Championnat de Russie de football 2018-2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Premier-Liga
2018-2019
Description de l'image Russian Premier League Logo.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Première Ligue russe de football (ru)
Édition 27e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 16 équipes
Matchs joués 240
Affluence 4 036 196 (16 817 par match)[1]
Site web officiel premierliga.ru
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur FNL 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre Lokomotiv Moscou
Promu(s) en début de saison Ienisseï Krasnoïarsk
Krylia Sovetov Samara
FK Orenbourg
Vainqueur Zénith Saint-Pétersbourg
Relégué(s) Anji Makhatchkala
Ienisseï Krasnoïarsk
Buts 542 (2,26 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Russie Fiodor Chalov (15)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Russie Artyom Dziouba (9)

Navigation

Localisation des équipes issues de la partie européenne de la Russie.
Localisation des équipes issues de la partie asiatique de la Russie.

La saison 2018-2019 de Premier-Liga est la vingt-septième édition de la première division russe. C'est la septième édition qui se déroule sous forme de championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. Elle prend place du 28 juillet 2018 au 26 mai 2019[2], et comprend une trêve hivernale entre le 10 décembre 2018 et le 3 mars 2019.

Les seize meilleurs clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, pour un total de 240 matchs.

En fin de saison, le premier au classement est sacré champion de Russie et se qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2019-2020, accompagné par son dauphin tandis que le troisième obtient une place dans le troisième tour de qualification de la compétition. Le vainqueur de la Coupe de Russie 2018-2019 est quant à lui qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa 2019-2020, tandis que le quatrième et le cinquième du championnat se qualifient respectivement pour le troisième et le deuxième tour de qualification de la compétition. Si le vainqueur de la Coupe est déjà qualifié pour une compétition européenne d'une autre manière, sa place est redistribuée en championnat et la sixième place devient également qualificative pour la Ligue Europa. Dans le même temps, les deux derniers du classement sont directement relégués en deuxième division tandis que le treizième et le quatorzième doivent disputer un barrage de relégation face au troisième et au quatrième de cette même division.

Le Zénith Saint-Pétersbourg remporte son cinquième titre de champion de Russie à l'issue de la saison, son premier depuis 2015. Il est suivi du Lokomotiv Moscou, tenant du titre et vainqueur de la coupe nationale, et du FK Krasnodar qui complètent le podium. Ces trois équipes se qualifient ainsi pour la Ligue des champions. Les équipes prenant part à la Ligue Europa sont le CSKA Moscou, le Spartak Moscou et l'Arsenal Toula qui se classent de la quatrième à la septième place. À l'autre bout du classement, l'Anji Makhatchkala et le Ienisseï Krasnoïarsk occupent les deux dernières places et son relégués au terme de l'exercice. Les places de barragistes sont quant à elles occupées par le Krylia Sovetov Samara et le FK Oufa, qui parviennent tous deux à se maintenir à l'issue des barrages, l'emportant respectivement face au FK Nijni Novgorod et au Tom Tomsk.

Le meilleur buteur de la compétition est Fiodor Chalov du CSKA Moscou avec quinze buts marqués. Il est suivi de Sardar Azmoun, auteur de treize buts avec le Rubin Kazan puis le Zénith Saint-Pétersbourg, et de Viktor Claesson du FK Krasnodar qui en compte douze. Le classement des passeurs est quant à lui dominé par Artyom Dziouba du Zénith avec neuf passes décisives sur l'ensemble de la saison, suivi par Iouri Gazinski de Krasnodar et Joãozinho du Dynamo Moscou qui en comptabilisent huit tous les deux.

Participants[modifier | modifier le code]

Un total de seize équipes participent au championnat, treize d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent trois promus de deuxième division que sont le Ienisseï Krasnoïarsk, le Krylia Sovetov Samara et le FK Orenbourg qui remplacent les relégués de la saison précédente qui sont l'Amkar Perm, le SKA-Khabarovsk et le FK Tosno.

