Górali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Gorans.
Gorals ou górale
Description de cette image, également commentée ci-après
Jeunes gorals de Żywiec
Populations significatives par région
Autres
Langues dialecte góral (pl)
Ethnies liées Polonais
Gorals traditionnels

Les gorales (polonais : góral, pl górale, tchèque : goralé, slovaque : gorale, roumain : górali signifiant « montagnard », de la racine góra, montagne) sont un peuple des Carpates vivant au sud-est de la Pologne, à l'est de la Tchéquie, au nord-ouest de la Slovaquie et dans les montagnes de l'Ukraine occidentale (Ruthénie, Galicie, Bukovine). Catholiques et parlant polonais, tchèque ou slovaque, ils sont apparentés par leur mode de vie, leurs costumes traditionnels et leur musique aux Houtsoules (gréco-catholiques, parlant ruthène) et aux Moravalaques (catholiques, parlant tchèque)[1]. Les historiens roumains et polonais supposent qu'à partir du XIe siècle, des groupes de bergers roumanophones partis de Moldavie, de Marmatie et de Transylvanie se sont progressivement installés au sud-est de la Pologne et en Moravie orientale où ils sont attestés sous le nom de „Włoche[2] pour finalement adopter les langues slaves locales et le culte catholique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Cornis-Pope et John Neubauer, History of the Literary Cultures of East-Central Europe: types and stereotypes, John Benjamins Publishing 2010, p. 445–. (ISBN 90-272-3458-2) sur [1]
  2. Jan Długosz, Historiae Poloniae, Przedziecki edition, tom I, Cracovie 1863, p. 320
  3. Eugen Lozovan, Dacia sacra, ed. Saeculum, Bucarest 2015, p. 175