Bako Touré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Touré.

Bako Touré
Image illustrative de l’article Bako Touré
Biographie
Nationalité Malien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Bamako
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Lieu Bamako
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Attaquant
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-Flag of France.svg Olympique de Marseille31 (8)
-Flag of France.svg Toulouse FC22 (9)
-Flag of France.svg AS Nancy-Lorraine17 (1)
-Flag of France.svg Sporting Toulon Var30 (12)
-Flag of France.svg Limoges FC 26 (15)
-Flag of France.svg FC Nantes
-Flag of France.svg Athletic club ajaccien52 (17)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of Mali.svg Mali
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Bako Touré, de son vrai nom Bakoroba Touré et parfois surnommé Bah Sidiki Touré, né le à Bamako et décédé en 2001, est un footballeur malien.

Il est également connu pour être le père du célèbre international français José Touré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Repéré dès l'âge de 17 ans, Bako Touré quitte le Mali en 1956 pour rejoindre l'ASPTT de Nice, puis très vite l'Olympique de Marseille. Il poursuit ensuite sa carrière à Toulouse puis à Limoges, où en 1963 une grave blessure l'éloigne des terrains.

Blessé, il rejoint le FC Nantes, et se rétablit, ce qui lui permet de participer au second titre de champion de France du club en 1965-1966. Suit un passage en 1968 à l'AAJ Blois. Bako est alors avec l'équipe nationale du Mali de toute l'aventure de la Coupe d'Afrique des Nations au Cameroun en 1972, et termine vice-champion d'Afrique.

Bako Touré entame ensuite une carrière d'entraîneur avec l'AAJ Blois avant de rentrer définitivement au Mali en 1974.

Carrière[modifier | modifier le code]