardiet 20 juin 1943 Drapeau : France A 38 0 5 0 1 0 2 0 46 0
D Drapeau : France FRA René Cédolin 13 juillet 1940 Drapeau : France B 29 0 5 0 1 0 2 0 37 0
D Drapeau : France FRA Jean-Pierre Darchen 20 mai 1940 - 29 5 2 0 1 0 2 0 34 5
A Drapeau : France FRA Claude Dubaële 19 janvier 1940 - 24 11 4 0 0 0 2 0 30 11
A Drapeau : France FRA Louis Floch 28 décembre 1947 - 21 7 3 2 1 0 1 0 26 9
D Drapeau : France FRA Pierre Garcia 27 juillet 1943 - 7 0 0 0 0 0 0 0 7 0
D Drapeau : France FRA Georges Jazdzyk 28 mars 1942 - 3 0 0 0 0 0 0 0 3 0
A Drapeau : France FRA Alain Jubert 25 décembre 1936 Drapeau : France B 9 0 0 0 1 0 0 0 10 0 Prêté à Metz en novembre
G Drapeau : France FRA Georges Lamia 14 avril 1933 Drapeau : France A 23 0 4 0 1 0 2 0 30 0
M Drapeau : France FRA Jean-Claude Lavaud 18 mai 1938 - 19 1 3 0 0 0 0 0 22 1
D Drapeau : France FRA Alain Le Roulley 13 mars 1942 - 1 0 2 0 0 0 0 0 3 0
A Drapeau : France FRA Marcel Loncle 5 janvier 1936 Drapeau : France A 37 7 4 1 1 0 2 0 44 8
A Drapeau : France FRA Giovanni Pellegrini 25 juin 1940 - 32 9 5 3 0 0 1 0 38 12
A Drapeau : France FRA Jean-François Prigent 26 mai 1944 Drapeau : France B 11 1 0 0 0 0 2 0 13 1 Prêté à Rouen en décembre
A Drapeau : France FRA Robert Rico 10 mars 1945 - 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0
G Drapeau : France FRA Gilbert Robin 2 août 1942 - 15 0 1 0 0 0 0 0 16 0
A Drapeau : France FRA Daniel Rodighiero 20 septembre 1940 Drapeau : France A 28 20 2 4 1 1 2 0 33 25
A Drapeau : France FRA Jacques Rossignol 2 décembre 1945 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
A Drapeau : France FRA Michel Watteau 11 octobre 1945 - 27 10 5 3 1 1 2 0 33 14

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la formation la plus courante rencontrée en championnat.

Terrain football vierge.PNG

Lamia
Cardiet
Cédolin
Boutet
Darchen
Loncle
Ascencio
Pellegrini
Dubaële
Rodighiero
Watteau


Les rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Liste[modifier | modifier le code]

