Alessandro Florenzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alessandro Florenzi
Image illustrative de l’article Alessandro Florenzi
Alessandro Florenzi en 2014 avec l'AS Rome.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie AS Rome
Numéro 24
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (28 ans)
Lieu Rome (Italie)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 2011
Poste Milieu de terrain, Arrière droit
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1995-2000 Drapeau : Italie Atletico Acilia
2000-2002 Drapeau : Italie AS Lodigiani
2002-2011 Drapeau : Italie AS Rome
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2011- Drapeau : Italie AS Rome 260 (28)
2011-2012 Drapeau : Italie FC Crotone037 (11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2011Drapeau : Italie Italie -20 ans004 0(0)
2011-2013Drapeau : Italie Italie espoirs018 0(5)
2012- Drapeau : Italie Italie031 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 mai 2019

Alessandro Florenzi, né le à Rome en Italie, est un footballeur international italien évoluant au poste de milieu de terrain ou de latéral à l'AS Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Pur produit de l'AS Rome, Alessandro Florenzi remporte en tant que capitaine le championnat Primavera avec le club romain en 2011[1]. Il fait ses débuts en Serie A le en remplaçant Francesco Totti à la 86e minute contre la Sampdoria lors de la dernière journée de championnat (victoire 3-1)[2].

Prêt à Crotone[modifier | modifier le code]

N'obtenant pas de temps de jeu, Alessandro Florenzi est prêté au FC Crotone afin de s'aguerrir[3]. Le , il fait ses débuts en Serie B lors de la 1re journée et marque pour sa première apparition sous le maillot calabrais (défaite 1-2)[4]. Il inscrit son premier doublé le lors de la 33e journée face au Calcio Padoue (victoire 1-2)[5].

Si l'équipe réalise une saison moyenne finissant onzième du championnat, il effectue quant à lui un exercice réussi sur le plan personnel, terminant avec 11 buts et 2 passes décisives à son compteur pour sa première saison pleine chez les professionnels[6]. Le il est d'ailleurs élu meilleur jeune de Serie B[7].

Retour à l'AS Rome[modifier | modifier le code]

Fort de cette expérience réussie, Alessandro Florenzi retourne chez les giallorossi pour la saison 2012-2013. Il suscite alors les convoitises, notamment du Chievo Vérone, mais le nouvel entraîneur romain Zdeněk Zeman déclare croire beaucoup en lui[8]. Il est alors l'un des seuls Romain de naissance présent dans l'effectif professionnel avec Francesco Totti et Daniele De Rossi[9].

Le milieu de terrain commence la saison le lors de la première journée en remplaçant Miralem Pjanić à la 72e minute face au Calcio Catane (match nul 2-2)[10]. La journée suivante il est titularisé face à l'Inter Milan, disputant l'intégralité de la rencontre le jeune Romain y inscrit son premier but sous le maillot de la Roma en ouvrant le score sur une passe décisive de Francesco Totti (victoire 1-3)[11],[12]. Il est alors un titulaire indiscutable sous les ordres de Zdeněk Zeman[13],[14]. Mais il perd cette place de titulaire à la suite de l'arrivée d'Aurelio Andreazzoli sur le banc romain en février 2013[15],[16]. Pour sa première saison pleine à l'AS Rome, il participe à 39 matches toutes compétitions confondues et inscrit 4 buts[17].

La saison suivante, l'arrivée de Rudi Garcia à la tête de l'AS Rome entraîne son repositionnement sur l'aile droite de l'attaque[18],[19]. Il participe ainsi, dans cette position, au meilleur départ en championnat de l'histoire d'une équipe de Serie A, avec 10 victoires en 10 journées, inscrivant 4 buts durant ce laps de temps[20],[21]. Lors du match opposant la Roma au Genoa, Alessandro inscrit un magnifique retourné acrobatique dont lui-même ne pensait pas que cela mènerait au but. Le 25 mars 2014, alors que la Roma est tenue en échec sur le score de 1-1, Alessandro entre en toute fin de match et inscrit le but savalteur de son équipe sur une passe de Gervinho[22].

