François-Victor Hugo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un journaliste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hugo.
François-Victor Hugo
François-Victor Hugo.jpg

François-Victor Hugo.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 45 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Frère
Sœurs

François-Victor Hugo, né le à Paris où il est mort de la tuberculose le (à 45 ans), est le quatrième des cinq enfants de Victor Hugo et Adèle Foucher. Il est connu surtout pour sa traduction en français des œuvres de William Shakespeare, dont la série complète a paru en 18 volumes entre 1859 et 1866[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tombe de Charles et François-Victor au cimetière du Père-Lachaise.

François-Victor Hugo s'engage dans diverses controverses politiques et participe, notamment avec son père et son frère Charles, au lancement de deux journaux, L'Événement (en 1848, interdit en 1851 pour avoir réclamé le rappel des proscrits), puis Le Rappel (en 1869, vite saisi, puis suspendu). Il est également l'auteur d'un ouvrage intitulé La Normandie inconnue, publié en 1857.

En 1852, il suit son père à Jersey, où, en compagnie de son frère Charles et d'Auguste Vacquerie, souvent sous la direction de Victor Hugo, il réalise des portraits de la famille Hugo et de son entourage.

Pendant la Commune de Paris en 1871, il écrit plusieurs articles dans le journal Le Rappel où il manifeste sa sympathie pour le mouvement du 18 mars tout en regrettant la guerre civile et les mesures de la Commune contre la presse versaillaise.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise [2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Normandie inconnue, 1857

Traductions[modifier | modifier le code]

  • William Shakespeare, Œuvres complètes, Paris, Pagnerre, 1859-1866, en 18 volumes
    • réédition partielle, Théâtre complet, Garnier Frères, Édition Service Genève, 1970, en 4 volumes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • En collaboration avec le soleil, Victor Hugo, photographies de l'exil, catalogue de l’exposition (du 27 octobre 1998 au 24 janvier 1999) au musée d'Orsay et à la Maison de Victor Hugo, sous la dir. de Françoise Heilbrun et Danielle Molinari, Paris, Réunion des musées nationaux-Maison de Victor Hugo, 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicole Mallet : Hugo, père et fils, Shakespeare et la traduction. Revue TTR : traduction, terminologie, rédaction, vol. 6, no 1, 1993, p. 113-130. Article en ligne sur erudit.org.
  2. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 197

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :