Stephan El Shaarawy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stephan El Shaarawy
20150616 - Portugal - Italie - Genève - Stephan El Shaarawy.jpg
El Shaarawy avec l'Italie en 2016
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie AS Rome
Numéro 10
Biographie
Nom Stephan El Shaarawy
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance (23 ans)
Lieu Savone (Italie)
Taille 1,78 m (5 10)[1]
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2006-2009 Drapeau : Italie Genoa CFC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2011 Drapeau : Italie Genoa CFC 003 0(0)
2010-2011 Drapeau : Italie Padoue 030 0(9)
2011-2016 Drapeau : Italie AC Milan 102 (27)
2015-2016 Drapeau : France AS Monaco 024 0(3)
2016 Drapeau : Italie AS Rome 018 0(8)
2016- Drapeau : Italie AS Rome 00 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Italie Italie -17 ans 015 0(2)
2010 Drapeau : Italie Italie -18 ans 003 0(1)
2010 Drapeau : Italie Italie -19 ans 005 0(1)
2011-2012 Drapeau : Italie Italie espoirs 005 0(3)
2012- Drapeau : Italie Italie 020 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 juin 2016

Stephan El Shaarawy, né le à Savone, est un footballeur international italien qui évolue au poste d'attaquant à l'AS Rome. Il est surnommé Il Faraone (le pharaon).

Biographie[modifier | modifier le code]

Stephan El Shaarawy est né d'une mère italienne (prénommée Lucia) et d'un père égyptien (nommé Sabry El Shaarawy).

Genoa CFC[modifier | modifier le code]

Il débute en Serie A le 21 décembre 2008 à l'âge de 16 ans et 55 jours contre le Chievo Verone[2]. C'est sa seule apparition de la saison.

Primavera (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Avec la Primavera (l'équipe jeune), il gagne la Coupe d'Italie Primavera[3].

La saison suivante, il ne joue qu'à deux reprises avec l'équipe première mais il gagne avec la Primavera la Supercoupe d'Italie Primavera durant laquelle il met un doublé[4] et le championnat d'Italie Primavera et marque un but en finale face à l'équipe d'Empoli[5].

Prêt à Padoue (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Quelques jours après son succès avec la Primavera, il est prêté pour la saison 2010-2011 de Serie B à Padoue[6]. Le 10 septembre 2010, il marque son premier but professionnel contre la Reggina Calcio lors de la victoire 4-0 de son équipe[7]. Il marque 7 buts en 25 matchs et contribue au bon parcours de Padoue qui dispute les barrages d'accession. Il marque deux buts lors de ces barrages mais son équipe perd en finale contre Novare[8]. Il sera élu meilleur joueur de Serie B[9].

AC Milan[modifier | modifier le code]

Cette bonne saison, lui permet d'être transféré en juin 2011 au Milan AC qui l'achète en copropriété avec le Genoa pour 6 millions d'euros plus la moitié des droits sur Alexander Merkel[10].

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Il marque son premier but en Serie A le 21 septembre 2011, lors de la 4e journée contre l'Udinese à la 64e minute[11] seulement trois fois après sa première apparition en Serie A[12]. Il terminera la saison avec 4 buts en 28 apparitions toutes compétitions confondues[13]. Cette bonne saison lui permet de prolonger son contrat jusqu'en 2017[13].

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Étant jusqu'alors la copropriété du Genoa et de l'AC Milan, en juin 2012 le club Rossonero rachète la seconde moitié appartenant au Genoa et devient 100 % milanais alors que l'AS Rome avait fait le forcing pour le faire signer[14]. Après les départs de Zlatan Ibrahimović et d'Antonio Cassano et les blessures à répétition de Alexandre Pato, El Shaarawy commence la saison en tant que titulaire. Il marque son premier but en Ligue des champions, le 3 octobre 2012 face au Zenith Saint-Petersbourg et devient par ce biais le plus jeune buteur du Milan AC à l'âge de 19 ans et 342 jours[15].

Durant la première partie de la saison, il est titularisé 34 fois et marque 19 buts, toutes compétitions confondues. Cependant, avec l'arrivée de son compatriote Mario Balotelli, il est relégué sur le banc pour la seconde partie de la saison.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Selon le journal italien La Gazzetta dello Sport, il attirerait les convoitises de Naples[16]. Le club rival du Milan en Série A aurait ainsi proposé 30 millions d'euros pour s'attacher les services de l'attaquant. Mais les dirigeants rossoneri auraient gentiment refusé le pactole et pour cause, le 1er mars 2013, El Shaarawy prolonge son bail d’un an avec son club de cœur, son contrat courant désormais jusqu’en juin 2018[17]. On apprendra à la suite de cette annonce que Stephan était aussi courtisé par le prestigieux club catalan du FC Barcelone[18].

Ayant subi deux grosses blessures, El Shaarawy n'a pas beaucoup joué en cette saison 2013-2014 du Calcio. Il a fait son retour à l'entraînement avec l'équipe première le 9 avril 2014. Il jouera par la suite un match avec la Primavera, et sera mis sur le banc pour son retour de blessure lors du derby milanais.

