Joseph Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thierry et Joseph Thierry (homonymie).
Joseph Thierry
Image illustrative de l'article Joseph Thierry
Fonctions
Député (1898-1918)
Gouvernement IIIe République
Groupe politique Fédération républicaine
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 61 ans)
Résidence Bouches-du-Rhône

Joseph Thierry est un homme politique français né le à Haguenau (Bas-Rhin) et décédé le à Saint-Sébastien (Espagne).

Mandat électif[modifier | modifier le code]

Mandats ministériels[modifier | modifier le code]

Président de l'Union du commerce et de l'industrie pour la défense sociale[modifier | modifier le code]

Ce républicain modéré et libéral succède en 1904 à Eugène Motte à la présidence de l'Union du commerce et de l'industrie pour la défense sociale, fondée en 1897. L'Union est liée à la Fédération républicaine et à son groupe parlementaire constitué de républicains progressistes de centre-droit, dont Thierry comme Motte et Paul Beauregard, son successeur en 1907, ont été les animateurs[1]. Il était vice-président de cette Union depuis juin 1903[2]. Il aurait perdu la présidence d'honneur de l'Union en raison de ses votes à la Chambre qui lui permirent cependant d'être ministre[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sylvie Guillaume ( dir. ), Les Elites fins de siècles: XIXe et XXe siècles : actes de la journée d'études du 31 janvier 1992, Editions de la Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, 1992, p. 156
  2. Journal des débats, 2 juillet 1903, L'Univers, 30 novembre 1903 ( conférence commune de Motte et Thierry à Marseille )
  3. L'Europe nouvelle, 5 octobre 1918