Gare de Châtellerault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Châtellerault
Image illustrative de l'article Gare de Châtellerault
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Châtellerault
Quartier La Gare
Adresse 2 boulevard Sadi Carnot
86100 Châtellerault
Coordonnées géographiques 46° 49′ 07″ nord, 0° 32′ 58″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
TER Centre-Val de Loire
TER Poitou-Charentes
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean
Loudun à Châtellerault
Châtellerault à Launay
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 488 194 voyageurs (2016)
Altitude 60 m
Historique
Mise en service 15 juillet 1851
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Châtellerault

Géolocalisation sur la carte : Vienne

(Voir situation sur carte : Vienne)
Châtellerault

La gare de Châtellerault est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, située sur le territoire de la commune de Châtellerault, dans le département de la Vienne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1851 par la Compagnie du chemin de fer du Centre et devient en 1852 une gare de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains grandes lignes, TGV et des trains régionaux TER Centre-Val de Loire et TER Poitou-Charentes.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 60 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Châtellerault est située au point kilométrique (PK) 303,508[1] de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, entre les gares ouvertes d'Ingrandes-sur-Vienne et de Nerpuy, au PK 50,780 de la ligne de Loudun à Châtellerault partiellement déclassée et au PK 303,508 de la ligne de Châtellerault à Launay déclassée en totalité.

Vue générale de la gare.
Vue générale de la gare.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès le 4 août 1845, le conseil de la ville doit débattre sur l'emplacement de la future gare, appelée alors « embarcadère » ou « débarcadère ». Les ingénieurs et les habitants défendent deux projets différents. Celui de la Compagnie, finalement choisi, place la gare au nord de l'axe de la rue du Berry (devenue avenue Georges-Clemenceau). Le maire, M. Delaveau de la Massadière, veut un bâtiment aussi imposant que celui de la gare de Blois, mais l'État estimant cette dépense trop importante réduit à un quart la somme disponible ; le chantier ouvre en 1850.

Le bâtiment et la cour vers 1900.

Il comprend un bâtiment principal, avec un corps central à cinq ouvertures, un étage et une toiture à quatre pans et deux ailes. Il est établi le long de la ligne sur une longueur de 36 mètres pour 9 mètres de largeur. De l'autre côté, il est prévu un quai de débarquement et une halle à marchandises de 50 m sur 20 m. La gare est inaugurée, comme la ligne, le 1er juillet 1851 avec un bref arrêt du président de la République Louis Napoléon Bonaparte[2].

La « station intermédiaire de Châtellerault » est mise en service le 15 juillet 1851 par la Compagnie du chemin de fer du Centre, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation le deuxième tronçon, de Tours à Poitiers, de sa ligne d'Orléans à Bordeaux. Le bâtiment est réalisé, suivant les instructions de la Compagnie, par les entreprises Lesourd et Autellet[3].

Le 27 mars 1852, elle devient une gare du réseau de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO)[4].

Elle devient une gare de bifurcation avec l'ouverture, le 20 septembre 1886, de la ligne de Loudun à Châtellerault par la Compagnie du PO[5]. Celle-ci renforcera encore l'importance de la gare avec la mise en service le 2 février 1891 du tronçon de Châtellerault à Pleumartin de sa ligne de Châtellerault à Launay ouverte en totalité la même année[6].

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 488 194 voyageurs[7].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Vue côté voies, du bâtiment voyageurs.

C'est une gare SNCF qui dispose d'un bâtiment voyageurs ouvert tous les jours, avec guichets et distributeurs automatiques de titres de transport régionaux[8]. Elle est équipée d'un quai latéral et d'un quai central. Les deux quais possèdent des abris voyageurs. Le changement de quai se fait par un passage souterrain.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par la ligne commerciale Paris - Poitiers / Bordeaux (TGV Atlantique) et par la ligne commerciale Poitiers - Châtellerault - Tours (TER Centre-Val de Loire et Poitou-Charentes[9]). Pour cette desserte TER, les matériels utilisés sont des autorails B 82500 et Z 21500. Cette desserte TER assure le transport des bicyclettes en tant que bagages à main.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les bus urbains du réseau des autobus de Châtellerault (TAC) (lignes : A, B, C, E et G ) ainsi que par les cars du réseau interurbain de la Vienne (lignes : 100 et 201).

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret[10].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence:Nouvelle Géographie ferroviaire de la France, Tome 2 : L'organisation régionale du trafic (Gérard Blier), planche no 49.
  2. « La gare façonne le paysage urbain », dans IV Les voies de communications : Les cinquante premières années du rail à Châtellerault, pp.79-80 (consulté le 6 avril 2014).
  3. François et Maguy Palau, 3.54 Tours-Poitiers, dans Le rail en France, les 80 premières lignes 1828-1851, éditeur Palau, Paris 2003 (ISBN 2-950-9421-0-5), p. 203.
  4. Revue : La Vie du Rail, no 629, p. 14.
  5. Site savigny-sous-faye.fr : Histoire et patrimoine, le train (consulté le 6 avril 2014).
  6. Site rue du petit train : Châtellerault - Le Blanc (consulté le 6 avril 2014).
  7. « Fréquentation en gares – Chatellerault », sur SNCF Open Data, traitement du (onglet informations) (consulté le 23 octobre 2017).
  8. « Services & Gares / Gare Chatellerault », sur http://www.sncf.com/fr/trains/ter, (consulté le 23 octobre 2017).
  9. Fiches horaires TER Poitou-Charentes.
  10. Site Fret SNCF : gare de Châtellerault.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bordeaux-Saint-Jean Poitiers TGV Saint-Pierre-des-Corps
ou Paris-Montparnasse
Paris-Montparnasse
Poitiers Poitiers
ou Futuroscope
TGV Saint-Pierre-des-Corps Paris-Montparnasse
La Rochelle-Ville
ou Poitiers
Futuroscope
ou Naintré-les-Barres
ou Nerpuy
TER Poitou-Charentes Terminus
ou Ingrandes-sur-Vienne
ou Dangé
ou Port-de-Piles
Terminus
ou Tours