Richard Brunel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Richard Brunel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
Nationalité
Activités

Richard Brunel est un metteur en scène et acteur français. Il est issu de l’École de la Comédie de Saint-Étienne et de l'Unité nomade de formation à la mise en scène au CNSAD.

Parcours[modifier | modifier le code]

De 1990 à 1992, il suit une formation d'acteur à l’École de la Comédie de Saint-Étienne.

Depuis 1991 il a joué dans ses propres mises en scène et pour d'autres créations de théâtre et de théâtre lyrique.

En 1993, il crée avec un collectif la Compagnie Anonyme, dont il devient le metteur en scène en 1995. Basée en Rhône-Alpes, la compagnie est en résidence au Théâtre la Renaissance à Oullins de 1999 à 2002.

Depuis 1997, il intervient comme formateur auprès de jeunes acteurs et chanteurs, entre autres dans le cadre de l'ENSATT et du CNR de Lyon.

De 1999 à 2001, il est conseiller artistique du Festival de la Correspondance de Grignan ; depuis il y présente régulièrement des mises en espace.

En 2003, il poursuit sa formation à l’Unité nomade de formation à la mise en scène du CNSAD auprès de Bob Wilson à New York, Ludovic Lagarde à Royaumont, Krystian Lupa à Cracovie, Alain Françon à Paris, Lukas Hemleb et Patrice Chéreau au Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence. Par ailleurs, il a suivi un atelier de mise en scène auprès de Peter Stein à l’Opéra national de Lyon.

De 2004 à 2007, il est artiste associé au Théâtre de la Manufacture à Nancy alors dirigé par Charles Tordjman.

En janvier 2010, il est nommé à La Comédie de Valence, centre dramatique national Drôme-Ardèche, qu'il dirigera jusqu'en 2020.
Il réunit pour son mandat un collectif d’artistes qui comprendra entre 2010 et 2019, sur tout ou partie de la période : Éric Massé, Angélique Clairand, Thierry Thieû Niang, Olivier Balazuc, Lancelot Hamelin, Norah Krief, Caroline Guiela N'Guyen, Jeanne Candel, Samuel Achache, Mathurin Bolze, Catherine Ailloud-Nicolas, Séverine Magois, Julien Guyomard, Julie Rossello Rochet et Lucie Rébéré.

En 2013, Le syndicat de la critique lui décerne le Prix Georges-Lerminier, meilleur spectacle théâtral créé en province, pour Les Criminels de Ferdinand Bruckner.

En 2014, il est fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Il succèdera le à Serge Dorny en tant que directeur général de l'Opéra de Lyon[1],[2].

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]