Aralosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aralosaurus (« lézard de la mer d'Aral ») est un genre de dinosaure ornithopode de la famille des Hadrosauridae, dont la seule espèce est Aralosaurus tuberiferus.

Généralités[modifier | modifier le code]

Aralosaurus vivait durant le Turonien (Crétacé supérieur) il y a environ 92 millions d’années, au Kazakhstan. Ce dinosaure possédait un bec de canard et une bosse devant les yeux. Il fut découvert près de la mer d'Aral en Asie centrale, d'où son nom.

Aralosaurus était capable de mouvements bipède et quadrupède. Les groupes d'œufs montrent qu'il vivait en troupeaux et avec des emplacements sûrs pour pondre ses œufs. Plusieurs parents, tels que Jaxartosaurus ont été aussi retrouvés dans le secteur environnant celui où Aralosaurus tuberiferus a été trouvé.

  • Époque : Crétacé supérieur (- 100,5 Ma à - 66 Ma)
  • Taille : 6 à 8 m de long, 3 m de haut, 5 tonnes
  • Habitat : Asie
  • Régime alimentaire : herbivore

Étymologie[modifier | modifier le code]

Aralosaurus signifie « le lézard de la mer d'Aral », parce qu'il a été retrouvé dans la mer d'Aral quand elle a commencé à se tarir.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Aralosaurus tuberiferus était de la taille d'un éléphant, mesurant jusqu'à 9 mètres de long, mais pesant plus de 5 tonnes. Bien qu’on sache peu de choses à son sujet (seul un crâne presque complet a été découvert), il a été identifié par un bec avec presque 1 000 petites dents réparties en 30 rangées. Ces dents étaient utilisées pour broyer les plantes en les mâchant, une caractéristique commune aux dinosaures herbivores, mais insolite pour les autres reptiles. La crête nasale devant les yeux était commune à la plupart des Hadrosaures. Elle pourrait avoir été aussi utilisée comme une arme dans les duels entre les mâles se heurtant de la tête, comme beaucoup d’animaux de nos jours tels que les béliers et les bouquetins. Cette crête nasale, certains scientifiques pensent qu’elle aurait pu être utilisée pour amplifier les sons d'appel entre les membres du troupeau. Il avait une queue épaisse, un corps volumineux et des jambes postérieures puissantes, comme les autres hadrosaures, sûrement utiles pour fuir les prédateurs.

Inventaire des fossiles retrouvés[modifier | modifier le code]

  • Un crâne presque complet.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rozhdestvensky, A.K. (1968). [Hadrosaurs of Kazakhstan]. In: Tatarinov, L. P., et al. (eds.). [Upper Paleozoic and Mesozoic Amphibians and Reptiles]. Akademia Nauk S.S.S.R. Moscow. p. 97-141 (Voir en ligne)
  • Godefroit, P., Alifanov, V., and Bolotsky, Y. (2004) A re-appraisal of Aralosaurus tuberiferus (Dinosauria, hadrosauroidae) from the Late Cretaceous of Kazakhstan: Bulletin de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Beligique, Sciences de la Terre, v. 74, supplément, p. 139-154

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]