Ligne D du tramway de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne D.
Tramway ligne D
Carte

Réseau Tramway de Bordeaux
Ouverture 2019 (prévisionnel)
Terminus Quinconces
Cantinolle
Exploitant Keolis Bordeaux Métropole
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Citadis 402
Points d’arrêt 16
Longueur 9,8 km
Communes desservies 4 (Bordeaux, Le Bouscat, Bruges et Eysines)
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes (T) (A) (B) (C)

La ligne D du tramway de Bordeaux est une ligne de transport en commun française en cours de construction, dont l'ouverture est prévue pour 2019. Elle reliera la station Quinconces à la station Cantinolle, c'est-à-dire du centre de Bordeaux au nord-ouest de l'agglomération bordelaise. Elle fera la liaison entre le centre-ville de Bordeaux et les communes du Bouscat, de Bruges et d'Eysines.

Elle sera raccordée aux lignes B et C et permettra de relier la place des Quinconces aux communes du nord-ouest Bordeaux Métropole.

Historique[modifier | modifier le code]

La ligne connaît une histoire mouvementée avant même sa construction. En effet, le projet est arrêté le 23 octobre 2014, avec l'annulation par le tribunal administratif des déclarations d'utilité publique[1]. Cependant, le 21 juillet 2015, la cour administrative d'appel de Bordeaux annule ce jugement et les travaux peuvent ainsi reprendre[2].

  • 30 mai au  : enquête préalable à la déclaration d'utilité publique et à la mise en compatibilité du plan local d'urbanisme[3].
  •  : le projet est déclaré d'utilité publique par la préfecture de Bordeaux[3].
  •  : annulation par le tribunal administratif des déclarations d'utilité publique[3].
  •  : annulation du jugement d'octobre 2014 par la cour administrative d'appel[3].
  • Novembre 2015 : Parking relais Beaujon
  • Janvier 2016 : déviation des réseaux entre la place des Quinconces et les boulevards
  • Novembre 2016: déviation des réseaux au Bouscat
  • 1er semestre 2017 : travaux infrastructures [4].
  • Fin 2019 : mise en service prévue[3].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

La ligne[modifier | modifier le code]

La ligne D du tramway de Bordeaux empruntera, à l'exception de la place des Quinconces, un tronçon qui sera construit pour l'occasion.

Les terminus réguliers[modifier | modifier le code]

La ligne D devrait compter deux terminus principaux :

  • La station Quinconces qui constituerait le terminus sud de la ligne.
  • La station Cantinolle qui constituerait le terminus nord de la ligne.

Toutefois, la ligne D serait susceptible de renforcer la ligne C entre la place des Quinconces et la gare de Bordeaux-Saint-Jean, une des sections les plus fréquentées du réseau bordelais. La ligne D aurait alors pour terminus la station Carle Vernet, utilisée actuellement pour les services partiels de la ligne C.

Les terminus partiels[modifier | modifier le code]

Selon les projections d'exploitation de Bordeaux Métropole[5], la station Hippodrome sera un terminus pour les services partiels, et ce à l'image des autres lignes du réseau de tramway de Bordeaux, pour permettre de réduire la fréquence de desserte de la ligne au delà de la rocade.

Tension d'alimentation[modifier | modifier le code]

Rail central du système APS.

La ligne D du tramway de Bordeaux sera entièrement électrifiée en 750 volts continu. La ligne se raccordera à la place des Quinconces sur un tronçon alimenté par l'Alimentation par le sol, consistant en un « rail » central servant à capter le courant, pour des raison esthétiques.

Schéma de la ligne[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

La ligne D partira de la place des Quinconces puis bifurquera depuis les voies de la ligne C à l'ouest de la place pour s'engager sur le cours Tournon puis la rue Fondaudège en passant devant l'église Saint-Ferdinand puis rejoindra la barrière du Médoc où elle croisera les boulevards avant de rentrer dans Le Bouscat et de s'engager sur l'avenue de la Libération (ancienne route nationale 215) où elle passera à proximité du parc de la Chêneraie[6],[3]. À partir de ceinture de Bordeaux, où elle desservira le stade Sainte-Germaine, la ligne sera située à cheval entre Le Bouscat et Bruges. La ligne bifurquera ensuite à gauche pour prendre l'avenue de l'hippodrome, à cheval entre Le Bouscat et Eysines où se situe l'hippodrome du Bouscat. La ligne bifurquera ensuite à droite rue Jean-Jaurès pour entrer dans Eysines, passer sur la rocade à proximité de l'échangeur no 7 puis rejoindre l'avenue Picot et le centre-ville en passant à proximité de l'église Saint-Martin et de la mairie puis en continuant vers l'ouest elle passera devant le cimetière puis s'engagera sur l'avenue du Taillan-Médoc (l'ancienne Lébade) pour rejoindre son terminus dans la zone d'activités Cantinolle, à la limite avec Le Haillan et Le Taillan-Médoc, après avoir desservi le lieu-dit Les Gleyses situé dans une zone non-urbanisée.

