Resident Evil: Extinction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Resident Evil : Extinction)
Aller à : navigation, rechercher
Resident Evil: Extinction
Description de l'image Resident Evil Extinction film logo.png.
Titre québécois Resident Evil : L'Extinction
Titre original Resident Evil: Extinction
Réalisation Russell Mulcahy
Scénario Paul W. S. Anderson, d'après le jeu vidéo Resident Evil de Capcom
Acteurs principaux
Sociétés de production Constantin Film
Davis Films
Impact Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau du Canada Canada
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Australie Australie
Genre Science-fiction
Action
Horreur
Durée 94 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Resident Evil: Extinction ou Resident Evil : L'Extinction au Québec est un film d'horreur, d'action et de science-fiction américano-franco-germano-canado-britannico-australien sorti en 2007.

C'est la suite du film Resident Evil: Apocalypse sorti en 2004 et c'est aussi le troisième volet inspiré partiellement des célèbres jeux vidéo éponyme de Capcom : Resident Evil. Il met à l'écran certains éléments de Resident Evil: Code Veronica et met aussi en scène certains personnages et créatures tirés du jeu vidéo.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après les évènements de Resident Evil: Apocalypse et l'accident de Raccoon City, Alice (Milla Jovovich) erre dans le désert du Nevada, à la recherche de survivants. Ces derniers sont quasi-inexistant, le monde étant envahi par le virus T.

Entre temps, un convoi de survivants, non loin d'Alice, parcourt le désert avec comme dirigeants : Claire Redfield (Ali Larter), Carlos Olivera (Oded Fehr), L.J (Mike Epps), K-Mart (Spencer Locke), Betty (Ashanti), Mikey (Chris Egan) et Chase (Linden Ashby).

Tandis que dans une base souterraine d'Umbrella le docteur Isaac (Iain Glen) tente de créer un vaccin contre le virus T, Alice découvre un carnet disant qu'une ville d'Alaska, Arcadia, n'est pas touchée par le virus. Le convoi veut camper près d'un motel mais à l'intérieur, un zombie mord L.J, ce dernier n'en informant pas ses camarades.

Le lendemain, K-mart se réveille et informe tout le convoi qu'une horde de corbeaux zombie est venue pendant la nuit et guette. Le convoi tente de partir mais les corbeaux attaquent et Betty ainsi qu'Otto, le conducteur du bus, sont tués avant qu'Alice ne débarque et détruise la horde de corbeaux. Alice informe le convoi qu'Arcadia serait une chance pour eux de partir. Le convoi opte pour l'Alaska. Faute de carburant, ils décident de partir à Las Vegas pour trouver de l'essence.

À la base d'Umbrella, le Dr Isaac prévoit de capturer Alice, dont le sang serait l'antidote au virus. Avec une immense caisse métallique remplie de zombies évolués, deux hélicoptères partent vers Vegas où les zombies ravagent le convoi : Mickey et Chase sont tués, L.J finit par se transformer en zombie, tente d'attaquer K-Mart et finalement mord Carlos avant que ce dernier n'abatte ce qui était auparavant son frère d'armes. Le Dr Isaac s'apprête à s'enfuir après la victoire des derniers membres du convoi mais se fait mordre et à la base, après s'être injecté des doses massives d'anti virus, Il devient un Tyran, un zombie extrêmement fort capable de régénérer ses blessures.

Le reste du convoi est en vue de la base d'Umbrella et veut s'enfuir avec un hélicoptère mais une foule de zombies encadre le grillage protégeant la base. Carlos, sachant qu'il va bientôt se transformer, choisit de faire exploser le camion du convoi avec lui-même à l'intérieur afin d'éliminer le plus de zombies possible. Claire, K-mart et les autres survivants partent en hélicoptère, mais Alice choisit de pénétrer dans la base et leur fait ses adieux.

Dans la base, Alice voit la multitude de clones qui avait été créée pour la remplacer. Elle rencontre ensuite l'intelligence artificielle d'Umbrella, la Reine Blanche qui, à l'opposé de la Reine Rouge, veut aider Alice. Alice se bat avec le Tyran et finalement, un des clones active des rayons lasers qui découpent le Tyran en morceaux. Le film s'achève avec Alice annonçant à Albert Wesker, le PDG d'Umbrella, qu'elle se rend à son QG pour l'attaquer...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : V. Q. = Version Québécoise[1]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Resident Evil: Extinction a été officiellement annoncé par Sony Pictures le 13 juin 2005, plusieurs mois après la sortie de Resident Evil: Apocalypse.[réf. souhaitée] Les producteurs avaient aussi parlé de la possibilité d'un quatrième opus de la série. Cela a été confirmé plus tard par la parution du synopsis du film sur ComingSoon.

