Saison 1998-1999 du Stade rennais FC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stade rennais football club
1998-1999

Généralités
Président Pierre Blayau
Entraîneur Paul Le Guen
Résultats
Championnat 5e
17V-8N-9D, 59 points
45 buts pour, 38 contre
Coupe de France Seizièmes de finale
Le Mans UC 0 - 2
Coupe de la ligue Quarts de finale
RC Lens 0 - 1
Meilleur buteur Championnat :
Shabani Nonda (15)
Toute la saison :
Shabani Nonda (17)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1998-1999 du Stade rennais football club débute le 8 août 1998 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 29 mai 1999 avec la dernière journée de cette même compétition.

Le Stade rennais FC est également engagé en Coupe de France et en Coupe de la ligue.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

L'été 1998 est pour le Stade rennais celui de tous les changements. À la suite du maintien presque miraculeux de la saison précédente, la municipalité de Rennes fait le choix de se désengager de la SEM Stade rennais, dont il détenait la majorité des parts depuis sa création en 1987[1]. Le repreneur est tout trouvé : sponsor principal du club depuis 1993[2], le Groupe Pinault est sollicité depuis le début de l'année 1998 par la mairie pour prendre la tête d'un club devenu trop cher pour les finances municipales[3], et François Pinault, à la suite du maintien arraché in extremis, donne son accord pour le rachat du club[3]. La municipalité lance un appel d'offres qui reçoit deux réponses : celle du Groupe Pinault, et celle d'un groupe d'industriels locaux[3]. La première option, plus solide, est choisie. La municipalité rennaise se retire alors progressivement du capital du club, pour le laisser en 2001 à la charge exclusive du Groupe Pinault.

Le rachat du club par Pinault mettra cependant un an à se concrétiser effectivement, celui-ci ne devenant propriétaire qu'en juillet 1999, détenant alors 66,66 % des parts de la SAOS qui se met alors en place[4]. En attendant, le milliardaire pose déjà sa patte sur le club en installant à la présidence Pierre Blayau. Ce dernier, natif de Rennes, est l'ancien président du directoire du Groupe Pinault[5]. Il n'est pas un inconnu au club, puisqu'il a également occupé un poste au directoire de la SEM Stade rennais jusqu'en février 1995. Devenu président directeur-général de Moulinex en 1996, Blayau ne fait cependant pas de son entreprise un partenaire économique du Stade rennais, assurant à son arrivée que « pas un franc » ne transitera entre les deux structures[6].

Quant à l'ancien président, René Ruello, il ne quitte pas le club et reste membre du comité directeur. Il se trouve d'ailleurs confronté à « l'affaire » qui secoue le club en début de saison, celle des départs de Mikaël Silvestre et Ousmane Dabo à l'Inter Milan[7]. Apparus chez les pros dès la saison 1995-1996 et ayant depuis régulièrement acquis du temps de jeu, les deux joueurs issus du centre de formation décident à l'été 1998 de ne pas signer leur premier contrat professionnel avec le Stade rennais et de rejoindre l'Italie sans qu'aucune indemnité de transfert ne soit payée. Les deux joueurs avaient auparavant refusé les termes du contrat proposé par le club en janvier 1997, jugé trop contraignant, et étaient restés depuis sous contrat stagiaire[7]. Du côté des instances dirigeantes rennaises, on crie au vol, et on réclame une compensation financière de 60 millions de francs (40 pour Silvestre et 20 pour Dabo)[7]. Saisie du dossier, la FIFA condamnera finalement l'Inter Milan à verser 28 millions de francs (14 par joueur) au Stade rennais, au titre d'indemnité de formation[8], bien loin des 100 millions de francs qu'encaissera finalement le club italien en transférant les deux joueurs à Manchester United et Parme un an plus tard[9].

