Saison 1994-1995 du Stade rennais FC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade rennais football club
1994-1995

Généralités
Président René Ruello
Entraîneur Michel Le Milinaire
Résultats
Championnat 13e
12V-12N-14D, 48 points
53 buts pour, 55 contre
Coupe de France Trente-deuxièmes de finale
Paris Saint-Germain 1 - 3
Coupe de la Ligue Huitièmes de finale
LB Châteauroux 1 - 1 a.p. (1 - 3 t.a.b.)
Meilleur buteur Championnat :
Marco Grassi (15)
Toute la saison :
Marco Grassi (16)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1994-1995 du Stade rennais football club débute le 28 juillet 1994 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 31 mai 1995 avec la dernière journée de cette même compétition.

Le Stade rennais FC est également engagé en Coupe de France et dans la première édition officielle de la Coupe de la Ligue.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

De retour en D1 après deux saisons d'exil en D2, le Stade rennais souhaite désormais s'y maintenir sur la durée. Pour cette saison 1994-1995, il est aidé en cela par le maintien administratif de l'Olympique de Marseille en deuxième division, ce qui ne contraint que deux clubs à descendre, sur les vingt engagés. Autre changement, comme en 1988-1989, la victoire passe à trois points[1].

Le club fait à l'intersaison le choix de se renforcer avec des éléments ayant l'expérience des exigences de la D1, comme Pascal Fugier, Jean-Christophe Thomas et les internationaux Gilles Rousset et Jean-Pierre Cyprien. Ce dernier fait cependant un passage express en Bretagne, puisqu'il est immédiatement prêté au Torino FC, en Italie. Un double transfert dont la validité sera mise en question[2] avant d'être autorisé en mai par la FIFA concernant son prêt à Turin[3] avant que la Ligue ne valide à son tour le transfert de Saint-Étienne à Rennes au début de la saison suivante[4]. Cyprien, gravement blessé au genou au début de l'année 1994, et qui fera plusieurs rechutes en Italie[5], ne jouera que deux matchs de l'autre côté des Alpes[5] avant de retourner à Rennes.

Outre les joueurs pré-cités, le Stade rennais enregistre également l'arrivée de quelques jeunes espoirs, comme Patrice Carteron, qui avait déjà failli venir à Rennes en 1992[6] et Samuel Michel, auteur la saison précédente de 23 buts avec le Red Star en D2[7]. Enfin, à la recherche d'un buteur, le club porte son choix sur un jeune suisse du nom de Marco Grassi après avoir contacté l'expérimenté Rudi Völler[1]. L'élégant Grassi est accompagné de Christophe Ohrel, qui arrive pour sa part en prêt. Côté départs, seuls des mouvements mineurs sont à noter, le Stade rennais laissant partir des joueurs n'ayant pas donné ou ne donnant plus satisfaction, comme Patrick Guillou, Majid Musisi, Sylvain Ripoll et Bruno Roux. Michel Sorin prendra lui progressivement du recul avec le groupe professionnel, devenant entraîneur de l'équipe réserve en novembre[2] en remplacement d'Yves Colleu, appelé pour devenir l'adjoint de Michel Le Milinaire[2].

Alors que Grassi et Ohrel ne sont pas encore qualifiés pour jouer sous les couleurs rennaises, le club débute sa saison par deux matchs et un revers très lourd sur la pelouse du RC Lens (0 - 5). De quoi laisser craindre une nouvelle saison difficile, mais lors de la journée suivante, Grassi fait des débuts concluants contre les Girondins de Bordeaux, marque un but, et contribue à la victoire de son équipe (2 - 0) tout en se mettant le public rennais dans la poche[8]. Dès lors, le SRFC réalise une saison correcte, et se cale tranquillement dans le ventre mou du classement, loin des premières places, mais suffisamment au-devant de la zone de relégation.

Les manques défensifs de l'équipe lui valent néanmoins d'essuyer quelques défaites cuisantes, comme celle concédée à Caen fin octobre (1 - 5) ou au Havre début décembre (0 - 4). L'association Fugier-Denis[9] ne donnant manifestement pas satisfaction en défense centrale, le Stade rennais entreprend de recruter un joker à ce poste. L'élu sera finalement le Danois Brian Jensen[2], qui fait ses débuts en décembre au côté de Denis, reléguant Fugier sur l'aile droite[9]. Son arrivée coïncide avec un regain de forme des Rennais, qui glissaient dangereusement vers le fond du classement depuis novembre. Elle ne leur permet en revanche pas de tirer leur épingle du jeu dans les coupes nationales, le SRFC se faisant éliminer d'entrée en Coupe de France, avant d'être éliminés peu glorieusement de la toute nouvelle Coupe de la Ligue, à l'issue d'une séance de tirs au but perdue à Châteauroux.

