Fausto Paravidino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fausto Paravidino
FaustoParavidino1.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Fausto Paravidino, né à Gênes, en Italie, le , est un homme de théâtre italien, à la fois dramaturge, comédien, metteur en scène, cinéaste et traducteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2011, Fausto Paravidino est joué par la Comédie-Française. Il met lui-même en scène la pièce La Maladie de la famille M. au théâtre du Vieux-Colombier[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Francesco de Michele Soavi - Mini-série télévisée
  • 2003 : Sono stati loro. 48 ore a Novi Ligure de Guido Chiesa - Téléfilm - rôle : Robertino
  • 2003 : Ultima pallottola de Michele Soavi - Mini-série télévisée - rôle : Johnny
  • 2005 : Cefalonia de Riccardo Milani - Mini-série télévisée
  • 2006 : Crimini : Il covo di Teresa de Stefano Sollima - Téléfilm - rôle : Carabiniere Reale
  • 2009 : Moana de Alfredo Peyretti - Mini-série télévisée - Cinéma SKY 1 - rôle : Riccardo Schicchi
  • 2008-2010 : Romanzo criminale - La serie - série télévisée - rôle : Ranocchia

Théâtre[modifier | modifier le code]

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

En italien[modifier | modifier le code]

  • Teatro, introduction de Franco Quadri, Milan, Ubulibri, 2002

En français[modifier | modifier le code]

  • Peanuts : Gênes 01, trad. de Philippe Di Meo, Paris, L'Arche, 2005
  • Nature morte dans un fossé, trad. de Pietro Pizzuti, Paris, L'Arche, 2006
  • Deux frères : mise en scène Fabio Alessandrini, trad. de Jean-Romain Vesperini, Paris, L'avant-scène, 2008
  • La Maladie de la famille M., trad. de Caroline Michel, Paris, L'Arche, 2009
  • Exit, trad. de Pietro Pizzuti, Paris, L'Arche, 2014
  • La Boucherie de Job, trad. de Pietro Pizzuti, Paris, L'Arche, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Alessandro Tinterri (éd.), Fausto Paravidino, Perugia, Morlacchi, 2006 (ISBN 88-607-4025-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]