Nestea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nestea
Image illustrative de l’article Nestea
Bouteille de Nestea

Pays d’origine Drapeau de la Suisse Suisse
Société Nestlé
Date de création 1948
Type Thé glacé
Site web www.nestea.com

Nestea est un thé glacé distribué par Nestlé et qui était, de 1991 à 2017, une entreprise commune entre ce groupe et The Coca-Cola Company. Au niveau mondial, cette marque est en concurrence avec Lipton Ice Tea[1], coentreprise formée par Unilever et PepsiCo[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Nestea est produit conjointement par Nestlé et The Coca-Cola Company depuis 1991[3], date de la création de Coca-Cola Nestlé Refreshments Company, coentreprise entre ces deux groupes. La marque est distribuée par Beverage Partners Worldwide en Europe, et par Nestlé en Amérique du Nord jusqu'en , lorsque Nestlé se sépare de la marque Coca-Cola, pour faire évoluer son offre[2]. Nestlé a en effet modifié sa recette en supprimant le sirop de maïs, les colorants et les arômes artificiels. Coca-Cola dispose toujours d'une licence pour distribuer la marque dans certains pays, mais plus aux États-Unis ni en Europe sauf pour les pays sous licence.

Marchés[modifier | modifier le code]

En 2014, la marque Nestea détient une part de marché mondiale de 2,3 % sur la catégorie thé glacé[3].

Aux États-Unis et dans la plupart des pays d'Europe, Nestea est géré par Nestlé Waters. Le groupe suisse a cependant accordé une licence à Coca-Cola pour produire et distribuer la boisson au Canada, au Portugal, en Espagne, en Roumanie, en Hongrie, en Bulgarie et en Andorre[4].

Nestea est distribué en France par le groupe Eckes-Granini[5]. Dans ce pays, en 2016, Lipton Ice Tea détient environ 60 % de part de marché, loin devant les marques de distributeurs (25 %) et Nestea (25 %)[Passage contradictoire][6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Josée Cougard, « Big bang sur le marché français des thés glacés », sur lesechos.fr, .
  2. a et b LSA – Libre Service Actualités, « Nestlé et Coca-Cola arrêtent la co-entreprise Nestea », lsa-conso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b « Nestea », sur lsa-conso.fr, (consulté le ).
  4. « Nestlé et Coca-Cola vont dissoudre leur coentreprise dans le thé », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Editions du Boisbaudry, « Eckes-Granini reprend la distribution de Nestea en France / - Rayon Boissons - Le magazine des boissons en grande distribution », sur www.rayon-boissons.com (consulté le )
  6. Keren Lentschner, « Orangina part à l'assaut du marché des thés glacés », sur lefigaro.fr, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]