Au printemps, une nouvelle série de six matchs sans victoire entraîne de nouveau l'équipe dans les tréfonds du classement, à la limite de la zone de relégation. Lors de la 33e journée, la réception de Caen s'annonce décisive[10]. Une large victoire (5 - 0) plus tard, et le maintien en Division 1 apparaît comme quasiment acquis[11]. Le Milinaire et ses hommes feront même mieux en s'offrant deux nouvelles larges victoires à domicile pour boucler leur saison, face à Martigues (5 - 1) et surtout face à un Paris Saint-Germain médusé (4 - 0). Comme contre Caen, Marco Grassi inscrira lors de ces deux matchs un doublé. Treizième au classement final, le Stade rennais s'offre ainsi sa meilleure saison depuis 1985-1986, et assure son avenir immédiat dans l'élite.

Transferts en 1994-1995[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Provenance/Destination
Symbol support vote.png Arrivées
Patrice Carteron Drapeau de la France France Drapeau : France Stade lavallois
Jean-Pierre Cyprien Drapeau de la France France Drapeau : France AS Saint-Étienne[12]
Pascal Fugier Drapeau de la France France Drapeau : France Olympique de Marseille
Marco Grassi Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau : Suisse FC Zurich[13]
Brian Jensen Drapeau du Danemark Danemark Drapeau : Danemark Brøndby IF[14]
Régis Le Bris Drapeau de la France France Drapeau : France Formé au club
David Merdy Drapeau de la France France Drapeau : France Stade brestois
Samuel Michel Drapeau de la France France Drapeau : France AS Red Star
Christophe Ohrel Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau : Suisse Servette FC (prêt)
Gilles Rousset Drapeau de la France France Drapeau : France Olympique de Marseille
Jean-Christophe Thomas Drapeau de la France France Drapeau : France Olympique de Marseille
David Voisin Drapeau de la France France Drapeau : France AS Cherbourg
Symbol oppose vote.png Départs
Frédéric Cado Drapeau de la France France Drapeau : France SRFC amateurs
Sébastien Chauvel Drapeau de la France France Drapeau : France AS Angoulême
Jacky Colin Drapeau de la France France arrêt
Jean-Pierre Cyprien Drapeau de la France France Drapeau : Italie Torino FC (prêt)
Émerick Darbelet Drapeau de la France France Drapeau : France Le Mans UC (prêt)
Patrick Guillou Drapeau de la France France Drapeau : France La Berrichonne de Châteauroux
Majid Musisi Drapeau de l'Ouganda Ouganda Drapeau : Turquie Bursaspor
Sylvain Ripoll Drapeau de la France France Drapeau : France Le Mans UC (prêt)
Bruno Roux Drapeau de la France France Drapeau : France La Berrichonne de Châteauroux

L'effectif de la saison[modifier | modifier le code]

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Coupe Ligue Total Saison Notes
M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit
M Drapeau : France FRA Frédéric Adam 11 août 1973 - 0 0 0 0 0 0 0 0
A Drapeau : France FRA Pierre-Yves André 14 mai 1974 - 33 5 1 0 1 0 35 5
D Drapeau : France FRA Patrice Carteron 30 juillet 1970 - 34 1 1 0 2 1 37 2
D Drapeau : France FRA Olivier Dall'Oglio 16 mai 1964 - 10 0 0 0 0 0 10 0
D Drapeau : France FRA François Denis 14 mai 1964 - 34 6 1 0 2 0 37 6
D Drapeau : France FRA Pascal Fugier 22 septembre 1968 - 37 1 0 0 2 0 39 1
M Drapeau : France FRA Jocelyn Gourvennec 22 mars 1972 Drapeau : France A' 36 9 1 0 2 0 39 9
A Drapeau : Suisse SUI Marco Grassi 8 août 1968 Drapeau : Suisse A 28 15 1 1 2 0 31 16
M Drapeau : France FRA Laurent Huard 26 août 1973 - 16 0 0 0 0 0 16 0
D Drapeau : Bulgarie BUL Nikolaï Iliev 31 mars 1964 Drapeau : Bulgarie A 4 0 0 0 0 0 4 0
D Drapeau : Danemark DEN Brian Jensen 23 avril 1968 Drapeau : Danemark A 16 0 1 0 2 0 19 0 Arrive en décembre de Brøndby IF
M Drapeau : France FRA Loïc Lambert 25 octobre 1966 - 36 3 1 0 1 0 38 3
D Drapeau : France FRA Régis Le Bris 6 décembre 1975 - 2 0 0 0 0 0 2 0
M Drapeau : France FRA Ulrich Le Pen 23 janvier 1974 - 20 1 0 0 1 0 21 1
D Drapeau : France FRA Cyril L'Helgouach 25 septembre 1970 - 5 0 0 0 0 0 5 0
A Drapeau : France FRA David Merdy 19 décembre 1975 - 2 1 0 0 0 0 2 1
A Drapeau : France FRA Samuel Michel 11 février 1971 - 17 2 0 0 1 0 18 2
M Drapeau : Suisse SUI Christophe Ohrel 7 avril 1968 Drapeau : Suisse A 34 2 1 0 2 0 37 2
M Drapeau : France FRA Jean-Luc Ribar 26 février 1965 - 4 0 1 0 0 0 5 0
G Drapeau : France FRA Pascal Rousseau 4 mars 1962 - 16 0 0 0 1 0 17 0
G Drapeau : France FRA Gilles Rousset 22 août 1963 Drapeau : France A 22 0 1 0 1 0 24 0
D Drapeau : France FRA Michel Sorin 18 septembre 1961 - 7 0 0 0 0 0 7 0
M Drapeau : France FRA Jean-Christophe Thomas 16 octobre 1964 - 31 2 1 0 2 0 34 2
M Drapeau : France FRA Jean-Luc Vasseur 1er janvier 1969 - 16 0 1 0 1 0 18 0
A Drapeau : France FRA David Voisin 12 octobre 1975 - 2 0 0 0 0 0 2 0
A Drapeau : France FRA Sylvain Wiltord 10 mai 1974 - 25 5 1 0 2 1 28 6