Stephan El Shaarawy (à gauche) et Robinho se préparent à donner le coup d'envoi sous les couleurs de l'AC Milan.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

Comme la saison précédente, il n'a que peu joué avec son club. Blessé durant plusieurs mois, il n'a disputé que 18 matchs en championnat pour trois petits buts, dont un doublé contre le Torino lors de l'avant-dernière journée, juste après son retour sur les terrains.

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 2015, il est prêté avec option d'achat à l'AS Monaco[19], qui sera automatiquement levée si le joueur dispute au moins 25 matchs durant la saison. Il participe à son premier match officiel sous le maillot monégasque le 28 juillet 2015 en remplaçant Anthony Martial à la 83e minute lors du troisième tour de qualification aller de la Ligue des champions, face au BSC Young Boys. Il marque son premier but avec le club de la principauté lors du match retour, rentré à la 73e minute à la place de Ivan Cavaleiro, il est buteur deux minutes plus tard lors de ce match remporté 4 à 0[20]. Ne convaincant pas le staff monégasque lors de ses 24 apparitions (dont 15 en championnat pour 7 titularisations), Monaco souhaite se séparer de lui lors du mercato hivernal afin de ne pas avoir à lever l'option d'achat obligatoire à partir de 25 apparitions[21].

AS Roma[modifier | modifier le code]

Le 26 janvier 2016, il est prêté 6 mois à l'AS Roma, pour 2 millions, avec une option d’achat à 13 millions. Dès son premier match, il inscrit un but.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Sélection en équipes jeunes[modifier | modifier le code]

Il fait partie de l’équipe d’Italie des moins de 16 ans et des moins de 17 ans, avec qui il dispute l’Euro 2009 de sa catégorie, et la Coupe du monde avec les moins de 18 et 19 ans. Plus tard, il participe à un stage avec les moins de 21 ans en janvier 2011, et le mois suivant il est convoqué avec les U21 pour un match face à l’Angleterre, mais il ne rentrera pas en jeu.

Il dispute son premier match avec les Azzurrini le 15 novembre suivant, remplaçant Gabbiadini dans le seconde mi-temps, lors du match Italie-Hongrie (2-0), un match de qualification de l’Euro U21.

Il disputera 5 matchs avec les Espoirs et marquera 3 buts.

Sélections en équipe senior[modifier | modifier le code]

El Shaarawy a été convoqué la première fois en équipe senior le 15 août 2012 par Cesare Prandelli, pour un amical face à l’Angleterre (défaite 2-1). Il débute titulaire à seulement 19 ans. Il marque son premier but Azzure dans le match amical Italie-France (nouvelle défaite 2-1).

Il est inscrit dans la liste des 23 joueurs se rendant au Brésil pour la Coupe des Confédérations 2013. Il commence la compétition le 22 juin 2013 lors du match Italie-Brésil, remplaçant Diamanti.

Il est titulaire lors de la finale pour la 3e place face à l’Uruguay, match qu’il remporte aux tirs aux buts.

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les résultats de tous les buts inscrits par Stephan El Shaarawy avec l'Équipe d'Italie.

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Drapeau : Italie Stade Ennio-Tardini, Parme Drapeau : France France 1-0 1-2 Match amical
2 Drapeau : Azerbaïdjan Stade olympique, Bakou Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan 1-2 1-3 Éliminatoires Euro 2016
3 Drapeau : Allemagne Allianz Arena, Munich Drapeau : Allemagne Allemagne 4-1 4-1 Match amical

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques d'El Shaarawy au 28 mai 2016[22]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Play-offs Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de l'Italie Genoa CFC Serie A 1 0 0 0 0 0 - - - - - - - 1 0 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie Genoa CFC Serie A 2 0 0 0 0 0 - - - - - - - 2 0 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie Calcio Padoue (prêt) Serie B 25 7 2 1 0 0 - - - - 4 2 0 30 9 2
Sous-total 28 7 2 1 0 0 - 0 0 0 4 2 0 33 9 2
2011-2012 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 22 2 2 4 2 1 C1 2 0 0 - - - 28 4 3
2012-2013 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 37 16 4 1 1 0 C1 8 2 2 - - - 46 19 6
2013-2014 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 6 0 0 0 0 0 C1 3 1 0 - - - 9 1 0
2014-2015 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 18 3 4 1 0 0 - - - - - - - 19 3 4
Sous-total 83 21 10 6 3 1 - 13 3 2 0 0 0 102 27 13
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco (prêt) Ligue 1 15 0 0 0 0 0 C1+C3 3+6 1+2 0+1 - - - 24 3 1
Sous-total 15 0 0 0 0 0 - 3+6 1+2 0+1 0 0 0 24 3 1
2015-2016 Drapeau de l'Italie AS Rome (prêt) Serie A 16 8 2 0 0 0 C1 2 0 0 - - - 18 8 2
Sous-total 16 8 2 0 0 0 - 2 0 0 - - - 18 8 2
Total sur la carrière 141 34 13 7 3 1 - 23 6 3 4 2 0 175 45 17

