Ligne D du tramway de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne D.

Tramway ligne D
Première rame d'essai à la station Cantinolle à Eysines le 23 octobre 2019.
Première rame d'essai à la station Cantinolle à Eysines le 23 octobre 2019.
Carte

Réseau Tramway de Bordeaux
Ouverture
Terminus
  • Réguliers :
    Carle Vernet
    Mairie du Bouscat
Exploitant Keolis Bordeaux Métropole
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Citadis 402
Points d’arrêt 24 dont 9 partagés avec la ligne C
Longueur 13,8 km
Communes desservies 4 (Bordeaux, Le Bouscat, Bruges et Eysines)
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes (T) (A) (B) (C)

La ligne D du tramway de Bordeaux est une ligne de tramway de l'agglomération bordelaise, dont l'ouverture partielle a lieu le entre les stations Carle Vernet et Mairie du Bouscat[1]. Le , elle reliera la station Mairie du Bouscat au terminus de Cantinolle à Eysines, pour desservir le cadran nord-ouest de l'agglomération bordelaise, notamment les communes du Bouscat, de Bruges et d'Eysines[2]. Elle est raccordée à la ligne A à la station Porte de Bourgogne, à la ligne B à la station Quinconces, partageant les voies en commun de la ligne C sur la section entre la station de la place des Quinconces et la station Carle Vernet à Bordeaux, qui est le terminus sud de la ligne.

Historique[modifier | modifier le code]

La ligne connaît une histoire mouvementée avant même sa construction. Les premières études à son sujet ont été lancées en 2007, mais il faudra attendre 2009 pour que sa réalisation soit actée par les élus de la métropole[3].

L’enquête et la déclaration d’utilité publique seront réalisés en 2011, avant que le projet ne soit arrêté le , avec l'annulation par le tribunal administratif des déclarations d'utilité publique[4].

Cependant, le , la cour administrative d'appel de Bordeaux annule ce jugement et les travaux peuvent ainsi reprendre[5].

Travaux[modifier | modifier le code]

Les grandes étapes de la construction de la ligne sont[7] :

  • novembre 2015 : construction du parking Barrière du Médoc à proximité de la station éponyme ;
  • janvier 2016 : début des travaux de déviation des réseaux entre la place des Quinconces et les boulevards (rue Fondaudège et rue Croix-de-Seguey) ;
  • novembre 2016 : début des travaux de déviation des réseaux au Bouscat ;
  • 1er semestre 2017 : début des travaux d'infrastructures[8] ;
  • juillet / août 2018 : travaux de raccordement avec la ligne C à la station Quinconces[9] ;
  •  : premiers essais de circulation des rames entre les stations Quinconces et Mairie du Bouscat[10] ;
  • 2019 : prolongement des essais sur la partie comprise entre la station Mairie du Bouscat et le terminus Eysines Cantinolle[11] ;
  •  : début de la marche à blanc entre Carle Vernet et Mairie du Bouscat[3] ;
  • à 10h : inauguration, puis mise en service à 12h entre les stations Carle Vernet et Mairie du Bouscat[12] ;
  • à 11h : inauguration (ligne et parcs-relais), puis mise en service à 12h entre les stations Mairie du Bouscat et Cantinolle à Eysines, terminus nord de la ligne[2] ;
  • 2022 : ouverture prévue de la halte SNCF à la station Sainte-Germaine ;
  • entre 2022 et 2024 : extension jusqu’à la station Carré des Jalles à Saint-Médard-en-Jalles[13].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

La ligne[modifier | modifier le code]

La ligne D du tramway de Bordeaux emprunte d'une part les infrastructures de la ligne C, sur une longueur de 4,0 km, entre Carle Vernet et la place des Quinconces, et d'autre part un tronçon de 9,8 km qui lui est propre jusqu'à la station Eysines Cantinolle.

