Saison 1960-1961 du Stade rennais UC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade rennais université-club
1960-1961

Généralités
Président Louis Girard
Entraîneur Henri Guérin
Résultats
Championnat 14e
12V-10N-16D, 34 points
52 buts pour, 59 contre
Coupe de France Trente-deuxièmes de finale
USM Montargis 0 – 1
Coupe Charles Drago Premier tour
FC Metz 1 - 3 a.p.
Meilleur buteur Championnat :
Jacques Faivre (20)
Toute la saison :
Jacques Faivre (20)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1960-1961 du Stade rennais université-club débute le 21 août 1960 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 4 juin 1961 avec la dernière journée de cette compétition.

Le Stade rennais UC est également engagé en Coupe de France. Éliminé dès les trente-deuxièmes de finale, il est ensuite reversé en Coupe Charles Drago.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Pour sa troisième saison consécutive dans l'élite, le Stade rennais UC doit opérer en début de saison une refonte quasi complète de sa ligne d'attaque. Méano et Ossey sont partis, imités par Théo qui vivra une belle saison couronnée d'un titre de champion avec l'AS Monaco. Dombeck, qui lui reste Rennais, vivra lui une saison cauchemardesque, plombée par une grosse blessure au genou droit[1]. Conséquence, de la ligne d'attaque de 1959-1960, seul reste Mahi.

Pour compenser les départs, les dirigeants rennais recrutent le futur international Jacques Faivre, ainsi que l'ailier oranais Joseph Brotons. Guy Hernas, présent depuis un an au club, gagne en temps de jeu, et l'absence de Dombeck est compensée par le replacement de René Gaulon à l'avant. Le reste du recrutement voit l'arrivée du jeune et prometteur Jean-Claude Lavaud, ainsi que celle d'un nouveau gardien de but en la personne de Louis Ferry.

La saison, elle, sera divisée en deux parties distinctes. Lors de la phase aller, les Rennais rivalisent avec les meilleures équipes françaises et occupent de façon quasi permanente le haut du tableau. Efficace, le duo Mahi-Faivre permet aux « Rouge et Noir » d'occuper à plusieurs reprises la quatrième place, et d'obtenir quelques victoires de prestige, comme par exemple à Saint-Étienne lors de la 11e journée (3 - 1).

La deuxième partie sera nettement moins brillante. Handicapé par les longues absences de Dombeck, mais aussi Cédolin parti en Algérie[1] ou Rouillé, Henri Guérin doit souvent faire avec les moyens du bord pour composer son équipe, en témoigne sa dernière apparition sous le maillot rouge et noir, à 40 ans, lors d'un match disputé à Sedan. Avec trois victoires seulement à l'occasion de la phase retour, le SRUC dégringole au classement, et atteint la 14e place fin janvier. Insuffisant cependant pour menacer le club d'une éventuelle relégation, l'avance accumulée en début d'exercice étant assez confortable. Le Stade rennais assure d'ailleurs son maintien à trois journées de la fin, en écrasant l'Olympique lyonnais route de Lorient (6 - 1, avec un triplé de Lavaud). Il n'empêche qu'au vu de la première partie de saison réalisée par les joueurs rennais, la quatorzième place finale s'avère décevante.

Décevant, c'est aussi le mot qui convient pour qualifier le parcours rennais en coupes nationales. Le SRUC sort par la petite porte de la Coupe de France, éliminé par les amateurs de Montargis dès les trente-deuxièmes de finale. La Coupe Drago ne lui sourit pas plus, avec une défaite dès le premier tour sur le terrain du FC Metz (D2).

À l'issue de la saison, Henri Guérin quitte les fonctions d'entraîneur qu'il occupait depuis 1955, et part diriger l'AS Saint-Étienne. Un nouveau cycle s'ouvre pour l'effectif rennais.

