Thé glacé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thé glacé
Image illustrative de l’article Thé glacé
Un verre de thé glacé agrémenté d'une rondelle de citron.

Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création Années 1860
Principaux ingrédients Thé, éventuellement sucre, sirop

Le thé glacé, (ou thé froid en Suisse, parfois désigné par les anglicismes ice tea ou iced tea), est un type de boisson rafraîchissante, non alcoolisée, constituée de thé froid.

Le thé glacé est traditionnellement servi dans un verre avec des glaçons ou de la glace pilée, et éventuellement en ajoutant du sucre (principalement dans le Sud des États-Unis) ou du lait (en Thaïlande) ; le goût peut aussi être rehaussé en le mélangeant à des sirops parfumés, par exemple à la menthe ou aux fruits (citron, citron vert, framboise, cerise, pêche, litchi, mangue, noisette).

Thés glacés industriels[modifier | modifier le code]

Le thé glacé est également commercialisé en bouteilles ou canettes, par des marques comme Arizona, Lipton Ice tea, Nestea, Virgin Ice Tea ou encore May Tea. Ces thés glacés sont généralement aromatisés au citron ou à la pêche ; il existe néanmoins une grande variété de goûts : fruit de la passion, fruits rouges, etc. On en trouve même au cannabis[1].

Consommation[modifier | modifier le code]

Plus de 35 milliards de litres de thé glacé sont consommés dans le monde en 2015 (44 % d'augmentation depuis 2010). L'Amérique du Nord est la région où la consommation par habitant est la plus élevée[2]. En Europe, le thé glacé est surtout consommé en Suisse : les ventes atteignent environ 30 litres par année par habitant alors que la Belgique est deuxième avec 10 litres. Les principales marques vendues en Suisse sont les thé froids Migros (un tiers de la consommation), suivis par les marques Coop, Lipton et Nestea[3],[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Iced marijuana tea to debut in British health food shops », AFP, 26 juin 2005.
  2. (en) « Iced tea consumption ‘over 35bn litres in 2015’, new report says », sur https://www.foodbev.com, (consulté le 6 octobre 2019)
  3. (de) Andreas Güntert, « Nestea: Krombacher will die Scheidung », sur handelszeitung.ch, (consulté le 6 octobre 2019)
  4. (de) Laura Frommberg, « So kam der Eistee in die Schweiz », sur 20min.ch, (consulté le 6 octobre 2019)

Sur les autres projets Wikimedia :