Blasisaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blasisaurus canudoi

Blasisaurus est un genre éteint de dinosaures ornithopodes de la famille des hadrosauridés et de la sous-famille des lambéosaurinés. Il a vécu tout à la fin du Crétacé supérieur où il figure parmi les derniers dinosaures qui existaient encore avant l'Extinction Crétacé-Tertiaire, il y a 66 Ma[1],[2].

La seule espèce connue (et espèce type), Blasisaurus canudoi, a été nommée et décrite par Penélope Cruzado-Caballero, Xabier Pereda-Suberbiola et José Ignacio Ruiz-Omeñaca en 2010[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique réfère au site « Blasi 1 », où les restes ont été retrouvés. Le nom spécifique a été donné en l'honneur du paléontologue José Ignacio Canudo[1].

Découverte et description[modifier | modifier le code]

Le genre est basé sur l'holotype MPZ99/667, conservé à Huesca. Il est constitué d'un crâne avec des fragments de mandibule retrouvés dans une strate datée du Maastrichtien supérieur au sommet des grès de la formation géologique de Arén (en)[1]. Cette formation est recouverte par la formation de Tremp dans laquelle, à quelques kilomètres de là, a été découvert un autre lambéosauriné : Arenysaurus[3]. La datation radiométrique du niveau duquel a extrait Blasisaurus donne « un âge légèrement plus vieux que 65,8 Ma et bien plus jeune que 67,7 Ma (millions d'années) »[1],[4].

Blasisaurus est un Hadrosauridae de taille moyenne. Selon ses inventeurs, il se distingue d'Arenysaurus par la forme de ses dents et l'absence d'arêtes secondaires[1]. Cependant en 2013, Prieto-Márquez et ses collègues ont conclu que les caractères diagnostiques définis pour Arenysaurus ne sont pas « uniques », sans pouvoir cependant trancher sur une possible synonymie entre ces deux genres[2].

Classification[modifier | modifier le code]

L'analyse cladistique réalisée par les auteurs place Blasisaurus en groupe frère avec Arenysaurus[1],[5]. En 2013, Penélope Cruzado-Caballero et ses collègues positionnent Blasisaurus et Arenysaurus dans la tribu des Parasaurolophini[6].

Cladogramme[modifier | modifier le code]

Le cladogramme ci-dessous, d'Albert Prieto-Márquez et ses collègues, réalisé la même année, en 2013, montre une phylogénie très différente, et place Blasisaurus dans la tribu des Lambeosaurini, en groupe frère du genre Arenysaurus[2].

 Lambeosaurinae 
Aralosaurini

Aralosaurus



Canardia





Jaxartosaurus



Tsintaosaurini

Tsintaosaurus



Pararhabdodon




Parasaurolophini

Charonosaurus


Parasaurolophus

Parasaurolophus cyrtocristatus




Parasaurolophus tubicen



Parasaurolophus walkeri





Lambeosaurini
Lambeosaurus

Lambeosaurus lambei



Lambeosaurus magnicristatus




Corythosaurus

Corythosaurus casuarius



Corythosaurus intermedius





"Hypacrosaurus" stebingeri




Hypacrosaurus



Olorotitan




Arenysaurus



Blasisaurus





Magnapaulia




Velafrons




Amurosaurus



Sahaliyania













Un cladogramme plus large, plus complet et plus récent, établi par les mêmes auteurs en 2016, se trouve dans l'article Hadrosauridae. Le clade constitué par les genres Blasisaurus et Arenysaurus y est placé comme le taxon le plus évolué parmi les Lambeosaurinae[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Penélope Cruzado-Caballero, Xabier Pereda-Suberbiola et José Ignacio Ruiz-Omeñaca, « Blasisaurus canudoi gen. et sp. nov., a new lambeosaurine dinosaur (Hadrosauridae) from the Latest Cretaceous of Arén (Huesca, Spain) », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 47, no 12,‎ , p. 1507–1517 (DOI 10.1139/E10-081, lire en ligne)
  2. a b et c (en) Albert Prieto-Márquez, Fabio M. Dalla Vecchia, Rodrigo Gaete et Àngel Galobart, « Diversity, Relationships, and Biogeography of the Lambeosaurine Dinosaurs from the European Archipelago, with Description of the New Aralosaurin Canardia garonnensis », PLoS ONE, vol. 8, no 7,‎ , e69835 (DOI 10.1371/journal.pone.0069835)
  3. (en) Xabier Pereda-Suberbiola, José Ignacio Canudo, Penélope Cruzado-Caballero, José Luis Barco, Nieves López-Martínez, Oriol Oms et José Ignacio Ruiz-Omeñaca, The last hadrosaurid dinosaurs of Europe: A new lambeosaurine from the Uppermost Cretaceous of Aren (Huesca, Spain), vol. 8, , 559–572 p. (DOI 10.1016/j.crpv.2009.05.002)
  4. (en) Ogg, J.G., Ogg, G., and Gradstein, F.M. 2008. The concise geolo-gic time scale. Cambridge University Press, New York
  5. (en) P. Cruzado-Caballero, J.I. Canudo, M. Moreno-Azanza et J.I. Ruiz-Omeñaca, « International Hadrosaur Symposium at the Royal Tyrrell Museum of Palaeontology », Program and Abstracts, Royal Tyrrell Museum of Paleontology,‎ , p. 33–37 (lire en ligne)
  6. (en) Penélope Cruzado-Caballero , José Ignacio Canudo , Miguel Moreno-Azanza & José Ignacio Ruiz-Omeñaca, 2013, New material and phylogenetic position of Arenysaurus ardevoli, a lambeosaurine dinosaur from the late Maastrichtian of Arén (northern Spain).Pages 1367-1384, Published online: 12 Nov 2013, https://doi.org/10.1080/02724634.2013.772061
  7. (en) A. Prieto-Marquez, G.M. Erickson et J.A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]