Le 16 septembre 2015, en Ligue des champions de l'UEFA, contre le FC Barcelone (football) il égalise 1-1 avec un tir de plus de 50 mètres et lobe le gardien Marc-André ter Stegen[23].

Il connait une blessure en octobre 2016, puis une autre en février 2017 qui le prive des terrains toute la saison. Il fait son retour sur les terrains le 16 septembre 2017 avec une victoire à domicile contre Hellas Vérone[24].

Après le départ de Daniele De Rossi, Florenzi prend le brassard de capitaine et devient le nouveau leader du club romain[25].

En sélection[modifier | modifier le code]

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Après avoir fait partie des moins de 20 ans italiens sur le tard[3], Alessandro Florenzi est régulièrement convoqué par le sélectionneur des espoirs Ciro Ferrara. Il honore sa première sélection le face à la Hongrie en étant titulaire (victoire 0-3)[26]. Le , il inscrit son premier but avec les espoirs lors de sa deuxième sélection face au Liechtenstein (victoire 2-7)[27].

Alessandro Florenzi est convoqué par Devis Mangia afin de participer à l'Euro espoirs 2013[28]. L'Italie y atteint la finale et il dispute cette compétition en tant que titulaire[réf. nécessaire].

Équipe d'Italie[modifier | modifier le code]

Le , il est convoqué pour la première fois en sélection italienne par Cesare Prandelli, afin d'affronter l'équipe de France en match amical. Cela fait suite à l'exclusion de Daniele De Rossi du groupe, du fait de son expulsion lors du derby romain quelques jours plus tôt, qui est contraire au code d'éthique mis en place par le sélectionneur[29]. Le , il fait ses débuts avec la Squadra azzura face à l'équipe de France en entrant en jeu à la 50e minute à la place de Claudio Marchisio (défaite 1-2)[30].

Le , Alessandro Florenzi est titularisé pour la première fois en sélection face à l'Arménie. Au cours de ce match il inscrit également son premier but avec la Squadra azzura de la tête sur une passe décisive de Lorenzo Insigne (match nul 2-2)[31].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Capable d'évoluer à tous les postes du milieu de terrain dans l'axe ou sur le côté droit, il est tout d'abord formé en tant que milieu relayeur. Il sait à la fois récupérer les ballons, organiser le jeu et frapper[3]. Alessandro Florenzi a également évolué en tant qu'arrière droit à quelques occasions au FC Crotone[9]. Il rejoue également arrière droit à partir de la saison 2015-2016 à l'AS Rome et en sélection italienne, tout en continuant de dépanner à tous les postes. Son principal défaut réside dans la mauvaise gestion de son énergie au cours d'un match[22].

Citations[modifier | modifier le code]

  • Florenzi explique dans une interview son point de vue sur le métier de footballeur : « Nous sommes payés pour courir, et je n'y vois aucun problème à le faire. Il y a des gens qui font beaucoup plus que nous et gagnent beaucoup moins »[32].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Alessandro Florenzi au 26 mai 2019[17]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Italie Italie Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 1 0 0 0 0 0 C1 0 0 0 - - - 1 0 0
2012-2013 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 36 3 5 3 1 0 - - - - 2 0 0 41 4 5
2013-2014 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 37 6 7 4 0 1 - - - - 2 1 0 43 7 8
2014-2015 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 35 5 4 1 0 0 C1+C3 6+3 0 0+1 4 0 0 49 5 5
2015-2016 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 33 7 3 1 0 0 C1 8 1 0 13 1 1 55 9 4
2016-2017 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 9 0 3 - - - C1+C3 1+3 0+1 0 3 0 0 16 1 3
2017-2018 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 32 1 4 - - - C1 10 0 0 4 0 0 46 1 4
2018-2019 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 28 3 2 1 0 0 C1 8 0 1 3 0 0 40 3 3
Sous-total 211 25 28 10 1 1 - 39 2 1 31 2 1 291 30 31
2011-2012 Drapeau de l'Italie FC Crotone (prêt) Serie B 35 11 4 2 0 0 - - - - - - - 37 11 4
Sous-total 35 11 4 2 0 0 - - - - - - - 37 11 4
Total sur la carrière 218 33 30 11 1 1 - 31 2 1 27 2 1 287 38 33