Marqué par cette sombre affaire, le marché des transferts rennais l'est aussi par un large remaniement de l'effectif professionnel. La plupart des départs enregistrés sont ceux de joueurs n'ayant pas confirmé les espoirs placés en eux, exceptés Loïc Lambert et Goran Pandurović, le second stoppant sa carrière et le premier s'apprêtant à le faire. Côté recrutement, le club consent un bel effort financier en accueillant le jeune Shabani Nonda contre 40 millions de francs[10]. Les autres nouveaux arrivants sont soit des espoirs (Bardon, Sommeil, Édouard Cissé qui arrive en prêt), soit des « vieux briscards » aguerris aux joutes de l'élite, comme le Toulousain Dominique Arribagé, l'ancien international Jean-Luc Dogon, ou encore Christophe Revault qui sort d'une expérience mitigée au Paris Saint-Germain. Pour faire l'amalgame entre tous ces joueurs, un nouvel entraîneur arrive aux commandes. Pour succéder à Guy David, le club fait appel en mai à Paul Le Guen, qui vient tout juste de mettre un terme à sa carrière de joueur. Yves Colleu devient son adjoint.

À la surprise générale, et dans la foulée d'un Shabani Nonda étincelant, le Stade rennais réalise un excellent début de saison, et se glisse rapidement dans la lutte pour les places européennes. Quelques points laissés en cours de route ne lui permettent pas de se hisser à la hauteur des Girondins de Bordeaux et de l'Olympique de Marseille, qui se disputeront le titre jusqu'à la fin de la saison. Reste la troisième place, désormais qualificative pour la Ligue des champions nouvelle formule, du moins pour son troisième tour préliminaire. À l'automne, une série de cinq victoires consécutives aidant, les Rennais sont solidement installés à cette précieuse troisième place, reléguant leur poursuivant le plus proche, l'AS Monaco, à six longueurs[11], avant qu'un mois de novembre désastreux ne vienne considérablement réduire cet avantage. Rétrogradés à la sixième place à la mi-février, les Rennais remettent la gomme au printemps pour s'approprier la quatrième place, qualificative pour la Coupe UEFA. Le 1er mai, après deux victoires obtenues à Lyon et devant le PSG, ils se rapprochent même à un point des Gones, troisièmes au classement[12].

Pourtant, tout va s'écrouler lors des trois dernières journées de championnat. La traditionnelle défaite à Nantes permet aux Lyonnais de reprendre de l'air, et pire, permet à l'AS Monaco de prendre la quatrième place à Paul Le Guen et ses hommes. Une victoire devant Metz et une défaite à Auxerre plus tard, la cinquième place sera définitive. Un brin décevante, l'issue de ce championnat est pourtant la conclusion de la plus belle saison rennaise depuis 1964-1965. La cinquième place qualifie également les Rennais pour la Coupe Intertoto, la seconde du genre après 1996.

Transferts en 1998-1999[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Provenance/Destination
Été 1998
Symbol support vote.png Arrivées
Dominique Arribagé Drapeau de la France France Drapeau : France Toulouse FC
Cédric Bardon Drapeau de la France France Drapeau : France Olympique lyonnais
Édouard Cissé Drapeau de la France France Drapeau : France Paris Saint-Germain (prêt)
Jean-Luc Dogon Drapeau de la France France Drapeau : France RC Strasbourg
Fabrice Fernandes Drapeau de la France France Drapeau : France Formé au club
Shabani Nonda Flag of the Democratic Republic of the Congo (1997-2003).svg République démocratique du Congo Drapeau : Suisse FC Zurich
Christophe Revault Drapeau de la France France Drapeau : France Paris Saint-Germain
Ronan Salaün Drapeau de la France France Drapeau : France Toulouse FC
David Sommeil Drapeau de la France France Drapeau : France SM Caen
Cyril Yapi Drapeau de la France France Drapeau : France Formé au club
Symbol oppose vote.png Départs
Pascal Bedrossian Drapeau de la France France Drapeau : France FC Lorient
Ousmane Dabo Drapeau de la France France Drapeau : Italie Inter Milan
Jean-Claude Darcheville Drapeau de la France France Drapeau : Angleterre Nottingham Forest FC (prêt)
Marco Di Costanzo Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Israël Hapoël Beer-Sheva (transfert définitif)
Kaba Diawara Drapeau de la France France Drapeau : France Girondins de Bordeaux (retour de prêt)
Abdelkrim Jinani Drapeau du Maroc Maroc Drapeau : République populaire de Chine Shenzhen Pingan (prêt)
Loïc Lambert Drapeau de la France France Drapeau : France ASOA Valence
Saliou Lassissi Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Drapeau : Italie Parme AC
Pierre Maroselli Drapeau de la France France Drapeau : France AC Ajaccio
David Merdy Drapeau de la France France Drapeau : France ES Wasquehal
Goran Pandurović Drapeau de la République fédérale de Yougoslavie RF Yougoslavie arrêt
Corneliu Papură Drapeau de la Roumanie Roumanie Drapeau : Roumanie FC Universitatea Craiova
Mikaël Silvestre Drapeau de la France France Drapeau : Italie Inter Milan
David Voisin Drapeau de la France France Drapeau : France La Berrichonne de Châteauroux
Hiver 1998-1999
Symbol support vote.png Arrivées
Christophe Le Roux Drapeau de la France France Drapeau : France FC Nantes-Atlantique
Symbol oppose vote.png Départs
Éli Kroupi Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Drapeau : France ASOA Valence (prêt)
Laurent Viaud Drapeau de la France France Drapeau : Espagne CF Extremadura