En sélection[modifier | modifier le code]

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
Drapeau : Italie Italie
2012 3 1
2013 7 0
2014 1 0
2015 6 1
2016 1 1
Total 18 3

Mise à jour le 30 mars 2016

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Joueur doté d'une excellente conduite de balle en course et d'une bonne accélération, il joue dans la profondeur et surprend les défenseurs par sa vitesse. Adroit devant les buts et excellent passeur, il est connu pour ses compétences techniques[23] qui en font un bon dribbleur. Sa polyvalence est aussi un atout, bien que son poste soit celui d'ailier gauche dans un système à trois attaquants, il peut jouer dans l'axe, en soutien et aux côtés de l'avant centre, comme c'est le cas en sélection avec Mario Balotelli. Il n'hésite pas malgré son caractère offensif à soutenir l'équipe lors des phases défensives, et a démontré avoir de solides compétences dans ce domaine[24].

Anecdote[modifier | modifier le code]

El Shaarawy déclara à La Gazzetta dello Sport : « La famille de mon père habite près du Caire. Je me sens italien mais je n'oublie pas mes origines ». Et à la question « Le surnom de Petit Pharaon te plaît-il ? », il répondit : « Bien sûr qu'il me plaît, je l'ai inventé moi-même ! ».

Ses idoles sont Andreï Chevtchenko ainsi que les stars auriverdes Ronaldinho et Kaká[25],[26].

Revenus[modifier | modifier le code]

Durant le mois de juin 2011, El Shaarawy touchait un peu plus de 33 000 euros par mois, lorsqu'il fut transféré de son club formateur du Genoa vers le Milan AC. Un an plus tard, en juillet 2012, il obtient une revalorisation salariale avec une rémunération mensuelle d'un peu plus de 65 000 euros. Ayant refusé les demandes de transfert de grands clubs tels que le SSC Naples ou encore le FC Barcelone, il accepte de prolonger son contrat avec le club lombard. De ce fait, les dirigeants du Milan lui ont proposé de percevoir un salaire mensuel nettement supérieur d'environ 165 000 euros, aussi dû au fait de ses 16 buts marqués en 25 matchs de championnat[27].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiche de Stephan El Shaarawy », sur asmonaco.com (consulté le 19 août 2015)
  2. (it) « Olivera lancia il Genoa Il Chievo sprofonda », sur gazzetta.it,‎
  3. (it) Marco Liguori, « Stephan El Shaarawy, il "faraone" pronto per ritornare al Genoa », sur pianetagenoa1893.net,‎
  4. (it) « Supercoppa Primavera TIM 2009 », sur legaseriea.it
  5. (it) « Primavera: scudetto al Genoa », sur sportmediaset.mediaset.it,‎
  6. « Calcio: Stephan El Shaarawy è del Padova », sur padova24ore.it,‎
  7. (en) « El Shaarawy, Milan's latest jewel », sur fifa.com,‎
  8. (it) Pier Luigi Todisco, « Novara in A dopo 55 anni Il Padova si arrende: 2-0 », sur gazzetta.it,‎
  9. (it) « Gran Galà del Calcio Aic 2011 », sur assocalciatori.it/,‎
  10. « El Shaarawy va signer », sur lequipe.fr,‎
  11. (en) « AC Milan's Stephan El Shaarawy hopes to prove his worth after netting equaliser against Udinese »,‎ (consulté le 14 février 2012)
  12. (it) « Fenomeno Cavani, tripletta al Milan. Il Napoli sogna la scudetto », sur sport.virgilio.it,‎
  13. a et b (it) « FARAONE 2017 », sur acmilan.com,‎
  14. « Zoom sur Stephan El Shaarawy », sur tellementfoot.com
  15. (it) Pietro Mazzara, « El Shaarawy entra nella storia del Milan: è il suo marcatore più giovane in Champions », sur milannews.it,‎
  16. (fr) « El Shaarawy courtisé par le SSC Naples », sur sofoot.fr,‎
  17. (fr) « El Shaarawy prolonge son contrat », sur sofoot.fr,‎
  18. (fr) « Le Barça désirait El Shaarawy », sur le10sport.com,‎
  19. (fr) « El Shaarawy à l’AS Monaco », sur asmonaco.com,‎
  20. (fr) « AS Monaco vs. Young Boys », sur asmonaco.com,‎
  21. « Comment Monaco pousse El Shaarawy vers la sortie (pour ne pas être obligé de l’acheter) », sur Eurosport Mercato,‎ (consulté le 27 janvier 2016)
  22. « Statistiques de Stephan El Shaarawy », sur footballdatabase.eu
  23. (fr) « El Shaarawy très technique », sur sport-buzz.fr,‎
  24. (fr) « Présentation d'El Shaarawy », sur eurosport.fr,‎
  25. « Milan AC: Kaká est l'idole de El Shaarawy », sur sambafoot.com,‎
  26. « Le Pharaon remplace les monuments », sur fr.fifa.com,‎
  27. « Milan AC : le salaire d'El Shaarawy monte en flèche », sur topmercato.com,‎