Marie-Sophie Ferdane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Sophie Ferdane
Description de l'image Defaut.svg.
Nationalité Française
Profession Actrice
Metteuse en scène
Films notables Les Heures souterraines (TV)
Je ne suis pas un homme facile
Séries notables Philharmonia Killing Eve

Marie-Sophie Ferdane est une comédienne et metteuse en scène française. Elle a été pensionnaire de la Comédie-Française de à .

Biographie[modifier | modifier le code]

Née d'un père directeur d'usine et d'une mère directrice d'une école maternelle[1], dernière d'une fratrie de quatre sœurs, elle est élevée à la campagne près de Grenoble[2].

Diplômée de violon au conservatoire de Grenoble, elle intègre en 1993[3] l'École normale de Fontenay-aux-Roses (aujourd'hui ENS Lyon, Lettres et Sciences Humaines). Elle y découvre la pratique du théâtre en participant à des matchs d'improvisation théâtrale[4] et y obtient l'agrégation de lettres[5]. À sa sortie de l'ENS, elle entre en 1997[6] à l'ENSATT[7]. Elle y étudie l'art dramatique avec pour professeurs Alain Knapp et Nada Strancar[2].

Elle débute avec Richard Brunel, dans Dom Juan revient de guerre d'Ödön von Horváth[7], puis avec Claudia Stavisky, dans Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare. Dirigée ensuite par Christian Schiaretti pour L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht, dans lequel elle a joué puis chanté Polly Peachum à Paris, sous la direction musicale de Jean-Claude Malgoire.

Elle fait sa première apparition au cinéma dans le film Les Acteurs anonymes de Benoît Cohen, interprétant une membre d'un groupe de comédiens essayant de se défaire de leur addiction à leur métier[7].


Filmographie[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Metteuse en scène[modifier | modifier le code]

Livre audio[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marie-Sophie Ferdane, femme orchestre », sur Libération.fr, (consulté le )
  2. a et b « Théâtre : Marie-Sophie Ferdane, une « Dame aux camélias » de son temps », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Association des anciens élèves, ENS de Lyon, Annuaire », sur www.lyon-normalesup.org (consulté le )
  4. « Marie-Sophie Ferdane : “Quand j’arrive sur un casting, je dis depuis longtemps haut et fort : ‘Je ne couche pas !’” », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. a et b Telestar.fr, « Les Heures souterraines, Arte : qui est Marie-Sophie Ferdane, la cadre harcelée ? [Photos] », Telestar.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « ENSATT, Annuaire par promotion », sur www.ensatt.fr (consulté le )
  7. a b et c « Marie-Sophie Ferdane », sur Première
  8. « Clémence et Ferdinand », sur fipa.tv (consulté le )
  9. Sophie Albert et Sébastien Douchet, « Les Lais et les Fables de Marie de France : un jardin de femmes. Entretien avec Marie-Sophie Ferdane », Perspectives médiévales. Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge, no 36,‎ (ISSN 0338-2338, DOI 10.4000/peme.7419, lire en ligne, consulté le )
  10. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres janvier 2014 », sur culture.gouv.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]