Hartmannswiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hartmannswiller
La mairie.
La mairie.
Blason de Hartmannswiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement Thann-Guebwiller
Canton Guebwiller
Intercommunalité C.C. de la région de Guebwiller
Maire
Mandat
Joseph Weissbart
2014-2020
Code postal 68500
Code commune 68122
Démographie
Population
municipale
649 hab. (2014)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 46″ nord, 7° 12′ 59″ est
Altitude Min. 244 m – Max. 944 m
Superficie 4,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Hartmannswiller

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Hartmannswiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hartmannswiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hartmannswiller

Hartmannswiller (en dialecte alsacien : Hăbschwillr) est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. Les habitants sont les Hartmannswillerois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hartmannswiller est située entre le vignoble et les vergers, au pied du Hartmannswillerkopf (« Vieil Armand »), son majestueux protecteur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village fut mentionné pour la première fois en 1187 sous le nom de Hadmanswilre, lorsque le pape Grégoire VIII confirma à l'abbaye de Lucelle des possessions dans le village. Acquise ensuite par l'abbaye de Murbach, puis par l'évêché de Strasbourg, Hartmannswiller devint « propriété » des Waldner pour 100 marcs en 1331. Ce n'est qu'en 1760 que les Waldner devinrent réellement propriétaires du village.

La guerre de Trente Ans (1618-1648) a, comme souvent en Alsace, dépeuplé et ruiné le village.

En 1782, une épidémie de peste fait 82 victimes en quelques jours.

60 hommes du village meurent durant les guerres de la Révolution française et sous Napoléon Ier.

Durant la Première Guerre mondiale, Hartmannswiller, située à proximité du champ de bataille du Hartmannswillerkopf, fut presque entièrement détruite par l'artillerie.

La commune a été décorée le 2 novembre 1921 de la croix de guerre 1914-1918[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason d'Hartmannswiller

Les armes d'Hartmannswiller se blasonnent ainsi :
« De gueules à trois fasces d'argent, un lion rampant de sable brochant sur le tout. »[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Nicole Erny    
mars 2014 en cours Joseph Weissbart    
Les données manquantes sont à compléter.

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[3] :

  • total des produits de fonctionnement : 414 000 , soit 617 par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 361 000 , soit 538 par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 71 000 , soit 106 par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 145 000 , soit 216 par habitant ;
  • endettement : 190 000 , soit 282 par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 9,61 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 9,92 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 99,64 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 649 habitants, en diminution de -1,07 % par rapport à 2009 (Haut-Rhin : 1,52 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
735 800 848 947 1 174 1 022 1 013 1 080 961
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
848 898 924 889 806 760 705 638 611
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
648 624 556 372 445 431 394 384 391
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
387 395 427 466 503 523 646 656 649
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Hartmannswiller, l'église fortifiée du XVe siècle.
  • Villa romaine[8].
  • Église fortifiée du XVe siècle[9] et son orgue[10].
  • Le cimetière fortifié est, avec celui d'Hunawihr, le mieux conservé en Alsace[11],[12].
  • Champ de bataille de l'Hartmannswillerkopf dans la forêt communale (également sur communes de Soultz-Haut-Rhin, Uffholtz, Wattwiller et Wuenheim)[13],[14].
  • Monuments commémoratifs[15],[16].
  • Le château de Hartmannswiller : il s'agit certainement du siège de la famille dont le village porte le nom (Johannes de Arthmannswihr et Hugo Dictus Medar de Harmanswihr). Tourelle d'escaliers, murs aux chaînes d'angle à bossages, tour d'angle à meurtrière sont encore visibles.
  • Croix monumentales[17].
Vue rapprochée du mur d'enceinte.
L'église, côté est.
L'église, côté ouest.
L'autel latéral d'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Auguste Lustig, poète et dramaturge né à Hartmannswiller en 1840.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communes décorées de la Croix de guerre 1914-1918
  2. Archives Départementales du Haut-Rhin
  3. Les comptes de la commune
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Village », notice no IA00111879, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Eglise paroissiale Saint-Blaise », notice no IA00111881, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. Inventaire de l'orgue
  11. « Cimetière fortifié », notice no IA00111880, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Cimetière fortifié », notice no PA00085455, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Champ de bataille de l'Hartmannswillerkopt dans la forêt communale (également sur communes de Soultz-Haut-Rhin, Uffholtz, Wattwiller et Wuenheim) », notice no PA00085453, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Champ de bataille de l'Hartmannswillerkopf dans la forêt communale », notice no PA00085741, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. Monument aux Morts, Monument commémoratif au Vieil-Armand (Hartmannswillerkopf)
  16. Monument en mémoire des soldats du 152e R.I., régiment décimé lors de la bataille du 21 décembre 1915
  17. « Croix monumentales », notice no IA00111878, base Mérimée, ministère français de la Culture