Liste des stations[modifier | modifier le code]

La ligne D du tramway de Bordeaux desservira les 16 stations suivantes :

          Stations Lat/Long Communes Correspondances
        Quinconces 44° 50′ 38″ N, 0° 34′ 26″ O Bordeaux (T) (B) (C)Bat3
        Charles Gruet 44° 50′ 48″ N, 0° 34′ 48″ O Bordeaux
        Marie Brizard 44° 50′ 59″ N, 0° 35′ 07″ O Bordeaux
        Barrière du Médoc 44° 51′ 14″ N, 0° 35′ 36″ O Bordeaux P+R (210 places)
        Courbet 44° 51′ 24″ N, 0° 35′ 49″ O Le Bouscat
        Calypso 44° 51′ 38″ N, 0° 35′ 59″ O Le Bouscat
        Mairie du Bouscat 44° 51′ 55″ N, 0° 36′ 18″ O Le Bouscat
        Les Ecus 44° 52′ 09″ N, 0° 36′ 35″ O Le Bouscat
        Sainte-Germaine 44° 52′ 19″ N, 0° 36′ 54″ O Le Bouscat
        Bois du Bouscat 44° 52′ 36″ N, 0° 37′ 20″ O Le Bouscat
        Hippodrome 44° 52′ 27″ N, 0° 37′ 42″ O Le Bouscat P+R (250 places)
        Toulouse Lautrec 44° 52′ 47″ N, 0° 38′ 11″ O Eysines
        Picot 44° 52′ 54″ N, 0° 38′ 29″ O Eysines
        Eysines Centre 44° 53′ 01″ N, 0° 38′ 58″ O Eysines
        Les Sources 44° 53′ 17″ N, 0° 39′ 37″ O Eysines
        Cantinolle 44° 53′ 36″ N, 0° 40′ 08″ O Eysines P+R (500 places)

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Les tramways utilisés sur la ligne D seraient des Citadis 402 d'Alstom, assurant ainsi une continuité du matériel avec les autres lignes réseau bordelais.

Tarification[modifier | modifier le code]

La tarification de la ligne devrait être identique à celles des autres lignes de tramway de bus exploitées par Keolis Bordeaux Métropole et accessible avec les mêmes abonnements.

Projets et extensions[modifier | modifier le code]

Concernant la correspondance avec la ceinture de Bordeaux, la SNCF annonce la possibilité de créer une nouvelle halte ferroviaire [7] à proximité de la station Sainte-Germaine, à l'image de ce qui a été réalisé avec la gare de Mérignac-Arlac avec la ligne A. Le financement de ces travaux n'est cependant pas encore acté.

Un collectif[8] se crée en 2015 afin de défendre une extension en voie unique vers Saint-Médard-en-Jalles envisagée vers 2021[9] par la piste cyclable (l'ancienne ligne de Bordeaux à Lacanau). Cette extension, d'une longueur estimée de 4,130 km depuis la station Cantinolle, longerait la piste cyclable avec une station intermédiaire au niveau du Haillan. Ce projet a provoqué une levée de bouclier d'élus et d'habitants soucieux de préserver la tranquillité de la piste cyclable (située en zone Natura 2000) ou s'interrogeant sur la redondance de l'offre de transport par rapport au BHNS, prévu sur l'axe historique de l'ancien tramway de Saint-Médard[10]. Une pétition a été lancée[11]. Le , durant le conseil métropolitain de Bordeaux Métropole, une concertation est engagée sur « l'Amélioration de la desserte des communes de Saint-Médard-en-Jalles, Le Haillan, Eysines et Le Taillan-Médoc par l'extension du réseau de tramway »[12],[13] sur la base de trois tracés (dont deux prolongements de la ligne A offrant des temps de parcours supérieurs).

Devant l'opposition au tracé de la piste cyclable, une variante longeant la RD 1215 et la zone de captage du Thil a été mise à l'étude. Cette quatrième option longe la route sur son côté nord puis la franchit avant Germignan pour emprunter l'avenue de la Boétie vers Saint-Médard et enfin rattraper la piste cyclable au sud du collège François Mauriac. Une nouvelle concertation a été engagée le à Saint-Médard et à partir du au Taillan-Médoc).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]