Levnesovia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Levnesovia transoxiana

Levnesovia est un genre éteint de dinosaures ornithopodes, un membre basal de la super-famille des hadrosauroïdes ayant vécu en Asie centrale, et en particulier en Ouzbékistan, au cours du Crétacé supérieur au Turonien moyen et supérieur, il y a environ entre 92 et 90 Ma (millions d'années)[1].

Une seule espèce est rattachée au genre : Levnesovia transoxiana, décrite en 2009 par Hans-Dieter Sues et Avrianov[1]. Ses restes fossiles sont limités à une petite partie du crâne.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Levnesovia rend hommage au paléontologue russe Lev Nesov et le nom spécifique fait référence à l'ancienne région de la Transoxiane où a été découvert le fossile de Levnesovia[1].

Description[modifier | modifier le code]

La pauvreté des restes fossiles retrouvés rend difficile toute extrapolation quant à la taille de Levnesovia. Selon Gregory Paul en 2010, il devait mesurer 2 mètres de long[2], tandis que Thomas Holtz, en 2011, estime sa longueur à environ 6 mètres, pour une masse de l'ordre de 2 tonnes[3].

Levnesovia est proche du genre Bactrosaurus, un hadrosauroïde un peu plus récent découvert en Mongolie-intérieure (Chine). Il s'en distingue par une haute crête sagittale sur les pariétaux et par l'absence d'épines neurales dorsales en forme de massue chez les spécimens adultes[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Les études phylogénétiques concordent pour placer Levnesovia comme un membre basal des Hadrosauroidea[4],[5]. Une analyse phylogénétique de 2016, établie par Prieto-Márquez et ses collègues, confirme cette évaluation et conduit au cladogramme suivant[6] :

Hadrosauroidea 

Jinzhousaurus




Equijubus




Probactrosaurus





Jeyawati




Protohadros



Eolambia






Tanius





Bactrosaurus




Levnesovia






Gilmoreosaurus




Telmatosaurus





Jintasaurus




Lophorhothon






Claosaurus




Tethyshadros



Hadrosauridae













Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Hans-Dieter Sues and Alexander Averianov. (2009). "A new basal hadrosauroid dinosaur from the Late Cretaceous of Uzbekistan and the early radiation of duck-billed dinosaurs." Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, 276(1667): 2549-2555. DOI:10.1098/rspb.2009.0229
  2. (en) Paul, G.S., 2010, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press p. 292
  3. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  4. (en) Wenhao Wu, « Anatomy and Relationships of Bolong yixianensis, an Early Cretaceous Iguanodontoid Dinosaur from Western Liaoning, China », dans Pascal Godefroit, Bernissart Dinosaurs and Early Cretaceous Terrestrial Ecosystems, Indiana University Press, , p. 293–333
  5. (en) P. Cruzado-Caballero and J. E. Powell. 2017. Bonapartesaurus rionegrensis, a new hadrosaurine dinosaur from South America: implications for phylogenetic and biogeographic relations with North America. Journal of Vertebrate Paleontology 37(2):e1289381:1-16
  6. (en) Albert Prieto-Marquez, Gregory M. Erickson et Jun A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]