Parmi ces clubs, trois d'entre eux n'ont jamais quitté le championnat depuis sa fondation en 1992 : les trois équipes moscovites du CSKA, du Lokomotiv et du Spartak. En dehors de ceux-là, le Zénith Saint-Pétersbourg évolue continuellement dans l'élite depuis la saison 1996 tandis que le Rubin Kazan (2003), l'Akhmat Grozny (2008) et le FK Rostov (2009) sont présents depuis les années 2000. Le Ienisseï Krasnoïarsk et l'Oural Iekaterinbourg sont les seuls clubs issus de la partie asiatique de la Russie.

La pré-saison est marquée par la rétrogradation administrative de l'Amkar Perm, treizième la saison précédente, qui se voit retirer sa licence de première division en juin 2018 en raison de garanties financières insuffisantes et d'une dette élevée[3],[4], amenant au repêchage de l'Anji Makhatchkala, qui avait été lui relégué lors des barrages de relégation[5].

Légende des couleurs
Club Présent
depuis
Classement
2017-2018
Entraîneur Stade Capacité
théorique
Lokomotiv Moscou 1992[n 1] 1 Drapeau : Russie Iouri Siomine Stade Lokomotiv 28 800
CSKA Moscou 1992[n 1] 2 Drapeau : Biélorussie Viktor Goncharenko VEB Arena 30 000
Spartak Moscou 1992[n 1] 3 Drapeau : Russie Oleg Kononov Otkrytie Arena 42 000
FK Krasnodar 2011 4 Drapeau : Russie Mourad Moussaïev Stade de Krasnodar 34 291
Zénith Saint-Pétersbourg 1996 5 Drapeau : Russie Sergueï Semak Stade Krestovski 64 287
FK Oufa 2014 6 Drapeau : Russie Vadim Ievseïev Stade Neftianik 15 234
Arsenal Toula 2016 7 Drapeau : Tadjikistan Igor Tcherevtchenko Stade Arsenal 20 048
Dynamo Moscou 2017 8 Drapeau : Russie Dmitri Khokhlov VTB Arena 26 700
Akhmat Grozny 2008 9 Drapeau : Tadjikistan Rashid Rahimov Akhmad Arena 30 597
Rubin Kazan 2003 10 Drapeau : Turkménistan Kurban Berdyev Kazan Arena 45 379
FK Rostov 2009 11 Drapeau : Russie Valeri Karpine Rostov Arena 43 472
Oural Iekaterinbourg 2014 12 Drapeau : Ukraine Dmytro Parfenov Stade central 25 000
Anji Makhatchkala 2015 14 Drapeau : Russie Magomed Adiev Anji Arena 24 859
FK Orenbourg 2018 1 (D2) Drapeau : Russie Vladimir Fedotov Stade Gazovik 7 500
Krylia Sovetov Samara 2018 2 (D2) Drapeau : Monténégro Miodrag Božović Cosmos Arena 44 918
Ienisseï Krasnoïarsk 2018 3 (D2) Drapeau : Russie Dmitri Alenitchev Stade central 22 500
  1. a b et c N'est ici comptée que la période depuis la fondation du championnat russe en 1992, indépendamment de l'éventuelle présence dans l'ancien championnat soviétique dont il est le successeur.