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Terrain football vierge.PNG

Rousset
Carteron
Jensen
Denis
Fugier
Gourvennec
Thomas
Ohrel
Lambert
Wiltord
Grassi

Les rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Liste[modifier | modifier le code]

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 28 juillet Division 1 1 Saint-Étienne E Symbol neutral vote.svg 1–1 7 Denis But inscrit
2 2 août Division 1 2 Le Havre D Symbol neutral vote.svg 0–0 13
3 5 août Division 1 3 Lens E Symbol oppose vote.svg 0-5 17
4 13 août Division 1 4 Bordeaux D Symbol support vote.svg 2–0 12 Le Pen But inscrit Grassi But inscrit
5 20 août Division 1 5 Sochaux E Symbol support vote.svg 3–1 8 Denis But inscrit But inscrit Grassi But inscrit
6 26 août Division 1 6 Strasbourg D Symbol neutral vote.svg 1-1 8 Grassi But inscrit
7 31 août Division 1 7 Nantes E Symbol oppose vote.svg 0–2 12
8 9 septembre Division 1 8 Cannes D Symbol support vote.svg 3–1 8 Lambert But inscrit Gourvennec But inscrit Grassi But inscrit
9 17 septembre Division 1 9 Monaco E Symbol neutral vote.svg 0–0 11
10 23 septembre Division 1 10 Metz D Symbol oppose vote.svg 1–2 11 André But inscrit
11 1er octobre Division 1 11 Bastia E Symbol support vote.svg 2–1 11 Thomas But inscrit Gourvennec But inscrit
12 11 octobre Division 1 12 Auxerre D Symbol neutral vote.svg 2-2 10 Michel But inscrit Wiltord But inscrit
13 14 octobre Division 1 13 Lyon E Symbol oppose vote.svg 0-3 11
14 22 octobre Division 1 14 Lille D Symbol support vote.svg 1-0 11 Michel But inscrit
15 28 octobre Division 1 15 Caen E Symbol oppose vote.svg 1–5 11 Grassi But inscrit
16 5 novembre Division 1 16 Nice D Symbol support vote.svg 3–1 11 Gourvennec But inscrit Grassi But inscrit André But inscrit
17 9 novembre Division 1 17 Paris SG E Symbol oppose vote.svg 1-2 11 Gourvennec But inscrit
18 19 novembre Division 1 18 Martigues E Symbol oppose vote.svg 0-1 11
19 26 novembre Division 1 19 Montpellier D Symbol neutral vote.svg 2-2 11 Lambert But inscrit Grassi But inscrit
20 2 décembre Division 1 20 Le Havre E Symbol oppose vote.svg 0–4 13
21 17 décembre Division 1 21 Lens D Symbol oppose vote.svg 0-1 15
22 3 janvier Coupe de la Ligue 1/16 finale Sedan (D2) D Symbol support vote.svg 1-0 Wiltord But inscrit
23 7 janvier Division 1 22 Bordeaux E Symbol oppose vote.svg 1-2 15 André But inscrit
24 15 janvier Coupe de France 1/32 finale Paris SG E Symbol oppose vote.svg 1-3 a.p. Grassi But inscrit
25 28 janvier Division 1 23 Strasbourg E Symbol neutral vote.svg 2-2 15 Grassi But inscrit Wiltord But inscrit
26 3 février Coupe de la Ligue 1/8 finale Châteauroux (D2) E Symbol neutral vote.svg 1-1 a.p² Carteron But inscrit
26 4 février Division 1 24 Sochaux D Symbol support vote.svg 2–1 14 Denis But inscrit Wiltord But inscrit
28 8 février Division 1 25 Nantes D Symbol neutral vote.svg 1-1 15 Gourvennec But inscrit
29 11 février Division 1 26 Cannes E Symbol support vote.svg 1-0 13 André But inscrit
30 24 février Division 1 27 Monaco D Symbol oppose vote.svg 1–3 13 Gourvennec But inscrit
31 4 mars Division 1 28 Metz E Symbol oppose vote.svg 0–1 13
32 10 mars Division 1 29 Bastia D Symbol neutral vote.svg 2-2 13 Ohrel But inscrit Grassi But inscrit
33 22 mars Division 1 30 Auxerre E Symbol neutral vote.svg 2–2 13 Thomas But inscrit Denis But inscrit
34 1er avril Division 1 31 Lyon D Symbol neutral vote.svg 1–1 14 Gourvennec But inscrit
35 8 avril Division 1 32 Lille E Symbol oppose vote.svg 0-1 18
36 15 avril Division 1 33 Caen D Symbol support vote.svg 5-0 13 Wiltord But inscrit Ohrel But inscrit Grassi But inscrit But inscrit Gourvennec But inscrit
37 29 avril Division 1 34 Nice E Symbol oppose vote.svg 0–1 14
38 6 mai Division 1 35 Paris SG D Symbol support vote.svg 4–0 13 Carteron But inscrit Grassi But inscrit But inscrit André But inscrit
39 20 mai Division 1 36 Martigues D Symbol support vote.svg 5-1 13 Fugier But inscrit Grassi But inscrit But inscrit Denis But inscrit Gourvennec But inscrit
40 27 mai Division 1 37 Montpellier E Symbol support vote.svg 1-0 13 Lambert But inscrit
41 31 mai Division 1 38 Saint-Étienne D Symbol neutral vote.svg 2–2 13 Wiltord But inscrit Merdy But inscrit
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international
  • 2 1 - 3 aux tirs au but

