Ugrunaaluk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ugrunaaluk kuukpikensis

Ugrunaaluk
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution du crâne de Ugrunaaluk kuukpikensis (juvénile).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Ornithopoda
Famille  Hadrosauridae
Sous-famille  Saurolophinae
Tribu  Edmontosaurini

Genre

 Ugrunaaluk
Mori et al.[1], 2015

Nom binominal

 Ugrunaaluk kuukpikensis
Mori et al.[1], 2015

Ugrunaaluk est un genre éteint de dinosaures ornithischiens herbivores de la famille des hadrosauridés (« dinosaures à bec de canard »).
Il est représenté par une unique espèce, Ugrunaaluk kuukpikensis, littéralement « brouteurs anciens de la rivière de Colville », découverte dans la Formation de Prince Creek, datée du Crétacé supérieur (Maastrichtien inférieur - il y a environ entre 72 et 68 Ma (millions d'années) -), dans le nord de l'Alaska aux États-Unis.

Le genre et l'espèce ont été nommés en 2015 par des chercheurs de l’Université de l'Alaska de Fairbanks[1],[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique, Ugrunaaluk, signifie « brouteur ancien » en langue inupiat et l'épithète spécifique, kuukpikensis, se réfère dans cette même langue au fleuve Colville, le long duquel les restes fossiles ont été mis au jour[1],[2].

Squelette reconstitué d'un jeune Ugrunaaluk kuukpikensis, appelé précédemment Edmontosaurus sp.

Historique[modifier | modifier le code]

De très nombreux os d'hadrosauridés (plusieurs milliers) ont été collectés dans la couche à ossements de Liscomb dans la formation géologique de Prince Creek. Cependant la plupart de ces os appartiennent à des spécimens juvéniles, ce qui a compliqué leur identification. Ce n'est qu'en 2014 que le paléontologue Hirotsugu Mori a pu déterminer, par traitement statistique et par comparaison avec les restes d'un Edmontosaurus de taille semblable (Edmontosaurus annectens), qu'il s'agissait selon lui d'un nouveau genre, distinct de l'autre hadrosauridé (Edmontosaurus regalis) présent avec lui dans ces sédiments de l'Alaska[3],[2]. Mori le décrit en 2015 sous le nom d'Ugrunaaluk kuukpikensis[1].

Cette attribution est cependant remise en cause en 2017 par Hai Xing et al. qui le considèrent comme un nomen dubium non distinguable des autres Edmontosaurus regalis présents dans la couche à ossements[4].

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Note : dans certaines classifications, la tribu Edmontosaurini est placée dans la sous-famille des Hadrosaurinae.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Mori, Hirotsugu, Druckenmiller, Patrick S. et Erickson, Gregory M., « A new Arctic hadrosaurid from the Prince Creek Formation (lower Maastrichtian) of northern Alaska », Acta Palaeontologica Polonica, no In press,‎ (DOI 10.4202/app.00152.2015, lire en ligne)
  2. a, b et c « « Ugrunaaluk kuukpikensis », le nouveau dinosaure découvert dans le nord de l’Alaska », sur Le Monde, (consulté le 24 septembre 2015)
  3. (en) Mori, H., 2014, Osteology, Relationships And Paleoecology Of a New Arctic Hadrosaurid (Dinosauria: Ornithopoda) From the Prince Creek Formation Of Northern Alaska. Unpublished Ph.D. thesis, University of Alaska Fairbanks, Fairbanks 333 pp
  4. (en) H. Xing, J.C. Mallon et M.L. Currie, « Supplementary cranial description of the types of Edmontosaurus regalis (Ornithischia: Hadrosauridae), with comments on the phylogenetics and biogeography of Hadrosaurinae », PLoS ONE, vol. 12, no 4,‎ , e0175253 (DOI 10.1371/journal.pone.0175253, lire en ligne)