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur partant Motif du départ Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Zénith Saint-Pétersbourg Drapeau de l'Italie Roberto Mancini Consentement mutuel [6] Pré-saison Drapeau de la Russie Sergueï Semak [7]
Oural Iekaterinbourg Drapeau de la Russie Aleksandr Tarkhanov Devient conseiller au club [8] Drapeau de l'Ukraine Dmytro Parfenov [8]
Arsenal Toula Drapeau du Monténégro Miodrag Božović Fin de contrat [9] Drapeau de la Russie Oleg Kononov [10]
FK Oufa Drapeau de la Russie Sergueï Semak Départ pour le Zénith Saint-Pétersbourg Drapeau de la Russie Sergueï Tomarov [11]
Anji Makhatchkala Drapeau de la Biélorussie Vadim Skripchenko Fin de contrat [12] Drapeau de la Russie Magomed Adiev [13]
Akhmat Grozny Drapeau de la Russie Igor Lediakhov Démission [14] 10e Drapeau du Tadjikistan Rashid Rahimov [15]
Krylia Sovetov Samara Drapeau de la Russie Andreï Tikhonov Renvoi [16] 15e Drapeau du Monténégro Miodrag Božović [17]
Spartak Moscou Drapeau de l'Italie Massimo Carrera [18] 6e Drapeau de la Russie Oleg Kononov [19]
FK Oufa Drapeau de la Russie Sergueï Tomarov [20] 15e Drapeau de la Russie Dmitri Kiritchenko [i 1]
Arsenal Toula Drapeau de la Russie Oleg Kononov Départ pour le Spartak Moscou 11e Drapeau du Tadjikistan Igor Tcherevtchenko [22]
FK Oufa Drapeau de la Russie Dmitri Kiritchenko Renvoi [23] 15e Drapeau de la Russie Vadim Ievseïev [24]
  1. D'abord par intérim avant d'être confirmé comme entraîneur principal à plein temps le 10 décembre 2018[21].

Compétition[modifier | modifier le code]

Réglement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème classique de points (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0). Pour départager les équipes à égalité de points, on utilise les critères suivants :

  1. Confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur)
  2. Nombre de matchs gagnés
  3. Différence de buts générale
  4. Buts marqués (général)
  5. Buts marqués à l'extérieur (général)
  6. Position dans le championnat précédent ou match d'appui

Contrairement aux divisions inférieures, ce sont ici les confrontations directes qui priment dans le départage des équipes à égalité, là où le nombre de victoires est le critère principal dans les échelons inférieurs.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg 64 30 20 4 6 57 29 +28
2 Lokomotiv Moscou T C [n 1] 56 30 16 8 6 45 28 +17
3 FK Krasnodar [n 1] 56 30 16 8 6 55 23 +32
4 CSKA Moscou S 51 30 14 9 7 46 23 +23
5 Spartak Moscou 49 30 14 7 9 36 31 +5
6 Arsenal Toula 46 30 12 10 8 40 33 +7
7 FK Orenbourg P 43 30 12 7 11 39 34 +5
8 Akhmat Grozny 42 30 11 9 10 28 30 -2
9 FK Rostov 41 30 10 11 9 25 23 +2
10 Oural Iekaterinbourg 38 30 10 8 12 33 45 -12
11 Rubin Kazan[n 2] 36 30 7 15 8 24 30 -6
12 Dynamo Moscou 33 30 6 15 9 28 28 0
13 Krylia Sovetov Samara P 28 30 8 4 18 25 46 -21
14 FK Oufa 26 30 5 11 14 24 34 -10
15 Anji Makhatchkala 21 30 5 6 19 13 50 -37
16 Ienisseï Krasnoïarsk P 20 30 4 8 18 24 55 -31
Qualifications européennes
Relégation en deuxième division
  • 13e et 14e : barrage de relégation
  • 15e et 16e : relégation
Abréviations
  1. a et b Le Lokomotiv Moscou est devant le FK Krasnodar en vertu des buts marqués à l'extérieur lors des confrontations directes entre les deux équipes.
  2. Le Rubin Kazan est suspendu de toutes compétitions européennes pour la saison suivante à la suite d'une sanction de l'UEFA[25].
  3. Cette place est initialement réservée au vainqueur de la Coupe de Russie, mais son vainqueur étant le Lokomotiv Moscou, déjà qualifié pour la Ligue des champions, elle est finalement réattribuée au quatrième du championnat.

Résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AKH ANJ ARS CSKA DYN IEN KRA KRY LOK ORE OUF OUR ROS RUB SPA ZEN
Akhmat Grozny 0-0 2-0 0-2 0-0 1-0 1-1 2-1 1-3 1-1 2-1 1-1 1-0 1-1 1-3 1-1
Anji Makhatchkala 0-1 0-1 0-2 1-1 2-1 0-4 0-2 0-2 1-3 0-0 0-2 1-1 1-1 0-3 2-1
Arsenal Toula 3-1 2-0 2-0 0-0 2-0 0-3 4-0 2-0 2-2 1-1 0-0 0-1 2-2 3-0 4-2
CSKA Moscou 1-0 2-0 3-0 2-2 2-1 1-2 6-0 0-1 2-3 2-2 4-0 0-1 3-0 1-1 2-0
Dynamo Moscou 0-0 0-1 3-3 0-0 1-2 1-1 1-0 0-1 2-0 3-0 4-0 0-0 1-1 0-1 1-0
Ienisseï Krasnoïarsk 1-1 3-1 0-0 1-1 2-2 0-4 1-0 0-3 2-1 0-0 1-2 1-1 1-1 2-3 0-2
FK Krasnodar 0-1 5-0 3-0 2-0 3-0 3-0 1-0 2-1 2-2 1-1 2-0 2-2 1-0 0-1 2-3
Krylia Sovetov Samara 1-2 1-0 0-1 0-0 1-0 4-0 0-3 0-1 0-3 1-1 0-1 1-0 1-0 1-2 0-1
Lokomotiv Moscou 2-0 2-1 3-1 1-1 1-1 2-1 1-0 2-2 2-1 1-0 1-2 2-1 4-0 0-0 1-1
FK Orenbourg 1-3 0-1 1-1 0-1 1-0 0-0 1-1 3-1 1-0 1-0 2-2 3-0 1-0 2-0 1-2
FK Oufa 0-1 3-0 1-2 0-3 1-2 2-1 0-1 1-2 0-0 0-2 4-1 1-0 0-0 2-0 0-2
Oural Iekaterinbourg 2-1 0-1 2-1 0-1 1-1 3-2 1-2 1-1 2-2 2-1 1-1 1-1 2-1 0-1 0-1
FK Rostov 1-0 1-0 0-0 0-0 0-0 4-0 1-1 0-1 1-2 0-1 0-0 2-1 1-1 2-1 1-0
Rubin Kazan 1-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1-0 2-1 2-1 0-0 2-0 1-1 1-0 0-2 1-1 0-1
Spartak Moscou 1-2 1-0 2-3 0-2 2-1 2-1 1-1 3-1 2-1 1-0 1-0 1-2 0-1 1-1 1-1
Zénith Saint-Pétersbourg 1-0 5-0 1-0 3-1 2-0 4-1 2-1 4-2 5-3 3-1 2-1 4-1 2-0 1-2 0-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Leader par journée[modifier | modifier le code]

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

Zénith Saint-Pétersbourg

Lanterne rouge par journée[modifier | modifier le code]

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place :

FK Ienisseï KrasnoïarskFK Anji MakhtchkalaFK Ienisseï Krasnoïarsk

Barrages de relégation[modifier | modifier le code]

Le treizième et le quatorzième du championnat affrontent respectivement le quatrième et le troisième de la deuxième division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour. Les deux équipes de première division parviennent à se maintenir à l'issue de ces barrages, le FK Oufa battant le Tom Tomsk sur le score de 2-1 sur l'ensemble des deux matchs tandis que le Krylia Sovetov Samara l'emporte 3-2 face au FK Nijni Novgorod.

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
FK Oufa (D1) 2 - 0 2 - 1 0 - 1 (D2) Tom Tomsk
FK Nijni Novgorod (D2) 1 - 3 2 - 3 1 - 0 (D1) Krylia Sovetov Samara

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Russie de football 2018-2019
Champion Zénith Saint-Pétersbourg (5e titre)
Dauphin Lokomotiv Moscou
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Russie 2018-2019 Lokomotiv Moscou
Vainqueur de la Supercoupe de Russie CSKA Moscou
Qualifications continentales
Ligue des champions de l'UEFA 2019-2020 Zénith Saint-Pétersbourg
Lokomotiv Moscou
FK Krasnodar
Ligue Europa 2019-2020 CSKA Moscou
Spartak Moscou
Arsenal Toula
Promotions et relégations
Promus en première division FK Tambov
FK Sotchi
Relégués en deuxième division Anji Makhatchkala
Ienisseï Krasnoïarsk

