Morigny-Champigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page en date du 16 mars 2011 à 08:19 et modifiée en dernier par EmausBot (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champigny et Morigny.
Morigny-Champigny
Image illustrative de l'article Morigny-Champigny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Canton Étampes
Intercommunalité Communauté de communes de l'Étampois Sud-Essonne
Maire Catherine Carrere (DVG)
Code postal 91150
Code commune 91433
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 48″ nord, 2° 10′ 54″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 156 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Morigny-Champigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Morigny-Champigny

Morigny-Champigny (prononcé [moʁiɲi ʃɑ̃piɲi] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est une commune française située à quarante-sept kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l'Essonne et la région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Morignacois[1].

Géographie

Situation

Occupation des sols en 2008.
Type d'occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 7,5 % 232,67
Espace urbain non construit 2,9 % 88,63
Espace rural 89,6 % 2 780,94
Source : Iaurif[2]
Position de Morigny-Champigny en Essonne.

Hydrographie

La commune est traversée par la rivière la Juine.

Relief et géologie

Communes limitrophes

Rose des vents Rose des vents
N
O    '    E
S

Climat

Article détaillé : Climat de l'Essonne.

Morigny-Champigny, située en Île-de-France, bénéficie d'un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, et est régulièrement arrosée sur l'année. En moyenne annuelle, la température s'établit à 10,8 °C, avec une maximale de 15,2 °C et une minimale à 6,4 °C. Les températures réelles relevées sont de 24,5 °C en juillet au maximum et 0,7 °C en janvier au minimum, mais les records enregistrés sont de 38,2 °C le et −19,6 °C le . Du fait de la moindre densité urbaine de la banlieue par rapport à Paris, une différence négative de un à deux degrés celsius se fait sentir. L'ensoleillement est comparable à la moyenne des régions du nord de la Loire avec 1 798 heures par an, toutefois un peu inférieur au nord du département par la présence plus fréquente de brume à proximité des cours d'eau et des champs. Les précipitations sont réparties également sur l'année, avec un total de 598,3 millimètres de pluie et une moyenne approximative de cinquante millimètres par mois.

Données climatiques à Morigny-Champigny.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[3],[4].


Transports

Lieux-dits, écarts et quartiers

Toponymie

L'origine du nom du lieu provient des mots latins mar signifiant « eau » et ignis signifiant « feu »[5]. La commune fut créée en 1793 sous le nom de Morigny, elle absorba en 1807 Champigny[6].

Histoire

Morigny-Champigny était bien occupée dès la préhistoire comme le témoigne un polissoir : La Petite Garenne.

Démographie

Évolution démographique

Modèle:Démographie2

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Morigny-Champigny en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
1,2 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
15,3 
60 à 74 ans
13,4 
24,4 
45 à 59 ans
25,2 
21,4 
30 à 44 ans
20,1 
16,2 
15 à 29 ans
14,3 
18,0 
0 à 14 ans
19,0 
Pyramide des âges en Essonne en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,0 
75 à 89 ans
6,4 
10,8 
60 à 74 ans
11,3 
20,0 
45 à 59 ans
20,1 
22,5 
30 à 44 ans
22,0 
20,9 
15 à 29 ans
19,5 
21,6 
0 à 14 ans
19,9 

Administration et politique

Politique locale

L'Insee attribue à la commune le code 91 1 08 433[9].

Conseil municipal de Morigny-Champigny (mandature 2008-2014)[10].
Liste Tendance Président Effectif Statut
« Ensemble » DVG Catherine Carrère 21 Majorité
« Valoriser, entreprendre et Morigny côté cœur » DVD Dominique Tissier 4 Opposition
« Agir pour Morigny » DVD Gérard Moneyron 2 Opposition

Maires de Morigny-Champigny

Liste des maires successifs[11].
Période Identité Étiquette Qualité
2008 en cours Catherine Carrere DVG  
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances et résultats politiques

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Élections référendaires :

Enseignement

Les élèves de Morigny-Champigny sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire des écoles maternelles Charles Perrault et Jean de La Fontaine et des écoles élémentaires Alphonse Daudet et François-René de Chateaubriand[23].

Santé

Services publics

Jumelages

La commune de Morigny-Champigny n'a développé aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à Morigny-Champigny

Culture

Sport

Morigny-Champigny possèdent une certaine diversité dans ses offres de clubs de sports. Malgré sa taille plus que modeste, Morigny-Champigny a fourni plusieurs champions de France. On notera plus particulièrement les deux titres de champions de France de Tae Kwon Do Féminin, l'un en catégorie junior l'autre en catégorie senior.

