Para-taekwondo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Para-taekwondo
Picto
Fédération internationale World Taekwondo (WT)
Comité international paralympique (IPC)
Sport paralympique depuis 2020
Image illustrative de l’article Para-taekwondo
Le kyorugi (combat) en para-taekwondo.

Le para-taekwondo (ou handi-taekwondo) est un sport dérivé du taekwondo qui est pratiqué par des personnes en situation de handicap physique ou mental.

Au niveau international c'est World Taekwondo (WT) qui est la fédération de référence pour le Comité international paralympique[1]. En France, la Fédération française de taekwondo et disciplines associées (FFTDA) a reçu délégation le du ministère des Sports pour organiser la pratique du para-taekwondo[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La para-taekwondo s'est développé à partir de 2006 lorsque la fédération mondiale de taekwondo crée un comité dédié pour le développement de cette discipline. Elle développe la discipline de combat (kyorugi) en créant dès 2009 les premiers championnats du Monde para-taekwondo à Bakou, suivi du championnat d’Europe en 2011, dans l’objectif d’intégrer le programme des Jeux paralympiques.

Après un premier échec pour les Jeux paralympiques de 2016, la fédération élargit la pratique aux déficients visuels et mentaux avec la reconnaissance des épreuves de poumsé, enchaînement gestuel de techniques de combat (équivalent du kata au karaté).

Le , le comité international paralympique annonce l'organisation d'épreuves aux jeux paralympiques de 2020 à Tokyo.

Classification[modifier | modifier le code]

La première lettre de la classification indique soit le kyorugi (lettre « K »), soit le poumsé (lettre « P »), par ailleurs, en kyorugi, on introduit également une distinction par poids de l’athlète. On a le tableau récapitulatif suivant[3],[4] :

Classification en para-taekwondo
Catégorie Observations
Para kyorugi - Handicap physique ou surdité
K40 Athlète souffrant de restrictions articulaires, de faiblesse musculaire ou de perte de membres (amputé, dystrophie).
K41 Athlète présentant des déficiences dans les deux bras au niveau de l'épaule et du coude.
K42 Athlète présentant des déficiences dans un bras au niveau du coude ou de l'épaule.
K43 Athlète présentant des déficiences dans les deux bras au niveau des coudes et des poignets.
K44 Athlète présentant des déficiences au niveau d'un bras, du poignet ou du coude, ou de la cheville et du pied.
K60 Sourd.
Para poumsé - Tout type d'handicap
P10 Déficient visuel. P11 Athlète aveugle
P12 Athlète avec une vision très basse des deux yeux, du fait de son acuité visuelle < 2/60 (LogMAR[5] 1,5-2,6 inclus), ou du fait de son champ visuel < 10° de diamètre.
P13 Athlète avec une vision basse des deux yeux, mais plus de vision qu'un athlète B2. La vision est affectée du fait de l'acuité visuelle < 6/60 (LogMAR 1-1.4 inclus), ou du fait du champ visuel < 40° de diamètre.
P20 Déficient intellectuel.
P30 Handicap physique. P31 Athlète présentant un trouble de la coordination dans les deux jambes.
P32 Athlète présentant un trouble de la coordination ou des mouvements involontaires qui affecte à la fois les bras et les jambes.
P33 Athlète présentant des troubles de la coordination sur un côté du corps.
P34 Athlète présentant des troubles légers de la coordination.
P50 Fauteuil roulant.
P60 Sourd.
P70 Petite taille. P71 Athlète d'une taille inférieure ou égale à 1,30 m pour les hommes et 1,25 m pour les femmes et des bras d'une longueur inférieure ou égale à 59 cm pour les hommes et 57 cm pour les femmes. La taille totale (corps et bras) est inférieure ou égale à 1,80 m pour les hommes et 1,73 m pour les femmes.
P72 Athlète d'une taille inférieure ou égale à 1,45 m pour les hommes et 1,37 m pour les femmes et des bras d'une longueur inférieure ou égale à 66 cm pour les hommes et 63 cm pour les femmes. La taille totale (corps et bras) est inférieure ou égale à 2,00 m pour les hommes et 1,90 m pour les femmes.
Compétition de poumsé en 2017.
Catégories de poids en para kyorugi
Catégories de poids
Hommes moins de 61 kg entre 61 kg et 75 kg plus de 75 kg
Femmes moins de 49 kg entre 49 kg et 58 kg plus de 58 kg

Compétitions[modifier | modifier le code]

Le taekwondo a été introduit pour la première fois aux Jeux paralympiques d'été de 2020 à Tokyo. Une seule catégorie a été retenue, le K44, dans les 6 catégories de poids.

Aux championnats du monde de para taekwondo de février 2019 à Antalya en Turquie, on avait les catégories suivantes[6] :

  • K41 hommes : - 61 kg, - 75 kg, + 75 kg / femmes - 49 kg, - 58 kg, + 58 kg
  • K42 hommes : - 61 kg, - 75 kg, + 75 kg / femmes - 49 kg, + 58 kg
  • K43 hommes : - 61 kg, - 75 kg, + 75 kg / femmes - 49 kg, - 58 kg, + 58 kg
  • K44 hommes : - 61 kg, - 75 kg, + 75 kg / femmes - 49 kg, - 58 kg, + 58 kg
  • P20 hommes et femmes (junior (entre 12 et 15 ans), moins de 30 ans, plus de 30 ans)
  • P31 hommes et femmes
  • P32 hommes et femmes
  • P33 hommes et femmes
  • P34 hommes et femmes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) IPC handbook - Chapter 2.7 - Schedule to bylaws sport governance and management, IPC, , 4 p. (lire en ligne).
  2. Arrêté du 31 décembre 2016 accordant la délégation prévue à l'article L. 131-14 du code du sport
  3. (en) Règles des compétitions en para taekwondo, édition 2018
  4. (en) Classification en para-taekwondo du Comité paralympique australien.
  5. L'acuité visuelle est la capacité des yeux à détecter les détails fins et est la mesure quantitative de la capacité de l'œil à voir une image nette à une certaine distance. elle est souvent mesuré avec un tableau de Snellen ou un tableau LogMAR (en) (voir test de vision).
  6. (en) « World Para-Taekwondo Championships 2019 », sur worldtaekwondo.org, WT (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]