Chimay (bière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chimay (homonymie).
Chimay
Image illustrative de l'article Chimay (bière)
Les bières de Chimay (style ancien des étiquettes, modifié depuis lors)
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Chimay
Coordonnées 49° 58′ 55″ N 4° 20′ 15″ E / 49.98194444, 4.337549° 58′ 55″ Nord 4° 20′ 15″ Est / 49.98194444, 4.3375
Caractéristiques
Fondée en 1862
Maîtres brasseurs Abbaye Notre-Dame de Scourmont
Production annuelle 170,000 hl
Principales bières . Chimay Bleue, Grande Réserve
. Chimay Blanche (Triple), Cinq Cents
. Chimay Rouge, Première
. Chimay Dorée
Site web www.chimay.com

La Chimay est une bière trappiste belge, produite à l'Abbaye Notre-Dame de Scourmont.

Elle est l'une des six bières en Belgique autorisées à arborer le logo hexagonal Authentic Trappist Product garantissant que le produit est fabriqué au sein d’une abbaye trappiste, par ou sous le contrôle des moines, et qu'une partie des revenus de sa commercialisation est consacrée à des œuvres caritatives.[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1850, le prince de Chimay invite les moines de l'abbaye de Westvleteren (Flandre-Occidentale) à fonder une nouvelle abbaye cistercienne. Dès 1862, de la bière est produite à partir de l'eau des puits de l'abbaye.

Après la seconde Guerre Mondiale, les moines reprennenent possession de l'Abbaye qui avait été prise par les Allemands. Toutes les cuves ont été fondues. Il faut donc recréer l'entièreté de la brasserie[2].

En 1948, le Père Théodore De Haene s'inscrit à l'université de Leuven où il apprend la fabrication de la bière et avec le Pr. De Clercq. Ensemble, ils créent la nouvelle levure de bière des futures bières de Chimay.

En 1956, la communauté produit une bière spéciale pour Noël. Cette bière est aujourd'hui commercialisée sous le nom de Chimay Bleue.

Depuis 1978, ce sont des laïcs qui réalisent l'embouteillage sur le site de Baileux (40,000 bouteilles à l'heure) parce que la place commençait à manquer et pour ne pas perturber la vie monastique[3].

En 2012[4], la production dépasse 170,000 hectolitres par an. La Chimay réalise plus de 50% de son chiffre d'affaire à l'exportation[5].

La bière de Chimay n'est ni filtrée, ni pasteurisée.

Les bières de Chimay[modifier | modifier le code]

  • Chimay Bleue (brune - 9 ° - 33 cl), baptisée Grande Réserve en 75 cl.
  • Chimay Blanche (Triple) (blonde/ambrée - 8 ° - 33 cl), baptisée Cinq Cents en 75 cl.
  • Chimay Rouge (brune - 7 ° - 33 cl), baptisée Première en 75 cl.
  • Chimay Dorée (blonde - 4,8 ° - 33 cl), il s'agit à l'origine de la bière de table des moines de l'abbaye.
Magnum de Chimay bleue grande réserve, millésime 1999 vintage

Édition spéciale[modifier | modifier le code]

La Chimay « Spéciale Cent Cinquante » (blonde - 10 ° - 75 cl) est une édition spéciale de 150 000 bouteilles brassées à l'occasion du 150e anniversaire de la brasserie[6],[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jef Van Den Steen, Les bières trappistes
  2. « Chimay, la boîte à couleurs des pères brasseurs », sur trappistbeer.net (consulté le 30 juillet 2015)
  3. « Dans la confidence de la brasserie de Chimay », sur lesoir.be (consulté le 30 juillet 2015)
  4. « Chimay, entre tradition et modernité »,‎ lalibre.be (consulté le 30 juillet 2015)
  5. « Association Internationale Trappiste », sur trappist.be (consulté le 30 juillet 2015)
  6. Annonce sur le site officiel
  7. Une Chimay “Spéciale Cent Cinquante” pour marquer l'anniversaire de la brasserie

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]