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Italie espoirs

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie AS Rome

Individuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Roma, Florenzi il giovane del momento. Rientro alla base o nuovo prestito ? », asromalive.it, 18 mai 2012.
  2. « AS Rome 3 - 1 Sampdoria », L'Équipe, 22 mai 2011.
  3. a b et c « Florenzi, Le meilleur jeune dans la cour des grands », cesololaroma.org.
  4. (en) « FC Crotone 1 - 2 AS Livourne », transfermarkt.co.uk, 27 août 2011.
  5. (en) « Calcio Padoue 1 - 2 FC Crotone », transfermarkt.co.uk, 31 mars 2012.
  6. (en) « Statistiques d'Alessandro Florenzi en 2011-2012 », transfermarkt.co.uk
  7. a et b (it) « Top 11 di serie B, Florenzi miglior giovane dell'anno », ilcrotonese.it, 21 mai 2012.
  8. (it) « Calciomercato Chievo, si insiste per Florenzi », calcionews24.com, 22 juillet 2012.
  9. a et b « Florenzi: "Mon but ? Jouer le plus possible" », cesololaroma.org.
  10. « AS Rome 2 - 2 Calcio Catane », L'Équipe, 26 août 2012.
  11. « Inter Milan 1 - 3 AS Rome », L'Équipe, 2 septembre 2012.
  12. « La Roma matte l’Inter », sonogiallorosso.com, 3 septembre 2012.
  13. « Marquinhos, Florenzi et Lamela : les 3 réussites de Zeman », cesololaroma.org.
  14. « Andreazzoli, Retour à un entraineur "normal" », cesololaroma.org.
  15. « Mais qui es-tu, Aurelio Andreazzoli ? », So Foot, 10 février 2013.
  16. « Florenzi : "Mon temps de jeu n'est pas un problème" », cesololaroma.org, 27 février 2013.
  17. a et b « Fiche d’Alessandro Florenzi », sur footballdatabase.eu
  18. « Garcia, le nouvel empereur romain », francetvsport.fr, 30 septembre 2013.
  19. « Roma-Garcia, lune de miel ou mariage de raison ? », Les cahiers du football, 3 octobre 2013.
  20. « Mais où s'arrêtera l'épatante AS Roma ? », Foot Mercato, 1er novembre 2013.
  21. (it) « Florenzi è l’uomo in più: “Imparo dai campioni” », asromalive.it, 6 octobre 2013.
  22. a et b cesololaroma.org[source insuffisante]
  23. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-lob-exceptionnel-de-florenzi/591057
    https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Rudi-garcia-as-rome-cette-equipe-a-grandi/591081
  24. (en)florenzi-i-rested-11-months
  25. (it) « Roma, il passaggio di consegne: De Rossi esce dal campo, la fascia di capitano va a Florenzi », sur Repubblica Tv - la Repubblica.it, (consulté le 27 mai 2019)
  26. (en) « Hongrie espoirs 0 - 3 Italie espoirs », transfermarkt.co.uk, 6 septembre 2012.
  27. (en) « Liechtenstein espoirs 2 - 7 Italie espoirs », transfermarkt.co.uk, 6 octobre 2011.
  28. « Les 23 Italiens pour l'Euro U21 », calciomio.fr, 28 mai 2013.
  29. « La liste pour Italie-France », So Foot, 13 novembre 2012.
  30. « Italie 1 - 2 France », L'Équipe, 14 novembre 2012.
  31. « Italie-Arménie : Pourquoi gagner quand on peut faire match nul », calciomio.fr, 16 octobre 2013.
  32. « Faune et Florenzi », sur sofoot.com, SoFoot,

Liens externes[modifier | modifier le code]