Statistiques[modifier | modifier le code]

Domicile et extérieur[modifier | modifier le code]

Classement à domicile
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg 40 15 13 1 1 39 13 +26
2 Lokomotiv Moscou 32 15 9 5 1 25 12 +13
3 FK Krasnodar 30 15 9 3 3 29 11 +18
4 Arsenal Toula 29 15 8 5 2 27 12 +15
5 CSKA Moscou 27 15 8 3 4 31 13 +18
6 FK Orenbourg 25 15 7 4 4 18 12 +6
7 Rubin Kazan 25 15 6 7 2 13 9 +4
8 Spartak Moscou 24 15 7 3 5 19 16 +3
9 FK Rostov 24 15 6 6 3 14 8 +6
10 Akhmat Grozny 22 15 5 7 3 15 15 0
11 Dynamo Moscou 21 15 5 6 4 17 10 +7
12 Oural Iekaterinbourg 20 15 5 5 5 18 18 0
13 FK Oufa 17 15 5 2 8 15 17 -2
14 Krylia Sovetov Samara 17 15 5 2 8 11 15 -4
15 Ienisseï Krasnoïarsk 16 15 3 7 5 15 22 -7
16 Anji Makhatchkala 10 15 2 4 9 8 25 -17
Classement à l'extérieur
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FK Krasnodar 26 15 7 5 3 26 12 +14
2 Spartak Moscou 25 15 7 4 4 17 15 +2
3 Lokomotiv Moscou 24 15 7 3 5 20 16 +4
4 Zénith Saint-Pétersbourg 24 15 7 3 5 18 16 +2
5 CSKA Moscou 24 15 6 6 3 15 10 +5
6 Akhmat Grozny 20 15 6 2 7 13 15 -2
7 FK Orenbourg 18 15 5 3 7 21 22 -1
8 Oural Iekaterinbourg 18 15 5 3 7 15 27 -12
9 FK Rostov 17 15 4 5 6 11 15 -4
10 Arsenal Toula 17 15 4 5 6 13 21 -8
11 Dynamo Moscou 12 15 1 9 5 11 18 -7
12 Krylia Sovetov Samara 11 15 3 2 10 14 31 -17
13 Anji Makhatchkala 11 15 3 2 10 5 25 -20
14 Rubin Kazan 11 15 1 8 6 11 21 -10
15 FK Oufa 9 15 0 9 6 9 17 -8
16 Ienisseï Krasnoïarsk 4 15 1 1 13 9 33 -24