Transferts en 1960-1961[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Provenance/Destination
Symbol support vote.png Arrivées
Louis Bodez Drapeau de la France France Drapeau : France Stade briochin
Joseph Brotons Drapeau de la France France Drapeau : France CAL Oran
René Chappez Drapeau de la France France Drapeau : France US Clairvaux-les-Lacs
Jacques Faivre Drapeau de la France France Drapeau : France OGC Nice
Louis Ferry Drapeau de la France France Drapeau : France CAL Oran
Armand Fouillen Drapeau de la France France Drapeau : France Red Star Olympique
Jean Giovannelli Drapeau de la France France Drapeau : France Véloce vannetais
Jean-Claude Lavaud Drapeau de la France France Drapeau : France Olympique Hussein Dey
Jean Paugam Drapeau de la France France Drapeau : France Stade léonard
Symbol oppose vote.png Départs
Joseph Donnard Drapeau de la France France Drapeau : France FC Grenoble
Patrice Mayet Drapeau de la France France Drapeau : France RCFC Besançon
Guy Méano Drapeau de la France France Drapeau : France AS Cannes
Jacques Niclause Drapeau de la France France Drapeau : France RC Paris
Monday Ossey Drapeau du Gabon Gabon Drapeau : France Toulouse FC
Théodore Szkudlapski dit Théo Drapeau de la France France Drapeau : France AS Monaco

L'effectif de la saison[modifier | modifier le code]

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Coupe Drago Total Saison Notes
M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit
A Drapeau : France FRA André Ascencio 4 juin 1938 - 13 1 1 0 0 0 14 1
M Drapeau : France FRA Louis Bodez 24 avril 1938 - 9 1 0 0 0 0 9 1
D Drapeau : France FRA Yves Boutet 3 décembre 1936 - 38 0 1 0 0 0 39 0
A Drapeau : France FRA Joseph Brotons 7 novembre 1936 - 28 4 1 0 1 1 30 5
D Drapeau : France FRA René Cédolin 13 juillet 1940 Drapeau : France B 8 0 0 0 0 0 8 0 Sous les drapeaux en Algérie pendant la saison
A Drapeau : France FRA René Chappez 30 décembre 1940 - 1 0 0 0 0 0 1 0
A Drapeau : France FRA Stanislas Dombeck 26 septembre 1931 Drapeau : France A 3 0 0 0 0 0 3 0
A Drapeau : France FRA Jacques Faivre 25 novembre 1932 - 37 20 1 0 1 0 39 20
G Drapeau : France FRA Louis Ferry 16 avril 1935 - 28 0 0 0 0 0 28 0
A Drapeau : France FRA Armand Fouillen 17 juillet 1933 - 15 2 0 0 1 0 16 2
A Drapeau : Bénin DAH[2] René Gaulon 7 juillet 1927 Drapeau : Bénin A 26 2 1 0 1 0 28 2
M Drapeau : France FRA Jean Giovannelli 4 mars 1939 - 2 0 0 0 0 0 2 0
D Drapeau : France FRA Henri Gouès 13 avril 1933 - 38 1 1 0 1 0 40 1
D Drapeau : France FRA Henri Guérin 27 août 1921 Drapeau : France A 1 0 0 0 0 0 1 0
A Drapeau : France FRA Guy Hernas 24 mars 1934 - 27 4 0 0 1 0 28 4
G Drapeau : France FRA Bernard Josse 17 janvier 1932 - 4 0 0 0 0 0 4 0
A Drapeau : France FRA Mahi Khennane dit Mahi[3] 21 octobre 1936 - 38 9 1 0 1 0 40 9
M Drapeau : France FRA Jean-Claude Lavaud 18 mai 1938 - 32 4 1 0 1 0 34 4
D Drapeau : France FRA André Le Menn 2 mars 1934 - 6 0 0 0 1 0 7 0
A Drapeau : France FRA Rémy Lebret 4 février 1936 - 3 1 0 0 0 0 3 1
A Drapeau : France FRA Émile Legangnoux 12 février 1925 - 4 0 0 0 0 0 4 0
D Drapeau : France FRA Jean Paugam 2 avril 1931 - 14 0 1 0 0 0 15 0
A Drapeau : France FRA Giovanni Pellegrini 25 juin 1940 - 0 0 0 0 0 0 0 0
D Drapeau : France FRA Jacques Poulain 6 août 1932 - 1 0 0 0 0 0 1 0
G Drapeau : France FRA Jacques Rouillé 28 juin 1936 - 6 0 1 0 1 0 8 0
M Drapeau : France FRA Stephan Ziemczak 14 août 1936 Drapeau : France B 36 1 1 0 1 0 38 1