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 17 août Challenge des champions Nantes N[6] Symbol oppose vote.svg 2-4 Rodighiero But inscrit Watteau But inscrit
2 22 août Division 1 1 Sedan E Symbol oppose vote.svg 1–3 17 Watteau But inscrit
3 29 août Division 1 2 Valenciennes E Symbol oppose vote.svg 1–2 19 Loncle But inscrit
4 1er septembre Division 1 3 Red Star D Symbol support vote.svg 2-1 16 Pellegrini But inscrit Manzano Inscrit contre son camp (csc)
5 5 septembre Division 1 4 Cannes D Symbol neutral vote.svg 2–2 14 Dubaële But inscrit Pellegrini But inscrit
6 10 septembre Division 1 5 Nîmes E Symbol neutral vote.svg 2–2 13 Rodighiero But inscrit Dubaële But inscrit
7 18 septembre Division 1 6 Sochaux D Symbol support vote.svg 4-3 10 Ascencio But inscrit But inscrit Dubaële But inscrit But inscrit
8 22 septembre Coupe des coupes 1er tour aller Dukla Prague E Drapeau : Tchécoslovaquie Symbol oppose vote.svg 0-2
9 26 septembre Division 1 7 Strasbourg E Symbol oppose vote.svg 1-3 12 Pellegrini But inscrit
10 29 septembre Coupe des coupes 1er tour retour Dukla Prague D Symbol neutral vote.svg 0-0
11 3 octobre Division 1 8 Angers E Symbol oppose vote.svg 3–5 16 Floch But inscrit Ascencio But inscrit Dubaële But inscrit
12 12 octobre Division 1 9 Monaco D Symbol oppose vote.svg 0–1 15
13 17 octobre Division 1 10 Lyon D Symbol support vote.svg 5–2 12 Loncle But inscrit Floch But inscrit Ascencio But inscrit Rodighiero But inscrit But inscrit
14 20 octobre Division 1 11 Bordeaux E Symbol oppose vote.svg 1–2 15 Pellegrini But inscrit
15 24 octobre Division 1 12 Stade français D Symbol support vote.svg 4-3 12 Prigent But inscrit Rodighiero But inscrit But inscrit Watteau But inscrit
16 29 octobre Division 1 13 Toulouse E Symbol oppose vote.svg 1-4 15 Watteau But inscrit
17 11 novembre Division 1 14 Nantes D Symbol support vote.svg 2–0 12 Rodighiero But inscrit Budzynski Inscrit contre son camp (csc)
18 14 novembre Division 1 15 Lens E Symbol oppose vote.svg 1-4 14 Floch But inscrit
19 21 novembre Division 1 16 Lille D Symbol support vote.svg 4-0 13 Floch But inscrit Ascencio But inscrit Rodighiero But inscrit Pellegrini But inscrit
20 28 novembre Division 1 17 Rouen E Symbol neutral vote.svg 2-2 13 Boutet But inscrit Rodighiero But inscrit
21 5 décembre Division 1 18 Nice D Symbol support vote.svg 3–0 13 Floch But inscrit Rodighiero But inscrit But inscrit
22 12 décembre Division 1 19 Saint-Étienne E Symbol oppose vote.svg 0–4 13
23 19 décembre Division 1 20 Sedan D Symbol support vote.svg 4–2 13 Floch But inscrit Ascencio But inscrit Dubaële But inscrit Pellegrini But inscrit
24 9 janvier Division 1 21 Valenciennes D Symbol neutral vote.svg 1-1 12 Loncle But inscrit
25 23 janvier Coupe de France 1/32 finale Calais N[7] Symbol support vote.svg 5-1 Floch But inscrit Rodighiero But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit
26 30 janvier Division 1 22 Cannes E Symbol oppose vote.svg 0–1 12
27 6 février Division 1 23 Nîmes D Symbol support vote.svg 3–1 9 Rodighiero But inscrit But inscrit Watteau But inscrit
28 13 février Coupe de France 1/16 finale Niort N[8] Symbol support vote.svg 5-0 Watteau But inscrit Floch But inscrit Pellegrini But inscrit But inscrit But inscrit
29 20 février Division 1 24 Sochaux E Symbol oppose vote.svg 2-3 12 Floch But inscrit Dubaële But inscrit
30 27 février Division 1 25 Strasbourg D Symbol support vote.svg 2-1 9 Rodighiero But inscrit But inscrit
31 2 mars Division 1 26 Monaco E Symbol neutral vote.svg 1–1 9 Watteau But inscrit
32 6 mars Division 1 27 Angers D Symbol neutral vote.svg 4-4 9 Loncle But inscrit Watteau But inscrit Pellegrini But inscrit But inscrit
33 13 mars Coupe de France 1/8 finale Reims N[9] Symbol neutral vote.svg 1-1 a.p. Watteau But inscrit
34 23 mars Coupe de France 1/8 finale (rejoué) Reims N[9] Symbol neutral vote.svg 1-1 a.p. Ascencio But inscrit
35 27 mars Division 1 28 Lyon E Symbol support vote.svg 2–1 7 Watteau But inscrit Dubaële But inscrit
36 30 mars Coupe de France 1/8 finale (rejoué) Reims N[10] Symbol oppose vote.svg 2-3 Loncle But inscrit Watteau But inscrit
37 9 avril Division 1 29 Bordeaux D Symbol support vote.svg 2-0 6 Darchen But inscrit Watteau But inscrit
38 13 avril Division 1 30 Stade français E Symbol oppose vote.svg 1–2 6 Dubaële But inscrit
39 17 avril Division 1 31 Toulouse D Symbol support vote.svg 2-1 6 Watteau But inscrit Dubaële But inscrit
40 23 avril Division 1 32 Nantes E Symbol oppose vote.svg 0–4 8
41 30 avril Division 1 33 Red Star E Symbol support vote.svg 2–0 9 Loncle But inscrit Watteau But inscrit
42 7 mai Division 1 34 Lens D Symbol support vote.svg 4–1 7 Lavaud But inscrit Darchen But inscrit Loncle But inscrit Rodighiero But inscrit
43 14 mai Division 1 35 Lille E Symbol support vote.svg 3-1 6 Darchen But inscrit Loncle But inscrit Rodighiero But inscrit
44 21 mai Division 1 36 Rouen D Symbol support vote.svg 4–0 6 Darchen But inscrit Rodighiero But inscrit But inscrit But inscrit
45 11 juin Division 1 37 Saint-Étienne D Symbol support vote.svg 2–0 6 Darchen But inscrit Rodighiero But inscrit
46 15 juin Division 1 38 Nice E Symbol oppose vote.svg 2–3 6 Dubaële But inscrit Pellegrini But inscrit
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Challenge des champions[modifier | modifier le code]