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel, les matchs joués en retard sont pris en compte la journée suivante. Les équipes ayant un ou plusieurs matchs en retard sont indiqués en gras et italique.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
[n 1]
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1er Barr. Rel.
Akhmat 13 8 10 13 13 10 8 6 10 9 9 9 10 8 10 11 8 8 8 8 9 9 10 9 9 9 8 7 9 8 3
Anji 3 9 11 14 16 16 16 14 12 13 15 15 14 15 15 14 15 14 14 14 14 15 15 15 15 15 15 15 15 15 9 17
Arsenal 6 13 7 10 10 12 11 10 13 12 10 10 12 11 11 10 11 9 9 9 7 7 8 8 6 6 6 6 6 6 2
CSKA 10 12 13 7 8 6 5 5 4 6 3 6 5 5 3 3 3 3 3 2 4 3 4 4 3 4 4 5 5 4 1
Dynamo 7 10 12 6 9 7 6 9 11 14 11 11 11 12 12 12 12 10 10 12 12 13 13 12 12 12 12 12 12 12 3
Ienisseï 16 16 16 16 12 13 13 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 2 27
Krasnodar 12 7 4 5 6 4 4 2 2 2 2 2 3 2 2 2 2 2 2 4 3 2 3 3 4 3 3 3 3 3
Krylia 11 14 9 12 15 11 12 13 15 11 13 13 13 13 13 15 13 13 13 11 11 12 11 13 13 13 13 13 13 13 15 3
Lokomotiv 8 11 14 9 5 8 10 11 7 7 4 3 2 3 4 5 5 5 5 3 2 4 2 2 2 2 2 2 2 2 1
Orenbourg 15 6 3 3 4 5 9 7 9 8 8 8 7 10 8 7 10 12 12 10 10 10 7 6 7 7 9 9 8 7 1
Oufa 9 3 6 11 14 14 15 15 14 15 14 14 15 14 14 13 14 15 15 15 15 14 14 14 14 14 14 14 14 14 18 8
Oural 14 15 15 15 11 15 14 12 8 10 12 12 9 7 6 8 9 11 11 13 13 11 12 11 10 10 11 11 11 10 4 4
Rostov 5 2 5 4 3 3 2 3 3 3 5 4 4 4 5 6 7 7 7 6 6 6 6 7 8 8 7 8 7 9
Rubin 2 4 8 8 7 9 7 8 6 5 7 7 8 6 9 9 6 6 6 7 8 8 9 10 11 11 10 10 10 11
Spartak 4 5 2 2 2 2 3 4 5 4 6 5 6 9 7 4 4 4 4 5 5 5 5 5 5 5 5 4 4 5
Zénith 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 30
  1. Le match de la seizième journée entre le FK Orenbourg et le Krylia Sovetov Samara est reporté en raison de conditions météorologiques défavorables[26]. La rencontre est finalement jouée entre la 21e et la 22e journée.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[27]
Rang Joueur Club Buts Pen.
1 Drapeau : Russie Fiodor Chalov CSKA Moscou 15 2
2 Drapeau : Iran Sardar Azmoun Rubin Kazan
Zénith Saint-Pétersbourg
13 1
3 Drapeau : Suède Viktor Claesson FK Krasnodar 12 4
4 Drapeau : Argentine Sebastián Driussi Zénith Saint-Pétersbourg 11 0
5 Drapeau : Russie Anton Miranchuk Lokomotiv Moscou 11 4
5 Drapeau : Cap-Vert Zé Luís Spartak Moscou 10 3
6 Drapeau : Nigeria Sylvester Igboun FK Oufa 9 0
7 Drapeau : Russie Ari FK Krasnodar 8 0
Drapeau : Russie Artyom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg
Drapeau : Pérou Jefferson Farfán Lokomotiv Moscou
Drapeau : Russie Magomed-Chapi Souleïmanov FK Krasnodar

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Classement des passeurs[28]
Rang Joueur Club Passes
1 Drapeau : Russie Artyom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg 9
2 Drapeau : Russie Iouri Gazinski FK Krasnodar 8
Drapeau : Russie Joãozinho Dynamo Moscou
4 Drapeau : Russie Fyodor Chalov CSKA Moscou 7
Drapeau : Russie Ivan Obliakov CSKA Moscou
Drapeau : Brésil Ravanelli Akhmat Grozny
Drapeau : Russie Sergueï Tkatchiov Arsenal Toula
8 Drapeau : Suède Viktor Claesson FK Krasnodar 6
Drapeau : Argentine Sebastián Driussi Zénith Saint-Pétersbourg
Drapeau : Pays-Bas Othman El Kabir Oural Iekaterinbourg
Drapeau : Russie Mário Fernandes CSKA Moscou
Drapeau : Russie Alekseï Miranchuk Lokomotiv Moscou

