Gare de Coutras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coutras
Image illustrative de l'article Gare de Coutras
Localisation
Pays France
Commune Coutras
Adresse Place du Huit-Mai
33230 Coutras
Coordonnées géographiques 45° 02′ 12″ nord, 0° 07′ 53″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Aquitaine
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean
Coutras à Tulle
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3 (dont deux centraux)
Transit annuel 332 977 voyageurs (2014)
Altitude 14 m
Historique
Mise en service 20 septembre 1852

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Coutras

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Coutras

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Coutras

La gare de Coutras est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, située sur le territoire de la commune de Coutras, dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1852 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), de la région Aquitaine, desservie par des trains Intercités et TER.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 14 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Coutras est située au point kilométrique (PK) 531,107 de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, entre les gares des Églisottes et de Saint-Denis-de-Pile. Elle se trouve à l'origine de la ligne de Coutras à Tulle et au terminus, au PK 25,6 de l'ancienne ligne de Cavignac à Coutras (déclassée).

Elle est équipée de trois quais (dont deux centraux) : le quai 1 dispose d'une longueur utile de 436 m pour la voie « V2 » ; le premier quai central (quai 2) accueille d'un côté la voie 3 et de l'autre la voie « V1 », chaque côté disposant d'une longueur utile de 420 m ; le deuxième quai central (quai 3) accueille d'un côté la voie 5 (longueur utile de 268 m) et de l'autre la voie 7 (longueur utile de 280 m)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Coutras est mise en service le 20 septembre 1852[2] par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), lorsqu'elle ouvre la section de Bordeaux à Angoulème. Elle devient une gare de bifurcation, lors de la mise en service, le 20 juillet 1857, du chemin de fer de Coutras à Périgueux par la Compagnie du PO qui a repris cette ligne dont le principal des travaux a été effectué par la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France avant sa faillite[3].

La gare ayant pris de l'importance, en 1861 la Compagnie (PO) remplace les bâtiments provisoires en construisant un nouveau bâtiment voyageurs à la place de l'ancien bâtiment utilisé pour les marchandises et une nouvelle halle aux marchandises[4]. Le passage à niveau à l'entrée de la gare est supprimé, il est remplacé par un viaduc permettant le passage sous les rails[4].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 332 977 voyageurs[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[6] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au samedi et fermé les dimanches et jours fériés. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

Desserte[modifier | modifier le code]

Annonce sonore de la desserte TER Bordeaux-Coutras.

Coutras est desservie[6] par des trains Intercités qui circulent entre Bordeaux-Saint-Jean et Limoges-Bénédictins[7]. Elle est également desservie par les trains TER Aquitaine qui effectuent des missions entre Bordeaux-Saint-Jean et Périgueux ou Angoulême.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexe 7.1 - liste des quais, 2012 p. 22/89 lire (consulté le 7 décembre 2011).
  2. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1852-1857, Palau, 1998, p. 31 extrait (consulté le 7 décembre 2011).
  3. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1852-1857, Palau, 1998, pp. 53 et 191 extrait (consulté le 7 décembre 2011).
  4. a et b « Chemins de fer : ligne de Paris à Bordeaux », dans Rapports et délibérations - Gironde, Conseil général, 1861, p. 22 intégral (consulté le 6 septembre 2011).
  5. « Fréquentation en gares en 2014 – Coutras », sur SNCF Open data,‎ traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 6 septembre 2016).
  6. a, b et c Site SNCF Ter Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : gare de Coutras lire (consulté le 3 décembre 2011).
  7. Elle était auparavant desservie par des trains circulant entre Bordeaux et Lyon, puis seulement entre Bordeaux et Clermont-Ferrand puis entre Bordeaux et Ussel jusqu'à la suppression de la liaison en 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bordeaux-Saint-Jean Libourne Intercités Montpon-Ménestérol
ou Mussidan
Limoges-Bénédictins
ou Ussel
Bordeaux-Saint-Jean Libourne TER Aquitaine Saint-Médard-de-Guizières
ou Saint-Seurin-sur-l'Isle
ou Montpon-Ménestérol
Périgueux
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Denis-de-Pile
ou Libourne
TER Aquitaine Terminus
ou Églisottes
Terminus
ou Angoulême
Terminus Terminus TER Aquitaine Églisottes Angoulême