Sept jours en mai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sept jours en mai
Titre original Seven Days in May
Réalisation John Frankenheimer
Scénario Rod Serling
Musique Jerry Goldsmith
Acteurs principaux
Sociétés de production Joel Productions
Seven Arts Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller politique
Durée 118 minutes
Sortie 1964


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sept jours en mai (Seven Days in May) est un film américain réalisé par John Frankenheimer et sorti en 1964. Il s'agit de l'adaptation du roman Seven Days in May de Fletcher Knebel et Charles W. Bailey II.

L'histoire se déroule dans le contexte de la Guerre froide mais de manière quelque peu fictive, en 1970 alors que le film est sorti en 1964. Ce film part en fait de l'hypothèse d'un coup d'État destiné à renverser le gouvernement des États-Unis afin que puisse s'établir un pouvoir militaire. La peur du communisme est en toile de fond.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1970, l'Amérique est divisée sur l'attitude à adopter face aux soviétiques. Alors que le président des États-Unis Jordan Lyman et le président de l'URSS déclarent la fin de la guerre froide, cela n'est pas du goût de tous. Le très patriote général américain James Mattoon Scott — idole des foules et des conservateurs — est quant à lui partisan de la force. Il tente alors un coup d'État.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Non crédités

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu en Californie, notamment à Lake Arrowhead, la Naval Air Station North Island et à Los Angeles (aéroport international, Paramount Studios). Des scènes sont également tournées à Washington (aéroport international de Washington-Dulles, plans extérieurs de la Maison-Blanche), en Arizona et à Paris[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film est nommé pour deux Oscars en 1965. Edmond O'Brien est nommé au meilleur acteur dans un second rôle, pendant que Cary Odell et Edward G. Boyle sont listés dans la catégorie de Meilleure direction artistique-décor[2]. Aux Golden Globe Awards, Edmond O'Brien reçoit le prix au meilleur acteur dans un second rôle, pendant que Fredric March, John Frankenheimer et Jerry Goldsmith sont nommés au meilleur acteur, meilleur réalisateur et meilleure musique, respectivement[3].

Cette année, John Frankenheimer est lauréat du Bodil au meilleur film américain[4]. Rod Serling est nommé au Writers Guild of America Award pour le meilleur scénario[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film est considéré comme le premier film hollywoodien dans lequel apparait le fameux fusil d'assaut M16, alors tout juste en déploiement dans l'armée américaine[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  2. (en) « The 37th Academy Awards | 1965 », sur Oscars.org | Academy of Motion Picture Arts and Sciences (consulté le 24 mars 2021)
  3. (en) « Winners & Nominees 1965 », sur www.goldenglobes.com (consulté le 24 mars 2021)
  4. « Frankenheimer, John (Michael) 1930–2002 | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 24 mars 2021)
  5. « Writers Guild of America, USA (1965) », sur IMDb (consulté le 24 mars 2021)
  6. imfdb.org, information provenant du principal site internet spécialisé dans le référencement des armes utilisées dans les films.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Revue de presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]