Enzo Cormann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cormann.
Enzo Cormann
Description de cette image, également commentée ci-après
Autoportrait d'Enzo Cormann.
Naissance (66 ans)
Sos, Lot-et-Garonne
Activité principale
écrivain - homme de théâtre

Enzo Cormann est un écrivain français né le à Sos (Lot-et-Garonne). Écrivain, performeur et enseignant, il est l'auteur d'une quarantaine de pièces de théâtres et de textes destinés à la scène musicale.

Plusieurs disques témoignent de son travail jazzpoétique, particulièrement en compagnie du saxophoniste Jean-Marc Padovani, avec lequel il conduit depuis le début des années 90 l'aventure scénique et le label « la Grande Ritournelle »

Il est maître de conférences à l'ENSATT (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), à Lyon, au sein de laquelle il dirige depuis 2003 le département des Écrivains Dramaturges. Il enseigne également à l'Université Carlos III de Madrid (UC3M), dans le cadre d'un master de création théâtrales. Depuis 2015, il est le directeur artistique du « Studio Européen des Écritures pour le Théâtre », accueilli par le Centre National des Écritures du Spectacle (Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon.)

En mai 2018, Enzo Cormann est signataire d’une pétition en collaboration avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée "France-Israël", qui selon l'objet de la pétition sert de «vitrine» à l'État d'Israël au détriment du peuple palestinien[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Berlin, Ton danseur est la mort, éditions théâtrales, (nouvelle édition revue et corrigée 2006)
  • 1982 : Credo suivi de Le rôdeur, Éditions de Minuit,
  • 1984 : Noises, tapuscrit Théâtre Ouvert,
  • 1986 : Sang et eau, Éditions de Minuit,
  • 1986 : Le roman Prométhée, Actes Sud/Papiers,
  • 1987 : Palais Mascotte, Ed. Autrement,
  • 1989 : Sade, Concert d'enfers, Éditions de Minuit,
  • 1992 : Takiya ! Tokaya !, Éditions de Minuit,
  • 1993 : La Plaie et le couteau, suivi de L'Apothéose secrète (tombeau de Gilles de Rais), Éditions de Minuit,
  • 1995 : Diktat, Éditions de Minuit,
  • 1997 : Toujours l'orage, Éditions de Minuit,
  • 1998 : Le Dit de Jésus-Marie-Joseph, in "petites pièces d'auteurs" ,éditions théâtrales,
  • 2003 : Cairn, Éditions de Minuit,
  • 2003 : À quoi sert le théâtre ?, essai, Les Solitaires Intempestifs,
  • 2003 : Mingus, Cuernavaca, jazz poem, Ed. Rouge Profond, coll. Birdland.
  • 2004 : La Révolte des anges, Éditions de Minuit.
  • 2006 : Le Testament de Vénus, roman, Éditions Gallimard,
  • 2006 : L'Autre, Éditions de Minuit,
  • 2007 : Surfaces sensibles, roman, Éditions Gallimard,
  • 2008 : Je m'appelle, et autres textes, Éditions de Minuit,
  • 2009 : Le Jeu d'histoires libres, avec Fabrice Melquiot et Pauline Sales, L'Arche éditeur,
  • 2011 : Vita Nova Jazz, roman, Éditions Gallimard,
  • 2012 : Bluff, trois trios à l’usage des jeunes générations, drames, Les Solitaires Intempestifs,
  • 2012 : Ce que seul le théâtre peut dire - considérations poélitiques, Les Solitaires Intempestifs,
"Hors Jeu", tournée 2015-2016
  • 2013 : Hors jeu, Les Solitaires intempestifs,
  • 2013 : Le Blues de Jean Lhomme, (jazz poem à destination du jeune public), Ed. La Joie de Lire (Genève),
  • 2014 : Pas à vendre, roman, Éditions Gallimard.

Enregistrements sonores[modifier | modifier le code]

  • Le Rôdeur, Thélonious, 1991,
  • Sud, K617, "AFAA sur mesures", mars 1992,
  • Mingus, Cuernavaca, Label Bleu, février 1992,
  • Kerouac's Blues, Escotatz !, 2001,
  • Mer, Escotatz !, 2002,
  • Tombeau de Jack Kerouac, La Grande Ritournelle, 2008,
  • Le dit de Jésus-Marie-Joseph, La Grande Ritournelle, 2008,
  • Exit, La Grande Ritournelle, 2008,
  • Films noirs, La Grande Ritournelle, 2012.

Autour de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  • "Enzo Cormann, le mouvementeur", revue REGISTRES, Sorbonne Nouvelle, 2010, 206p.

Film[modifier | modifier le code]

  • Je m'appelle. Un film de Stéphane Elmadjian, tiré de la pièce éponyme (Ed. de Minuit, 2008). Avec la voix de Feodor Atkine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Contre la saison France-Israël », sur mediapart.fr, (consulté le 18 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]