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Division 1[modifier | modifier le code]

Aller[modifier | modifier le code]
Retour[modifier | modifier le code]

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Bilan des compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Division 1 FC Nantes-Atlantique 1re journée 13e 38
Coupe de la Ligue Paris SG 1/16 de finale 1/8 de finale 1er février 1995 2
Coupe de France Paris SG 1/32 de finale 1/32 de finale 1


Division 1[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
10 Strasbourg 51 38 13 12 13 43 43 0
11 Martigues 51 38 13 12 13 37 49 -12
12 Le Havre 49 38 12 13 13 46 49 -3
13 Rennes 48 38 12 12 14 53 55 -2
14 Lille 48 38 13 9 16 29 44 -15
15 Bastia 44 38 11 11 16 44 56 -12
16 Nice 43 38 11 10 17 39 52 -13

Résultats[modifier | modifier le code]

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
38 48 12 12 14 53 55 -2 8 8 3 38 21 +17 4 4 11 15 34 -19


Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain E D E D E D E D E D E D E D E D E E D E D E E D D E D E D E D E D E D D E D
Résultats N N D V V N D V N D V N D V D V D D N D D D N V N V D D N N N D V D V V V N
Points 1 2 2 5 8 9 9 12 13 13 16 17 17 20 20 23 23 23 24 24 24 24 25 28 29 32 32 32 33 34 35 35 38 38 41 44 47 48
Place 7 13 17 12 8 8 12 8 11 11 11 10 11 11 11 11 11 11 11 13 15 15 15 14 15 13 13 13 13 13 14 18 13 14 13 13 13 13

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton, volume II : 1991-1997, Éditions Apogée, 1997, p. 35
  2. a b c et d Claude Loire, op. cit., p. 37
  3. Claude Loire, op. cit., p. 38
  4. Claude Loire, op. cit., p. 41
  5. a et b Carrière de Jean-Pierre Cyprien, sur Afterfoot.com
  6. Claude Loire, op. cit., p. 20
  7. Fiche de Samuel Michel sur Footballdatabase.eu
  8. « Dans le rétro : Marco Grassi », Stade-rennais-online.com, 29 décembre 2007
  9. a et b Claude Loire, op. cit., p. 36
  10. Classement de la D1 1994-1995 à l'issue de la 32e journée, sur LFP.fr
  11. Classement de la D1 1994-1995 à l'issue de la 33e journée, sur LFP.fr
  12. Prêté dans la foulée pour une saison avec option d'achat au Torino FC en Italie
  13. Prêté auparavant par le FC Zurich au Servette FC
  14. Brian Jensen est engagé en tant que joker en décembre

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton, volume II : 1991-1997, Éditions Apogée, 1997