Les Djinns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Djinns
Image illustrative de l’article Les Djinns
La maison des djinns (Hedley Churchward)

Auteur Victor Hugo
Pays Drapeau de la France France
Genre Poésie
Lieu de parution Paris
Date de parution 1829
Série Les Orientales

Les Djinns est un poème de Victor Hugo, publié en août 1829 dans le recueil Les Orientales.

Forme et propos[modifier | modifier le code]

Les Djinns se distingue par sa forme en crescendo et decrescendo : les 15 strophes de 8 vers[1] ont un nombre différent de syllabes, respectivement 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10, 8, 7, 6, 5, 4, 3 et enfin 2. Cette forme est en résonance avec le propos du poème, qui est le récit du fracas provoqué par le passage d'un essaim de djinns autour de la maison du narrateur. La longueur des vers augmente donc avec la force de la tempête provoquée par les djinns puis diminue à mesure qu'ils s'éloignent. La strophe 9 interrompt le récit par une prière, de « style oriental », comme le veut le recueil dans lequel se trouve la poésie[1].

Les rimes de chaque strophe sont au même endroit : de la forme « ABABCCCB »[1].

Il s'agit d'un poème descriptif mélangé à une fantasmagorie de style arabe ou gothique, appréciée par les romantiques[1].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Ce poème connut diverses adaptations ou transpositions dans d'autres arts, comme :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jean-Pierre Vidal, « L’Épique dans Les Orientales », Autour des Orientales, Paris, Minard, 2002, p. 37-58.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Hélène Chartier et Jacqueline Avrin, « Les Djinns de Victor Hugo », sur rcf.fr, .