Les terminus réguliers[modifier | modifier le code]

La ligne D comporte trois terminus principaux :

  • La station Carle Vernet qui constitue le terminus sud de la ligne. Cette station est composée de trois quais encadrant trois voies, dont un quai et une voie sont dédiés principalement aux services de la ligne D.
  • La station Hippodrome, qui constituera le premier terminus nord de la ligne à partir du , est composée de deux quais encadrant trois voies.
  • La station Cantinolle à Eysines, qui constituera le second terminus nord de la ligne à partir du , est composée de deux quais encadrant deux voies. Seule une rame sur deux desservira ce terminus.

Du au , le service est limité à la station Mairie du Bouscat qui constitue le terminus nord provisoire.

Les terminus partiels[modifier | modifier le code]

La ligne D partageant les mêmes infrastructures que la ligne C sur sa partie la plus fréquentée, entre les stations Quinconces et Carle Vernet, aucun terminus partiel n’est actuellement prévu afin de permettre d'augmenter le nombre de services proposés en semaine aux heures de pointe.

Tension d'alimentation[modifier | modifier le code]

La ligne D du tramway de Bordeaux est entièrement électrifiée en 750 volts continu. Certains tronçons de la ligne sont équipés d'une alimentation par le sol, le captage du courant s'effectuant, pour des raisons d'impact visuel, par un « rail » central. Ce système est utilisé principalement dans le centre ville de Bordeaux, entre les stations Saint-Michel et Courbet.

Schéma de la ligne[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

La ligne D part de la rue Carle-Vernet, à proximité du Marché d'intérêt national Bordeaux-Brienne et du quartier Euratlantique, en partageant les voies de la ligne C. Elle rejoint ensuite la gare de Bordeaux-Saint-Jean en franchissant le faisceau de la gare par le pont du Guit. Elle tourne ensuite à droite et passera devant l'école des beaux-arts, puis à gauche pour rejoindre les quais de Bordeaux à proximité du pont Saint-Jean, du pont ferroviaire et de la passerelle Eiffel.

Après l'abbatiale Sainte-Croix et la basilique Saint-Michel, elle croise la ligne A au niveau du pont de Pierre et de la porte de Bourgogne. Elle poursuit le long des quais par la place de la Bourse (dont la station ne possède pas de mobilier urbain pour préserver la perspective), le miroir d'eau, le musée national des douanes, la chambre de commerce et d'industrie. Elle tourne ensuite à gauche pour rejoindre la place des Quinconces, le long des allées d'Orléans, où elle croise les voies de la ligne B qui elle passe le long de l'allée de Munich.

Elle bifurque, depuis les voies de la ligne C, à l'ouest de la place pour s'engager sur le cours Tournon, traverse la Place Tourny, puis entre sur la rue Fondaudège à proximité du Muséum de Bordeaux - sciences et nature (station Fondaudège Museum). La ligne passe à proximité du « Palais Gallien » et de l'église Saint-Ferdinand (station Croix de Seguey) puis rejoint la Barrière du Médoc, où elle croise les boulevards (station Barrière du Médoc, en intra-boulevard).

Le tramway entre ensuite sur la commune du Bouscat en s'engageant sur l'avenue de la Libération devant les vitrines des nombreux commerces et à proximité du Parc Bordelais (station Courbet). La ligne traverse ensuite les zones pavillonnaires et résidentielles du Bouscat (station Calypso), afin d'atteindre le centre de la commune, à moins de 500 mètres de la place de l'église Sainte-Clothilde, de la Mairie et du Parc de la Chêneraie (station Mairie du Bouscat, terminus provisoire du au ). La ligne continue pour desservir le quartier résidentiel des Écus et son complexe sportif municipal (station Les Écus), avant de passer à cheval sur les communes du Bouscat et de Bruges pour desservir le quartier Lafon-Féline avec l'Hôpital Suburbain du Bouscat, le quartier et le stade Sainte-Germaine, la voie Ligne Verte et la future halte ferroviaire sur la ceinture ferroviaire de Bordeaux (station Sainte-Germaine). En poursuivant sur la route du Médoc, la ligne dessert Le Bois du Bouscat, les quartiers pavillonnaires et résidentiels de Bruges, le domaine sportif du Parc Treulon, l'échangeur 7 de la rocade de Bordeaux et le Centre Départemental de L'Enfance et de la Famille (station Champ de Courses - Treulon).

La ligne tourne à 90°, pour entrer sur la commune d'Eysines en empruntant l'avenue de l'Hippodrome jusqu'à l'entrée de l'Hippodrome de Bordeaux-Le Bouscat en bordure du quartier de Migron (station Hippodrome, terminus partiel avec un parc-relais de 250 places). La ligne tourne sur la rue Jean Jaurès pour franchir la rocade de Bordeaux en parallèle de la passerelle piétonne Jean Jaurès de type bow-string, puis continue tout droit sur la rue du Tronc-du-Pinson pour desservir les quartiers du Derby, du Grand Caillou, du Vigean et La Maison de services au public Simone Veil (station Simone Veil). Le tramway rejoint ensuite la nouvelle Place Picot (station Picot) aux croisements des principaux axes communaux, proche du collège Albert Camus et des zones pavillonnaires. En poursuivant son tracé en voie unique sur l'avenue de Picot, la ligne passe dans le bourg historique d'Eysines, à 200 mètres de la mairie, de l'église Saint-Martin, des écoles, du centre culturel Le Plateau et du commissariat de police (station Eysines Centre). Le tramway emprunte ensuite la rue Gabriel Moussa, bifurque par la rue du Dées, puis rejoint l'avenue du Taillan-Médoc (ancienne Lébade) pour desservir le cimetière et le futur écoquartier, à proximité des espaces naturels protégés du Plateau de Carès (station Les Sources).

La ligne arrive ensuite à la station terminus de Cantinolle, zone d'aménagement concerté (ZAC) en cours de développement, en bordure de la vallée maraîchère du Parc intercommunal des Jalles. Le secteur de Cantinolle est un carrefour de grandes voies métropolitaines reliant les communes du Taillan-Médoc, du Haillan, de Saint-Médard-en-Jalles ou plus largement du Sud-Médoc et des plages océanes médocaines. Le quartier est un grand pôle d'échanges, avec le tramway, le bus, la piste cyclable Bordeaux-Lacanau, l'accès direct à l'échangeur 8 de la rocade de Bordeaux et un parc-relais à 5 niveaux, troisième plus grand parc-relais des Transports de Bordeaux Métropole en terme de capacité lors de son ouverture (624 places)[14].

Liste des stations[modifier | modifier le code]

La ligne D du tramway de Bordeaux dessert 16 stations lors de son ouverture le  :

      Stations Lat/Long Communes Correspondances
    Mairie du Bouscat 44° 51′ 55″ N, 0° 36′ 18″ O Le Bouscat (Bus) 6 33
    Calypso 44° 51′ 38″ N, 0° 35′ 59″ O Le Bouscat
    Courbet 44° 51′ 24″ N, 0° 35′ 49″ O Le Bouscat
    Barrière du Médoc 44° 51′ 14″ N, 0° 35′ 36″ O Bordeaux Parc relais(Bus) 5 9 29
    Croix-de-Seguey 44° 50′ 59″ N, 0° 35′ 07″ O Bordeaux (Bus) 5 26
    Fondaudège Museum 44° 50′ 48″ N, 0° 34′ 48″ O Bordeaux (Bus) 5 26
    Quinconces 44° 50′ 38″ N, 0° 34′ 26″ O Bordeaux (T) (B) (C)(Bus) 2 3 26 47Bat3TransGironde (302, 601 et 703)
    Place de la Bourse 44° 50′ 30″ N, 0° 34′ 11″ O Bordeaux (T) (C)
    Porte de Bourgogne 44° 50′ 14″ N, 0° 33′ 59″ O Bordeaux (T) (A) (C)(Bus) 16TransGironde (407)
    Saint-Michel 44° 50′ 04″ N, 0° 33′ 48″ O Bordeaux (T) (C)
    Sainte-Croix 44° 49′ 55″ N, 0° 33′ 34″ O Bordeaux (T) (C)(Bus) 10 31
    Tauzia 44° 49′ 45″ N, 0° 33′ 31″ O Bordeaux (T) (C)
    Gare Saint-Jean 44° 49′ 33″ N, 0° 33′ 24″ O Bordeaux (T) (C)(Bus) 1 9 10 11 31TransGironde (601, 701, 702 et 710)
    Belcier 44° 49′ 21″ N, 0° 33′ 08″ O Bordeaux (T) (C)
    Carle Vernet 44° 49′ 12″ N, 0° 33′ 01″ O Bordeaux (T) (C)(Bus) 11


Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

Principes de la desserte[modifier | modifier le code]

La ligne fonctionne tous les jours de l'année sauf le 1er mai entre 5h et 1h, les derniers départs sont repoussés de 1 h du jeudi au samedi.

Le service débute des stations Carle Vernet et Mairie du Bouscat entre 5 h10 et 5 h30. Le dernier départ de Carle Vernet et Mairie du Bouscat a lieu à 0 h du lundi au mercredi et les dimanches et fêtes, ces derniers départs sont repoussés de 1 h du jeudi au samedi.

Les stations entre Cantinolle et Mairie du Bouscat ne seront desservies qu'à partir du .

Il est prévu, pour le premier semestre 2020, une circulation maximale de 8 rames par heure, dans chaque sens de circulation, entre les stations Hippodrome et Quinconces.

Nota : la section entre les stations Quinconces et Carle Vernet cumule les fréquences de dessertes des lignes C et D. Ce qui permet d'atteindre, au maximum, une circulation de 20 rames par heure (12 pour la C et 8 pour la D), dans chaque sens de circulation, sur cette section.

Fréquences de desserte au [15]
Station Du lundi au vendredi Samedi Dimanche et fêtes (sauf 1er mai)
Avant 6h30
Après 20h30
6h30 à 20h30 Avant 13h 13h à 20h30 Après 20h30 Avant 11h00 11h00 à 20h30 Après 20h30
Eysines Cantinolle 20 min 15 min 15 à 30min 15 min 20 min 20 à 30 min 15 à 20 min 20 min
Hippodrome
10 à 20 min 7 min 30 7 à 15 min 7 min 30 10 min 20 à 30 min 7 à 10 min 10 à 20 min
Quinconces
5 à 7 min 30 3 min 5 à 7 min 30 3 min 5 à 7 min 7 à 12 min 4 à 5 min 4 à 7 min
Carle Vernet

Selon l'évolution de la fréquentation de la ligne, il est envisagé, par Bordeaux Métropole, de pouvoir faire circuler au maximum :

  • dans un premier temps, jusqu'à 10 rames par heure sur la ligne D, dans chaque sens de circulation, entre les stations Hippodrome et Quinconces, soit une fréquence de desserte de 6 minutes. La fréquence cumulée des dessertes des lignes C et D, entre Quinconces et Carle Vernet, serait alors comprise entre 2 min 30 et 3 min.
  • dans un second temps, jusqu'à 12 rames par heure sur la ligne D, dans chaque sens de circulation, entre les stations Hippodrome et Quinconces, soit une fréquence de desserte de 5 minutes. La fréquence cumulée des dessertes des lignes C et D, entre Quinconces et Carle Vernet, serait alors de 2 min 30.

Les impacts sur la circulation automobile et les difficultés d'exploitation, liées notamment au maintien de la régularité des rames, ne devraient pas à priori permettre une plus forte augmentation de la fréquence de desserte entre les stations Quinconces et Carle Vernet.

Temps de parcours moyens[modifier | modifier le code]

Les temps de parcours sont donnés à titre indicatif par le site TBM et varient surtout selon le moment de la journée (cf. horaires[15]). Ils peuvent aussi évoluer en cas de retards dus à des événements imprévus.

La ligne D du tramway de Bordeaux permet de rallier dans un premier temps Mairie du Bouscat en 28 min environ depuis la station Carle Vernet, et dans un second temps Eysines Cantinolle en 48 min environ depuis la station Carle Vernet.

Selon le site TBM, la ligne permet de rallier Quinconces à :

  • Carle Vernet en 15 minutes ;
  • Gare Saint-Jean en 11 minutes ;
  • Mairie du Bouscat en 13 minutes.
  • Hippodrome en 20 minutes.
  • Eysines Cantinolle en 33 minutes.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Les tramways utilisés sur la ligne D sont des Citadis 402 d'Alstom, assurant ainsi une continuité du matériel avec les autres lignes réseau bordelais.

Tarification[modifier | modifier le code]

La tarification de la ligne est identique à celles des autres lignes de tramway de bus exploitées par Keolis Bordeaux Métropole et accessible avec les mêmes abonnements.

Projets et extensions[modifier | modifier le code]

Section vers Eysines (2020)[modifier | modifier le code]

La deuxième section de la ligne, entre Mairie du Bouscat et le terminus de Cantinolle à Eysines, sera ouverte le soit, quelques semaines après l'inauguration partielle de la ligne[16].

Les modifications du réseau de bus sur Le Bouscat et Eysines ont été actées par Bordeaux Métropole lors de la délibération du et elles entreront en vigueur dès le lundi [17] .

      Stations Lat/Long Communes Correspondances
    Cantinolle 44° 53′ 36″ N, 0° 40′ 08″ O Eysines Parc relais(Bus) 2 72 83 84
    Les Sources 44° 53′ 17″ N, 0° 39′ 37″ O Eysines
    Eysines Centre 44° 53′ 01″ N, 0° 38′ 58″ O Eysines (Bus) 72
    Picot 44° 52′ 54″ N, 0° 38′ 29″ O Eysines (Bus) 2 38
    Simone Veil 44° 52′ 47″ N, 0° 38′ 11″ O Eysines
    Hippodrome 44° 52′ 27″ N, 0° 37′ 42″ O Le Bouscat Parc relais(Bus) 12 35 41TransGironde (703)
    Champ de Courses - Treulon 44° 52′ 36″ N, 0° 37′ 20″ O Le Bouscat (Bus) 35 72
    Sainte-Germaine 44° 52′ 19″ N, 0° 36′ 54″ O Le Bouscat (Bus) 46
    Les Ecus 44° 52′ 09″ N, 0° 36′ 35″ O Le Bouscat (Bus) 46
    Mairie du Bouscat 44° 51′ 55″ N, 0° 36′ 18″ O Le Bouscat (Bus) 33 46

Création d'une nouvelle halte ferroviaire au Bouscat (2022)[modifier | modifier le code]

Concernant la correspondance avec la ceinture de Bordeaux, la SNCF avait étudié en 2014 la possibilité de créer une nouvelle halte ferroviaire[18] à proximité de la station Sainte-Germaine, à l'image de ce qui a été réalisé avec la gare de Mérignac-Arlac avec la ligne A.

La réalisation de cette halte a été actée[19], au début de l’année 2018, avec la mise en œuvre des travaux de rénovation du pont-rail de Sainte-Germaine. Les travaux d’aménagement des quais et des accès sont prévus en 2021 pour une ouverture attendue en 2022[20].