Le 7 novembre 2005, Davis Film, Constantin Film et Screen Gems ont annoncé qu'ils possédaient les droits de distribution pour le monde. Le titre du film passa alors de Resident Evil: Afterlife à Resident Evil: Extinction avec pour réalisateur Russell Mulcahy. Le tournage commença à Mexicali, Baja California, et à Mexico en mai 2006 (après avoir été repoussé de novembre 2005 à mai 2006) et la post-production commença en juillet 2006. Le budget du film est estimé à 45 000 000 $ (36 500 000 €) et les effets spéciaux sont signés Tatopoulos Studios et Mr. X Inc., qui ont travaillé tous les deux en 2006 sur le film Silent Hill.

En juin 2006 Sony diffusa les deux premières photos de production de Resident Evil: Extinction. « Les fans du jeu vidéo vont être ravi, car un nouveau monstre connu va faire son apparition dans le film. »

Un mini jeu du film a été mis en ligne sur le site américain.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Resident Evil Extinction Soundtrack ou Resident Evil Extinction Original Motion Pictures Soundtrack est la bande sonore du film. Elle a été publiée le 18 septembre 2007 par Lakeshore Records.

No Titre Auteur(s) Durée
1. Main Title (Score) Charlie Clouser
2. Stupid Crazy Shadows Fall
3. I'm So Sick (T-Virus Remix) Flyleaf avec The Legion Of Doom
4. My World Emigrate
5. Duality (Project Alice String Remix) Bayside
6. Losing (Score) Charlie Clouser
7. One Love (Extinction Remix) Aiden Vs. Legion of Doom
8. Deathcar Fightstar
9. I, Suicide Throwdown
10. White Rabbit (SPC Eco Mix) Collide
11. Paralyzed Chimaira
12. Laser Tunnel (Score) Charlie Clouser
13. Asleep On The Frontlines (Appliantz Remix) The Bled
14. Catch Me City Sleeps
15. Contagious Searchlight
16. Scenotaph (DJA Infected Remix) Emanuel
17. Sixth of June It Dies Today
18. Wrecking Itself Taking You with Me Poison the Well
19. Convoy (Score) Charlie Clouser
20. Devils In the Mist Overkill
21. So Many People Neurosonic
22. Amaranth Nightwish
23. Last Angel (featuring TVXQ) Koda Kumi

Accueil[modifier | modifier le code]

Le magazine d'horreur Fangoria paru en août 2007, a eu une interview avec le réalisateur Russell Mulcahy. Un nouveau numéro est paru en septembre. Les détails révélés sont :

  • Mulcahy a déclaré que, « Ce que j'essaie de faire est une suite mêlant le typique film d'horreur, le western et un peu un film type Mad Max. »
  • Le convoi et Alice parcourent le désert du Nevada pour tenter de rejoindre l'Alaska.
  • Le film va mettre en scène les « super zombies » qui semble être des « zombies dopés aux stéroïdes et autres. Ils se transforment [...] » Certaines personnes pensent que ces super zombies sont simplement des « crimson head » (têtes brûlés, zombies rapides et puissants tirés du jeu vidéo).
  • Mulcahy a aussi déclaré qu'il a été heureux de pouvoir travailler avec la technologie CGI, ce qui lui a permis de faire plusieurs scènes gores, et aussi des décapitations.
  • Tous les personnages principaux ne survivent pas à la fin du film.
  • Mulcahy a aussi déclaré à propos de la fin de la trilogie : « Je pense qu'il est temps de refermer le livre. »
  • Le convoi d'Alice tente de rejoindre un sanctuaire en Alaska pour essayer de trouver Chris Redfield et d'autres survivants.
  • Le personnage de Claire Redfield n'existait pas dans le script original. C'était au début Jill Valentine (qui apparaît dans Resident Evil: Apocalypse joué par Sienna Guillory) qui devait jouer dans Extinction. Plus tard, les producteurs Paul W.S. Anderson et Jeremy Bolt ont décidé d'écarter les chemins des deux héroïnes, « nous pensons que comme Jill ne revient pas, il est temps de faire apparaître un nouveau personnage célèbre du jeu. »
  • Alice peut désormais utiliser ses pouvoirs pour enflammer les objets comme l'explique Milla Jovovich, « J'essaie de me contrôler, mais parfois j'enflamme des choses sans le faire exprès. C'est très pratique en tout cas contre les oiseaux. »

Analyse[modifier | modifier le code]

Les survivants[modifier | modifier le code]

  • Alice
  • Claire Redfield
  • K-Mart
  • quelques enfants, clones d'Alice.

