Brasserie Caracole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caracole.
Brasserie Caracole
Image illustrative de l'article Brasserie Caracole
Salle de brassage de la brasserie Caracole
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Falmignoul (Dinant)
Coordonnées 50° 12′ 11″ nord, 4° 53′ 32″ est
Caractéristiques
Fondée en XVIIIe siècle
Maîtres brasseurs François Tonglet
Principales bières Troublette
Saxo
Caracole
Nostradamus
Production annuelle 1.600 hectolitres
Site web http://www.brasseriecaracole.be//

La Brasserie Caracole est une brasserie artisanale belge établie à Falmignoul près de la ville de Dinant en province de Namur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée au XVIIIe siècle par Monsieur Moussoux, cette brasserie artisanale a porté le nom de cette famille jusqu’en 1939. Cette année-là, une violente tempête fit tomber la grande cheminée sur les bâtiments côté rue, qui furent détruits. La brasserie fut alors vendue à Monsieur Lamotte, qui l’exploita jusqu’en 1971. En 1994, elle fut remise en route par deux Namurois, Jean-Pierre Debras et François Tonglet, qui la rebaptisèrent « Brasserie Caracole ».

Recette traditionnelle[modifier | modifier le code]

Bière ambrée de la Brasserie Caracole de Falmignoul

Les brassins réalisés par cette maison artisanale (850 kg de malt concassé mélangés à de l’eau chaude) sont traditionnellement chauffés au feu de bois. Au moût qui est porté à ébullition, on ajoute diverses épices, dont le houblon. Après décantation et refroidissement, le moût est envoyé en cuve de fermentation, où il est ensemencé de levures. Celles-ci vont se multiplier et progressivement transformer le sucre du moût en alcool et en gaz carbonique. La bière ainsi obtenue est pompée dans une cuve de garde où elle se clarifiera au froid pendant 15 jours. Après ajout de sucre et de levure fraîche, la bière est mise en fûts ou en bouteilles (33 cl, 75 cl et magnums). Celles-ci sont conduites dans une chambre chaude où, trois semaines durant, une seconde fermentation apportera le pétillant au breuvage. La bière sera alors stockée en cave, et, au fur et à mesure des commandes, sera remontée pour recevoir son étiquetage. L’ensemble du processus aura pris entre 6 et 8 semaines.

Les bières[modifier | modifier le code]

Les bières originales de la brasserie sont reprises comme Belgian Beer of Wallonia, protection accordée par l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (APAQ-W).

  • Troublette : bière blanche 5.5°, légère et rafraîchissante (existe aussi en bio) ;
  • Saxo : bière blonde 7.5°, fine et racée (existe aussi en bio) ;
  • Caracole : bière ambrée 7.5°, ronde et fruitée ;
  • Nostradamus : bière brune 9.5°, corsée et chaleureuse ;
  • La Blonde de Gengeavia : bière blonde 6.5°, aux deux houblons, sans arômes ni épices[1];
  • La Rousse de Gengeavia : bière ambrée 7.5°, ronde et légèrement fruitée[1];
  • La Brune de Gengeavia : bière brune 7.5°, ronde et authentique[1];

Animations culturelles[modifier | modifier le code]

La production annuelle de la brasserie Caracole est de 1600 hl, au rythme d’environ un brassin par semaine. Une très grande partie de cette bière est exportée (États-Unis d’Amérique, France, Pays-Bas, Suisse, Canada…).

Les visiteurs peuvent déguster et découvrir le processus de production de la bière Caracole.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gengeavia.be

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Interview en visite guidée
  • Documents produits par la maison

Liens externes[modifier | modifier le code]