L'effectif de la saison[modifier | modifier le code]

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Coupe Ligue Total Saison Notes
M But inscrit M But inscrit M But inscrit M But inscrit
D Drapeau : France FRA Dominique Arribagé 11 mai 1971 - 25 2 1 0 2 0 28 2
A Drapeau : France FRA Cédric Bardon 15 octobre 1976 - 31 8 2 0 2 1 35 9
M Drapeau : France FRA Yoann Bigné 23 août 1977 - 29 1 1 0 3 0 33 1
D Drapeau : France FRA Philippe Brinquin 2 juin 1971 - 18 0 2 0 2 0 22 0
D Drapeau : France FRA Eddy Capron 15 janvier 1971 - 0 0 0 0 0 0 0 0
M Drapeau : France FRA Édouard Cissé 30 mars 1978 - 28 2 2 0 3 1 33 3
G Drapeau : France FRA Fabien Debec 18 janvier 1976 - 0 0 0 0 0 0 0 0
D Drapeau : France FRA Jean-Luc Dogon 13 octobre 1967 Drapeau : France A 20 1 1 0 2 0 23 1
M Drapeau : France FRA Fabrice Fernandes 12 mars 1979 - 15 2 0 0 0 0 15 2
A Drapeau : France FRA Nicolas Goussé 2 janvier 1976 - 34 6 2 1 3 0 39 7
M Drapeau : France FRA Stéphane Grégoire 2 février 1968 - 34 2 2 1 2 0 38 3
G Drapeau : France FRA Tony Heurtebis 15 janvier 1975 - 5 0 0 0 0 0 5 0
M Drapeau : France FRA Laurent Huard 26 août 1973 - 18 1 0 0 1 0 19 1
A Drapeau : Côte d'Ivoire CIV Éli Kroupi 18 octobre 1978 Drapeau : Côte d'Ivoire A 0 0 0 0 0 0 0 0 Prêté à l'ASOA Valence en janvier
A Drapeau : France FRA Benoît Le Bris 1er décembre 1976 - 3 0 0 0 0 0 3 0
D Drapeau : France FRA Régis Le Bris 6 décembre 1975 - 2 0 0 0 0 0 2 0
M Drapeau : France FRA Christophe Le Roux 7 mars 1969 - 13 3 2 0 2 0 17 3 Arrive de Nantes en janvier
A Drapeau : République démocratique du Congo RDC Shabani Nonda 6 mars 1977 Drapeau : République démocratique du Congo A 32 15 1 1 3 2 36 18
M Drapeau : France FRA Cédric Rémy 29 octobre 1975 - 0 0 0 0 0 0 0 0
G Drapeau : France FRA Christophe Revault 22 mars 1972 Drapeau : France A' 29 0 2 0 3 0 34 0
D Drapeau : France FRA Anthony Réveillère 10 novembre 1979 - 32 0 2 0 3 0 37 0
D Drapeau : Maroc MAR Youssef Rossi 28 juin 1973 Drapeau : Maroc A 19 0 1 0 1 0 21 0
A Drapeau : France FRA Ronan Salaün 29 janvier 1969 - 9 0 1 0 0 0 10 0
D Drapeau : France FRA David Sommeil 10 août 1974 - 33 0 2 0 3 0 38 0
M Drapeau : France FRA Laurent Viaud 8 octobre 1969 - 6 0 0 0 0 0 6 0 Transféré à Extremadura en janvier
M Drapeau : Allemagne ALL Patrick Weiser 25 novembre 1971 - 12 1 2 0 1 0 15 1
M Drapeau : France FRA Cyril Yapi 18 février 1980 - 8 0 2 1 2 1 12 2