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Матчи чемпионата России по футболу в этом сезоне посетило свыше 4 млн человек », sur tass.ru,‎ (consulté le 26 mai 2019)
  2. (ru) « РФПЛ назвала дату старта следующего чемпионата России по футболу », sur intefax.ru,‎ (consulté le 12 mai 2018)
  3. (ru) « "Амкар" не прошел лицензирование РФС и не сыграет в РФПЛ в следующем сезоне », sur tass.ru,‎ (consulté le 13 juin 2018)
  4. (ru) « Информационное сообщение », sur rfpl.org,‎ (consulté le 13 juin 2018)
  5. (ru) « РФПЛ утвердила участие "Анжи" в следующем сезоне вместо "Амкара" », sur tass.ru,‎ (consulté le 22 juin 2018)
  6. « Roberto Mancini libéré de son contrat par le Zénith Saint-Pétersbourg », sur lequipe.fr, (consulté le 13 mai 2018)
  7. « Sergueï Semak nommé entraîneur du Zénith Saint-Petersbourg », sur lequipe.fr, (consulté le 30 mai 2018)
  8. a et b (ru) « ГЛАВНЫМ ТРЕНЕРОМ «УРАЛА» НАЗНАЧЕН ДМИТРИЙ ПАРФЕНОВ », sur fc-ural.ru,‎ (consulté le 23 mai 2018)
  9. (ru) « СПАСИБО, МИОДРАГ! », sur arsenaltula.ru,‎ (consulté le 23 mai 2018)
  10. (ru) « ОЛЕГ КОНОНОВ, ДОБРО ПОЖАЛОВАТЬ В «АРСЕНАЛ»! », sur arsenaltula.ru,‎ (consulté le 1er juin 2018)
  11. (ru) « Сергей Томаров – новый главный тренер «Уфы» », sur rfpl.org,‎ (consulté le 13 juin 2018)
  12. (ru) « «Анжи» и Скрипченко завершили сотрудничество », sur fc-anji.ru,‎ (consulté le 22 juin 2018)
  13. (ru) « Магомед Адиев – главный тренер «Анжи» », sur fc-anji.ru,‎ (consulté le 22 juin 2018)
  14. (ru) « Игорь Ледяхов подал в отставку », sur fc-akhmat.ru,‎ (consulté le 3 septembre 2018)
  15. (ru) « Рахимов стал главным тренером «Ахмата» », sur championat.com,‎ (consulté le 9 septembre 2018)
  16. (ru) « Андрей Тихонов покинул пост главного тренера ФК "Крылья Советов" », sur tass.ru,‎ (consulté le 6 octobre 2018)
  17. (ru) « Миодраг Божович назначен новым главным тренером ФК "Крылья Советов" », sur tass.ru,‎ (consulté le 6 octobre 2018)
  18. « Spartak Moscou : Massimo Carrera démis de ses fonctions », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 22 octobre 2018).
  19. « Russie : Oleg Kononov nouvel entraîneur du Spartak Moscou », sur lequipe.fr, (consulté le 12 novembre 2018)
  20. (ru) « Кириченко назначен исполняющим обязанности главного тренера ФК "Уфа" », sur tass.ru,‎ (consulté le 7 novembre 2018)
  21. (ru) « Кириченко утвержден главным тренером ФК "Уфа" », sur tass.ru,‎ (consulté le 10 décembre 2018)
  22. (ru) « Игорь Черевченко возглавил тульский "Арсенал" », sur tass.ru,‎ (consulté le 13 novembre 2018)
  23. (ru) « "Уфа" объявила о расторжении контракта с главным тренером Кириченко », sur tass.ru,‎ (consulté le 31 mars 2019)
  24. (ru) « Вадим Евсеев стал новым главным тренером футбольного клуба "Уфа" », sur tass.ru,‎ (consulté le 31 mars 2019)
  25. « Fair-play financier: l'UEFA sanctionne lourdement le Rubin Kazan », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 18 octobre 2018)
  26. (ru) « Матч "Оренбург" - "Крылья Советов" перенесен из-за неблагоприятных погодных условий », sur tass.ru,‎ (consulté le 2 décembre 2018)
  27. (ru) « Бомбардиры », sur premierliga.ru (consulté le 25 mai 2019)
  28. (ru) « Результативные передачи », sur premierliga.ru (consulté le 24 mai 2019)