Augustynolophus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Augustynolophus morrisi

Augustynolophus
Description de cette image, également commentée ci-après
Crâne d'Augustynolophus.
Classification
Règne Animalia
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Ornithopoda
Super-famille  Hadrosauroidea
Famille  Hadrosauridae
Sous-famille  Saurolophinae
Tribu  Saurolophini

Genre

 Augustynolophus
Prieto-Márquez[1], 2015

Nom binominal

 Augustynolophus morrisi
Prieto-Márquez[1], 2015

Synonymes

  • Saurolophus morrisi (Prieto-Márquez[2], 2013)

Augustynolophus est un genre éteint de dinosaures herbivores « à bec de canard » du sous-ordre des ornithopodes et de la famille des hadrosauridés. Ses fossiles ont été découverts en Amérique du Nord, dans la formation géologique de Moreno en Californie[3]. Le niveau stratigraphique dans lequel ses fossiles ont été trouvés est daté de la partie terminale du Crétacé supérieur, du Maastrichtien supérieur, juste avant la grande extinction de la fin du Crétacé intervenue il y a environ entre 66 Ma (millions d'années), ce qui en fait un des derniers dinosaures non-aviens ayant existé[4].

Une seule espèce est rattachée au genre : Augustynolophus morrisi, d'abord décrite sous le nom de Saurolophus morrisi par Albert Prieto-Márquez et Jonathan R. Wagner en 2013[2], puis attribué à son propre genre, Augustynolophus, en 2015 par Prieto-Márquez et ses collègues[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom découle d'une combinaison de la famille Augustyn, qui a aidé à soutenir le musée du comté de Los Angeles, et le suffixe "-lophus", se référant à sa relation avec Saurolophus. Le nom de l'espèce fait référence au paléontologue William Morris[1].

Découverte[modifier | modifier le code]

Fragments de membres et de côtes d'Augustynolophus.

Après avoir été décrit comme une espèce de Saurolophus, sous le nom binominal de S. morrisi[2], une étude plus approfondie des fossiles a révélé que la structure crânienne de Saurolophus morrisi était très différente de celles des autres espèces de Saurolophus, et ainsi le genre Augustynolophus a été érigé pour ce spécimen en 2015[1],[5].

Tous les spécimens ont été retrouvés en Californie[6]. En tout, deux spécimens ont été retrouvés, l'un en 1943, référencé LACM/CIT 2852 qui constitue l'holotype. Il comprend la majorité du crâne, des vertèbres et des os provenant des membres. L'autre spécimen a été découvert en 1939, il est référencé LACM/CIT 2760 et composé aussi de fragments du crâne mais également des membres. De petite taille, le spécimen n'était probablement pas encore adulte[7],[2].

Augustynolophus est l'un des trois seuls dinosaures connus sur la côte ouest des États-Unis. Les deux autres sont Aletopelta coombsi du Campanien[8] et une espèce non décrite de tyrannosaure en provenance de l'état de Washington[9].

Classification[modifier | modifier le code]

Augustynolophus est un hadrosauridé, de la sous-famille des saurolophinés et de la tribu des Saurolophini[10].

Cladogramme[modifier | modifier le code]

Au sein de la tribu des Saurolophini, il est accompagné des genres Saurolophus et Prosaurolophus selon A. Prieto-Márquez et ses collègues en 2016[10]. L'étude phylogénétique de Penélope Cruzado-Caballero et J. E. Powell en 2017, lors de la description d'un nouveau genre de Saurolophini, Bonapartesaurus, ne retient pas le genre Augustynolophus[11]. Le cladogramme suivant est celui établi par Prieto-Márquez et ses collègues en 2016. Il montre la position d'Augustynolophus en groupe frère de Saurolophus au sein de la tribu des Saurolophini[10] :



Telmatosaurus





Jintasaurus



Lophorhothon





Claosaurus




Tethyshadros


Hadrosauridae

Hadrosaurus



Saurolophidae

Eotrachodon



Lambeosaurinae

Saurolophinae


Acristavus



Maiasaura



Brachylophosaurus






Naashoibitosaurus




Kritosaurus




Gryposaurus




« Big Bend UTEP 37.7 »




Willinakaqe



Secernosaurus









"Sabinosaure" PASAC-1





Prosaurolophus




Augustynolophus



Saurolophus






Kerberosaurus




Kundurosaurus




Shantungosaurus



Edmontosaurus
















Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) A. Prieto-Márquez, J. R. Wagner, P. R. Bell et L. M. Chiappe, « The late-surviving ‘duck-billed’dinosaur Augustynolophus from the upper Maastrichtian of western North America and crest evolution in Saurolophini », Geological Magazine, Cambridge University Press, vol. 152,‎ , p. 225-241 (lire en ligne)
  2. a b c et d (en) A. Prieto-Márquez et J.R. Wagner, « A new species of saurolophine hadrosaurid dinosaur from the Late Cretaceous of the Pacific coast of North America », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 58, no 2,‎ , p. 255–268 (DOI 10.4202/app.2011.0049)
  3. (en) H.D. Sues, P.R. Bell et D.C. Evans, « Revision of the status of Saurolophus (Hadrosauridae) from California, USA. », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 47, no 11,‎ , p. 1417–1426 (DOI 10.1139/e10-062)
  4. (en) T.M. Lehman, « Late Maastrichtian paleoenvironments and dinosaur biogeography in the western interior of North America », Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology, vol. 60,‎ , p. 189–217 (DOI 10.1016/0031-0182(87)90032-0)
  5. (en) P.R. Bell, « Redescription of the skull of Saurolophus osborni Brown 1912 (Ornithischia: Hadrosauridae) », Cretaceous Research, vol. 32, no 1,‎ , p. 30–44 (DOI 10.1016/j.cretres.2010.10.002, lire en ligne)
  6. (en) Scott D. Sampson, Mark A. Loewen, Andrew A. Farke, Eric M. Roberts, Catherine Forster, Joshua A. Smith, Alan L. Titus, « New Horned Dinosaurs from Utah Provide Evidence for Intracontinental Dinosaur Endemism », PLoS ONE, vol. 5, no 9,‎ , e12292 (PMID 20877459, PMCID 2929175, DOI 10.1371/journal.pone.0012292, lire en ligne)
  7. (en) Richard Hilton, Dinosaurs and Other Mesozoic Reptiles of California, University of California Press, , p. 264
  8. (en) T.L. Ford, 12. Carlsbad Ankylosaur (Ornithischia, Ankylosauria): An Ankylosaurid and Not a Nodosaurid.=, Bloomington, Indiana, 1st, , 239–258 p. (ISBN 0253339642, lire en ligne)
  9. (en) Brandon Peecook et Christian Sidor, « The First Dinosaur from Washington State and a Review of Pacific Coast Dinosaurs from North America », PLoS ONE, vol. 10, no 5,‎ , e0127792 (PMID 25993090, PMCID 4439161, DOI 10.1371/journal.pone.0127792, lire en ligne)
  10. a b et c (en) A. Prieto-Marquez, G.M. Erickson et J.A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)
  11. (en) P. Cruzado-Caballero and J. E. Powell. 2017. Bonapartesaurus rionegrensis, a new hadrosaurine dinosaur from South America: implications for phylogenetic and biogeographic relations with North America. Journal of Vertebrate Paleontology 37(2):e1289381:1-16

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]