Gare de Royan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Royan
Image illustrative de l’article Gare de Royan
Façade extérieure du bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Royan
Quartier Centre-Ville
Adresse place de la gare
17200 Royan
Coordonnées géographiques 45° 37′ 33″ nord, 1° 00′ 59″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Saintes à Royan
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3 (1 latéral + 2 centraux)
Altitude 3 m
Historique
Mise en service 1875
Correspondances
Bus lignes urbaines Cara'Bus
Cars lignes suburbaines Cara'Bus

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Royan

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Royan

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Royan

La gare de Royan est une gare ferroviaire française située dans le centre-ville de la station balnéaire de Royan, dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine.

Royan est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), elle est desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine[1].

Multimodal, le site accueille également la gare routière de la ville, permettant des correspondances avec les bus de la compagnie de transports urbains de l'agglomération royannaise Cara'Bus, ainsi que les cars du réseau de transports départementaux Les Mouettes et des autocars longue distance.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 3 m d'altitude, la gare de Royan est située au point kilométrique (PK) 37,179 de la ligne de Saintes à Royan, après la gare de Saujon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Royan est conçue dès le départ, en 1875, comme une gare de voyageurs, destinée à faciliter l'accès de la ville aux estivants, alors principalement bordelais. Le bâtiment voyageurs se compose d'un corps de bâtiment à deux étages, encadré par deux ailes de plain-pied de dimensions inégales. Le rez-de-chaussée du corps principal abrite le hall, qui permet un accès direct aux quais. La gare est embranchée sur la ligne de la Compagnie des Charentes, elle accueille les trains en provenance de Bordeaux, avant que des trains directs ne la relient directement à Paris. Le bâtiment voyageurs est agrandi en 1892.

En 1900, des trains partent tous les jours des gares de Paris-Montparnasse et de Paris-Austerlitz, arrivant à Royan en un peu plus de huit heures, tandis que le trajet Bordeaux-Royan dure approximativement deux heures[2]. Une ligne Saint-Jean-d'Angély - Saujon via Saintes, est créée en 1912.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, des bombardements ravagent la station balnéaire, le bâtiment voyageurs est totalement détruit par les bombes.

Après la destruction, différents projets modernistes sont envisagés. Pour des raisons tant pratiques qu'économiques la municipalité décide une reconstruction partielle sur le site de l'ancien bâtiment. Reprenant la disposition en retour d'équerre le nouvel édifice est conçu comme une structure provisoire, avec réemploi de matériaux issus des ruines du centre-ville afin d'accélérer la construction. Celle-ci débuta dès 1946, il s'agit de l'un des premiers chantiers de reconstruction de la ville.

Le bâtiment est réhabilité en 1987, il se compose d'un long bâtiment rectangulaire de plain-pied, coiffé de tuiles romanes, auquel a été adjoint un vaste hall laissant apparaître une structure métallique.

Jusqu'en 2006, des voitures directes reliaient Paris à Royan et retour la nuit (via Saint-Jean-d'Angély et Niort) pendant la période estivale. Jusqu'en 2013, des voitures directes reliaient Paris à Royan et retour le jour (via Angoulême et Cognac) pendant cette même période estivale.

Cette desserte Intercités est supprimée en 2014. La SNCF invoque, soit un manque de clientèle sur le parcours, soit un manque de locomotive diesel pour la partie non électrifiée. Ceci est sujet à controverses, d'autant plus que les comptages effectués en 2013 sont biaisés : en effet, sur la période de circulation, ces voitures directes ont été limitées au parcours Orléans - Royan et/ou Paris - Angoulême, à la suite de l'accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge d'une part, et au déraillement d'un convoi de marchandises au sud de Saintes d'autre part.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose[1] d'un bâtiment voyageurs avec guichets ouverts tous les jours. Des distributeurs automatiques de billets TER sont disponibles, un parking pour les véhicules est aménagé.

Desserte[modifier | modifier le code]

Royan est desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine qui ont pour destination ou provenance les gares de Saintes, Angoulême ou Niort. La plupart sont en correspondance avec les TGV de Paris en gare de Niort ou Angoulême. Il y a, en moyenne, une dizaine de trains par jour et par sens, un peu plus en juillet et août.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Depuis la fermeture de la gare routière du Cours de l'Europe en 1998, la gare de Royan accueille également les transports urbains gérés par la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique (CARA). Ce vaste réseau nommé Cara'Bus[3] couvre la ville de Royan grâce à trois lignes qui desservent uniquement la commune et sept autres lignes qui desservent la majeure partie de la grande banlieue de Royan, point de départ et d'arrivée de toutes ces lignes.

La gare routière peut également accueillir des autocars longue distance dont la fréquence fluctue fortement au cours de l'année.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site SNCF TER Poitou-Charentes, Gare de Royan lire en ligne (consulté le 7 mai 2015)
  2. in Royan, par Yves Delmas, p. 63
  3. Site Cara'Bus, réseau de transport de la communauté d'agglomération Royan Atlantique lire en ligne (consulté le 7 novembre 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus TER Nouvelle-Aquitaine Saujon Saintes ou
Niort ou
Angoulême