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la formation la plus courante rencontrée en championnat.

Terrain football vierge.PNG

Ferry
Gouès
Boutet
Paugam
Lavaud
Ziemczak
Brotons
Faivre
Mahi
Gaulon
Hernas


Les rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Liste[modifier | modifier le code]

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 21 août Division 1 1 Toulouse D Symbol support vote.svg 3–2 6 Bodez But inscrit Faivre But inscrit Brotons But inscrit
2 27 août Division 1 2 Lyon E Symbol oppose vote.svg 0–4 12
3 4 septembre Division 1 3 Reims D Symbol neutral vote.svg 2-2 10 Gouès But inscrit Siatka Inscrit contre son camp (csc)
4 11 septembre Division 1 4 Stade français E Symbol oppose vote.svg 1–3 15 Brotons But inscrit
5 15 septembre Division 1 5 Troyes E Symbol support vote.svg 3–2 11 Mahi But inscrit Faivre But inscrit But inscrit
6 18 septembre Division 1 6 Limoges D Symbol support vote.svg 3-2 8 Mahi But inscrit Faivre But inscrit But inscrit
7 25 septembre Division 1 7 Grenoble D Symbol support vote.svg 1-0 4 Faivre But inscrit
8 2 octobre Division 1 8 Angers E Symbol neutral vote.svg 1–1 4 Mahi But inscrit
9 9 octobre Division 1 9 Nîmes E Symbol oppose vote.svg 0–1 8
10 16 octobre Division 1 10 Nancy D Symbol support vote.svg 1–0 5 Faivre But inscrit
11 23 octobre Division 1 11 Saint-Étienne E Symbol support vote.svg 3–1 4 Mahi But inscrit Faivre But inscrit But inscrit
12 30 octobre Division 1 12 Rouen D Symbol neutral vote.svg 0-0 4
13 1er novembre Division 1 13 Lens E Symbol oppose vote.svg 1-3 7 Bieganski Inscrit contre son camp (csc)
14 6 novembre Division 1 14 Sedan D Symbol support vote.svg 2–0 5 Mahi But inscrit Brotons But inscrit
15 11 novembre Division 1 15 Monaco E Symbol oppose vote.svg 0-3 7
16 13 novembre Division 1 16 RC Paris E Symbol support vote.svg 2-0 5 Mahi But inscrit But inscrit
17 20 novembre Division 1 17 Nice D Symbol oppose vote.svg 1-2 9 Fouillen But inscrit
18 27 novembre Division 1 18 Valenciennes E Symbol oppose vote.svg 0–1 9
19 4 décembre Division 1 19 Le Havre D Symbol support vote.svg 3–2 7 Gaulon But inscrit Fouillen But inscrit Faivre But inscrit
20 18 décembre Division 1 20 Troyes D Symbol neutral vote.svg 2–2 8 Hernas But inscrit Faivre But inscrit
21 25 décembre Division 1 21 Rouen E Symbol oppose vote.svg 0-1 8
22 1er janvier Division 1 22 Monaco D Symbol oppose vote.svg 1–3 11 Faivre But inscrit
23 8 janvier Division 1 23 RC Paris D Symbol neutral vote.svg 1–1 10 Lebret But inscrit
24 15 janvier Coupe de France 1/32 finale USM Montargis N[4] Symbol oppose vote.svg 0-1
25 21 janvier Division 1 24 Le Havre E Symbol oppose vote.svg 2-3 13 Lavaud But inscrit Gaulon But inscrit
26 28 janvier Division 1 25 Sedan E Symbol oppose vote.svg 1-2 14 Brotons But inscrit
27 5 février Division 1 26 Saint-Étienne D Symbol neutral vote.svg 2–2 13 Faivre But inscrit But inscrit
28 12 février Coupe Drago 1er tour Metz E Symbol oppose vote.svg 1-3 a.p. Brotons But inscrit
29 19 février Division 1 27 Valenciennes D Symbol oppose vote.svg 1-2 13 Mahi But inscrit
30 26 février Division 1 28 Limoges E Symbol neutral vote.svg 0–0 14
31 12 mars Division 1 29 Lens D Symbol support vote.svg 4-2 13 Hernas But inscrit Faivre But inscrit But inscrit But inscrit
32 19 mars Division 1 30 Nice E Symbol oppose vote.svg 1–3 14 Faivre But inscrit
33 9 avril Division 1 31 Angers D Symbol support vote.svg 2-0 12 Ascencio But inscrit Faivre But inscrit
34 23 avril Division 1 32 Grenoble E Symbol neutral vote.svg 1–1 12 Faivre But inscrit
35 30 avril Division 1 33 Nîmes D Symbol neutral vote.svg 0–0 11
36 11 mai Division 1 34 Nancy E Symbol oppose vote.svg 0–2 14
37 14 mai Division 1 35 Lyon D Symbol support vote.svg 6–1 12 Lavaud But inscrit But inscrit But inscrit Hernas But inscrit But inscrit Mahi But inscrit
38 20 mai Division 1 36 Reims E Symbol neutral vote.svg 1–1 13 Ziemczak But inscrit
39 28 mai Division 1 37 Stade français D Symbol oppose vote.svg 0–2 13
40 4 juin Division 1 38 Toulouse E Symbol oppose vote.svg 0–2 14
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Division 1[modifier | modifier le code]

