Penelopognathus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Penelopognathus weishampeli

Penelopognathus est un genre éteint de dinosaures ornithopodes appartenant à la super-famille des Hadrosauroidea. Ses restes fossiles ont été découverts en Chine dans la Région autonome de Mongolie-Intérieure. Ils proviennent de la formation géologique de Bayin-Gobi, datée de l'Albien (sommet du Crétacé inférieur), soit il y a environ entre ≃113,0 et 100,5 millions d'années[1].

Une seule espèce est rattachée au genre : Penelopognathus weishampeli, décrite par Paul Godefroit et ses collègues en 2005[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Penelopognathus est composé des mots du grec ancien penelops, « oie sauvage » et gnathos « mâchoire », pour faire référence à ses descendants possibles, les hadrosauridés, les « dinosaures à bec de canard ». L'épithète spécifique, weishampeli, honore le paléontologue David B. Weishampel, un spécialiste des dinosaures[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cet hadrosauroïde basal devait mesurer environ 6 mètres de long pour une masse de 2 à 2,5 tonnes[2]. Il est caractérisé par ses longues mâchoires étroites. Sa branche dentaire est allongée et droite avec sa face latérale percée par une vingtaine de petits foramens. Les dents de la mandibule apparaissent plus primitives que celles de Probactrosaurus, mais plus évoluées que celles d'Altirhinus, deux autres hadrosauroïdes basaux trouvés également dans le Crétacé inférieur de la région du désert de Gobi.

Classification[modifier | modifier le code]

Penelopognathus est classé comme un hadrosauroïde basal (un non-hadrosauridé). Cependant son nom n’apparaît plus dans les analyses phylogénétiques de ce groupe depuis 2012[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Godefroit, P., Li, H., and Shang, C.Y. (2005). "A new primitive hadrosauroid dinosaur from the Early Cretaceous of Inner Mongolia (P.R. China)". Comptes Rendus Palévol 4(8):697-705. DOI:10.1016/j.crpv.2005.07.004
  2. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  3. (en) Wu Wenhao et Pascal Godefroit, Bernissart Dinosaurs and Early Cretaceous Terrestrial Ecosystems, Indiana University Press, , 293–333 p., « Anatomy and Relationships of Bolong yixianensis, an Early Cretaceous Iguanodontoid Dinosaur from Western Liaoning, China »
  4. (en) A. Prieto-Marquez, G.M. Erickson et J.A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)
  5. (en) P. Cruzado-Caballero and J. E. Powell. 2017. Bonapartesaurus rionegrensis, a new hadrosaurine dinosaur from South America: implications for phylogenetic and biogeographic relations with North America. Journal of Vertebrate Paleontology 37(2):e1289381:1-16

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]