Protohadros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Protohadros byrdi

Protohadros est un genre éteint de dinosaures ornithopodes appartenant à la super-famille des Hadrosauroidea. Il vivait en Amérique du Nord, au début du Crétacé supérieur, au Cénomanien, soit il y a environ entre 100,5 et 93,9 millions d'années[1],[2].

Une seule espèce est connue : Protohadros byrdi, décrite par Jason Head en 1998[2].

L'holotype de cette espèce est un ensemble de fossiles incluant un crâne partiel, des fragments de côtes, une griffe de main et une arche neurale de vertèbre. Il a été découvert dans la formation géologique de Woodbine, dans le comté de Denton au Texas. Des empreintes de pas fossilisées, pouvant appartenir à un Protohadros byrdi ont été découverte en 1997 et décrite sous le nom binominal d'ichnoespèce Caririchnium protohadrosaurichnos[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Protohadros est construit avec les mots du grec ancien πρῶτος, protos, « premier », et ἁδρός, hadros, « épais », qui fait référence à l'analyse de J. Head qui le considérait comme le « premier hadrosaure »[2]. Le nom d'espèce byrdi rend hommage au découvreur du fossile, Gary Byrd.

Description[modifier | modifier le code]

En se basant sur la longueur de son crâne, qui fait environ 70 centimètres, l'inventeur du genre a estimé la longueur totale de l'animal entre 7 et 8 mètres[2], ce qui est repris par Thomas Holtz en 2011[4]. Protohadros est caractérisé par un grand menton et un museau dont la partie avant est fortement courbée vers le bas[2].

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Son museau courbé vers le sol a amené J. Head à envisager que Protohadros devait pâturer des plantes basses, soit sur le sol soit dans des marais, plutôt que des feuillages d'arbres ou de buissons[2]. Comme tous les hadrosauroïdes, il pouvait courir sur ses deux pattes arrière et marcher à quatre pattes. Il vivait probablement en groupe.

Classification[modifier | modifier le code]

Protohadros a été considéré lors de sa découverte comme le plus basal des hadrosauridés, d'où son nom de « premier hadrosaure »[2]. Les études phylogénétiques ultérieures l'ont sorti de la famille des hadrosauridés, pour en faire un taxon moins évolué, un hadrosauroïde basal[5],[6],[7],[8]. Une analyse phylogénétique de 2016, établie par Prieto-Márquez et ses collègues, confirme cette évaluation et conduit au cladogramme suivant[9] :

Hadrosauroidea 

Jinzhousaurus




Equijubus




Probactrosaurus





Jeyawati




Protohadros



Eolambia






Tanius





Bactrosaurus




Levnesovia






Gilmoreosaurus




Telmatosaurus





Jintasaurus




Lophorhothon






Claosaurus




Tethyshadros



Hadrosauridae













Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J.J. Head, 1996, "A primitive hadrosaur (Dinosauria: Ornithischia) from the Cenomanian of Texas and its implications for hadrosaurian phylogenetic and biogeographic histories", Journal of Vertebrate Paleontology 16(3, supplement): 40A
  2. a b c d e f et g (en) Head J.J., 1998, "A new species of basal hadrosaurid (Dinosauria, Ornithopoda) from the Cenomanian of Texas", Journal of Vertebrate Paleontology 18(4): 718 - 738 (1998)
  3. (en) Yuong-Nam Lee, 1997, "Bird and dinosaur footprints in the Woodbine Formation (Cenomanian), Texas", Cretaceous Research (1997) 18: 849-864
  4. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  5. (en) Albert Prieto-Márquez et Mark A. Norell, « Anatomy and Relationships of Gilmoreosaurus mongoliensis (Dinosauria: Hadrosauroidea) from the Late Cretaceous of Central Asia », American Museum Novitates, no 3694,‎ , p. 1–52 (DOI 10.1206/3694.2)
  6. (en) Angel Alejandro Ramírez-Velasco, Mouloud Benammi, Albert Prieto-Márquez, Jesús Alvarado Ortega et René Hernández-Rivera, « Huehuecanauhtlus tiquichensis, a new hadrosauroid dinosaur (Ornithischia: Ornithopoda) from the Santonian (Late Cretaceous) of Michoacán, Mexico », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 49, no 2,‎ , p. 379–395 (DOI 10.1139/e11-062)
  7. (en) Wenhao Wu, « Anatomy and Relationships of Bolong yixianensis, an Early Cretaceous Iguanodontoid Dinosaur from Western Liaoning, China », dans Pascal Godefroit, Bernissart Dinosaurs and Early Cretaceous Terrestrial Ecosystems, Indiana University Press, , p. 293–333
  8. (en) P. Cruzado-Caballero and J. E. Powell. 2017. Bonapartesaurus rionegrensis, a new hadrosaurine dinosaur from South America: implications for phylogenetic and biogeographic relations with North America. Journal of Vertebrate Paleontology 37(2):e1289381:1-16
  9. (en) Albert Prieto-Marquez, Gregory M. Erickson et Jun A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]