Google Home

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Google Home
Développeur
Fabricant
Présentation
Date de sortie
Depuis 2016 en France
Fonctions
Type
Entrées
Reconnaissance vocale (ou écran tactile sur le Google Home Hub)
Connectique
Écran
7 pouces (uniquement sur le Google Home Hub)
Caractéristiques
Processeur
Système d'exploitation
Version modifiée de Chrome OS
Services
Compatibilité

Google Home est une famille d'enceintes connectées associées à un assistant personnel intelligent fabriquée par l'entreprise américaine Google. Elles sont munies d'un haut-parleur et de 1 à 6 microphones selon le modèle, qui permettent aux appareils de réagir aux commandes vocales des utilisateurs. Il existe actuellement quatre modèles du Google Home : le Google Home « classique », le Google Home Mini, le Google Home Max et le Google Home Hub.

Histoire[modifier | modifier le code]

En , des rapports indiquent que Google développe un haut-parleur intelligent sans fil pour concurrencer l'assistant Amazon Echo[1].

Google Home est annoncé à la conférence Google I/O en [2]. La firme révèle également que le produit sera doté de sa nouvelle assistance vocale nommée Google Assistant, une évolution conversationnelle de l'actuel Google Now et destinée à être aussi intégrée dans d'autres produits annoncés lors de la conférence[3].

En , Google confirme que Google Home utilisera une version optimisée du logiciel et du matériel de son lecteur de flux multimédia Chromecast, et inclura des fonctions de domotique permettant de contrôler des produits compatibles comme des thermostats[4],[5].

Le produit est disponible à la pré-commande dès le [6].

Début 2017, une publicité de l'entreprise émise à la télévision lors du Super Bowl, déclenche de manière involontaire les appareils entendant la commande « Ok Google »[7].

En octobre, c'est le Google Home mini, une version aux fonctionnalités identiques mais dans un format bien plus contenu, qui s'ajoute à la gamme.

Début , le Google Home Hub, pourvu d'un écran tactile, s'ajoute lui aussi à la gamme des assistants vocaux de la marque[8].

Fonctions[modifier | modifier le code]

Logo du Google Assistant, l'assistant vocal du Google Home

Google Home peut diffuser de la musique en continu en provenance de Google Play Musique, Spotify, TuneIn, Pandora, iHeartRadio[9] et Deezer[10].

L'appareil peut communiquer avec les objets connectés de marque Nest, SmartThings, Philips, Huawei ou encore IFTTT[11].

Il existe également des passerelles vers les systèmes domotique tel que KNX[12].

L'appareil enregistre en permanence les sons émis autour de lui pour ensuite s'activer et répondre aux requêtes orales.

Controverses[modifier | modifier le code]

Google a reconnu que les assistants Google, comme les assistants sur téléphone Android, enregistrent le contenu sonore en permanence, même sans qu'une commande d'activation ne soit prononcée[13].

Enregistrement des conversations[modifier | modifier le code]

En , Google annonce un bogue qui permet l'enregistrement de conversations sans activation par le mot-clé « OK Google »[14].

En est publié un article de média belge qui prouve que l'assistant Google enregistre des conversations, et montre en particulier que sur 1 000 enregistrements, 153 ont été fait sans l'ordre d'activation « Ok Google ». Google affirme alors que seules 0,2 % des conversations sont enregistrées, dans le but d'améliorer le produit. Le chercheur spécialisé sur l'impact de la technologie sur la vie privée Michael Veale affirme que cet usage ne respecte pas le Règlement général sur la protection des données (RGPD), puisque ce dernier nécessite d'être clair sur l'usage qui est fait des données personnelles collectées, et que signaler cet usage aurait fait peur[15]. Google a reconnu

Modèles[modifier | modifier le code]

Il existe quatre modèles dans la famille Google Home. Le Google Home « classique » est une enceinte et un assistant vocal. Elle possède 2 micros. L'appareil a la forme d'un cylindre mesurant 143 millimètres de haut et 96 millimètres de diamètre[16].

Google Home Mini

Le Google Home Mini à la forme d'un galet possédant les mêmes fonctionnalités que le Google Home.

Le Google Home Max est une enceinte tout-en-un possédant 6 micros.

Le Google Home Hub est une enceinte possédant un écran tactile de 7 pouces et une compatibilité Bluetooth 5.

La dernière étant le Google Home Hub Max, comprenant un écran tactile de 10 pouces et un appareil photo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Dye, « Google is brewing a competitor to the Amazon Echo », Android Authority, (consulté le )
  2. (en) Lori Grunin, « Android N, Daydream VR, Google Home and more: Everything announced at Google I/O 2016 », CNET, (consulté le )
  3. (en) Walt Mossberg, « Mossberg: Google doubles down on AI », The Verge, (consulté le )
  4. (en) John Dye, « The beating heart of Google Home reportedly Chromecast hardware », Android Authority, (consulté le )
  5. (en) Greg Miller, « Google Wants to Control Your Home », Wall Street Daily, (consulté le )
  6. (en) Phil Oakley, « Google Home available on 4th of November for $129, pre-order from today », sur Android Police, (consulté le ).
  7. Jean-Sébastien Zanchi, « La pub Google Home du Super Bowl sème le chaos dans les foyers américains », sur 01net,
  8. « Google Home Hub: haut-parleur intelligent avec écran tactile - Journaldelavoix.com », Journal de la Voix,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en) Troy Drier, « Google Home is certain to be a hot product », (consulté le ).
  10. « Google Home arrive enfin en France avec une exclu temporaire », sur FR Android,
  11. « Google Home et IFTTT », sur devotics.fr,
  12. « Découvrez realKNX Smart Home Facilement - Google Home, Alexa et Siri », sur Découvrez realKNX (consulté le )
  13. « 'Not ok' Google: Is Google breaching privacy? », (consulté le )
  14. Kari Paul, « Google workers can listen to what people say to its AI home devices », sur theguardian.com, The Guardian, (consulté le )
  15. Tim Verheyden, Denny Baert, Lente Van Hee et Ruben Van Den Heuvel, « Google employees are eavesdropping, even in your living room, VRT NWS has discovered », sur theverve.com, The Verve, (consulté le )
  16. (en) Dieter Bohn, « Google Home: a speaker to finally take on the Amazon Echo », sur The Verge, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]