Aller[modifier | modifier le code]
Retour[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Coupe Charles Drago[modifier | modifier le code]

Bilan des compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Division 1 AS Monaco 1re journée 14e 38
Coupe de France UA Sedan-Torcy 1/32 de finale 1/32 de finale 1
Coupe Charles Drago AS Monaco 1er tour 1er tour 1

Division 1[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
11 Le Havre 36 38 13 10 15 61 62 -1
12 Toulouse 36 38 13 10 15 49 58 -9
13 Nice 34 38 13 8 17 66 73 -7
14 Rennes 34 38 12 10 16 52 59 -7
15 Lyon 34 38 13 8 17 60 71 -11
16 Stade français 32 38 12 8 18 52 59 -7
17 Grenoble 31 38 8 15 15 47 55 -8

Résultats[modifier | modifier le code]

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
38 34 12 10 16 52 59 -7 9 6 4 35 25 +10 3 4 12 17 34 -17


Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain D E D E E D D E E D E D E D E E D E D D E D D E E D D E D E D E D E D E D E
Résultats V D N D V V V N D V V N D V D V D D V N D D N D D N D N V D V N N D V N D D
Points 2 2 3 3 5 7 9 10 10 12 14 15 15 17 17 19 19 19 21 22 22 22 23 23 23 24 24 25 27 27 29 30 31 31 33 34 34 34
Place 6 12 10 15 11 8 4 4 8 5 4 4 7 5 7 5 9 9 7 8 8 11 10 13 14 13 13 14 13 14 12 12 11 14 12 13 13 14

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 297
  2. Le Dahomey accède à l'indépendance le 1er août 1960
  3. Le prénom de Mahi Khennane fut toujours utilisé pour le désigner pendant sa carrière de footballeur, plutôt que son patronyme
  4. Match disputé à Saint-Ouen

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994