Division 1[modifier | modifier le code]

Aller[modifier | modifier le code]
Retour[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Bilan des compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Challenge des champions FC Nantes Finale Finaliste 1
Division 1 FC Nantes 1re journée 6e 38
Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe Drapeau : République fédérale d'Allemagne Borussia Dortmund Premier tour Premier tour 2
Coupe de France RC Strasbourg 1/32 de finale 1/8 de finale 5

Division 1[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
3 Valenciennes 52 38 19 14 5 58 44 +14
4 Toulouse 46 38 19 8 11 61 46 +15
5 Saint-Étienne 45 38 19 7 12 85 62 +23
6 Rennes 42 38 18 6 14 80 70 +10
7 Sochaux 39 38 15 9 14 61 56 +5
8 Strasbourg 38 38 13 12 13 59 47 +12
9 Sedan 38 38 13 12 13 68 58 +10

Résultats[modifier | modifier le code]

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
38 42 18 6 14 80 70 +10 15 3 1 54 23 +31 3 3 13 26 47 -21


Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain E E D D E D E E D D E D E D E D E D E D D E D E D E D E D E D E E D E D D E
Résultats D D V N N V D D D V D V D V D V N V D V N D V D V N N V V D V D V V V V V D
Points 0 0 2 3 4 6 6 6 6 8 8 10 10 12 12 14 15 17 17 19 20 20 22 22 24 25 26 28 30 30 32 32 34 36 38 40 42 42
Place 17 19 16 14 13 10 12 16 15 12 15 12 15 12 14 13 13 13 13 13 12 12 9 12 9 9 9 7 6 6 6 8 9 7 6 6 6 6

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 323
  2. Classement des attaques pour la saison 1965-1966 de la D1, sur LFP.fr
  3. Classement des défenses pour la saison 1965-1966 de la D1, sur LFP.fr
  4. Le prêt de Jubert à Metz n'est effectif qu'en novembre
  5. Le prêt de Prigent à Rouen n'est effectif qu'en décembre
  6. Match disputé à Lorient
  7. Match disputé au Mans
  8. Match disputé à Poitiers
  9. a et b Matchs disputés à Paris, au Parc des Princes
  10. Match disputé à Bordeaux

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994