Les morts[modifier | modifier le code]

Morts : 9 hommes et 5 femmes

  • un clone d'Alice se fait tirer une dizaine de balles (déclenchées par un piège) au ventre et meurt presque instantanément ;
  • Eddie un des bandits prend un coup de pied de la part d'Alice dans la mâchoire, qui se brise et provoque sa mort ;
  • 3 autres survivants et bandits sont dévorés par des chiens zombies ;
  • une survivante est dévorée par des corbeaux zombies ;
  • l'infirmière Betty se fait dévorer le visage par des corbeaux zombies ;
  • Otto est dévoré vif par des corbeaux zombies ;
  • un autre clone d'Alice a été violemment mordu par un zombie ;
  • Mickey est dévoré par des zombies évolués ;
  • Chase est mordu par des zombies évolués, se jette du haut de la miniature de la tour Eiffel de Las Vegas et meurt dans la chute ;
  • L. J. est infecté par le virus-T, il se transforme en zombie mais il est finalement tué par Carlos ;
  • Slater est tué par le Dr Isaacs
  • Carlos Olivera est infecté, se sacrifie pour faire diversion dans l'explosion du camion citerne entouré de centaines de zombies ;
  • Dr Isaacs est devenu le tyran, il se fait découper en morceaux dans la salle de lasers grâce à l'un des clones d'Alice.

Game Head[modifier | modifier le code]

Durant un épisode de Game Head sur Spike TV, certains éléments du film ont été révélés :

  • Angela Ashford ne sera pas de l'aventure.
  • Le personnage de Milla Jovovich, Alice, se contrôle.
  • Le monde est infecté par le virus, et les corbeaux zombies attaquent le convoi.
  • Le convoi est composé d'un bus scolaire, et d'une ambulance qui sont couverts de barres et autres objets défensifs et dont les fenêtres sont grillagées.
  • Albert Wesker (Jason O'Mara) a une conversation avec un cadre de Umbrella Corporation (John Eric Bentley) dans une salle de réunion.
  • Il est possible de voir le laboratoire du Dr Isaacs.

NBC.com[modifier | modifier le code]

NBC.com a diffusé une scène de 2 minutes 30 tirée du film (version censurée) où des corbeaux zombies attaquent le convoi et aussi Claire Redfield, Carlos Olivera, L.J., K-Mart et l'infirmière Betty.[réf. souhaitée]

Connexions avec le jeu[modifier | modifier le code]

  • Mulcahy a déclaré que certaines anciennes et nouvelles créatures vont apparaître. Seul les zombies, les crimson heads, les Cerbères, les corbeaux et le Tyran ont été confirmés. Aussi, certaines rumeurs disaient que les lickers et les hunters allaient apparaître, mais il s'avère que c'est faux.
  • À la fin du film, Alice combat le Tyran dans une réplique du manoir vu dans le premier jeu. (Qui est aussi utilisé comme un centre d'entraînement pour les clones d'Alice) un peu comme Claire Redfield le fait dans Resident Evil : Code Veronica, à la fin en Antarctique.
  • Comme une référence au Resident Evil original, le Capitaine Alexander Slater est tué par le Tyran comme Albert Wesker est tué dans le jeu vidéo.
  • Le Tyran du film a une ressemblance avec le T-002 Tyran de Resident Evil mais il attaque comme le T-091 Tyran le fait avec ses tentacules (dans Resident Evil: Dead Aim).

Différences avec le jeu[modifier | modifier le code]

Comme ses prédécesseurs, ce film ne respecte pas l'histoire des Resident Evil (les jeux) en de nombreux points :

  • Le Tyran qu'est devenu le Dr Isaacs ne correspond à aucune espèce du jeu.
  • Une dimension de science fiction est ajoutée avec l'énergie psionique utilisée par Alice.
  • Le virus se propage très rapidement dans le monde alors que dans le jeu il est combattu en de divers endroits isolés.
  • Le virus désertifie le monde.
  • L'existence d'un sérum pouvant faire recouvrir à un zombie des caractères humains a été introduit dans le film pour créer ces zombies plus rapides et plus intelligents, dans le jeu un tel sérum n'existe pas malgré l'apparition des "Supers Zombies" dans Resident Evil 1, des Ganados dans Resident Evil 4 ou des Majinis dans Resident Evil 5
  • Albert Wesker est le PDG d'Umbrella alors que dans le jeu il n'est qu'un simple employé ayant trahi pour une compagnie rivale à la fin du 1, en l'occurrence Tricell
  • Après l'explosion nucléaire à Raccoon City, la société Umbrella Corporation n'a pas pu étouffer l'affaire ce qui entraina sa totale disparition entre le troisième et le quatrième de la série, au profit de la société Tricell

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]