Probactrosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Probactrosaurus gobiensis

Probactrosaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette de Probactrosaurus conservé au
Musée paléozoologique de Chine.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Ornithopoda
Infra-ordre  Iguanodontia
Super-famille  Hadrosauroidea

Genre

 Probactrosaurus
Rojdestvenski, 1966

Nom binominal

 Probactrosaurus gobiensis
Rojdestvenski, 1966

Probactrosaurus est un genre éteint de dinosaures ornithopodes appartenant à la super-famille des Hadrosauroidea. Il vivait dans la Chine au Crétacé inférieur. Il a été appelé « l'iguanodon d'Asie » suite à sa détermination initiale qui le considérait comme un Iguanodontidae[1].

Les restes de cet ornithopode ont été découverts par une expédition sino-soviétique dans le désert de Gobi en Mongolie-Intérieure en 1959-1960.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom signifie « avant Bactrosaurus », car son inventeur pensait qu'il s'agissait de l'ancêtre direct d'un autre Hadrosauroidea basal : Bactrosaurus[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

La seule espèce valide rattachée au genre est Probactrosaurus gobiensis, décrite par Anatoli Konstantinovitch Rojdestvenski en 1966[1]. L'holotype référencé PIN 2232/1, est un squelette partiel avec un crâne provenant de la formation géologique de Dashuigou. Un second squelette partiel, référencé PIN 2232-10, a été découvert avec de nombreux restes fragmentaires.

Une seconde espèce nommée P. alshanicus a été érigée en 1966 par Rojdestvenski à partir de la partie arrière d'un crâne. Cette espèce a été mise en synonymie avec l'espèce type P. gobiensis en 2002 par David B. Norman. De plus, le fragment de crâne holotype a été perdu[2].

Une troisième espèce a été créée en 1997 par Lü Junchang : P. mazongshanensis[3]. David Norman en 2002 considère ce spécimen comme proche de deux autres hadroasauroïdes basaux Equijubus et Altirhinus et non comme un P. gobiensis[2]. Cette évaluation n'est pas suivie par Tou, Li et Dodson qui, en 2014, l'attribue à un nouveau genre : Gongpoquansaurus[4]. Cette proposition n'est pas retenue dans les analyses phylogénétiques postérieures[5],[6].

Description[modifier | modifier le code]

Crâne d'un spécimen de Probactrosaurus gobiensis.
Squelettes remontés de Protobactrosaurus.
Vue d'artiste d'un Probactrosaurus

Probactrosaurus était un dinosaure herbivore principalement quadrupède de taille assez modeste. Sa longueur totale est estimée entre 3,50 et 5,50 mètres, sa masse est difficile à évaluer, entre 200 kg[7] et 1 tonne[8]. Protobractosaurus avait un structure légère, avec des bras et des mains relativement longs et minces, et un seul petit pouce pointu. Son museau est étroit avec une mandibule allongée portant des batteries de dents, chacune consistant en une double rangée superposée de dents jugales aplaties et une troisième rangée de dents de remplacement en phase de croissance[9].

Classification[modifier | modifier le code]

Toutes les études phylogénétiques démontrent que Protobractosaurus est un dinosaure hadrosauroïde basal[10],[11],[12]. Une analyse phylogénétique de 2016, établie par Prieto-Márquez et ses collègues, confirme cette évaluation et conduit au cladogramme suivant[5] :

Hadrosauroidea 

Jinzhousaurus




Equijubus




Probactrosaurus





Jeyawati




Protohadros



Eolambia






Tanius





Bactrosaurus




Levnesovia






Gilmoreosaurus




Telmatosaurus





Jintasaurus




Lophorhothon






Claosaurus




Tethyshadros



Hadrosauridae













Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (ru) A.K. Rozhdestvensky, « Novyye iguanodonty iz Tsentral’noy Azii. Filogeneticheskiye i taksonomicheskiye v zaimootnosheniya pozdnikh Iguanodontidae i rannikh Hadrosauridae. [Nouveaux iguanodontes d'Asie centrale. Relations phylogénétiques et taxonomiques entre les deniers Iguanodontidae et les premiers Hadrosauridae] », Paleontologicheskii Zhurnal, vol. 3,‎ , p. 103–116
  2. a et b (en) David Norman, « On Asian ornithopods (Dinosauria: Ornithischia). 4. Probactrosaurus Rozhdestvensky, 1966. », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 136, no 1,‎ , p. 113–144 (DOI 10.1046/j.1096-3642.2002.00027.x, lire en ligne)
  3. (en) J. Lü, « A new Iguanodontidae (Probactrosaurus mazongshanensis sp. nov.) from Mazongshan area, Gansu Province, China. », Sino-Japanese Silk Road Dinosaur Expedition. China Ocean Press, Beijing,‎ , p. 27–47
  4. (en) H.-I. You, D.-Q. Li et P. Dodson, Hadrosaurs, Indiana University Press, , 73–76 p. (ISBN 978-0-253-01390-3), « Gongpoquansaurus mazongshanensis (Lü, 1997) comb. nov. (Ornithischia: Hadrosauroidea) from the Early Cretaceous of Gansu Province, Northwestern China »
  5. a et b (en) Albert Prieto-Marquez, Gregory M. Erickson et Jun A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)
  6. (en) P. Cruzado-Caballero and J. E. Powell. 2017. Bonapartesaurus rionegrensis, a new hadrosaurine dinosaur from South America: implications for phylogenetic and biogeographic relations with North America. Journal of Vertebrate Paleontology 37(2):e1289381:1-16
  7. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  8. (en) Paul, G.S., 2010, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press p. 292
  9. (en) The Marshall Illustrated Encyclopedia of Dinosaurs and Prehistoric Animals, London, Marshall Editions, (ISBN 1-84028-152-9), p. 145
  10. (en) Albert Prieto-Márquez et Mark A. Norell, « Anatomy and Relationships of Gilmoreosaurus mongoliensis (Dinosauria: Hadrosauroidea) from the Late Cretaceous of Central Asia », American Museum Novitates, no 3694,‎ , p. 1–52 (DOI 10.1206/3694.2)
  11. (en) Angel Alejandro Ramírez-Velasco, Mouloud Benammi, Albert Prieto-Márquez, Jesús Alvarado Ortega et René Hernández-Rivera, « Huehuecanauhtlus tiquichensis, a new hadrosauroid dinosaur (Ornithischia: Ornithopoda) from the Santonian (Late Cretaceous) of Michoacán, Mexico », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 49, no 2,‎ , p. 379–395 (DOI 10.1139/e11-062)
  12. (en) Wenhao Wu, « Anatomy and Relationships of Bolong yixianensis, an Early Cretaceous Iguanodontoid Dinosaur from Western Liaoning, China », dans Pascal Godefroit, Bernissart Dinosaurs and Early Cretaceous Terrestrial Ecosystems, Indiana University Press, , p. 293–333

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]