Faro (bière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faro.
Bouteille de Faro.

Le Faro est un type de bière obtenue à partir de bière lambic et de sucre candy[1], titrant 4,5 % d'alcool. Les brasseurs incorporent du sucre candy à la coupe du lambic jeune avec le lambic vieux comme pour la gueuse[1] et ce sucre apporté est à l'origine d'une seconde fermentation[2].

C'est une bière bruxelloise qui date du moyen-âge. Après une forte baisse de consommation suite à l'introduction des bières de type pils en Belgique, elle fut réintroduite par plusieurs brasseries[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le procédé de fabrication est proche de celui de la gueuze, à savoir une seconde fermentation à partir d'un lambic, mais dans un cas la fermentation est obtenue par du sucre candi (méthode actuelle), dans le second par mélange de lambic d'âges différents (méthode ancienne) en vue d'une consommation immédiate (un conditionnement de ce mélange en bouteille donnant lieu à une refermentation et à la production de gueuze).

Jadis, certaines brasseries qualifiaient de « Faro » le résultat de l'adjonction de sucre foncé (cassonade) à de la bière de table blonde ou à de la bière de moindre qualité (un lambic aigri le plus souvent).

Quelques producteurs :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Faro, bière, dans : Dictionnaire d'Histoire de Bruxelles, Collection Dictionnaires, Éditions Prosopon Bruxelles, 2013, pp. 321
  2. « Lindemans Faro / Les bières belges • Bierebel, La bière en Belgique », sur www.bierebel.com (consulté le 18 décembre 2015)
  3. a et b http://www.dhnet.be/archive/la-faro-mort-subite-51b83166e4b0de6db9a0865e

Voir aussi[modifier | modifier le code]