Lieux de culte

La paroisse catholique de Morigny-Champigny est rattachée au secteur pastoral de Saint-Michel-de-Beauce-Étampes et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église de la Sainte-Trinité[24]. La communauté protestante évangélique baptiste dispose d'un temple dans la commune[25].

Médias

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie

Emplois, revenus et niveau de vie

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 23 479 €, ce qui plaçait la commune au 785e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au soixante-septième rang départemental[26].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d'entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Morigny-Champigny 1,4 % 8,4 % 9,7 % 28,4 % 29,9 % 22,2 %
Zone d'emploi d'Étampes 1,8 % 6,2 % 15,1 % 24,9 % 27,2 % 24,8 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d'activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Morigny-Champigny 2,1 % 8,7 % 6,3 % 43,7 % 6,1 % 6,7 %
Zone d'emploi d'Étampes 2,9 % 16,1 % 6,7 % 14,8 % 9,2 % 5,8 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[27],[28],[29]

Culture locale et patrimoine

Patrimoine environnemental

La commune a été récompensée par une fleur au concours des villes et villages fleuris[30].

Patrimoine architectural

Le parc du château du XVIIIe siècle a été inscrit aux monuments historiques le [31]. Le château de Brunehaut des XVIIe et XVIIIe siècles a été inscrit aux monuments historiques le [32],[33]. Le pont-aqueduc de la Jeurre de 1792 a été inscrit aux monuments historiques le [34]. Le polissoir de la Petite Garenne du néolithique a été classé aux monuments historiques le [35]. L'abbatiale de la Sainte-Trinité des XIe et XVIe siècles a été classé aux monuments historiques en 1862[36],[37]. Le château de Morigny du XIIe siècle a été inscrit aux monuments historiques le [38]. Le château de Jeurre construit en 1784 et 1787 a été classé aux monuments historiques le , le et inscrit le [39],[40]. Les fabriques de jardin appelées le cénotaphe de Cook, la laiterie, le temple de la Piété Filiale et la colonne rostrale du XVIIIe siècle ont été classé aux monuments historiques le [41],[42],[43],[44].

Personnalités

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Morigny-Champigny :

Héraldique et logotype


Blason de Morigny-Champigny.

La commune de Morigny-Champigny ne dispose pas de blason.

Elle s'est cependant dotée d'un logotype.

Logo commune de Morigny-Champigny.svg

Mythes, légendes et anecdotes

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Sources

  1. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 06/04/2009.
  2. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 11/11/2010.
  3. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  4. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  5. « Fiche de Morigny-Champigny sur le site du Quid. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 23/03/2010.
  6. Notice communale sur la base de données Cassini. Consulté le 18/03/2009.
  7. Pyramide des âges à Morigny-Champigny en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 12/07/2010.
  8. Pyramide des âges de l'Essonne en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 03/07/2010.
  9. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 12/01/2010.
  10. Composition du conseil municipal issu des élections de 2008 sur le site linternaute.com Consulté le 29/01/2010.
  11. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 08/06/2009.
  12. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  13. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  14. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  15. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  16. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  17. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  18. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  19. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/03/2010.
  20. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  21. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 12/08/2009.
  22. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  23. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 27/09/2010.
  24. Fiche de la paroisse catholique sur le site officiel du diocèse. Consulté le 24/11/2009.
  25. Coordonnées du temple protestant sur le site eglises.org Consulté le 23/06/2010.
  26. Résumé statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 26/10/2009.
  27. Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 17/06/2010.
  28. Rapport statistique de la zone d'emploi d'Étampes sur le site de l'Insee. Consulté le 20/05/2010.
  29. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  30. Palmarès départemental sur le site officiel de l'association. Consulté le 24/11/2009.
  31. Notice no IA91000430, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  32. Notice no PA00088056, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  33. Notice no IA00126457, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  34. Notice no PA00088056, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  35. Notice no PA00087977, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  36. Notice no PA00087976, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  37. Notice no IA00126451, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  38. Notice no PA00087975, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  39. Notice no PA00087974, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  40. Notice no IA00126452, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  41. Notice no IA00126456, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  42. Notice no IA00126454, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  43. Notice no IA00126453, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.
  44. Notice no IA00126455, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23/03/2010.

Modèle:Canton d'ÉtampesModèle:Communauté de communes de l'Étampois Sud-Essonne