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Terrain football vierge.PNG

Revault
Dogon
Arribagé
Sommeil
Réveillère
Bigné
Le Roux
Cissé
Grégoire
Bardon
Nonda


Les rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Liste[modifier | modifier le code]

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 8 août Division 1 1 Auxerre D Symbol support vote.svg 1–0 5 Huard But inscrit
2 15 août Division 1 2 Montpellier E Symbol oppose vote.svg 1–3 8 Fernandes But inscrit
3 22 août Division 1 3 Le Havre D Symbol support vote.svg 2-1 6 Nonda But inscrit Pollet Inscrit contre son camp (csc)
4 30 août Division 1 4 Strasbourg D Symbol neutral vote.svg 1–1 7 Goussé But inscrit
5 11 septembre Division 1 5 Marseille E Symbol neutral vote.svg 1–1 6 Dogon But inscrit
6 19 septembre Division 1 6 Bastia D Symbol support vote.svg 2-0 5 Fernandes But inscrit Nonda But inscrit
7 25 septembre Division 1 7 Bordeaux E Symbol oppose vote.svg 0–4 7
8 3 octobre Division 1 8 Monaco D Symbol support vote.svg 2–1 7 Goussé But inscrit Nonda But inscrit
9 17 octobre Division 1 9 Nancy E Symbol support vote.svg 1–0 4 Cissé But inscrit
10 24 octobre Division 1 10 Lorient D Symbol support vote.svg 1–0 3 Nonda But inscrit
11 30 octobre Division 1 11 Toulouse E Symbol support vote.svg 1–0 3 Arribagé But inscrit
12 7 novembre Division 1 12 Sochaux D Symbol support vote.svg 4-0 3 Bardon But inscrit But inscrit Nonda But inscrit Cissé But inscrit
13 11 novembre Division 1 13 Lens E Symbol oppose vote.svg 1-3 3 Nonda But inscrit
14 14 novembre Division 1 14 Lyon D Symbol neutral vote.svg 0-0 3
15 20 novembre Division 1 15 Paris SG E Symbol oppose vote.svg 1–2 3 Nonda But inscrit
16 28 novembre Division 1 16 Nantes D Symbol oppose vote.svg 2–3 3 Nonda But inscrit Grégoire But inscrit
17 4 décembre Division 1 17 Metz E Symbol neutral vote.svg 0-0 3
18 11 décembre Division 1 18 Montpellier D Symbol support vote.svg 3-2 3 Nonda But inscrit Bardon But inscrit Goussé But inscrit
19 16 décembre Division 1 19 Le Havre E Symbol oppose vote.svg 0-2 3
20 19 décembre Division 1 20 Strasbourg E Symbol neutral vote.svg 1–1 4 Bardon But inscrit
21 9 janvier Coupe de la ligue 1/16 finale Laval (D2) E Symbol support vote.svg 1-0 Bardon But inscrit
22 16 janvier Division 1 21 Marseille D Symbol neutral vote.svg 1-1 5 Arribagé But inscrit
23 23 janvier Coupe de France 1/32 finale Coulaines (CFA2) D Symbol support vote.svg 4-0 Grégoire But inscrit Nonda But inscrit Goussé But inscrit Yapi But inscrit
24 29 janvier Division 1 22 Bastia E Symbol support vote.svg 1-0 4 Nonda But inscrit
25 3 février Coupe de la ligue 1/8 finale Troyes (D2) D Symbol support vote.svg 4-0 Nonda But inscrit But inscrit Cissé But inscrit Yapi But inscrit
26 6 février Division 1 23 Bordeaux D Symbol neutral vote.svg 1-1 5 Weiser But inscrit
27 13 février Division 1 24 Monaco E Symbol oppose vote.svg 2–4 6 Le Roux But inscrit Bardon But inscrit
28 19 février Coupe de France 1/16 finale Le Mans (D2) E Symbol oppose vote.svg 0-2
29 26 février Division 1 25 Nancy D Symbol support vote.svg 2-1 5 Le Roux But inscrit Goussé But inscrit
30 7 mars Coupe de la ligue 1/4 finale Lens D Symbol oppose vote.svg 0-1
31 10 mars Division 1 26 Lorient E Symbol neutral vote.svg 1-1 5 Nonda But inscrit
32 20 mars Division 1 27 Toulouse D Symbol support vote.svg 1–0 5 Goussé But inscrit
33 2 avril Division 1 28 Sochaux E Symbol support vote.svg 3–0 4 Bigné But inscrit Nonda But inscrit Le Roux But inscrit
34 13 avril Division 1 29 Lens D Symbol support vote.svg 2-0 4 Nonda But inscrit Goussé But inscrit
35 25 avril Division 1 30 Lyon E Symbol support vote.svg 2–1 4 Bardon But inscrit Nonda But inscrit
36 1er mai Division 1 31 Paris SG D Symbol support vote.svg 2–1 4 Grégoire But inscrit Bardon But inscrit
37 5 mai Division 1 32 Nantes E Symbol oppose vote.svg 1-2 5 Bardon But inscrit
38 22 mai Division 1 33 Metz D Symbol support vote.svg 1-0 5 Nonda But inscrit
39 29 mai Division 1 34 Auxerre E Symbol oppose vote.svg 0–2 5
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Division 1[modifier | modifier le code]