Extension vers Le Taillan-Médoc et Saint-Médard-en-Jalles (2024)[modifier | modifier le code]

Un collectif[21] se crée en 2015 afin de défendre une extension en voie unique vers Saint-Médard-en-Jalles[22] par la piste cyclable (l'ancienne ligne de Bordeaux à Lacanau). Cette extension, d'une longueur estimée de 4,130 km depuis la station Eysines Cantinolle, devait longer la piste cyclable avec une station intermédiaire au niveau du Haillan. Ce projet a provoqué une levée de bouclier d'élus et d'habitants soucieux de préserver la tranquillité de la piste cyclable (située en zone Natura 2000) ou s'interrogeant sur la redondance de l'offre de transport par rapport au BHNS, prévu sur l'axe historique de l'ancien tramway de Saint-Médard[23]. Le , durant le conseil métropolitain de Bordeaux Métropole, une concertation est engagée sur « l'Amélioration de la desserte des communes de Saint-Médard-en-Jalles, Le Haillan, Eysines et Le Taillan-Médoc par l'extension du réseau de tramway »[24],[25] sur la base de trois tracés (dont deux prolongements de la ligne A). Devant les temps de parcours offerts par les prolongements de la ligne A et l'opposition à l'option de la piste cyclable, un quatrième tracé longeant la RD 1215 et la zone de captage du Thil a été mis à l'étude.

Le , Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, et Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, annoncent l’extension de la ligne en 2022 suivant ce dernier tracé[26]. L’extension partira de Eysines Cantinolle, traversera une petite partie du Haillan et suivra la départementale 1215 en longeant le Taillan-Médoc, qui sera desservi par deux stations : Chai et Germignan (avec parc relais). Elle rejoindra, par le nord, le centre de Saint-Médard-en-Jalles, avec la desserte des stations Boétie et Carré des Jalles (avec parc relais). L'ajout d'une cinquième station, Paul Dethomas, sur la rue éponyme, est à l'étude lors de la concertation de 2019[27]. À plus long terme, ce prolongement pourrait se poursuivre de la station Carré des Jalles jusqu'au giratoire de Picot, à l'entrée ouest de la métropole, en desservant le collège d’Hastignan.

      Stations Lat/Long Communes Correspondances
    Carré des Jalles Saint-Médard-en-Jalles Parc relais
    Paul Dethomas (à l'étude) Saint-Médard-en-Jalles
    Boétie Saint-Médard-en-Jalles
    Germignan Le Taillan-Médoc Parc relais
    Chai Le Taillan-Médoc
    Cantinolle 44° 53′ 36″ N, 0° 40′ 08″ O Eysines Parc relais

Depuis la validation du tracé, le projet reçoit des avis négatifs de la part d'associations locales. Le collectif Jalles Transports lance une pétition[28] pour raccourcir le tracé de la Ligne D dans le centre de Saint-Médard-en-Jalles en proposant de positionner le terminus au début de l'avenue de la Boétie, afin d'avoir une meilleure correspondance avec le futur arrêt du BHNS de Bordeaux à Saint-Aubin-de-Médoc prévu au nord de la Place de la République. Cette proposition permet aussi de ne pas couper un important carrefour urbain avenue Montaigne (ou passera aussi le BNHS), et éviter un passage le long de la piste cyclable Bordeaux-Lacanau sur les derniers mètres du terminus du Carré des Jalles. En parallèle, en , l'association Les Amis du Patrimoine de Germignan au Taillan-Médoc se déclare favorable au tram, mais pas au projet prévu dans ce secteur. Ils lancent notamment une pétition[29] contre l'emplacement retenu pour le futur parc-relais de Germignan, dont la construction doit se faire sur des terres agricoles.

En , Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, évoque[13] plutôt l’objectif de 2024 pour le prolongement du tramway dans sa commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bordeaux : samedi, c’est le grand jour pour la nouvelle ligne D », sur SudOuest.fr (consulté le 14 décembre 2019)
  2. a et b « Tramway bordelais : à l'inauguration de la ligne D Alain Juppé toujours dans l'ombre de Nicolas Florian », (consulté le 14 décembre 2019)
  3. a et b « Tramway : le (très) long feuilleton de la ligne D qui doit relier Bordeaux à Saint-Médard, via Eysines », sur SudOuest.fr (consulté le 9 décembre 2019)
  4. Ligne D du tramway et tram-train : la CUB va faire appel sur sudouest.fr.
  5. La ligne D et le Tram Train du Médoc validés par la Cour administrative d'appel de Bordeaux, sur francebleu.fr.
  6. a b c et d Bordeaux-Métropole : Tram ligne D
  7. « Chantier du tram D à Bordeaux : en images, un projet vieux de 12 ans », sur SudOuest.fr (consulté le 16 décembre 2019)
  8. Travaux de la Ligne D du tramway : un calendrier sensible, sur sudouest.fr
  9. « Bordeaux : d’importantes interruptions de trafic sur les lignes A et C du tram cet été », SudOuest.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2018)
  10. « Bordeaux : les essais ont commencé sur la ligne D du tramway », sur SudOuest.fr (consulté le 12 août 2019)
  11. « Vidéo. Ligne D du tramway : premiers essais entre Le Bouscat et Eysines ce mercredi », sur SudOuest.fr (consulté le 25 octobre 2019)
  12. « Vidéo. Bordeaux : la ligne D du tramway inaugurée, Alain Juppé était présent », sur SudOuest.fr (consulté le 14 décembre 2019)
  13. a et b « Infographie. Bordeaux : la ligne D du tramway enfin sur les rails », sur SudOuest.fr (consulté le 8 décembre 2019)
  14. « Présentation et suivi des travaux du Tram ligne D - Bordeaux Métropole »
  15. a et b « Horaires Tramway Tram D », sur TBM - Transports Bordeaux Métropole (consulté le 28 novembre 2019)
  16. « Le Tram D vous amène plus loin : 29 février 2020 », sur http://www.bouscat.fr/, (consulté le 25 février 2020)
  17. « Réseau communautaire de transports urbains - réseau tbm 2019 - modifications du réseau de bus dans le cadre de l’ouverture de la ligne d (extension du tramway ligne c entre bordeaux quinconces et eysines cantinolle) - décisions - approbation. »,
  18. « Création de la halte ferroviaire Le Bouscat – Bruges » [PDF].
  19. « Sud Ouest : Le Bouscat prendra bientôt le train et le tram », SudOuest.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 octobre 2018)
  20. « Création de la halte Le Bouscat - Sainte Germaine | SNCF Réseau », sur www.sncf-reseau.com (consulté le 9 septembre 2019)
  21. site du collectif Urgence Grand Ligne D
  22. Sud-Ouest : l’extension de la ligne D du tram est revue à la baisse, sur sudouest.fr.
  23. 20 minutes : le prolongement de la discorde.
  24. « Transports en commun - Amélioration de la desserte des communes de Saint-Médard-en-Jalles, Le Haillan, Eysines et Le Taillan-Médoc par l'extension du réseau de tramway - Ouverture de la concertation - Décision - Autorisation » [PDF], sur http://www.bordeaux-metropole.fr/, (consulté le 26 février 2017).
  25. Extension du réseau de tramway vers Saint-Médard-en-Jalles et le Haillan
  26. Sud Ouest - Tram de Bordeaux : le tracé de l’extension de la ligne D est connu.
  27. « Participation - Bordeaux Métropole - Extension ligne D du tramway vers Saint Médard en Jalles »
  28. « Saint Médard en Jalles : Oui au terminus du Tram avenue de la Boétie », sur www.mesopinions.com (consulté le 11 janvier 2020)
  29. « Projet du parc relais de Germignan, pensons bien ensemble le Tram au Taillan-Médoc », sur www.mesopinions.com (consulté le 11 janvier 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]