Molaire (dent)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Molaire.
image illustrant la médecine image illustrant la zoologie
Cet article est une ébauche concernant la médecine et la zoologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Une molaire humaine.
Denture humaine définitive. Mandibule droite (vue supérieure).

Les molaires sont les dents du fond. Elles servent à écraser la nourriture. L'être humain possède douze molaires dont 3 sur chaque arcade dentaire. La dent de sagesse est la troisième molaire, la dernière en arrière sur l'arcade dentaire.

Les différents types[modifier | modifier le code]

Les molaires changent considérablement d'une espèce à l'autre. Elles ont donc différents noms :

  • Tribosphénique : qui équipent les mâchoires des insectivores et des ornithorynques. Les molaires du haut possèdent trois pointes alignées ou en triangle mais décalées sur le maxillaire et la mandibule pour être oclusales et pouvoir broyer, celles du bas en possèdent deux alignées et une troisième sur le côté.
  • Quadrate ou Euthémorphique : qui équipent les primates, dont l'humain. Quatre crevasses en rectangle, parfois cinq.
  • Bunodonte : au lieu de pics aiguisés, ce sont des bosses arrondies.
  • Hypsodonte : il y a beaucoup d'émail et de dentine au-dessus de la gencive et sur la pulpe de la dent. De telles molaires se retrouvent chez les mammifères tels que le cheval.
  • Zalambdodonte : la dent possède une crevasse centrale en forme de lambda (Λ).
  • Dilambdodonte : comme une dent zalambdodonte, mais avec deux crevasses par dent.
  • Lophodonte : la dent possède des stries perpendiculaires à la mâchoire comme chez les rongeurs[1]
  • Sélénodonte
  • Loxodonte

Les humains adultes possèdent 12 molaires : 4 molaires dès 6 ans, 4 molaires dès 12 ans et 4 dents de sagesse. Les dents de sagesse sont les dents les plus fréquemment extraites et elles peuvent causer des dommages aux dents adjacentes[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]