Aller[modifier | modifier le code]
Retour[modifier | modifier le code]

Coupe de la ligue[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Bilan des compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Division 1 Girondins de Bordeaux 1re journée 5e 34
Coupe de la ligue RC Lens 1/16 de finale 1/4 de finale 3
Coupe de France FC Nantes-Atlantique 1/32 de finale 1/16 de finale 2


Division 1[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
2 Marseille 71 34 21 8 5 56 28 +28
3 Lyon 63 34 18 9 7 51 31 +20
4 Monaco 62 34 18 8 8 52 32 +20
5 Rennes 59 34 17 8 9 45 38 +7
6 Lens 49 34 14 7 13 46 43 +3
7 Nantes 48 34 12 12 10 40 34 +6
8 Montpellier 43 34 11 10 13 53 50 +3

Résultats[modifier | modifier le code]

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
34 59 17 8 9 45 38 +7 12 4 1 28 12 +16 5 4 8 17 26 -9


Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34
Terrain D E D D E D E D E D E D E D E D E D E E D E D E D E D E D E D E D E
Résultats V D V N N V D V V V V V D N D D N V D N N V N D V N V V V V V D V D
Points 3 3 6 7 8 11 11 14 17 20 23 26 26 27 27 27 28 31 31 32 33 36 37 37 40 41 44 47 50 53 56 56 59 59
Place 5 8 6 7 6 5 7 7 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 4 5 4 5 6 5 5 5 4 4 4 4 5 5 5

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 426
  2. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton, volume II : 1991-1997, Éditions Apogée, 1997, p. 29
  3. a b et c Benjamin Keltz, « Comment Pinault a racheté le Stade rennais », Le Mensuel de Rennes n° 7, octobre 2009, p. 14
  4. « 1990-2001 : une nouvelle ère commence », 100 ans en Rouge et Noir, Hors-série Ouest-France, 2001, p. 57
  5. David Revault-d'Allonnes, « Pierre Blayau, de Moulinex au parc des Princes », Libération, 3 mai 2002
  6. « Pierre Blayau de Moulinex au Stade Rennais », Liberation.fr, 1er juin 1998
  7. a b et c Dominique Shatenoy, « Ces deux espoirs français "volés" à Rennes par l’Inter en toute légalité européenne », L'Humanité, 2 novembre 1998
  8. Moustapha Kamara, Hervé Causse, Les opérations de transfert de footballeurs professionnels, Éditions L'Harmattan, 2007, p. 227
  9. Benjamin Keltz, « Ces espoirs qui filent à l'anglaise », Le Mensuel de Rennes n° 1, mars 2009, p. 57
  10. « Shabani Nonda, la perle africaine », 100 ans en Rouge et Noir, Hors-série Ouest-France, 2001, p. 59
  11. Classement de la D1 1998-1999 à l'issue de la 12e journée, sur LFP.fr
  12. Classement de la D1 1998-1999 à l'issue de la 31e journée, sur LFP.fr