Josette Hébert-Coëffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Josette Hébert-Coëffin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Josette Hébert-Coëffin, née le à Rouen et morte le à Paris, est une sculptrice et médailleuse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Josette Hébert-Coëffin est l'élève de Robert Wlérick, Charles Despiau et Maurice Gensoli. Elle suit des études à l'école des beaux-arts de Rouen où elle obtient un premier prix de sculpture et d'architecture en 1922. Elle est la première lauréate de la fondation John-Simon-Guggenheim à New York en 1937[1]. La même année, elle crée des modèles pour la manufacture nationale de Sèvres. Elle obtient une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1937 ainsi qu'une médaille d'or de la société d'encouragement pour l'industrie.

Elle demeure à Mont-Saint-Aignan dans les années 1930.

Elle est membre correspondant de l'académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Médaille[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Journal de Rouen, 25 octobre 1937.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Pinel (préf. Christian Hérail), Histoire de 140 familles. Témoignages de 70 descendants. 2 siècles d'industrie à Rouen, Rouen, (ISBN 978-2-9532785-0-7), p. 103.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, tome 3, 1976 et 1999, page 91.

Liens externes[modifier | modifier le code]