Luciano Spalletti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spalletti.
Luciano Spalletti
Spalletti.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Inter Milan (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (58 ans)
Lieu Certaldo (Italie)
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1978-1986 Drapeau : Italie Entella Bacezza 027 0(2)
1986-1990 Drapeau : Italie AC Spezia 120 0(7)
1990-1991 Drapeau : Italie AS Viareggio 029 0(1)
1991-1993 Drapeau : Italie Empoli FC 053 0(3)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1995-1998 Drapeau : Italie Empoli FC
1998-1999 Drapeau : Italie Sampdoria Gênes
1999-2000 Drapeau : Italie AC Venise
2001 Drapeau : Italie Udinese Calcio
2001-2002 Drapeau : Italie Ancône Calcio
2002-2005 Drapeau : Italie Udinese Calcio
2005-2009 Drapeau : Italie AS Rome
2009-2014 Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg
2016-2017 Drapeau : Italie AS Rome 14v, 4n, 3d
2017- Drapeau : Italie Inter Milan
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 11 août 2016

Luciano Spalletti, né le , est un footballeur italien devenu entraîneur.

Joueur de Serie C1 du milieu des années 1980 jusqu'au début des années 1990, c'est en tant qu'entraîneur qu'il acquiert une certaine notoriété dans le milieu du football, notamment en officiant sur le banc de l'AS Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur en Serie C[modifier | modifier le code]

Luciano Spalletti commence à jouer au football à l'âge de 12 ans dans un petit club de Toscane au poste d'attaquant. Rapidement repéré par les recruteurs de la Fiorentina, il intègre son centre de formation et est repositionné au milieu de terrain[1].

Milieu de terrain travailleur[2], Luciano Spalletti fait sa carrière de joueur dans les divisions inférieures d'Italie. Il passe par Virtus Entella, Spezia, club où il devient capitaine emblématique, Esperia Viareggio et Empoli[2]. Il prend sa retraite à l'âge de 34 ans.

Des débuts réussis en tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Luciano Spalletti commence sa carrière d'entraîneur à l'Empoli, dernier club dans lequel il ait joué, en 1993. Il endosse d'abord les rôles d'adjoint et de formateur avant de prendre les rênes de l'équipe en 1995[1].

L'équipe évolue alors en Serie C1. Dès sa première saison il finit deuxième du championnat et accède ainsi à la Serie B[3].

L'exercice suivant en deuxième division se conclut également par une promotion, le club toscan finit en effet deuxième et accède ainsi à la Serie A[3]. Pour sa première saison dans l'élite, il termine à la 12e place et maintient ainsi son club en première division[4].

Une confirmation difficile[modifier | modifier le code]

Le jeune entraîneur est désireux de prendre en mains une équipe plus ambitieuse et signe ainsi avec la Sampdoria à l'été 1998. Mais Luciano Spalletti connaît à Gênes son premier échec, il est en effet limogé au bout de 28 journées et le club ligurien finit relégué en fin de saison[2],[3]. Il signe ensuite au FBC Unione Venezia, mais le Toscan est démis de ses fonctions en mars 2000 et le club encore rétrogradé en Serie B à l'issue de la saison[3].

Luciano Spalletti se retrouve sans club. Il s'engage durant la deuxième partie de saison 2000-2001 à l'Udinese Calcio à la suite du licenciement de Luigi De Canio et les sauve de la relégation[3]. Le technicien fait ses valises pour l'AC Ancône[2], qui évolue au deuxième échelon national, et y réalise une saison moyenne, finissant à une modeste 8e place[5].

Une carrière relancée à l'Udinese[modifier | modifier le code]

Il mène l'Udinese Calcio à la quatrième place synonyme de qualification pour la Ligue des champions.

Le succès à la Roma[modifier | modifier le code]

Spalletti avec l'AS Rome en 2005.

Spalletti signe à l'AS Rome lors de l'été 2005.

Il démissionne de son poste en août 2009 en regrettant le manque de moyens mis à sa disposition par la direction du club romain.

Le succès en Russie[modifier | modifier le code]

En décembre 2009, Spalletti devient l'entraîneur de Zénith Saint-Pétersbourg. Il remporte deux fois le championnat russe en 2010 et lors de la saison 2011-2012. Il est limogé du club après avoir perdu la première place du championnat le 11 mars 2014.

Retour à la Roma[modifier | modifier le code]

Le 14 janvier 2016, il est nommé entraîneur de l'AS Rome en remplacement de Rudi Garcia[6].

Le 30 mai 2017, il quitte officiellement l'AS Rome[7].

Inter Milan[modifier | modifier le code]

Le 9 juin 2017 il s'engage deux ans a l'Inter Milan[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

   

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Luciano Spalletti », fc-zenit.ru.
  2. a, b, c et d « Portrait de Luciano Spalletti », uefa.com.
  3. a, b, c, d et e (en) « Spalletti returns to Udinese », uefa.com, 11 juin 2002.
  4. (it) « Classement Serie A 1997-1998 », legaseriea.it.
  5. « Classement Serie B 2001-2002 », footballdatabase.eu.
  6. Luciano Spalletti nommé entraîneur de l'AS Rome (off.), www.lequipe.fr, 14 janvier 2016.
  7. [1]
  8. [2]