Eugène Hugo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Eugène Hugo
Eugène Hugo 01.jpg
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Père
Mère
Fratrie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hugo.

Eugène Hugo est un écrivain français né le à Nancy et mort le à l'Hôpital Esquirol de Saint-Maurice (Val-de-Marne), surtout connu pour être le frère aîné de Victor Hugo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils puîné du général d'Empire Joseph Léopold Sigisbert Hugo (17731828) – créé comte, selon la tradition familiale, par Joseph Bonaparte, roi d'Espagne – et de Sophie Trébuchet (17721821), Eugène Hugo n'avait que seize mois de différence avec son frère Victor.

Il manifeste des dons précoces en matière littéraire, ce qui crée une certaine rivalité avec son frère cadet, aggravée lorsque Victor épouse Adèle Foucher, l'amour secret d'Eugène. Souffrant de dépression, il est interné à l'asile de Charenton en 1822 puis à nouveau dès mai 1823. Il meurt sans avoir retrouvé la raison, en 1837 à 36 ans. Victor, à qui il laisse son titre de vicomte, tentera de conjurer la culpabilité d’avoir abandonné son frère en faisant apparaître sa figure dans certaines œuvres, comme Les Jumeaux, et lui rend spécialement hommage dans le XXIXe poème des Voix intérieures : À Eugène vicomte H. (1837).

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (27e division)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Jean Lancry, Eugène Hugo. L'Histoire oubliée d'un frère, L'Harmattan, 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Domenico Gabrielli, Dictionnaire Historique du cimetière du Père-Lachaise XVIIIe et XIXe siècles, Ed. de l'Amateur, (ISBN 978-2859173463), p. 168

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :